Se connecter
  Se déconnecter
Espace evasion

Rando & Bien Etre en Val d'Aoste

Séjour rando et balnéo - Italie - Accompagné

Code voyage : RABVAO
En bref
Séjour Randonnée et Balnéo dans le Val d’Aoste (Nord de l’Italie). Partez 6 jours/5 nuits accompagné d’un guide pour un séjour randonnée bien-être. Au programme : randonnées d’un niveau sportif la journée avec des vues extraordinaires sur les plus hauts sommets des Alpes (Cervin, Mont Blanc, Grand Paradis, Grands Jorasses…). Découvrez également la culture typique Valdôtaine. Le soir détendez vous dans l’espace « bien-être » de l’hôtel : zone d’hydro massage, sauna, hammam. Hébergement en hôtel ***.

Rando et balnéo

En étoile
Prix (à partir de) :
915 €
Durée :
6 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
En cours d'actualisation
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

Au coeur des Alpes, cette vallée authentique, dominée par les plus grands sommets des Alpes - Mont-Blanc, Cervin, Grandes-Jorasses -,offre des paysages de carte postale.

 De merveilleuses excursions à la découverte de la culture montagnarde des Valdôtains, depuis un hébergement confortable.

 

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Chamonix - Torgnon - Col de St Pantaléon

Rendez-vous 10h00 à la gare ferroviaire de Chamonix.
Transfert jusqu’au village de Torgnon (1550 m) situé sur les versants sud de la vallée du Cervin.
Juste le temps de déposer nos affaires personnelles à l’hôtel et nous partons directement pour une randonnée de mise en jambe !
Nous cheminons en direction du col de Saint Pantaléon (1648 m) pour finalement rejoindre la Chapelle de St Evence (1674 m). Nous jouissons de beaux panoramas sur la vallée centrale d’Aoste et sur le Mt Zerbion (2720 m).
Retour et installation à l’hôtel.
Dénivelée : + 250 m ; - 250 m           Horaire : 3 h 00 de marche.
Transfert : 3h environ en taxi

Jour 02 : Cheneil - Sanctuaire Clavalité - Colle di Fontaines

Transfert au dessus du village de Valtournenche au cœur de la vallée du Cervin.
Nous partons en direction de Cheneil (2097 m), magnifique hameau restauré où nous prenons le temps d’admirer l’architecture montagnarde valdotaine. Belle et longue montée jusqu’au sanctuaire de Clavalité (2535 m) où un panorama exceptionnel à 360° s’offre à nos yeux. 
En ligne de mire le fameux Cervin !
Puis nous contournons la Punta Falinère pour pénétrer dans un splendide vallon sauvage avant de remonter vers le Colle di Fontaines (2695 m).
Nous descendons dans un bel alpage resté encore intact et préservé pour rejoindre Cheneil.
Transfert à l'hôtel. Dîner et nuit.
Dénivelée : + 670 m ; - 670 m           Horaire : 6 h 00 de marche.
Transfert : environ 30 minutes

Jour 03 : Torgnon - cime Longhede - Becca d’Aver

Nous partons à pied de Torgnon pour rejoindre le Col d’Ayer (2330 m) qui domine le village. De là, nous rejoignons le sommet de la Becca d'Aver (2469 m). Un panorama splendide sur la Valtournenche, la vallée de Saint Barthélemy et Verrayes s’offre à nous.
Par un sentier en crête facile, nous atteignons notre deuxième sommet du jour, la Cime Longhede (2416 m).
Descente forestière via le col des Bornes (1781 m).
Retour à pied à l'hôtel. Dîner et nuit.
Dénivelée : + 950 m ; - 950 m           Horaire : 6 h 00 de marche.

Jour 04 : Hameau de Petit Monde - Sanctuaire de Gilliarey

Randonnée au départ du hameau de Petit Monde (1600 m). Nous suivons le torrent de Petit Monde pour atteindre à travers les mélézins les magnifiques alpages de Chancevella (1840 m) qui nous ouvrent la vue sur la « conque » du Mont Méabé (2566 m). Un dernier effort, nous mène au sanctuaire de Gilliarey (2174 m) où nous découvrons, le Cervin, sommet de légende des Alpes !
Retour à l’hôtel par le même itinéraire.
Dénivelée : + 580 m ; - 580 m           Horaire : 5 h 00 de marche.

