Se connecter
  Se déconnecter
Espace evasion

Tour du Mont Blanc Sportif en Liberté

Séjour rando à pied - France, italie, suisse Alpes du Nord - Liberté

Code voyage : RLTMBCS
En bref
10 jours et 9 nuits en montagne, sans redescendre dans la vallée (ou presque !).
Ce Tour du Mont-Blanc se déroule dans un cadre grandiose, à deux pas des glaciers, dans trois pays aux cultures et paysages différents. Nous proposons cette randonnée en liberté, sans accompagnateur. Le portage du sac à dos avec les affaires personnelles rend autonome.
Hébergement en refuges, en dortoirs. Réservé à de bons marcheurs.

Rando à pied

Itinérant
Prix (à partir de) :
778 €
Durée :
10 jours
Mode :
Liberté
Prochain départ :
Séjour en liberté
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

C'est "la" grande classique, la plus mythique des randonnées. Le Tour du Mont-Blanc se déroule dans un cadre grandiose, à deux pas des glaciers, dans trois pays aux cultures et paysages différents. Nous proposons cette randonnée en liberté, sans accompagnateur. Le portage du sac à dos avec les affaires personnelles rend autonome.
Cette grande "ronde autour du Mont-Blanc" débute par le Val Montjoie et la Vallée des Glaciers où le pastoralisme est encore très vivace. Le col de la Seigne marque l'entrée en Italie. Après avoir remonté le Val Ferret italien, au pied des Grandes Jorasses, nous gagnons la quiétude du Val Ferret suisse. Nous terminons par le balcon des Aiguilles Rouges et la vallée de Chamonix.
Vous vous évadez au maximum de l’itinéraire de base en dormant chaque soir en altitude dans des hébergements inaccessibles par la route et parcourez les sentiers à des horaires où peu de randonneurs les fréquentent. Vous assistez ainsi à de fantastiques levers et couchers de soleil depuis nos belvédères-refuges comme à Tré La Tête, Col de la Croix du Bonhomme, Bertone, Walter Bonatti. Ce Tour du Mont-Blanc original est réservé à de bons marcheurs qui portent leurs bagages durant la semaine.

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Chamonix - Miage

Vous démarrez de la gare SNCF de Chamonix à l'heure qui vous convient, mais le plus tôt possible. Soyez habillés en tenue de randonnée, avec de l’eau dans votre gourde. Vous partez pour le Petit Balcon Sud. Face au Mont-Blanc et ses célèbres aiguilles que vous apprenez à reconnaître, vous gagnez Les Houches pour prendre le téléphérique de Bellevue. Vous pouvez utiliser les transports en commun de la vallée de Chamonix, train ou navettes (à votre charge) pour partir des Houches. Un sentier à flanc de montagne vous mène jusqu'à la Langue Frontale du Glacier de Bionnassay. Après l’avoir contourné, une douce combe conduit au Col de Tricot (2120 m). Il ne reste plus qu'à plonger sur les Alpages de Miage (1559 m), ancienne vallée glaciaire, véritable petit paradis au pied des Dômes de Miage.
Dénivelée : + 950 m, - 1180 m        Longueur : 15 km       Horaire : 6 h 45

Jour 02 : Miage - Tré la Tête

Vous entamez une série d'étapes "inversées", à savoir effectuer la descente le matin et gravir la montée au refuge l'après-midi. Un petit effort matinal est nécessaire pour atteindre le paisible Plateau du Truc (1740 m) avant de descendre au-dessus des Contamines-Montjoie. La vraie montée commence ensuite jusqu'au petit Lac d'Armancette (1673 m). Une magnifique traversée en balcon par le Chemin Claudius Bernard conduit au Refuge de Tré La Tête (1960 m). En aller et retour, vous poursuivez ensuite au-dessus des gorges pour découvrir la Langue Frontale du Glacier de Tré La Tête (2050 m).
Dénivelée : + 980 m, - 580 m       Longueur : 9 km       Horaire : 5 h 00

Jour 03 : Tré la Tête - Croix du Bonhomme

Une descente matinale soutenue vous conduit à la Cascade de Combe Noire, puis au pont appelé à tort « Pont Romain » (1392 m), sur l'itinéraire de base du Tour du Mont-Blanc. Vous entamez la montée par la découverte de la quiétude des Pâturages de Balme avant d'atteindre le Col du Bonhomme (2329 m), porte du Beaufortain. Le plus dur est fait, car c'est par une traversée légèrement ascendante que vous parvenez au Col de la Croix du Bonhomme (2433 m), où se situe votre refuge. C'est votre nuit en plus haute altitude.
Dénivelée : + 1060 m, - 570 m       Longueur : 12 km       Horaire : 5 h 00

Jour 04 : Croix du Bonhomme - Val Veni

Une petite montée conduit au Col des Fours (2665 m), l'un des plus hauts passages de votre Tour du Mont-Blanc. Vous plongez ensuite sur les paisibles alpages de la Vallée des Glaciers, où paissent les tarines. Cette vallée est productrice de beaufort, le prince des gruyères. La véritable ascension commence. Elle mène au Col de la Seigne (2516 m) qui marque l'entrée du Val d'Aoste et de l'Italie. Le Mont-Blanc vous y apparaît sous son versant le plus sauvage. Vous descendez en douceur jusqu’au Refuge Elisabetta Soldini (2195 m), proche du glacier de la Lée Blanche. Lorsque cet hébergement est complet, vous êtes hébergés au Refuge Monte Bianco. Cela vous prendra 2 heures de plus que vous ne ferez pas le lendemain.
Dénivelée : + 1060 m, - 1250 m      Longueur : 17 km      Horaire : 6 h 15

