Se connecter
  Se déconnecter

Traversée des Hauts Plateaux du Vercors

Séjour ski randonnée nordique - France Alpes du Nord - Accompagné

Code voyage : SKNRVER
En bref
Raid sportif en Ski Nordique au cœur de la réserve des Hauts Plateaux du Vercors (Alpes du Nord). Partez une semaine (6 jours/5 nuits) accompagné d’un guide pour un séjour en autonomie avec pulka pour porter vos affaires et le matériel de bivouac Hébergement en refuge non gardé et tipi.

Ski randonnée nordique

Itinérant
Prix (à partir de) :
690 €
Durée :
6 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
03/01/2023
Intense : En savoir plus
NIVEAU PHYSIQUE
Confirmé : En savoir plus
NIVEAU TECHNIQUE
Hébergement en Refuge ou Bivouac
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

Le principe de ce séjour est de prendre le temps de s’immerger dans la plus grande réserve terrestre de France, les hauts plateaux du Vercors et plus particulièrement son extrémité sud. Notre mode de déplacement doux, en ski de randonnée nordique, associé à nos nuitées fugaces en bivouac permettent une exploration intime du Vercors sur des secteurs sans aucune présence humaine l’hiver. Cette immersion est possible avec un relatif confort grâce à nos pulkas équipées d’un grand tipi et de son poêle à bois. Notre rêve d’un temps plus humain en adéquation avec la nature se concrétise dans les montagnes de Glandasse, le cirque d’Archiane ou encore au Jardin du roi, bref des itinéraires plus que sauvages, royaume des bouquetins. Les panoramas sont à couper le souffle entre pins à crochet tortueux et falaises suspendues. La beauté des paysages traversés, où la solitude vous sera garantie, vous laissera des souvenirs inoubliables. De belles journées en étoile depuis le bivouac sont aussi prévues pour skier vers de magnifiques points de vue comme les rochers du Parquet.

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Sommet de la Montagnette (1972 m)

Nous commençons ce séjour par une belle journée en étoile pour se remettre sur les skis. Nous prenons notre temps, des conseils techniques sur la progression à plat, en montée et en descente sont distillés. Mais aussi nous partageons la chance d’évoluer dans cet environnement à la vie animale et végétale discrète mais foisonnante. Et quelle journée ! Nous rejoignons le sommet de la Montagnette (1972m) par le vallon du Combeau et le Pas de la Coche. De ce point culminant à presque 2000m d’altitude la vue s’étend sur le massif du Dévoluy et des Ecrins. Retour à l’auberge où nous préparerons les pulkas pour le lendemain.
Dénivelée + 700 m - Horaire 5h00
Nuit en Auberge

Jour 02 : Le Jardin du Roi

Nous partons en ski pulka depuis l’auberge tôt le matin car une longue et belle journée nous attend. Après avoir quitté le vallon du Combeau, c’est un Vercors très sauvage que nous traversons. De magnifiques vallons clairsemés de pins à crochets pour rejoindre le Jardin du Roi. Selon la légende, ce lieu aurait été offert par le Dauphin Louis XI à une bergère, qui le soigna lors d’une partie de chasse. Entre ciel et terre, l’érosion a sculpté dans les falaises d’innombrables tours, crénelées de pins à crochets qui surplombent le magnifique cirque d’Archiane
Dénivelée + 650 m - Horaire 7h00
Bivouac en tipi avec poêle à bois

Jour 03 : Dôme de Glandasse (2041 m)

Cette journée se fera sans pulka (en étoile depuis notre campement) pour profiter d’un secteur très méconnu des hauts plateaux, la montagne de Glandasse. Son sommet, le dôme de Glandasse ou Pié Ferré (2041m) surplombe Die et offre une vue à 360°. L’itinéraire est un peu plus alpin avec un dénivelé conséquent mais quelle vue au sommet ! Si les conditions de neige ne sont pas favorables, la crête qui surplombe le cirque d’Archiane est tout aussi splendide et l’ascension du Rancou (1882m), une autre option.
Dénivelée + 900 m - Horaire 6h00
Bivouac en tipi avec poêle à bois