Jour 05 : Valtournenche - Lago di Cignana - Finestra di Cignana

Transfert jusqu’au fameux village de Valtournenche qui a vu naître des figures emblématiques de l'alpinisme. Nous montons jusqu'au lac artificiel de Cignana (2149 m), entouré d'alpages et de cimes imposantes telles que la Pointe de Tsan et le Château des Dames.
Nous poursuivons notre montée jusqu'à la Fenêtre de Cignana (2445 m) où une vue imprenable sur le Cervin s’ouvre à nous.
Nous descendons face à ce sommet mythique jusqu’au hameau de Perrère (1845 m).
Transfert à l'hôtel.
Dénivelée : + 920 m ; - 700m            Horaire : 6 h 00 de marche.
Transfert : 30 minutes environ

Jour 06 : Buisson - Chamois - Cheneil - Valtournenche - Chamonix

Depuis le hameau de Buisson, nous empruntons le téléphérique qui nous mène au village de Chamois (1812 m). Ce dernier n’est pas accessible par la route et pourtant encore habité à l’année par une poignée d’irréductibles valdotains.
Nous partons pour une traversée en balcon, face au Cervin, jusqu’à Cheneil. Une randonnée inoubliable !
Descente sur un sentier tortueux, au cœur d’une belle forêt jusqu’à Valtournenche.
Retour à l’hôtel pour la récupération de nos affaires personnelles et transfert à la gare ferroviaire de Chamonix.
Séparation vers 17h30.
Dénivelée : + 500 m ; -800 m            Horaire : 5h 00 de marche.
 
Afin d’assurer la sécurité du groupe, ce programme peut être modifié par le guide en fonction du niveau des participants et des conditions nivo-météorologiques.
 

Points forts
  • Des vues extraordinaires sur les plus hauts sommets des Alpes, dont le Cervin.
  • La découverte de la culture valdôtaine et des spécialités locales.
  • L’espace bien-être de l’hébergement, situé sur les versants ensoleillés.
  • Le point de rendez-vous à Chamonix.

Les devises
Italie
L’Italie fait partie de la zone euro.
Les guichets automatiques permettent de retirer de l’argent en toute facilité.
Prévoir des espèces pour vos dépenses personnelles dans les zones plus isolées (boissons, par exemple) et les refuges de montagne.
 
Prévoir des espèces pour vos dépenses personnelles dans les zones plus isolées (boissons en refuges de montagne, par exemple).
 
Pays
Alpes françaises - France
Les Alpes, chaîne de montagnes majestueuses et imposantes, recèlent bien des trésors : sentiers dans des massifs secrets, grands tours à ne pas manquer, hautes routes en randonnée glaciaire ou à ski de randonnée, alpinisme pour atteindre les sommets.
Dans l’un des derniers bastions sauvages d’Europe, nos voyages alpins sont aussi une aventure humaine. Au-delà de la nature, de grands moments de convivialité et de plaisir, de partage des émotions avec ses compagnons de marche laissent des souvenirs impérissables. Approcher les voies de Whymper, suivre les sentiers de Terray, fouler les montagnes de Lafaille… Les plus grands noms de la montagne ont marqué nos itinéraires.
Implantés dans les Alpes, nous innovons pour vous permettre de passer de l’apprentissage à la réalisation de parcours prestigieux. Avec une passion intacte et une attention sans cesse renouvelée, nous vous emmenons toujours plus loin, jusqu’aux confins des Alpes orientales.
Partez à la découverte des plus beaux sites des Alpes, des plus classiques aux plus intimistes. Nul doute que vous trouviez avec nous de quoi vous éblouir !
 
Géographie
Principal système montagneux d’Europe, l’arc alpin s’étend sur 1 500 km, couvre 190 000 km2 de la Méditerranée à l’Autriche – du col d’Altare (Italie) à Vienne –, et est partagé par l’Italie, la France, la Suisse (60 % du territoire), l’Autriche, le Liechtenstein, l’Allemagne et la Slovénie. Larges d’au maximum 200 km, les Alpes culminent à 4 810 m au sommet du Mont-Blanc et comptent plus de 80 sommets dépassant l’altitude mythique de 4 000 mètres.
Les Alpes peuvent être subdivisées en trois parties, les Alpes occidentales, de la Méditerranée au massif du Mont-Blanc, les Alpes centrales, de la Vallée d’Aoste au col du Brenner, et les Alpes orientales, du Brenner à la Slovénie. L’authenticité des paysages, la faune et la flore alpines sont les e ces régions d’altitude où perdurent encore des traditions ancestrales bien préservées.
Les Alpes françaises couvrent une superficie d’environ 35 000 km2. Plusieurs sommets culminent à plus de 4 000 m d’altitude, dont le mont Blanc (4 810 m), la barre des Écrins (4 103 m). Loin de constituer une barrière, en dépit de leur masse et de leur altitude, les Alpes françaises constituent un massif montagneux ouvert sur le sillon rhodanien par des cluses et aéré par de profondes vallées glaciaires : sillon alpin dans les Alpes du Nord, vallée de la Durance dans les Alpes du Sud, Tarentaise, Maurienne, Romanche, facilitant les communications et des implantations urbaines très précoces.
 