Jour 05 : Val Veni - Bertone

Vous descendez le Val Veni jusqu'à l'énorme moraine du glacier de Miage qui barre toute la vallée. Un petit crochet vous conduit au Lac de Miage, coincé entre la moraine et le glacier. Il faut ensuite remonter en face jusqu'aux chalets de l'Alpe supérieure de l'Arp Vieille (2303 m). On accède ensuite à un fantastique sentier-balcon. Sur l'autre versant, vous découvrez les prestigieuses voies mythiques du Mont-Blanc que sont les arêtes du Brouillard, de l'Innominata et de Peuterey. Après être passés au Col Chécrouit (1956 m), vous plongez sur Courmayeur. Le cappuccino est de rigueur avant d'entamer la chaude montée parmi les mélèzes clairsemés qui voit sa récompense à l'arrivée au Refuge Bertone (1989 m), perché sur un éperon au-dessus de la vallée de Courmayeur. Il est possible de raccourcir cette « immense » étape en descendant le Val Veni et en utilisant les navettes en bus (peu onéreux), à votre charge.
Dénivelée : + 1270 m, - 1480 m      Longueur : 22 km      Horaire : 8 h 00

Jour 06 : Bertone - Val Ferret

Une nouvelle étape spectaculaire, mais facile, vous attend aujourd’hui. L’itinéraire en crête est un splendide belvédère sur la Dent du Géant et les Grandes Jorasses. Vous effectuez ainsi l’ascension de la Tête de la Tronche (2584 m), superbe promontoire, avant de redescendre sur le Col Sapin (2436 m), puis l’Alpe de Sécheron (2260 m). Une dernière montée permet de franchir le Pas Entre Deux Sauts (2524 m) menant dans le doux Vallon de Malatra.
Nuit au refuge Walter Bonatti (2025 m) ou éventuellement au Refuge Elena. Cela rallonge votre étape d'une heure et raccourcit celle du lendemain.
Dénivelée : + 860 m, - 820 m      Longueur : 12 km      Horaire : 4 h 45

Jour 07 : Val Ferret - Champex

Après avoir gagné le fond de la vallée à Arnuva (1769 m), vous poursuivez la journée par la paisible remontée du Val Ferret italien et la découverte du Glacier du Pré de Bar, authentique glacier de démonstration. Il est alors temps d'attaquer la véritable montée pour atteindre le Grand Col Ferret (2537 m), porte du Val Ferret suisse. Vous faites face au Mont Dolent, très symbolique, puisque c'est à son sommet que se rejoignent les trois frontières, italienne, suisse et française. Votre premier village suisse est Ferret (1705 m), où vous prenez le bus (à votre charge) pour gagner Champex (1470 m) et son lac. Une demi-heure de marche est enfin nécessaire pour rejoindre votre hébergement à l’entrée du Val d’Arpette (1630 m). Il est possible de rajouter une journée afin d’effectuer l’étape Ferret - Val d’Arpette à pied (Voir rubrique Dates et Prix).
Dénivelée : + 1010 m, - 1170 m      Longueur : 18 km      Horaire : 6 h 30

Jour 08 : Champex - Trient

Par beau temps, une étape de très grande envergure vous attend. Vous remontez le Val d’Arpette jusqu’à la Fenêtre d’Arpette (2671 m), point culminant de la randonnée. Du col, vous surplombez le magnifique Glacier de Trient que vous allez longer durant la descente. Après avoir suivi le Bisse de Trient (canal d'amenée d'eau, creusé dans le roc), vous terminez l’étape dans le village de Trient (1300 m). Par temps incertain, l’étape de repli passe par les Alpages de Bovine (1987 m).
Dénivelée : + 1050 m, - 1380 m       Longueur : 12 km       Horaire : 6 h 45

Jour 09 : Trient - Le Tour

Votre ascension de la journée vous conduit au Col de Balme (2191 m) où vous retrouvez la France et la vallée de Chamonix. Le Mont-Blanc vous y apparaît sous le versant que vous avez découvert neuf jours plus tôt. Le petit crochet jusqu'à l'Aiguillette des Posettes (2201 m) est indispensable pour découvrir les belles vues sur le Glacier du Tour et l'Aiguille Verte. Nuit au village du Tour, au pied du glacier.
Dénivelée : + 1110 m, - 1050 m      Longueur : 15 km      Horaire : 6 h 00

Jour 10 : Le Tour - Chamonix

Vous gravissez les échelles de l'Aiguillette d'Argentière pour atteindre le Balcon des Aiguilles Rouges. Vous gagnez ensuite les Lacs des Chéséry (2133 m), puis le Lac Blanc (2352 m) célèbre pour son panorama. Vous finissez la randonnée, dans un décor grandiose, face à l'Aiguille Verte et aux Drus.
L'arrivée en gare de Chamonix est prévue en fin d'après-midi.
Dénivelée : + 1030 m, - 1360 m        Longueur : 16 km        Horaire : 7 h 00

Les horaires ont été calculés pour un rythme de 300 mètres de dénivelée à l’heure en montée, 500 mètres à l’heure en descente et 4 km à l’heure sur le plat, afin de pouvoir comparer les différentes randonnées avec la même base .
 
Nous pouvons être parfois amenés à modifier quelque peu l'itinéraire indiqué : soit au niveau de l'organisation (problème de surcharge des hébergements, modification de l'état du terrain, etc...). Faites-nous confiance, ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort !
 
 

NOS POINTS FORTS
- Un itinéraire incontournable dans toute vie de randonneur.
- La découverte de trois pays alpins aux cultures différentes.
- La vue sur les glaciers du Massif du Mont-Blanc chaque jour.
- Le passage des cols des Fours, de la Seigne, du Grand Col Ferret et la Fenêtre d’Arpette à 2700 mètres d’altitude.
- Des itinéraires de repli, en cas de météorologie incertaine.
- Les nuits en refuges d’altitude, à l’ambiance montagne assurée.
- L’accès en train facile avec l’accueil et la dispersion en gare de Chamonix.
- Pour les personnes en voiture, la possibilité de regagner son véhicule le dernier jour de randonnée (pas de nuit supplémentaire sur place).
 