Jour 04 : Plaine de Peyre Rouge

Réveillés par les chants des lagopèdes et tétras lyre, nous partons pour une belle journée sauvage en ski pulka entre vallons perdus et jasses abandonnées…. Nos skis tirent les pulkas à peine dérangés par la fuite d’un lièvre variable ou la rencontre fortuite du renard. L’objectif est d’atteindre la plaine de Peyre rouge, lieu de notre prochain bivouac. Nous nous rapprochons du Grand Veymont (2341m), plus haut sommet du Vercors qui domine les hauts plateaux leur donnant un caractère plus alpin. Derrière nous, le paysage est sublime vers la montagne de Glandasse. Entre les pins à crochets, nous pouvons deviner ce pic si reconnaissable, détachée des hauts plateaux, le Mont Aiguille.
Dénivelée + 350 m - Horaire 6h00
Bivouac en tipi avec poêle à bois

Jour 05 : Les Rochers du Parquet

Nous partons ce matin sans pulka pour rejoindre le magnifique promontoire qu’offrent les Rochers du Parquet. Cette crête est très esthétique et offre des vues époustouflantes sur le Mt Aiguille en premier plan et le massif de Belledonne. Nous prenons de la hauteur dans un paysage féerique fait de doux vallonnements au milieu des pins à crochets tourmentés. Retour au campement en milieu d’après- midi. Rangement du campement et nous partons pour 1H30 de ski pulka pour rejoindre notre refuge pour la nuit, la bergerie du Mont Aiguille.
Dénivelée + 550 m - Horaire 6h00
Nuit en refuge non gardé

Jour 06 : Vallon du Combeau

Le retour au vallon du Combeau s’effectue par les pâturages de Chamousset. Après une première montée, l’itinéraire suivant est très descendant pour rejoindre notre auberge de départ. Ce sera l’occasion de laisser les pulkas pour s’offrir un dernier point de vue sur le Dévoluy et le massif des Ecrins en gravissant la tête de la Chevalière (1951m).
Dénivelée + 400 m - Horaire 5h00

COMPLEMENT DE PROGRAMME

L’itinéraire est donné ? titre indicatif, le guide peut être amené à modifier le circuit en fonction de la météo ou de l’état de forme du groupe.




Points forts :

  • Une immersion en pleine nature dans la plus vaste réserve naturelle de France
  • Bivouac confort (grand tipi spacieux et poêle à bois)
  • Un encadrement professionnel spécialiste des expéditions nordiques et naturalistes.
  • La convivialité d’une équipe et d’un effectif réduit. Un impact sur le milieu réduit.
  • Variété des points de vue
  • Matériel de ski de qualité
  • Itinéraire hors pistes damées (peu fréquenté), pulka à tracter avec harnais.




POUR EN SAVOIR PLUS


ESPRIT DU SEJOUR
- Des étapes quotidiennes de 5h à 7h en moyenne, permettent de s’initier sans trop de difficulté aux pratiques du raid hivernal
- - Observation et photographie de la faune possible en début ou fin de journée
Apprendre à naviguer à l’aide d’une carte, d’une boussole ou d’un GPS
Initiation possible d’abris à neige, igloo, abri norvégien et comment d’adapter au froid
- Convivialité, activité, connaissance de la nature.

Ce circuit n’est pas très engagé par la durée des étapes mais par l’isolement et la rudesse pouvant être ressentie dans un bivouac hivernal. Le déplacement en ski avec une pulka ralentit la progression, c’est pour cette raison que les étapes ne dépasseront pas 15 km en moyenne. Ceci permettra de bien prendre le temps de s’installer et de découvrir ce qu’est un campement dans la neige dans des températures pouvant approcher les - 20°. Expérience de bivouac hivernal avec nuits sous tipi avec poêle à bois, refuge non gardé et une nuit en auberge rustique.
La météo peut ne pas être favorable à l’observation, à la photographie et à la navigation.
Ces séjours en autonomie n’ont généralement pas de programme préétabli au jour le jour. C’est la nature et ses opportunités qui dictent nos pas selon la météo, l’observation de la faune, les ressources du milieu, la sécurité. Seule la date du retour est une contrainte organisationnelle.