Climat
Un climat de montagne caractérise ces régions élevées, qui se traduit par des températures fraîches et des précipitations relativement abondantes.
En haute montagne, le nombre de jours de gel peut dépasser 150 par an et le manteau neigeux peut persister durant six mois.
Le relief a une incidence majeure sur les changements de temps et joue sur l’organisation de la vie sociale, culturelle et économique de chaque région. Les montagnes, par leur altitude, ont le pouvoir de retenir les nuages, de forcer les précipitations dans certaines vallées et d’en préserver d’autres. Ainsi nous parcourons des vallées verdoyantes et arrosées, et d’autres plus sèches. Nous rencontrons des microclimats étonnants qui protègent des espèces de plantes et d’animaux remarquables. D’un versant à un autre, dans le même massif, les conditions météorologiques peuvent être radicalement différentes sous l’influence du relief, de la direction du vent et des températures. Ce qui peut sembler un inconvénient peut se transformer en atout pour le randonneur ou le skieur. Il suffit parfois de basculer dans la vallée voisine pour trouver des conditions agréables, totalement opposées.
Les Alpes françaises du Nord, où se situent les plus beaux glaciers, sont les plus arrosées : là coulent de splendides cours d’eau, torrents providentiels qui transportent l’eau des glaciers et charrient les roches. Les Alpes françaises du Sud, sous l’influence de la Méditerranée, offrent un climat plus doux, un univers plus minéral.
 
La météo
Dans les Alpes, le temps change vite, c’est un élément à prendre au sérieux dans l’organisation de votre voyage et dans le choix de vos randonnées.
Au cours d’une même journée, et selon l’altitude, vous pouvez bénéficier d’un splendide soleil et d’une température estivale, mais aussi subir une tempête de neige et des températures glaciales. Soyez prévoyant, un brusque changement de température au cours d’une randonnée est toujours possible. Lorsque vous partez en montagne, vous devez impérativement emporter dans votre sac à dos un minimum d’affaires pour vous protéger du froid ou du soleil. Votre guide sera de bon conseil, mais avant de partir, nous vous suggérons de bien lire les informations données dans les fiches techniques (rubrique “Equipement”).
Le numéro court de Météo France est le 3250 (0,34 € la minute).
 
Economie
Caractérisés pendant des siècles par une économie agricole de subsistance, les massifs alpins sont entrés dans l’économie mondialisée du XXe siècle selon des rythmes divers. En effet, les conditions climatiques et d’accès ne sont pas les mêmes pour toutes les régions.
Cultures maraîchères, vergers, vignes se sont développés dans les vallées et sur les côteaux ; élevages bovin et ovin tiennent une place importante dans les hautes vallées avec une production de fromages d’appellation contrôlée ; les équipements hydroélectriques ont permis le développement de la chimie, des constructions mécaniques. Aujourd’hui, la recherche scientifique (nanotechnologies) est une très belle source de revenus pour la région, et ce que l’on nomme le sillon alpin, qui relie Genève, Annecy, Chambéry et Grenoble, est un espace économique et démographique en plein essor ; les hautes vallées ont trouvé dans le tourisme hivernal et estival un remède au dépeuplement.
La Convention alpine, qui réunit huit Etats (Allemagne, Autriche, France, Italie, Liechtenstein, Monaco, Suisse et Slovénie) est un traité qui a pour but la sauvegarde de l’écosystème naturel ainsi que la promotion du développement durable des Alpes.
 
Société
Plus de 12,5 millions d’habitants résident dans l’arc alpin, qui n’en est pas pour autant un territoire unifié. En effet, au-delà du point de vue géographique, chaque massif constitue une entité, un ensemble territorial “autonome” où prévaut le sentiment d’appartenance à une communauté.
1,2 millions d’habitants peuplent les Alpes françaises, dont 500 000 résident dans l’agglomération grenobloise.
 