L’ESPRIT DU SÉJOUR
Randonner, c’est se mettre à l’écoute de son corps et de tout ce qui l'entoure mais c'est aussi s'arrêter pour s'émerveiller, s'ouvrir à la nature.
Randonner, c'est aller à la rencontre de l'autre au détour d'un sentier ou d'un village, rencontre apportant la dimension humaine à la découverte d’un pays.
 
BIBLIOGRAPHIE
La Vie de la montagne, Bernard Fischesser, éditions de la Martinière.
Les Alpes, collectif, sous la direction d’Armand Fayard, Delachaux et Niestlé.
Les Traces d’animaux : 100 vertébrés dans votre poche, Jacques Morel, coll. Guide naturaliste, Delachaux et Niestlé.
S’orienter facilement et efficacement, Jean-Marc Lamory, Glénat.
Tour du Mont Blanc : Topo guide FFRP.
La Ronde autour du Mont Blanc : Samivel / Norande. Editions Glénat.
GRANDS REPORTAGES n°104, "Mont-Blanc : massif majeur".
ALPES MAGAZINE n°2, "Val d'Aoste, les cousins d'Italie".
ALPES MAGAZINE n°4, "Regards sur Chamonix".
ALPES MAGAZINE n°14, "Baroque : la foi en fête", p 30.
ALPES MAGAZINE n°18, "Une vague dans la vallée".
ALPES MAGAZINE n°25, "Aoste, mille ans de foire ", p 32.
ALPES MAGAZINE n°29, "Les bisses : des canaux dans la montagne", p 64
ALPES MAGAZINE n°34, "Trois balcons sur le Mont-Blanc", p 34.
ALPES MAGAZINE n°35, "Saint Gervais, le Mont-Blanc pour point d’orgue", p 86.
ALPES MAGAZINE n°43, "Sauvage Mont-Blanc", p 38.
ALPES MAGAZINE n°52, "Les Réserves naturelles de Haute-Savoie", p 24.
ALPES MAGAZINE n°53, "Glacier d’Argentière, David contre Goliath ", p 75.
ALPES MAGAZINE n°68, "Fonte des glaciers : coup de chaud sur les Alpes ", p 42.
ALPES MAGAZINE n°69, "Chamonix, comme une carte postale ", p 72.
ALPES MAGAZINE n°93, "St Gervais, l’autre pays du Mont-Blanc", p 58.
ALPES MAGAZINE n°98, "St Gervais, l’autre versant du Mont-Blanc ", p 62.
ALPES MAGAZINE n°105, "Val d’Aoste, la belle province francophone ", p 22.
ALPES MAGAZINE n°107, "Confidences d’une tourbière (Les Contamines) ", p 62.
ALPES MAGAZINE n°109, " Les trois pays du Mont-Blanc ", p 46.
ALPES MAGAZINE n°113, " Fromages, l’heureuse fortune des Alpes ", p 18.
ALPES MAGAZINE n°118, "Chamonix, l’été en pente douce", p 38.
ALPES MAGAZINE n°124, "Aiguille du Midi, la cathédrale des cimes , p 22.
ALPES MAGAZINE Numéro Spécial « La folle histoire de Chamonix-Mont-Blanc »,.
 
CARTOGRAPHIE
1 / 50 000 Didier Richard " Massifs du Mont Blanc et du Beaufortain "
1 / 25 000 IGN 3531 ET St Gervais - Mont Blanc.
1 / 25 000 IGN 3630 OT Chamonix - Mont Blanc
 

Une question sur ce séjour ?
Jour 01 : Chamonix - Miage

Vous démarrez de la gare SNCF de Chamonix à l'heure qui vous convient, mais le plus tôt possible. Soyez habillés en tenue de randonnée, avec de l’eau dans votre gourde. Vous partez pour le Petit Balcon Sud. Face au Mont-Blanc et ses célèbres aiguilles que vous apprenez à reconnaître, vous gagnez Les Houches pour prendre le téléphérique de Bellevue. Vous pouvez utiliser les transports en commun de la vallée de Chamonix, train ou navettes (à votre charge) pour partir des Houches. Un sentier à flanc de montagne vous mène jusqu'à la Langue Frontale du Glacier de Bionnassay. Après l’avoir contourné, une douce combe conduit au Col de Tricot (2120 m). Il ne reste plus qu'à plonger sur les Alpages de Miage (1559 m), ancienne vallée glaciaire, véritable petit paradis au pied des Dômes de Miage.
Dénivelée : + 950 m, - 1180 m        Longueur : 15 km       Horaire : 6 h 45

Jour 02 : Miage - Tré la Tête

Vous entamez une série d'étapes "inversées", à savoir effectuer la descente le matin et gravir la montée au refuge l'après-midi. Un petit effort matinal est nécessaire pour atteindre le paisible Plateau du Truc (1740 m) avant de descendre au-dessus des Contamines-Montjoie. La vraie montée commence ensuite jusqu'au petit Lac d'Armancette (1673 m). Une magnifique traversée en balcon par le Chemin Claudius Bernard conduit au Refuge de Tré La Tête (1960 m). En aller et retour, vous poursuivez ensuite au-dessus des gorges pour découvrir la Langue Frontale du Glacier de Tré La Tête (2050 m).
Dénivelée : + 980 m, - 580 m       Longueur : 9 km       Horaire : 5 h 00

Jour 03 : Tré la Tête - Croix du Bonhomme

Une descente matinale soutenue vous conduit à la Cascade de Combe Noire, puis au pont appelé à tort « Pont Romain » (1392 m), sur l'itinéraire de base du Tour du Mont-Blanc. Vous entamez la montée par la découverte de la quiétude des Pâturages de Balme avant d'atteindre le Col du Bonhomme (2329 m), porte du Beaufortain. Le plus dur est fait, car c'est par une traversée légèrement ascendante que vous parvenez au Col de la Croix du Bonhomme (2433 m), où se situe votre refuge. C'est votre nuit en plus haute altitude.
Dénivelée : + 1060 m, - 570 m       Longueur : 12 km       Horaire : 5 h 00