INFORMATION SUR LA REGION
La réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors, à cheval entre les deux départements (Drôme et Isère), représente une surface de 16 600 hectares dont 6 000 hectares de forêts (plus vaste réserve naturelle terrestre de France) et protège les plateaux situés de 1 050 mètres d'altitude au sommet du Grand Veymont (2341 m), dans la partie méridionale du massif, ainsi que le mont Aiguille, de Villard-de-Lans et Corrençon-en-Vercors à Châtillon-en-Diois. Elle a été créée le 27 février 1985 et la réglementation y interdit toute atteinte à la flore, à la faune et aux richesses minérales, tous travaux, toute circulation motorisée, toute publicité, toute activité industrielle ou commerciale, toute introduction de chiens (sauf chiens de berger autorisés), tout feu et campement. Des sentiers de grande randonnée sont aménagés, jalonnés par de simples abris, et permettent à 70 000 visiteurs par an de découvrir les Hauts-Plateaux.
La montagne de Glandasse, appelée plus communément le Glandasse, est située à l'extrémité sud du massif karstique du Vercors, dans le département de la Drôme. Il s'agit d'un vaste plateau bosselé, d'une altitude moyenne de 1 850 mètres, dans la continuité de celui du Vercors. Son sommet, le Dôme ou Pié Ferré, avec ses 2 041 mètres, est le troisième du département de la Drôme, juste après le Rocher Rond (2 456 mètres) et le Jocou (2 051 mètres). Entièrement comprise dans la réserve naturelle nationale des hauts plateaux du Vercors, la montagne de Glandasse est un paradis pour les mammifères sauvages les plus variés tels les bouquetins et les chamois qui abondent à flanc de coteau. Les sous-bois sont peuplés d'une multitude de passereaux. Il arrive de croiser quelques tétras lyres, et de voir dans le ciel gypaètes barbus ou choucas.


INFORMATION SUR L’ACTIVITE
Le ski de randonnée nordique ou ski nordique est un formidable moyen d’exploration hivernale. Partir en raid nordique ne signifie pas forcément voyager sous des latitudes nordiques au delà du cercle polaire. L’aventure et le dépaysement sont totalement possibles en France. Il suffit de vivre une expérience hivernale à ski dans le massif du Jura ou du Vercors pour réaliser que les émotions et les paysages sont tout aussi riches que ceux que l’on ressentirait lors d'une expédition polaire.
Pour pratiquer la randonnée nordique, il faut avoir des notions dans : le ski, la randonnée et la vie en montagne dans des conditions hivernales. Pour une première expérience de raid à ski nordique, quelques jours suffisent. Une durée de 2/3 jours est largement suffisante pour s'initier et se préparer à une prochaine expédition à ski nordique. A raison d’une vingtaine de kilomètres par jour, on peut donc ensuite prévoir de parcourir à ski une centaine de kilomètres en une semaine. Cela correspond bien souvent à la traversée d’un massif français comme le Jura ou le Vercors.

INITIATION RAID À SKI NORDIQUE ET EXPÉDITION POLAIRE
Le raid nordique est une randonnée à ski sur plusieurs jours ou plusieurs semaines. Le randonneur à skis passe ses nuitées dans des refuges ou en bivouac hivernal. Ce type de raid suppose que les participants aient une bonne forme physique et une technique à skis adaptable à tous types de terrains.
Le raid à ski en autonomie avec pulka se pratique dans les massifs français comme le Jura ou le Vercors mais aussi à l’étranger comme en Suède sur la célèbre Kungsleden.
Le raid s’arrête là où l’expédition polaire commence. La différence peut-être dû à l'engagement nécessaire pour l'expédition : le climat, l'isolement, la logistique peuvent rendent les conditions du raid à ski plus sévères.

L'ÉQUIPEMENT DU RAID À SKI NORDIQUE
Un élément essentiel dans la réussite de l'aventure !
Les pulkas sont fournies pour le raid nordique. Skis, fixations et chaussures doivent être adaptés au type de terrain traversé et robustes pour résister aux sollicitations du skieur. Vous pourrez louer ce matériel si vous n’avez pas votre propre équipement (voir paragraphe tarif). Pour les raids à ski avec nuitées en refuge, bien souvent une popote, un duvet et un matelas suffisent.
Mais un séjour avec bivouac hivernal dans le Vercors est plus exigeant. Amarok fournit le matériel spécifique nécessaire pulka, tipi…, mais vous devez prévoir un duvet -20°C, un matelas et votre matériel de ski (possibilité de louer tout cela, à régler directement au guide le J1.