La faune et la flore
Les variations climatiques liées à l’altitude entraînent un étagement de la végétation. Ainsi, les feuillus laissent progressivement la place aux conifères qui s’effacent à leur tour au profit de la pelouse alpine au-dessus de 2 000 m. De grandes différences apparaissent cependant entre les versants en fonction de leur exposition. Les adrets exposés au sud constituent un cadre privilégié pour l’implantation des villages et des cultures alors que les ubacs, tournés vers le nord, restent souvent boisés.
Nous aimons tous avoir la surprise d’un bouquetin au détour d’un chemin, évitons de les faire fuir. La marmotte est proche, mais ce n’est pas une raison pour la nourrir. Ne vous approchez pas trop des animaux, même pour une meilleure photo. Et plutôt que de cueillir l’edelweiss caché ou le parterre de gentianes printanières, mieux vaut les laisser sur pied et les prendre en photo. Le manque de nourriture et le froid rendent les animaux sauvages très vulnérables. Quelques faits marquants :
- un cerf de 90 kg dérangé fuit pendant 10 minutes, reste en état d’excitation pendant une heure et utilise 21 % d’énergie de plus que s’il n’avait pas été perturbé. Une fuite à la montée dans une couche de neige de 50 cm nécessite environ 50 fois plus d’énergie qu’en terrain plat ;
- un tétras-lyre dépense tant d’énergie à fuir qu’il meurt au bout du troisième dérangement ;
- un chamois qui tente de fuir en neige profonde dépense 50 fois plus d’énergie que s’il reste calme. Si l’animal prend la fuite à quatre reprises, il est en danger de mort.
Nos séjours vous emmènent souvent à la découverte de parcs nationaux et réserves : ce sont des espaces protégés et réglementés. A chacun d’y être attentif !
 
Sites Internet
http://www.anena.org, Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches.
http://www.routard.com/guide/code_dest/alpes.htm.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alpes.
http://www.france-pittoresque.com/.
 
Bibliographie
Guides
La Vie de la montagne, Bernard Fischesser, éditions de la Martinière.
Les Alpes, collectif, sous la direction d’Armand Fayard, Delachaux et Niestlé.
Les Sports de neige, Jean-Paul Zuanon, Les guides du CAF, Seuil.
Les Traces d’animaux : 100 vertébrés dans votre poche, Jacques Morel, coll. Guide naturaliste, Delachaux et Niestlé.
La neige. Connaître et observer la neige pour mieux prévoir les avalanches, Robert Bolognesi, Nathan.
Tout savoir (ou presque) sur la neige et les avalanches, édité par l’Anena.
DVA mode d’emploi, édité par l’Anena.
Dans le secret des avalanches, guide pratique pour l’estimation du risque, François Sivardière, Glénat.
S’orienter facilement et efficacement, Jean-Marc Lamory, Glénat.
Découvrir la neige au travers d’un DVD, Neige et Avalanches, édité par le CRDP-Grenoble.
 
Alpes italiennes - Italie
Les Alpes italiennes constituent la partie méridionale du massif à l’exception du Tessin qui est un canton suisse. Au nord, et d’ouest en est, les Alpes soudent l’Italie au continent européen en formant une frontière naturelle en arc de cercle, de Vintimille en Ligurie à Gorizia, en Frioul-Vénétie-Julienne, sur une longueur d’environ 1 200 km.
 
Géographie
Dans sa partie septentrionale, la chaîne alpine appartient à l’ensemble des Préalpes calcaires abritant le massif des Dolomites. Les Alpes Liguriennes, Maritimes et Grées constituent la zone occidentale avec des reliefs entaillés de vallées profondes. Le centre se caractérise par les Alpes Pennines qui culminent au mont Cervin (4 478 m), dans la région du Val d’Aoste, les Alpes lépontiennes, rhétiques et bergamasques. Enfin, l’est du territoire abrite les Alpes de l’Adige, les Alpes carniques et les Alpes juliennes, avec le sommet Palla Bianca (3 736 m).La partie méridionale du massif est piqueté de grands lacs creusés par les anciens glaciers.
 
 
CARTOGRAPHIE
L’escusionnista editore : n° 7 Valtournenche Monte Cervino Val d’Ayas ouest.
 