Jour 04 : Croix du Bonhomme - Val Veni

Une petite montée conduit au Col des Fours (2665 m), l'un des plus hauts passages de votre Tour du Mont-Blanc. Vous plongez ensuite sur les paisibles alpages de la Vallée des Glaciers, où paissent les tarines. Cette vallée est productrice de beaufort, le prince des gruyères. La véritable ascension commence. Elle mène au Col de la Seigne (2516 m) qui marque l'entrée du Val d'Aoste et de l'Italie. Le Mont-Blanc vous y apparaît sous son versant le plus sauvage. Vous descendez en douceur jusqu’au Refuge Elisabetta Soldini (2195 m), proche du glacier de la Lée Blanche. Lorsque cet hébergement est complet, vous êtes hébergés au Refuge Monte Bianco. Cela vous prendra 2 heures de plus que vous ne ferez pas le lendemain.
Dénivelée : + 1060 m, - 1250 m      Longueur : 17 km      Horaire : 6 h 15

Jour 05 : Val Veni - Bertone

Vous descendez le Val Veni jusqu'à l'énorme moraine du glacier de Miage qui barre toute la vallée. Un petit crochet vous conduit au Lac de Miage, coincé entre la moraine et le glacier. Il faut ensuite remonter en face jusqu'aux chalets de l'Alpe supérieure de l'Arp Vieille (2303 m). On accède ensuite à un fantastique sentier-balcon. Sur l'autre versant, vous découvrez les prestigieuses voies mythiques du Mont-Blanc que sont les arêtes du Brouillard, de l'Innominata et de Peuterey. Après être passés au Col Chécrouit (1956 m), vous plongez sur Courmayeur. Le cappuccino est de rigueur avant d'entamer la chaude montée parmi les mélèzes clairsemés qui voit sa récompense à l'arrivée au Refuge Bertone (1989 m), perché sur un éperon au-dessus de la vallée de Courmayeur. Il est possible de raccourcir cette « immense » étape en descendant le Val Veni et en utilisant les navettes en bus (peu onéreux), à votre charge.
Dénivelée : + 1270 m, - 1480 m      Longueur : 22 km      Horaire : 8 h 00

Jour 06 : Bertone - Val Ferret

Une nouvelle étape spectaculaire, mais facile, vous attend aujourd’hui. L’itinéraire en crête est un splendide belvédère sur la Dent du Géant et les Grandes Jorasses. Vous effectuez ainsi l’ascension de la Tête de la Tronche (2584 m), superbe promontoire, avant de redescendre sur le Col Sapin (2436 m), puis l’Alpe de Sécheron (2260 m). Une dernière montée permet de franchir le Pas Entre Deux Sauts (2524 m) menant dans le doux Vallon de Malatra.
Nuit au refuge Walter Bonatti (2025 m) ou éventuellement au Refuge Elena. Cela rallonge votre étape d'une heure et raccourcit celle du lendemain.
Dénivelée : + 860 m, - 820 m      Longueur : 12 km      Horaire : 4 h 45

Jour 07 : Val Ferret - Champex

Après avoir gagné le fond de la vallée à Arnuva (1769 m), vous poursuivez la journée par la paisible remontée du Val Ferret italien et la découverte du Glacier du Pré de Bar, authentique glacier de démonstration. Il est alors temps d'attaquer la véritable montée pour atteindre le Grand Col Ferret (2537 m), porte du Val Ferret suisse. Vous faites face au Mont Dolent, très symbolique, puisque c'est à son sommet que se rejoignent les trois frontières, italienne, suisse et française. Votre premier village suisse est Ferret (1705 m), où vous prenez le bus (à votre charge) pour gagner Champex (1470 m) et son lac. Une demi-heure de marche est enfin nécessaire pour rejoindre votre hébergement à l’entrée du Val d’Arpette (1630 m). Il est possible de rajouter une journée afin d’effectuer l’étape Ferret - Val d’Arpette à pied (Voir rubrique Dates et Prix).
Dénivelée : + 1010 m, - 1170 m      Longueur : 18 km      Horaire : 6 h 30

Jour 08 : Champex - Trient

Par beau temps, une étape de très grande envergure vous attend. Vous remontez le Val d’Arpette jusqu’à la Fenêtre d’Arpette (2671 m), point culminant de la randonnée. Du col, vous surplombez le magnifique Glacier de Trient que vous allez longer durant la descente. Après avoir suivi le Bisse de Trient (canal d'amenée d'eau, creusé dans le roc), vous terminez l’étape dans le village de Trient (1300 m). Par temps incertain, l’étape de repli passe par les Alpages de Bovine (1987 m).
Dénivelée : + 1050 m, - 1380 m       Longueur : 12 km       Horaire : 6 h 45

Jour 09 : Trient - Le Tour

Votre ascension de la journée vous conduit au Col de Balme (2191 m) où vous retrouvez la France et la vallée de Chamonix. Le Mont-Blanc vous y apparaît sous le versant que vous avez découvert neuf jours plus tôt. Le petit crochet jusqu'à l'Aiguillette des Posettes (2201 m) est indispensable pour découvrir les belles vues sur le Glacier du Tour et l'Aiguille Verte. Nuit au village du Tour, au pied du glacier.
Dénivelée : + 1110 m, - 1050 m      Longueur : 15 km      Horaire : 6 h 00

Jour 10 : Le Tour - Chamonix

Vous gravissez les échelles de l'Aiguillette d'Argentière pour atteindre le Balcon des Aiguilles Rouges. Vous gagnez ensuite les Lacs des Chéséry (2133 m), puis le Lac Blanc (2352 m) célèbre pour son panorama. Vous finissez la randonnée, dans un décor grandiose, face à l'Aiguille Verte et aux Drus.
L'arrivée en gare de Chamonix est prévue en fin d'après-midi.
Dénivelée : + 1030 m, - 1360 m        Longueur : 16 km        Horaire : 7 h 00

Les horaires ont été calculés pour un rythme de 300 mètres de dénivelée à l’heure en montée, 500 mètres à l’heure en descente et 4 km à l’heure sur le plat, afin de pouvoir comparer les différentes randonnées avec la même base .
 