LES ORIGINES DU RAID À SKI AVEC PULKA
Les Samis de Laponie utilisant depuis toujours des rennes tractant des traîneaux en bois pour transporter familles, marchandises et habitations. La pulka est un terme suédois (on utilise pulk en Norvège, pulkka en Finlande, ou sled pour les anglais) qui désigne un traîneau de transport. Cette luge est généralement tractée par un skieur ou par un marcheur en raquettes à neige, par un chien ou fixé à un scooter des neiges.
S'inspirant des peuples de Laponie, la pulka est devenu le traîneau traditionnel pour la conquête des pôles. De nos jours, elle est utilisée pour le loisir, en raid nordique et lors d’expédition à ski.
Pour le randonneur nordique, la pulka remplace un gros sac à dos : à charge égale, il est plus facile de tirer du poids sur la neige que de le porter sur le dos tout au long d'un raid nordique. Le poids est évidemment un facteur de ralentissement et de fatigue lors de la progression. Lors d’expéditions ou de raids à ski au long cours, il est fort utile de peser l’ensemble de l’équipement afin de vérifier le poids final à porter ou à tracter. Le portage par sac à dos est possible, mais si votre chargement avoisine les 25 kg et plus, il est évidemment préférable d’opter pour le transport par pulka. La pulka permet au skieur d’être autonome dans les régions dépourvues d’approvisionnement. Le traîneau permet de randonner en autonomie de plusieurs jours à plusieurs semaines.

SE PRÉSERVER CONTRE LE FROID ?
Des vêtements adaptés permettent de lutter contre les déperditions de chaleur pendant le raid à ski. Les textiles techniques et particulièrement ceux en laine Mérinos permettent de lutter contre le froid. Exemple d’habillement en raid :
Pour le haut : Bonnet chaud, sous-vêtement à manches longues, un deuxième sous-vêtement à manches longues plus épais, Veste Soft Shell, Veste de protection type Gore-Tex, Doudoune utile pour les arrêts ou le bivouac.
Pour le bas : sous pantalon chaud, Pantalon de protection type Gore-Tex, Chaussettes montantes et chaudes.
Ne pas oublier gants ou moufles, et sur-chausse pour le bivouac hivernal.


VOS ENGAGEMENTS
En faisant le choix de partir sur ce séjour vous vous engagez à respecter une éthique qui lui est propre. Pour le bon déroulement de ce séjour nous vous demanderons donc de :
. Ne pas vouloir observer ou prélever à tout prix
. Adopter un comportement discret et silencieux : chuchoter, porter des vêtements adaptés, se déplacer sans bruit, évité d’être trop odorant (parfum, déodorant)
. Se couper du quotidien en laissant téléphone et ordinateur à la maison
. Réduire au maximum votre impact sur le milieu

Une question sur ce séjour ?

Jour 01 : Sommet de la Montagnette (1972 m)

Nous commençons ce séjour par une belle journée en étoile pour se remettre sur les skis. Nous prenons notre temps, des conseils techniques sur la progression à plat, en montée et en descente sont distillés. Mais aussi nous partageons la chance d’évoluer dans cet environnement à la vie animale et végétale discrète mais foisonnante. Et quelle journée ! Nous rejoignons le sommet de la Montagnette (1972m) par le vallon du Combeau et le Pas de la Coche. De ce point culminant à presque 2000m d’altitude la vue s’étend sur le massif du Dévoluy et des Ecrins. Retour à l’auberge où nous préparerons les pulkas pour le lendemain.
Dénivelée + 700 m - Horaire 5h00
Nuit en Auberge

Jour 02 : Le Jardin du Roi

Nous partons en ski pulka depuis l’auberge tôt le matin car une longue et belle journée nous attend. Après avoir quitté le vallon du Combeau, c’est un Vercors très sauvage que nous traversons. De magnifiques vallons clairsemés de pins à crochets pour rejoindre le Jardin du Roi. Selon la légende, ce lieu aurait été offert par le Dauphin Louis XI à une bergère, qui le soigna lors d’une partie de chasse. Entre ciel et terre, l’érosion a sculpté dans les falaises d’innombrables tours, crénelées de pins à crochets qui surplombent le magnifique cirque d’Archiane
Dénivelée + 650 m - Horaire 7h00
Bivouac en tipi avec poêle à bois

Jour 03 : Dôme de Glandasse (2041 m)

Cette journée se fera sans pulka (en étoile depuis notre campement) pour profiter d’un secteur très méconnu des hauts plateaux, la montagne de Glandasse. Son sommet, le dôme de Glandasse ou Pié Ferré (2041m) surplombe Die et offre une vue à 360°. L’itinéraire est un peu plus alpin avec un dénivelé conséquent mais quelle vue au sommet ! Si les conditions de neige ne sont pas favorables, la crête qui surplombe le cirque d’Archiane est tout aussi splendide et l’ascension du Rancou (1882m), une autre option.
Dénivelée + 900 m - Horaire 6h00
Bivouac en tipi avec poêle à bois