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
 

Une question sur ce séjour ?
Jour 01 : Chamonix - Torgnon - Col de St Pantaléon

Rendez-vous 10h00 à la gare ferroviaire de Chamonix.
Transfert jusqu’au village de Torgnon (1550 m) situé sur les versants sud de la vallée du Cervin.
Juste le temps de déposer nos affaires personnelles à l’hôtel et nous partons directement pour une randonnée de mise en jambe !
Nous cheminons en direction du col de Saint Pantaléon (1648 m) pour finalement rejoindre la Chapelle de St Evence (1674 m). Nous jouissons de beaux panoramas sur la vallée centrale d’Aoste et sur le Mt Zerbion (2720 m).
Retour et installation à l’hôtel.
Dénivelée : + 250 m ; - 250 m           Horaire : 3 h 00 de marche.
Transfert : 3h environ en taxi

Jour 02 : Cheneil - Sanctuaire Clavalité - Colle di Fontaines

Transfert au dessus du village de Valtournenche au cœur de la vallée du Cervin.
Nous partons en direction de Cheneil (2097 m), magnifique hameau restauré où nous prenons le temps d’admirer l’architecture montagnarde valdotaine. Belle et longue montée jusqu’au sanctuaire de Clavalité (2535 m) où un panorama exceptionnel à 360° s’offre à nos yeux. 
En ligne de mire le fameux Cervin !
Puis nous contournons la Punta Falinère pour pénétrer dans un splendide vallon sauvage avant de remonter vers le Colle di Fontaines (2695 m).
Nous descendons dans un bel alpage resté encore intact et préservé pour rejoindre Cheneil.
Transfert à l'hôtel. Dîner et nuit.
Dénivelée : + 670 m ; - 670 m           Horaire : 6 h 00 de marche.
Transfert : environ 30 minutes

Jour 03 : Torgnon - cime Longhede - Becca d’Aver

Nous partons à pied de Torgnon pour rejoindre le Col d’Ayer (2330 m) qui domine le village. De là, nous rejoignons le sommet de la Becca d'Aver (2469 m). Un panorama splendide sur la Valtournenche, la vallée de Saint Barthélemy et Verrayes s’offre à nous.
Par un sentier en crête facile, nous atteignons notre deuxième sommet du jour, la Cime Longhede (2416 m).
Descente forestière via le col des Bornes (1781 m).
Retour à pied à l'hôtel. Dîner et nuit.
Dénivelée : + 950 m ; - 950 m           Horaire : 6 h 00 de marche.

Jour 04 : Hameau de Petit Monde - Sanctuaire de Gilliarey

Randonnée au départ du hameau de Petit Monde (1600 m). Nous suivons le torrent de Petit Monde pour atteindre à travers les mélézins les magnifiques alpages de Chancevella (1840 m) qui nous ouvrent la vue sur la « conque » du Mont Méabé (2566 m). Un dernier effort, nous mène au sanctuaire de Gilliarey (2174 m) où nous découvrons, le Cervin, sommet de légende des Alpes !
Retour à l’hôtel par le même itinéraire.
Dénivelée : + 580 m ; - 580 m           Horaire : 5 h 00 de marche.

Jour 05 : Valtournenche - Lago di Cignana - Finestra di Cignana

Transfert jusqu’au fameux village de Valtournenche qui a vu naître des figures emblématiques de l'alpinisme. Nous montons jusqu'au lac artificiel de Cignana (2149 m), entouré d'alpages et de cimes imposantes telles que la Pointe de Tsan et le Château des Dames.
Nous poursuivons notre montée jusqu'à la Fenêtre de Cignana (2445 m) où une vue imprenable sur le Cervin s’ouvre à nous.
Nous descendons face à ce sommet mythique jusqu’au hameau de Perrère (1845 m).
Transfert à l'hôtel.
Dénivelée : + 920 m ; - 700m            Horaire : 6 h 00 de marche.
Transfert : 30 minutes environ

Jour 06 : Buisson - Chamois - Cheneil - Valtournenche - Chamonix

Depuis le hameau de Buisson, nous empruntons le téléphérique qui nous mène au village de Chamois (1812 m). Ce dernier n’est pas accessible par la route et pourtant encore habité à l’année par une poignée d’irréductibles valdotains.
Nous partons pour une traversée en balcon, face au Cervin, jusqu’à Cheneil. Une randonnée inoubliable !
Descente sur un sentier tortueux, au cœur d’une belle forêt jusqu’à Valtournenche.
Retour à l’hôtel pour la récupération de nos affaires personnelles et transfert à la gare ferroviaire de Chamonix.
Séparation vers 17h30.
Dénivelée : + 500 m ; -800 m            Horaire : 5h 00 de marche.
 
Afin d’assurer la sécurité du groupe, ce programme peut être modifié par le guide en fonction du niveau des participants et des conditions nivo-météorologiques.
 