Nous pouvons être parfois amenés à modifier quelque peu l'itinéraire indiqué : soit au niveau de l'organisation (problème de surcharge des hébergements, modification de l'état du terrain, etc...). Faites-nous confiance, ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort !
 
 

NOS POINTS FORTS
- Un itinéraire incontournable dans toute vie de randonneur.
- La découverte de trois pays alpins aux cultures différentes.
- La vue sur les glaciers du Massif du Mont-Blanc chaque jour.
- Le passage des cols des Fours, de la Seigne, du Grand Col Ferret et la Fenêtre d’Arpette à 2700 mètres d’altitude.
- Des itinéraires de repli, en cas de météorologie incertaine.
- Les nuits en refuges d’altitude, à l’ambiance montagne assurée.
- L’accès en train facile avec l’accueil et la dispersion en gare de Chamonix.
- Pour les personnes en voiture, la possibilité de regagner son véhicule le dernier jour de randonnée (pas de nuit supplémentaire sur place).
 
L’ESPRIT DU SÉJOUR
Randonner, c’est se mettre à l’écoute de son corps et de tout ce qui l'entoure mais c'est aussi s'arrêter pour s'émerveiller, s'ouvrir à la nature.
Randonner, c'est aller à la rencontre de l'autre au détour d'un sentier ou d'un village, rencontre apportant la dimension humaine à la découverte d’un pays.
 
BIBLIOGRAPHIE
La Vie de la montagne, Bernard Fischesser, éditions de la Martinière.
Les Alpes, collectif, sous la direction d’Armand Fayard, Delachaux et Niestlé.
Les Traces d’animaux : 100 vertébrés dans votre poche, Jacques Morel, coll. Guide naturaliste, Delachaux et Niestlé.
S’orienter facilement et efficacement, Jean-Marc Lamory, Glénat.
Tour du Mont Blanc : Topo guide FFRP.
La Ronde autour du Mont Blanc : Samivel / Norande. Editions Glénat.
GRANDS REPORTAGES n°104, "Mont-Blanc : massif majeur".
ALPES MAGAZINE n°2, "Val d'Aoste, les cousins d'Italie".
ALPES MAGAZINE n°4, "Regards sur Chamonix".
ALPES MAGAZINE n°14, "Baroque : la foi en fête", p 30.
ALPES MAGAZINE n°18, "Une vague dans la vallée".
ALPES MAGAZINE n°25, "Aoste, mille ans de foire ", p 32.
ALPES MAGAZINE n°29, "Les bisses : des canaux dans la montagne", p 64
ALPES MAGAZINE n°34, "Trois balcons sur le Mont-Blanc", p 34.
ALPES MAGAZINE n°35, "Saint Gervais, le Mont-Blanc pour point d’orgue", p 86.
ALPES MAGAZINE n°43, "Sauvage Mont-Blanc", p 38.
ALPES MAGAZINE n°52, "Les Réserves naturelles de Haute-Savoie", p 24.
ALPES MAGAZINE n°53, "Glacier d’Argentière, David contre Goliath ", p 75.
ALPES MAGAZINE n°68, "Fonte des glaciers : coup de chaud sur les Alpes ", p 42.
ALPES MAGAZINE n°69, "Chamonix, comme une carte postale ", p 72.
ALPES MAGAZINE n°93, "St Gervais, l’autre pays du Mont-Blanc", p 58.
ALPES MAGAZINE n°98, "St Gervais, l’autre versant du Mont-Blanc ", p 62.
ALPES MAGAZINE n°105, "Val d’Aoste, la belle province francophone ", p 22.
ALPES MAGAZINE n°107, "Confidences d’une tourbière (Les Contamines) ", p 62.
ALPES MAGAZINE n°109, " Les trois pays du Mont-Blanc ", p 46.
ALPES MAGAZINE n°113, " Fromages, l’heureuse fortune des Alpes ", p 18.
ALPES MAGAZINE n°118, "Chamonix, l’été en pente douce", p 38.
ALPES MAGAZINE n°124, "Aiguille du Midi, la cathédrale des cimes , p 22.
ALPES MAGAZINE Numéro Spécial « La folle histoire de Chamonix-Mont-Blanc »,.
 
CARTOGRAPHIE
1 / 50 000 Didier Richard " Massifs du Mont Blanc et du Beaufortain "
1 / 25 000 IGN 3531 ET St Gervais - Mont Blanc.
1 / 25 000 IGN 3630 OT Chamonix - Mont Blanc
 

Une question sur ce séjour ?

Le Jour 01 en début de journée à la Gare SNCF de Chamonix à l’heure qui vous convient.
 
Accès train : Gare de Chamonix, arrivée la veille.

Paris Gare de Lyon : 18h18     21h05 : Bellegarde : 21h15               23h50 : Chamonix

Lyon Part Dieu : 18h34            20h04 : Bellegarde : 21h15               23h50 : Chamonix

Marseille : 16h02        17h55 : Lyon Part Dieu : 18h34         20h04 : Bellegarde

                                                            Bellegarde : 21h15  23h50 : Chamonix

Horaires indicatifs à vérifier auprès de la SNCF au 36 35 ou www.voyages-sncf.com
 
Accès voiture : Chamonix.
Itinéraire : www.viamichelin.fr
 
Parking : Tous les parkings à Chamonix : http://www.chamonix.net/francais/transport/parking
Vous pouvez laisser votre véhicule au Parking d’Entrèves (Tél : 04 50 53 65 71), 275 Promenade Marie Paradis. Prendre Entrée Chamonix Sud, gare routière Chamonix Sud.
Tarif : 56 € environ pour la semaine (46 € avec la carte d'hôtes si vous dormez dans la vallée de Chamonix). Parking couvert et surveillé.
 