Jour 04 : Plaine de Peyre Rouge

Réveillés par les chants des lagopèdes et tétras lyre, nous partons pour une belle journée sauvage en ski pulka entre vallons perdus et jasses abandonnées…. Nos skis tirent les pulkas à peine dérangés par la fuite d’un lièvre variable ou la rencontre fortuite du renard. L’objectif est d’atteindre la plaine de Peyre rouge, lieu de notre prochain bivouac. Nous nous rapprochons du Grand Veymont (2341m), plus haut sommet du Vercors qui domine les hauts plateaux leur donnant un caractère plus alpin. Derrière nous, le paysage est sublime vers la montagne de Glandasse. Entre les pins à crochets, nous pouvons deviner ce pic si reconnaissable, détachée des hauts plateaux, le Mont Aiguille.
Dénivelée + 350 m - Horaire 6h00
Bivouac en tipi avec poêle à bois

Jour 05 : Les Rochers du Parquet

Nous partons ce matin sans pulka pour rejoindre le magnifique promontoire qu’offrent les Rochers du Parquet. Cette crête est très esthétique et offre des vues époustouflantes sur le Mt Aiguille en premier plan et le massif de Belledonne. Nous prenons de la hauteur dans un paysage féerique fait de doux vallonnements au milieu des pins à crochets tourmentés. Retour au campement en milieu d’après- midi. Rangement du campement et nous partons pour 1H30 de ski pulka pour rejoindre notre refuge pour la nuit, la bergerie du Mont Aiguille.
Dénivelée + 550 m - Horaire 6h00
Nuit en refuge non gardé

Jour 06 : Vallon du Combeau

Le retour au vallon du Combeau s’effectue par les pâturages de Chamousset. Après une première montée, l’itinéraire suivant est très descendant pour rejoindre notre auberge de départ. Ce sera l’occasion de laisser les pulkas pour s’offrir un dernier point de vue sur le Dévoluy et le massif des Ecrins en gravissant la tête de la Chevalière (1951m).
Dénivelée + 400 m - Horaire 5h00

COMPLEMENT DE PROGRAMME

L’itinéraire est donné ? titre indicatif, le guide peut être amené à modifier le circuit en fonction de la météo ou de l’état de forme du groupe.




Points forts :

  • Une immersion en pleine nature dans la plus vaste réserve naturelle de France
  • Bivouac confort (grand tipi spacieux et poêle à bois)
  • Un encadrement professionnel spécialiste des expéditions nordiques et naturalistes.
  • La convivialité d’une équipe et d’un effectif réduit. Un impact sur le milieu réduit.
  • Variété des points de vue
  • Matériel de ski de qualité
  • Itinéraire hors pistes damées (peu fréquenté), pulka à tracter avec harnais.




POUR EN SAVOIR PLUS


ESPRIT DU SEJOUR
- Des étapes quotidiennes de 5h à 7h en moyenne, permettent de s’initier sans trop de difficulté aux pratiques du raid hivernal
- - Observation et photographie de la faune possible en début ou fin de journée
Apprendre à naviguer à l’aide d’une carte, d’une boussole ou d’un GPS
Initiation possible d’abris à neige, igloo, abri norvégien et comment d’adapter au froid
- Convivialité, activité, connaissance de la nature.

Ce circuit n’est pas très engagé par la durée des étapes mais par l’isolement et la rudesse pouvant être ressentie dans un bivouac hivernal. Le déplacement en ski avec une pulka ralentit la progression, c’est pour cette raison que les étapes ne dépasseront pas 15 km en moyenne. Ceci permettra de bien prendre le temps de s’installer et de découvrir ce qu’est un campement dans la neige dans des températures pouvant approcher les - 20°. Expérience de bivouac hivernal avec nuits sous tipi avec poêle à bois, refuge non gardé et une nuit en auberge rustique.
La météo peut ne pas être favorable à l’observation, à la photographie et à la navigation.
Ces séjours en autonomie n’ont généralement pas de programme préétabli au jour le jour. C’est la nature et ses opportunités qui dictent nos pas selon la météo, l’observation de la faune, les ressources du milieu, la sécurité. Seule la date du retour est une contrainte organisationnelle.