Points forts
  • Des vues extraordinaires sur les plus hauts sommets des Alpes, dont le Cervin.
  • La découverte de la culture valdôtaine et des spécialités locales.
  • L’espace bien-être de l’hébergement, situé sur les versants ensoleillés.
  • Le point de rendez-vous à Chamonix.

Les devises
Italie
L’Italie fait partie de la zone euro.
Les guichets automatiques permettent de retirer de l’argent en toute facilité.
Prévoir des espèces pour vos dépenses personnelles dans les zones plus isolées (boissons, par exemple) et les refuges de montagne.
 
Prévoir des espèces pour vos dépenses personnelles dans les zones plus isolées (boissons en refuges de montagne, par exemple).
 
Pays
Alpes françaises - France
Les Alpes, chaîne de montagnes majestueuses et imposantes, recèlent bien des trésors : sentiers dans des massifs secrets, grands tours à ne pas manquer, hautes routes en randonnée glaciaire ou à ski de randonnée, alpinisme pour atteindre les sommets.
Dans l’un des derniers bastions sauvages d’Europe, nos voyages alpins sont aussi une aventure humaine. Au-delà de la nature, de grands moments de convivialité et de plaisir, de partage des émotions avec ses compagnons de marche laissent des souvenirs impérissables. Approcher les voies de Whymper, suivre les sentiers de Terray, fouler les montagnes de Lafaille… Les plus grands noms de la montagne ont marqué nos itinéraires.
Implantés dans les Alpes, nous innovons pour vous permettre de passer de l’apprentissage à la réalisation de parcours prestigieux. Avec une passion intacte et une attention sans cesse renouvelée, nous vous emmenons toujours plus loin, jusqu’aux confins des Alpes orientales.
Partez à la découverte des plus beaux sites des Alpes, des plus classiques aux plus intimistes. Nul doute que vous trouviez avec nous de quoi vous éblouir !
 
Géographie
Principal système montagneux d’Europe, l’arc alpin s’étend sur 1 500 km, couvre 190 000 km2 de la Méditerranée à l’Autriche – du col d’Altare (Italie) à Vienne –, et est partagé par l’Italie, la France, la Suisse (60 % du territoire), l’Autriche, le Liechtenstein, l’Allemagne et la Slovénie. Larges d’au maximum 200 km, les Alpes culminent à 4 810 m au sommet du Mont-Blanc et comptent plus de 80 sommets dépassant l’altitude mythique de 4 000 mètres.
Les Alpes peuvent être subdivisées en trois parties, les Alpes occidentales, de la Méditerranée au massif du Mont-Blanc, les Alpes centrales, de la Vallée d’Aoste au col du Brenner, et les Alpes orientales, du Brenner à la Slovénie. L’authenticité des paysages, la faune et la flore alpines sont les e ces régions d’altitude où perdurent encore des traditions ancestrales bien préservées.
Les Alpes françaises couvrent une superficie d’environ 35 000 km2. Plusieurs sommets culminent à plus de 4 000 m d’altitude, dont le mont Blanc (4 810 m), la barre des Écrins (4 103 m). Loin de constituer une barrière, en dépit de leur masse et de leur altitude, les Alpes françaises constituent un massif montagneux ouvert sur le sillon rhodanien par des cluses et aéré par de profondes vallées glaciaires : sillon alpin dans les Alpes du Nord, vallée de la Durance dans les Alpes du Sud, Tarentaise, Maurienne, Romanche, facilitant les communications et des implantations urbaines très précoces.
 
Climat
Un climat de montagne caractérise ces régions élevées, qui se traduit par des températures fraîches et des précipitations relativement abondantes.
En haute montagne, le nombre de jours de gel peut dépasser 150 par an et le manteau neigeux peut persister durant six mois.
Le relief a une incidence majeure sur les changements de temps et joue sur l’organisation de la vie sociale, culturelle et économique de chaque région. Les montagnes, par leur altitude, ont le pouvoir de retenir les nuages, de forcer les précipitations dans certaines vallées et d’en préserver d’autres. Ainsi nous parcourons des vallées verdoyantes et arrosées, et d’autres plus sèches. Nous rencontrons des microclimats étonnants qui protègent des espèces de plantes et d’animaux remarquables. D’un versant à un autre, dans le même massif, les conditions météorologiques peuvent être radicalement différentes sous l’influence du relief, de la direction du vent et des températures. Ce qui peut sembler un inconvénient peut se transformer en atout pour le randonneur ou le skieur. Il suffit parfois de basculer dans la vallée voisine pour trouver des conditions agréables, totalement opposées.
Les Alpes françaises du Nord, où se situent les plus beaux glaciers, sont les plus arrosées : là coulent de splendides cours d’eau, torrents providentiels qui transportent l’eau des glaciers et charrient les roches. Les Alpes françaises du Sud, sous l’influence de la Méditerranée, offrent un climat plus doux, un univers plus minéral.
 