Accès avion : Aéroport de Genève Cointrin
Aéroport Genève Cointrin : www.gva.ch
L'aéroport est relié aux réseaux ferroviaires suisse et européen. La gare CFF de l’aéroport est directement accessible depuis les niveaux enregistrement et arrivée. Tous les trains s'arrêtent à la gare Genève-Cornavin (centre-ville) : 5 trains par heure aux heures de pointe, 7 mn de trajet.
Les trains pour la France partent de la gare centrale Genève-Cornavin (centre-ville).
Astuce : Pas moins de 15 sociétés de navettes de transport entre l’aéroport de Genève et Chamonix sont en concurrence. Elles proposent des transferts à bas coût, plus pratiques et moins chers que le train. Elles desservent tous les sites de la vallée de Chamonix.

 

 

Le Jour 10 en fin d’après-midi à la Gare SNCF de Chamonix.
 
Retour train Le lendemain

Chamonix : 08h55                  2 changements                      15h42 : Paris Gare de Lyon

Chamonix : 11h55                  2 changements                      17h25 : Lyon Part Dieu

Chamonix : 07h55                  3 changements                      17h45 : Marseille

Horaires indicatifs à vérifier auprès de la SNCF au 36 35 ou www.voyages-sncf.com
 
Retour voiture : Chamonix
 
Retour Bus : Gare de Chamonix

Nous vous conseillons de comparer le coût et les horaires de différents modes d'accès au point de départ du circuit grâce au site www.comparabus.com. Ce site, pour un même trajet, vous proposera d’autres possibilités telles qu’avion, train, bus ou covoiturage.

 

Retour avion : Aéroport de Genève Cointrin
Aéroport Genève : www.gva.ch
Train depuis la France pour la gare centrale Genève-Cornavin (centre-ville), puis la gare CFF de l’aéroport. 5 trains par heure, 8 minutes de trajet.
Les niveaux enregistrement et arrivée sont directement accessibles depuis la gare CFF de l’aéroport. 
 
 
Hébergement avant ou après la randonnée :
Si vous arrivez la veille ou repartez le lendemain, nous pouvons vous réserver une nuit supplémentaire dans un gîte d'étape, suivant les mêmes formules. Ces gîtes d'étape sont situés dans la Vallée de Chamonix (voir ci-dessous et rubrique Tarif).
Les navettes et le petit train de la Vallée de Chamonix vous permettent sans problème d'accéder au gîte ou de vous rendre au rendez-vous à la gare de Chamonix. Ces transports sont gratuits pour les détenteurs de la carte d’hôte (si vous dormez dans la vallée de Chamonix).
Si vous préférez être hébergés en hôtel ou dans un autre type d'hébergement, vous pouvez contacter l'Office du Tourisme de Chamonix au 04 50 53 58 90.
 
 

Durant la randonnée, vous devez être en possession des documents suivants :

- Carte d'identité en cours de validité ou Passeport.
- Dépliant de votre assurance voyage reçu lors de votre inscription (si vous avez souscrit l’assurance que nous proposons) ou de votre assurance personnelle (numéro de contrat + numéro de téléphone).
Attention ! A la différence de la France, les secours coûtent très chers en Suisse. Vérifiez que vous possédez une garantie frais de recherche et secours avec un plafond suffisamment élevé. En particulier, les assurances des cartes bancaires couvrent l’assistance-rapatriement, mais les assurances des cartes bancaires de base (et de certaines cartes bancaires haut de gamme) ne possèdent pas de garantie frais de recherche et secours.
- Carte vitale.

- Vous recevrez avant votre départ un état actualisé de toutes les précautions sanitaires indispensables au bon déroulement de votre séjour.

- La "Carte européenne d'assurance maladie".
Cette carte atteste de vos droits à l’assurance maladie et vous permettra, lors d’un séjour temporaire en Europe, de bénéficier de la prise en charge des soins médicalement nécessaires, quel que soit le motif de votre déplacement (week-end, vacances, études, stages, détachement professionnel) et sous réserve de respecter les formalités en vigueur dans le pays de séjour.
La carte européenne d'assurance maladie est une carte individuelle et nominative. Chaque personne de la famille doit avoir sa propre carte, y compris les enfants de moins de 16 ans.
Elle est valable un an et elle est gratuite.
La carte européenne d’assurance maladie n’est pas délivrée de façon automatique : pour l’obtenir, adressez-vous à votre caisse d’Assurance Maladie au moins trois semaines avant votre départ, compte tenu du délai de réalisation de la carte et de son acheminement par la poste.
 
Vous pouvez l'utiliser dans l'ensemble des Etats membres de l'Union Européenne ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse.
 
L’Italie fait partie de la zone Euro.
Les Euros sont acceptés à peu près partout en Suisse.

 

Marcheurs experts
Niveau 4 sur une échelle de 5.
 
Pour bons marcheurs en montagne
Dénivelée moyenne : 1040 m                       Maximum : 1270 m
Longueur moyenne : 15 km                          Maximum : 22 km
Horaire moyen        : 6 h 15 mn                    Maximum : 8 h
 
L'itinéraire décrit est l'itinéraire le plus spectaculaire. Dans le carnet de randonnée que nous vous remettons, des itinéraires de repli sont indiqués. Ceux-ci sont notamment à utiliser en cas de météo défavorable.
Il est quelquefois possible de raccourcir certaines étapes en utilisant les bus (à votre charge).

Attention ! En début de saison (jusqu’à début juillet) en raison de l’enneigement tardif, les conditions peuvent être plus difficiles pour le passage de certains cols et la traversée de névés. Ne choisissez cette période que si vous avez une expérience de la montagne.

Il est également à noter que les navettes pour raccourcir certaines étapes ne fonctionnent qu’en juillet et août.

 
 
Degré d'attention : Niveau 1 : Un peu d’attention et quelques notions de lecture de carte sont nécessaires.
Vous devez être capable de suivre un itinéraire en vous servant d'un topoguide FFRP et des indices sur le terrain. Vous n’empruntez que des itinéraires balisés.
 