INFORMATION SUR LA REGION
La réserve naturelle des Hauts-Plateaux du Vercors, à cheval entre les deux départements (Drôme et Isère), représente une surface de 16 600 hectares dont 6 000 hectares de forêts (plus vaste réserve naturelle terrestre de France) et protège les plateaux situés de 1 050 mètres d'altitude au sommet du Grand Veymont (2341 m), dans la partie méridionale du massif, ainsi que le mont Aiguille, de Villard-de-Lans et Corrençon-en-Vercors à Châtillon-en-Diois. Elle a été créée le 27 février 1985 et la réglementation y interdit toute atteinte à la flore, à la faune et aux richesses minérales, tous travaux, toute circulation motorisée, toute publicité, toute activité industrielle ou commerciale, toute introduction de chiens (sauf chiens de berger autorisés), tout feu et campement. Des sentiers de grande randonnée sont aménagés, jalonnés par de simples abris, et permettent à 70 000 visiteurs par an de découvrir les Hauts-Plateaux.
La montagne de Glandasse, appelée plus communément le Glandasse, est située à l'extrémité sud du massif karstique du Vercors, dans le département de la Drôme. Il s'agit d'un vaste plateau bosselé, d'une altitude moyenne de 1 850 mètres, dans la continuité de celui du Vercors. Son sommet, le Dôme ou Pié Ferré, avec ses 2 041 mètres, est le troisième du département de la Drôme, juste après le Rocher Rond (2 456 mètres) et le Jocou (2 051 mètres). Entièrement comprise dans la réserve naturelle nationale des hauts plateaux du Vercors, la montagne de Glandasse est un paradis pour les mammifères sauvages les plus variés tels les bouquetins et les chamois qui abondent à flanc de coteau. Les sous-bois sont peuplés d'une multitude de passereaux. Il arrive de croiser quelques tétras lyres, et de voir dans le ciel gypaètes barbus ou choucas.


INFORMATION SUR L’ACTIVITE
Le ski de randonnée nordique ou ski nordique est un formidable moyen d’exploration hivernale. Partir en raid nordique ne signifie pas forcément voyager sous des latitudes nordiques au delà du cercle polaire. L’aventure et le dépaysement sont totalement possibles en France. Il suffit de vivre une expérience hivernale à ski dans le massif du Jura ou du Vercors pour réaliser que les émotions et les paysages sont tout aussi riches que ceux que l’on ressentirait lors d'une expédition polaire.
Pour pratiquer la randonnée nordique, il faut avoir des notions dans : le ski, la randonnée et la vie en montagne dans des conditions hivernales. Pour une première expérience de raid à ski nordique, quelques jours suffisent. Une durée de 2/3 jours est largement suffisante pour s'initier et se préparer à une prochaine expédition à ski nordique. A raison d’une vingtaine de kilomètres par jour, on peut donc ensuite prévoir de parcourir à ski une centaine de kilomètres en une semaine. Cela correspond bien souvent à la traversée d’un massif français comme le Jura ou le Vercors.

INITIATION RAID À SKI NORDIQUE ET EXPÉDITION POLAIRE
Le raid nordique est une randonnée à ski sur plusieurs jours ou plusieurs semaines. Le randonneur à skis passe ses nuitées dans des refuges ou en bivouac hivernal. Ce type de raid suppose que les participants aient une bonne forme physique et une technique à skis adaptable à tous types de terrains.
Le raid à ski en autonomie avec pulka se pratique dans les massifs français comme le Jura ou le Vercors mais aussi à l’étranger comme en Suède sur la célèbre Kungsleden.
Le raid s’arrête là où l’expédition polaire commence. La différence peut-être dû à l'engagement nécessaire pour l'expédition : le climat, l'isolement, la logistique peuvent rendent les conditions du raid à ski plus sévères.

L'ÉQUIPEMENT DU RAID À SKI NORDIQUE
Un élément essentiel dans la réussite de l'aventure !
Les pulkas sont fournies pour le raid nordique. Skis, fixations et chaussures doivent être adaptés au type de terrain traversé et robustes pour résister aux sollicitations du skieur. Vous pourrez louer ce matériel si vous n’avez pas votre propre équipement (voir paragraphe tarif). Pour les raids à ski avec nuitées en refuge, bien souvent une popote, un duvet et un matelas suffisent.
Mais un séjour avec bivouac hivernal dans le Vercors est plus exigeant. Amarok fournit le matériel spécifique nécessaire pulka, tipi…, mais vous devez prévoir un duvet -20°C, un matelas et votre matériel de ski (possibilité de louer tout cela, à régler directement au guide le J1.