La météo
Dans les Alpes, le temps change vite, c’est un élément à prendre au sérieux dans l’organisation de votre voyage et dans le choix de vos randonnées.
Au cours d’une même journée, et selon l’altitude, vous pouvez bénéficier d’un splendide soleil et d’une température estivale, mais aussi subir une tempête de neige et des températures glaciales. Soyez prévoyant, un brusque changement de température au cours d’une randonnée est toujours possible. Lorsque vous partez en montagne, vous devez impérativement emporter dans votre sac à dos un minimum d’affaires pour vous protéger du froid ou du soleil. Votre guide sera de bon conseil, mais avant de partir, nous vous suggérons de bien lire les informations données dans les fiches techniques (rubrique “Equipement”).
Le numéro court de Météo France est le 3250 (0,34 € la minute).
 
Economie
Caractérisés pendant des siècles par une économie agricole de subsistance, les massifs alpins sont entrés dans l’économie mondialisée du XXe siècle selon des rythmes divers. En effet, les conditions climatiques et d’accès ne sont pas les mêmes pour toutes les régions.
Cultures maraîchères, vergers, vignes se sont développés dans les vallées et sur les côteaux ; élevages bovin et ovin tiennent une place importante dans les hautes vallées avec une production de fromages d’appellation contrôlée ; les équipements hydroélectriques ont permis le développement de la chimie, des constructions mécaniques. Aujourd’hui, la recherche scientifique (nanotechnologies) est une très belle source de revenus pour la région, et ce que l’on nomme le sillon alpin, qui relie Genève, Annecy, Chambéry et Grenoble, est un espace économique et démographique en plein essor ; les hautes vallées ont trouvé dans le tourisme hivernal et estival un remède au dépeuplement.
La Convention alpine, qui réunit huit Etats (Allemagne, Autriche, France, Italie, Liechtenstein, Monaco, Suisse et Slovénie) est un traité qui a pour but la sauvegarde de l’écosystème naturel ainsi que la promotion du développement durable des Alpes.
 
Société
Plus de 12,5 millions d’habitants résident dans l’arc alpin, qui n’en est pas pour autant un territoire unifié. En effet, au-delà du point de vue géographique, chaque massif constitue une entité, un ensemble territorial “autonome” où prévaut le sentiment d’appartenance à une communauté.
1,2 millions d’habitants peuplent les Alpes françaises, dont 500 000 résident dans l’agglomération grenobloise.
 
La faune et la flore
Les variations climatiques liées à l’altitude entraînent un étagement de la végétation. Ainsi, les feuillus laissent progressivement la place aux conifères qui s’effacent à leur tour au profit de la pelouse alpine au-dessus de 2 000 m. De grandes différences apparaissent cependant entre les versants en fonction de leur exposition. Les adrets exposés au sud constituent un cadre privilégié pour l’implantation des villages et des cultures alors que les ubacs, tournés vers le nord, restent souvent boisés.
Nous aimons tous avoir la surprise d’un bouquetin au détour d’un chemin, évitons de les faire fuir. La marmotte est proche, mais ce n’est pas une raison pour la nourrir. Ne vous approchez pas trop des animaux, même pour une meilleure photo. Et plutôt que de cueillir l’edelweiss caché ou le parterre de gentianes printanières, mieux vaut les laisser sur pied et les prendre en photo. Le manque de nourriture et le froid rendent les animaux sauvages très vulnérables. Quelques faits marquants :
- un cerf de 90 kg dérangé fuit pendant 10 minutes, reste en état d’excitation pendant une heure et utilise 21 % d’énergie de plus que s’il n’avait pas été perturbé. Une fuite à la montée dans une couche de neige de 50 cm nécessite environ 50 fois plus d’énergie qu’en terrain plat ;
- un tétras-lyre dépense tant d’énergie à fuir qu’il meurt au bout du troisième dérangement ;
- un chamois qui tente de fuir en neige profonde dépense 50 fois plus d’énergie que s’il reste calme. Si l’animal prend la fuite à quatre reprises, il est en danger de mort.
Nos séjours vous emmènent souvent à la découverte de parcs nationaux et réserves : ce sont des espaces protégés et réglementés. A chacun d’y être attentif !
 