 
Cet itinéraire s'effectue sans accompagnateur et sous votre propre responsabilité. Nous vous fournissons toutes les indications et la logistique nécessaires au bon déroulement de votre randonnée. Vous devez être capable d’autonomie en jugeant de vos forces et en appréciant des situations inattendues (fatigue, météo, présence d’animaux, modification du terrain, etc…).
 

Il vous appartient de vous renseigner auprès des Offices du tourisme de l’évolution météorologique (bulletins affichés) ou d’appeler le répondeur météo au 08 99 71 02 + numéro du département : Exemple 08 99 71 02 74 pour la Haute-Savoie.

 

Nous tenons à vous mettre en garde sur l’efficacité du téléphone portable en milieu montagnard. En effet, si les villages sont généralement couverts par les réseaux de téléphonie mobile (selon l’opérateur), sachez que de très nombreuses zones d’ombre subsistent et que votre appareil s’avérera souvent inutile de longues heures dans la journée. Si toutefois un réseau est présent, en cas de besoin de secours, vous pouvez composer le 112 qui est le numéro d’appel d’urgence prioritaire.

 

Nous déclinons toute responsabilité en cas d'erreur de votre part concernant l'orientation (erreur ou changement d’itinéraire) ou la gestion du temps (départ trop tardif le matin, pause pique-nique trop longue…).

 
 

Hébergement en refuges de montagne et gîtes d'étape.

L’hébergement de base se fait en dortoir de 4 à 30 personnes.

Les lits sont équipés de couettes ou de couvertures.

Par respect pour la période de repos journalière des hébergeurs (disponibles tôt le matin et tard le soir), les dortoirs ne sont pas disponibles avant 16 heures.

 

 

Formule chambres : chambres de 2 chaque fois que c'est possible, maximum 4 personnes.

En aucun cas, il ne s'agit de prestations hôtelières, mais de mini-dortoirs dans les refuges.

Pas de possibilité de chambre individuelle.

 

Formule confort : chambre double ou triple avec douche et WC dans la chambre.

Il y a quelques possibilités sur demande.

Pour pouvoir bénéficier de cette option, il est conseillé de réserver l’année précédente.

Pas de possibilité de chambre individuelle.

 

Les coordonnées des hébergements vous seront fournies avec votre dossier de randonnée.

Les chiens ne sont pas admis.

 

La formule de base de cette randonnée en liberté est en dortoir (de 4 à 30 personnes) en demi-pension (repas du soir + nuit + petit déjeuner).

 

Repas : Les dîners sont l'occasion de goûter aux spécialités locales. Ils sont en général servis à partir de 19 h 30 et sont composés la plupart du temps du menu du jour (pas de choix de menu).

Les petits déjeuners sont traditionnels (parfois sous forme de buffet) et sont servis à partir de 7 h 30 – 8 h. Si vous désirez prendre votre petit déjeuner plus tôt, voir avec votre hébergeur la veille si cela est possible.

 

Pique-nique : La formule de base de ce séjour est en demi-pension.

Vous vous chargez vous-même de vos pique-niques. Il est toujours possible d'acheter un pique- nique (12 € environ à votre charge) dans les hébergements. Il suffit de le réserver la veille. La variété n'est pas toujours au rendez-vous.

Vous pouvez également vous ravitailler à Chamonix, Les Contamines, Courmayeur, La Fouly et Champex.

 

Le jour 1, vous emprunterez le Téléphérique de Bellevue (compris dans votre séjour).

Le jour 7, vous emprunterez le bus Ferret-Champex (à votre charge), sauf si vous avez choisi d’effectuer cette étape à pied.

Tous les autres trajets sont effectués à pied.

Les navettes pour raccourcir certaines étapes ne fonctionnent qu’en juillet et août.

 
 

Bagages transportés par vos soins.
Vous portez vos affaires pour tout le séjour.
Avec un peu d’habitude, votre sac ne devrait pas dépasser 8 – 9 kg, en effet :
- Les journées sont bien remplies, il est inutile d’amener une bibliothèque.
- Les vêtements mouillés peuvent quasiment sécher tous les soirs à l’hébergement. Il est inutile de prévoir un change complet pour chaque jour.
- Prévoyez une paire de chaussures très légères pour le soir.
- Pour la trousse de toilette, privilégiez l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages. Proscrire les pèse personnes !!!!
Une fois de retour, faites trois tas : ce que vous avez vraiment utilisé, ce que vous avez peu utilisé et ce que vous n’avez pas utilisé. Pour la prochaine randonnée, proscrire le troisième tas et posez-vous la question de la véritable utilité du deuxième.
 
Nul doute que ces bonnes habitudes vous seront utiles pour vos prochaines randonnées. Ces quelques conseils ont été élaborés grâce à la collaboration d’un groupe de randonneurs et d’hébergeurs.
 
 

A partir de 2 personnes.
 
Vous constituez au préalable votre groupe qui randonne en toute autonomie. Il n’est pas possible de regrouper des inscriptions individuelles pour des randonnées en liberté.
 
Vous êtes membres d’une association, d’un comité d’entreprise, d’une collectivité, vous êtes une famille ou un groupe d’amis désirant randonner ensemble : nous organisons cette randonnée aux dates que vous choisissez, avec un tarif étudié.
Vous avez un rêve, un projet…, consultez-nous.
 
 

Trois semaines environ avant votre départ, vous recevrez le dossier complet comprenant tous les éléments nécessaires à la réalisation de votre randonnée
Un dossier est fourni par groupe de 2 à 5 personnes. Si vous désirez des dossiers supplémentaires, ceux-ci sont à réserver à l’inscription (avec supplément).
 
Ce dossier comprend :
Le topo guide FFRP, un carnet de randonnée rédigé par nos soins, la feuille de route avec la liste des hébergements ainsi que toutes les informations complémentaires.
 
 

Vous trouverez cet équipement dans les magasins de notre partenaire : www.auvieuxcampeur.fr

Vêtements :
Les principes :
Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :
- un sous-pull à manches longues en matière respirante (fibre creuse).
- une veste en fourrure polaire chaude.
- une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.
En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable. Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable.
Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine (les sous vêtements en laine mérinos sont confortables et génèrent peu de mauvaises odeurs) , la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.
Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtu d’une veste polaire.
 