LES ORIGINES DU RAID À SKI AVEC PULKA
Les Samis de Laponie utilisant depuis toujours des rennes tractant des traîneaux en bois pour transporter familles, marchandises et habitations. La pulka est un terme suédois (on utilise pulk en Norvège, pulkka en Finlande, ou sled pour les anglais) qui désigne un traîneau de transport. Cette luge est généralement tractée par un skieur ou par un marcheur en raquettes à neige, par un chien ou fixé à un scooter des neiges.
S'inspirant des peuples de Laponie, la pulka est devenu le traîneau traditionnel pour la conquête des pôles. De nos jours, elle est utilisée pour le loisir, en raid nordique et lors d’expédition à ski.
Pour le randonneur nordique, la pulka remplace un gros sac à dos : à charge égale, il est plus facile de tirer du poids sur la neige que de le porter sur le dos tout au long d'un raid nordique. Le poids est évidemment un facteur de ralentissement et de fatigue lors de la progression. Lors d’expéditions ou de raids à ski au long cours, il est fort utile de peser l’ensemble de l’équipement afin de vérifier le poids final à porter ou à tracter. Le portage par sac à dos est possible, mais si votre chargement avoisine les 25 kg et plus, il est évidemment préférable d’opter pour le transport par pulka. La pulka permet au skieur d’être autonome dans les régions dépourvues d’approvisionnement. Le traîneau permet de randonner en autonomie de plusieurs jours à plusieurs semaines.

SE PRÉSERVER CONTRE LE FROID ?
Des vêtements adaptés permettent de lutter contre les déperditions de chaleur pendant le raid à ski. Les textiles techniques et particulièrement ceux en laine Mérinos permettent de lutter contre le froid. Exemple d’habillement en raid :
Pour le haut : Bonnet chaud, sous-vêtement à manches longues, un deuxième sous-vêtement à manches longues plus épais, Veste Soft Shell, Veste de protection type Gore-Tex, Doudoune utile pour les arrêts ou le bivouac.
Pour le bas : sous pantalon chaud, Pantalon de protection type Gore-Tex, Chaussettes montantes et chaudes.
Ne pas oublier gants ou moufles, et sur-chausse pour le bivouac hivernal.


VOS ENGAGEMENTS
En faisant le choix de partir sur ce séjour vous vous engagez à respecter une éthique qui lui est propre. Pour le bon déroulement de ce séjour nous vous demanderons donc de :
. Ne pas vouloir observer ou prélever à tout prix
. Adopter un comportement discret et silencieux : chuchoter, porter des vêtements adaptés, se déplacer sans bruit, évité d’être trop odorant (parfum, déodorant)
. Se couper du quotidien en laissant téléphone et ordinateur à la maison
. Réduire au maximum votre impact sur le milieu

Une question sur ce séjour ?

Rendez-vous à 9h30 à l’auberge du vallon du Combeau.


Sur place votre moniteur vous accueille, vous présente le séjour et vous accompagne lors de la location du matériel.



Accès voiture :

Auberge du Combeau, Vallon de Combeau - 26410 Treschenu Creyers

Au départ du village de Bénévise, prendre la route du vallon de Combeau (route déneigée l’hiver)


Accès train : gare TGV de Valence



Auberge du Combeau en milieu d’après midi.

 

 

Niveau 4 sur une échelle de 5.
La difficulté de ce séjour ne vient pas de la durée des étapes mais de l’isolement et la rudesse pouvant être ressentie lors d’un raid en autonomie avec bivouac hivernal. Le déplacement en ski avec une pulka ralentit la progression et augmente la difficulté. Il est conseillé d’avoir déjà fait un mini-raid avec pulka avant de s’inscrire à celui-ci.


Carte d’identité ou passeport en cours de validité.

 

 

Nuits en auberge, refuge non gardé et 3 nuits en bivouac sous tipi avec poêle à bois- Nous choisirons les emplacements en fonction des épaisseurs de neige et des vents dominants (dérangement moindre sur la faune).
Pique-nique les midis.
Dîners dans le tipi, en auberge et refuge non gardé.

Les groupes sont constitués de 6 à 8 personnes seulement.
Départ garanti avec 4 personnes (supplément de 90 euros par personne)



Vos affaires sont dans votre pulka, et il faut y ajouter une partie des provisions pour le raid. C’est donc chacun qui tracte son sac !


Eric Poussin : Son amour de la montagne au sens large est sûrement né de ses origines valdôtaines. Là où tout jeune puis plus grand il aime s'évader à ski, en randonnée ou encore en grimpant les belles falaises granitiques du Val d'Aoste à la recherche d'une authenticité perdue. "La pente nous fait devenir meilleur car on ne peut pas tricher !"

Un parcours de vie qui l'amène à quitter l'enseignement, passer des diplômes liés à l'encadrement sportif et en parallèle suivre des études en gestion et protection de la nature. Installé dans le Jura depuis plus de 25 ans, c'est un territoire qui lui correspond, une montagne aux valeurs humaines sincères et offrant encore de belles étendues sauvages.

Ses hivers, depuis plus de 15 ans, il les consacre à l'itinérance à ski, un mode de déplacement doux qui permet de parcourir de beaux vallonnements avec le plaisir de la glisse en prime. Laponie suédoise, Val d'Aoste, hauts plateaux du Vercors, Ubaye ou encore Briançonnais, ses spatules aiment découvrir toujours de nouveaux horizons et de nouvelles cultures.

Vous recevrez une liste plus détaillée après votre inscription. L’équipement en vêtements chauds est primordial ainsi qu’un duvet - 20° et un matelas (non fournis). Sur la liste du matériel nous précisons ce qui peut être fourni et ce que vous devez amener.


La Pulka, le tipi, le poêle à bois et tout le matériel collectif sont fournis.

 

MATERIEL NON FOURNI :

La fourniture du matériel individuel n'est pas comprise dans le forfait de randonnée. Il faut être équipé de matériel de randonnée nordique récent. Ce matériel diffère de celui de ski de fond. Le ski est plus large avec des carres en métal, comme le ski alpin, mais avec des écailles. Le système de fixation implique un talon toujours libéré (norme 75 mm ou type rando nordique). L’idéal est de prendre un ski pas trop grand, la taille du skieur ou 5/10 cm de moins, plus maniable en hors piste, et une paire de bâton dont le « panier » est assez large pour porter en neige fraiche.

Si vous souhaitez louer du matériel, il est possible d’en louer aux Rousses, lors du rendez-vous le dimanche. Le moniteur fourni les peaux de phoques si celles-ci se révèlent être utile selon le terrain ou l’état de la neige.

Pour en savoir plus sur le matériel : http://skiderandonordique-jura.weebly.com/ski-chaussures--fix.html

 

 

LOCATION DE MATERIEL DE SKI

Votre guide peut vous fournir le matériel de ski.

Comptez environ 90 € pour une location semaine (skis, chaussures, bâtons)

La location sera à régler sur place, mais il est indispensable de nous prévenir, et nous communiquer votre taille et pointure, pour que nous préparions le matériel.

Nous pouvons aussi vous proposer la location d’un matelas isolant (25 €) et d’un duvet (50 €)

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Dates du Lundi au SamediPrix par personne
du 03 au 08 janvier 2023
du 14 au 19 février 2023
690 €
690 €

 
Départ Garanti à 4 participants avec un supplément de 90 €/pers.
 


LE PRIX COMPREND

Les frais de repas (à l’exception du petit-déjeuner le premier jour et du dîner le dernier jour)

L’hébergement en auberge et refuge, en tipi

Les frais d’encadrement

Le matériel nécessaire au bon déroulement du séjour

Les pulkas

 

 

LE PRIX NE COMPREND PAS

Les apéritifs et autres boissons

Vos achats personnels

Les frais de transport vers / de Valence TGV ou à l’auberge de Combeau.

Votre équipement personnel

Le matériel individuel (skis / bâtons / chaussures / matelas / duvet)

Supplément groupe de 4 et 5 pers : +90 €/pers.

 

 

Location de matériel :

Chaussures + ski rando nordique : 90 € / personne

Matelas isolant : 25 € / personne

Sac de couchage : 50 € / personne

 

 

 

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Raquettes

Itinérant en boucleA partir de : 775 €Durée : 6 jours

Traversée du Vercors

France, Alpes du Nord

Ski randonnée nordique

En étoileA partir de : 870 €Durée : 7 jours

Aventure nordique en Vercors

France, Alpes du Nord

Ski randonnée nordique

Itinérant en boucleA partir de : 780 €Durée : 6 jours
Disponibilités du séjour
Réduction de 3% pour toute inscription à plus de 60 jours.
Du 03/01/2023 au 08/01/2023
690,00 € (Confirmé) | 3 place(s) dispo
Du 14/02/2023 au 19/02/2023
690,00 € (En cours)
Chèques Vacances

Espace évasion accepte le règlement par Chèques Vacances pour les séjours se déroulant en France.

Newsletter
Traversée des Hauts Plateaux du Vercors | ski randonnée nordique - Espace Evasion