La liste idéale : (à adapter suivant la randonnée et la saison)
- 1 chapeau de soleil ou casquette.
- 1 foulard ou un tour de cou
- T-shirts manches courtes en matière respirante de préférence (1 pour 2 à 3 jours de marche).
- 1 sous-pull à manches longues en matière respirante ou une chemise.
- 1 veste en fourrure polaire.
- 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex avec capuche.
- 1 cape de pluie ou un sursac si vous possédez la veste ci-dessus.
- 1 pantalon de trekking ample.
- 1 short ou bermuda.
- Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche) Privilégier la laine ou les chaussettes spécifiques randonnée. Attention au coton pour les ampoules.
- 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables à semelle type Vibram. Pensez à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps.
- Des sous-vêtements.
- 1 maillot de bain (facultatif).
- 1 pantalon confortable pour le soir.
- 1 paire de chaussures de détente légères pour le soir.
- En début et en fin de saison (juin et septembre), il est utile d’avoir en plus guêtres, gants et bonnet.
 
Equipement :
- 1 sac à dos de 35/40 litres à armature souple, muni d’une ceinture ventrale.
- Un grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos.
- 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité.
- une gourde (1,5 litre minimum).
- 1 couteau de poche type Opinel.
- 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance.
- Papier toilette + 1 briquet.
- Crème solaire + écran labial.
- Boite plastique hermétique (contenance 0,5 l minimum) + gobelet + couverts.
- 1 frontale ou lampe de poche.
- 1 couverture de survie.
- Une paire de bâtons est conseillée.
- Appareil-photo, jumelles (facultatif).
 

Pour le soir à l’hébergement :

- Un drap-sac. Les duvets sont inutiles.

- 1 maillot de bain (facultatif).

- 1 pantalon confortable.

- 1 paire de chaussures de détente légères.

- Nécessaire de toilette (privilégiez l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages).

- 1 serviette de toilette qui sèche rapidement.

- Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).

- 1 frontale ou lampe de poche.

 
Pharmacie personnelle
- Vos médicaments habituels.
- Un tire tique
- Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.
- Pastilles contre le mal de gorge.
- Bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large.
- Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.
- Double peau (type Compeed ou SOS ampoules).
- 1 pince à épiler.
 
 

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Période : Départ possible à votre convenance, chaque mercredi du 24 juin au  14 septembre 2021 sauf le mercredi, suivant le disponibilité des hébergements

Attention ! En début de saison (jusqu’à début juillet) en raison de l’enneigement tardif, les conditions peuvent être plus difficiles pour le passage de certains cols et la traversée de névés. Ne choisissez cette période que si vous avez une expérience de la montagne.

Il est également à noter que les navettes pour raccourcir certaines étapes ne fonctionnent qu’en juillet et août.

 

Il est préférable de réserver le plus tôt possible. Nous n’avons pas de places réservées dans les hébergements et certains d’entre eux sont complets parfois plusieurs mois à l’avance. Cela vous permettra de suivre le programme prévu, sans transfert, ni supplément.

Merci d’indiquer sur le bulletin de réservation les autres dates qui vous conviendraient également (par exemple possibilité de décaler la randonnée de 1 ou 2 jours avant ou après…), ceci au cas où un ou plusieurs hébergements ne seraient pas disponibles aux dates choisies.

 

La saison idéale pour parcourir l’itinéraire se situe de juillet à août. Avant et après, les conditions météorologiques peuvent être difficiles (brouillard, enneigement possible, traversée de névés, etc…), notamment lors de la traversée de certains cols.

 

Tarif 2021 : 778 € en demi-pension en dortoirs.

Journée supplémentaire pour effectuer l’étape Ferret – Val d’Arpette à pied : 98 €.Nuit supplémentaire en demi-pension en dortoirs : 47 €.

 

Les réservations de prestations supplémentaires doivent se faire à l’inscription et être spécifiées sur le bulletin de réservation.

 

Modification de Réservation : ATTENTION ! Des frais de dossier (50 €) pourront être retenus pour tout changement sur la réservation déjà effectuée (type de chambre, date de départ, nombre de personnes…).

Votre randonnée commencée, pour des raisons évidentes d’organisation, vous devez impérativement suivre le programme tel qu’il vous a été confirmé. Il ne sera alors plus possible de modifier vos dates et lieux d’hébergement.

 

LE PRIX COMPREND

- Les frais d'organisation.

- La nourriture et l'hébergement en demi-pension.

- La fourniture d’un dossier de randonnée complet.

- La fourniture du topo-guide FFRP du Tour du Mont-Blanc.

- La fourniture d'un descriptif indiquant les variantes les plus intéressantes.

- La montée par le téléphérique de Bellevue.

 

LE PRIX NE COMPREND PAS

- Les repas de midi.

- Le vin pendant les repas.

- Les boissons et dépenses personnelles.

- Le bus obligatoire dans le Val Ferret suisse (15 € environ).

- Les bus éventuels dans la vallée de Chamonix ou le Val d'Aoste en Italie (peu onéreux).

- Les éventuels jetons de douche.

- L'équipement individuel.

- Les trajets jusqu’au lieu d’accueil et à partir du lieu de dispersion.

- Les différentes assurances : Annulation ou/et Frais de recherche et secours - Assistance - Rapatriement – Interruption de séjour.

- Tout ce qui n'est pas dans "Le prix comprend".

 

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Rando à pied

Itinérant en boucleA partir de : 938 €Durée : 10 jours

Tour du Mont Blanc Complet en liberté

France, Italie, SUISSE, Alpes du Nord

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 580 €Durée : 7 jours

Chamonix - Zermatt en liberté

France, SUISSE, Alpes du Nord

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

Tour du Mont Blanc Sportif en Liberté | rando à pied - Espace Evasion