Sites Internet
http://www.anena.org, Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches.
http://www.routard.com/guide/code_dest/alpes.htm.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alpes.
http://www.france-pittoresque.com/.
 
Bibliographie
Guides
La Vie de la montagne, Bernard Fischesser, éditions de la Martinière.
Les Alpes, collectif, sous la direction d’Armand Fayard, Delachaux et Niestlé.
Les Sports de neige, Jean-Paul Zuanon, Les guides du CAF, Seuil.
Les Traces d’animaux : 100 vertébrés dans votre poche, Jacques Morel, coll. Guide naturaliste, Delachaux et Niestlé.
La neige. Connaître et observer la neige pour mieux prévoir les avalanches, Robert Bolognesi, Nathan.
Tout savoir (ou presque) sur la neige et les avalanches, édité par l’Anena.
DVA mode d’emploi, édité par l’Anena.
Dans le secret des avalanches, guide pratique pour l’estimation du risque, François Sivardière, Glénat.
S’orienter facilement et efficacement, Jean-Marc Lamory, Glénat.
Découvrir la neige au travers d’un DVD, Neige et Avalanches, édité par le CRDP-Grenoble.
 
Alpes italiennes - Italie
Les Alpes italiennes constituent la partie méridionale du massif à l’exception du Tessin qui est un canton suisse. Au nord, et d’ouest en est, les Alpes soudent l’Italie au continent européen en formant une frontière naturelle en arc de cercle, de Vintimille en Ligurie à Gorizia, en Frioul-Vénétie-Julienne, sur une longueur d’environ 1 200 km.
 
Géographie
Dans sa partie septentrionale, la chaîne alpine appartient à l’ensemble des Préalpes calcaires abritant le massif des Dolomites. Les Alpes Liguriennes, Maritimes et Grées constituent la zone occidentale avec des reliefs entaillés de vallées profondes. Le centre se caractérise par les Alpes Pennines qui culminent au mont Cervin (4 478 m), dans la région du Val d’Aoste, les Alpes lépontiennes, rhétiques et bergamasques. Enfin, l’est du territoire abrite les Alpes de l’Adige, les Alpes carniques et les Alpes juliennes, avec le sommet Palla Bianca (3 736 m).La partie méridionale du massif est piqueté de grands lacs creusés par les anciens glaciers.
 
 
CARTOGRAPHIE
L’escusionnista editore : n° 7 Valtournenche Monte Cervino Val d’Ayas ouest.
 
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
 

Une question sur ce séjour ?

Rendez vous le Dimanche 10h00 à la gare ferroviaire de Chamonix.

 

Accès train : TGV jusqu’à Saint-Gervais-le-Fayet, puis TER jusqu’à Chamonix.

Horaires à vérifier au numéro court de la SNCF 3635 (0,34 €/mn) ou sur le www.voyages-sncf.com.

 

Accès voiture :

Autoroute Blanche E 25-A 40 Lyon-Chamonix, sortie Saint-Gervais-Le Fayet, continuation vers Chamonix.

Parkings gratuits à Chamonix : Le Corzolet, parking près de l’hôtel Mercure, Les Planards, voirie de l’allée Recteur-Payot, rue Helbronner.

Plus d’information sur www.viamichelin.fr

Séparation le Vendredi vers 17h30.

 

Hébergements avant ou après la randonnée :

Si vous arrivez la veille ou souhaitez prolonger votre séjour, il est impératif de réserver à l'avance votre hébergement.

Nous pouvons réserver pour vous une ou plusieurs nuits dans un hôtel partenaire.

À Torgnon (hébergement du séjour) :

Hötel *** de 85 euros à 145 euros selon la saison et /ou la prestation choisie.


A St Gervais :  De 43 € à 63 € selon la saison et la prestation choisie

 

 

Pour marcheurs sportifs

Randonneur niveau 3 sur une échelle de 5.

Randonnée : pour aborder une région ou un pays en profondeur. Marches en traversée ou en boucle, faciles d’accès.

Marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.

 

Nos dénivelées sont calculées par des différences d'altitudes données sur les cartes et non par des GPS qui, pour des raisons techniques (imprécision de l'altitude GPS + dispersion statistique), donnent très souvent des dénivelées sur-estimées, parfois jusqu'à 20%.

 

Pour profiter pleinement de votre voyage, n’oubliez pas d’entretenir votre forme une fois par semaine en marchant (15 km environ) si possible

sur un parcours avec dénivelée (250 m/h) ou en pratiquant une activité sportive (1 h à 1 h 30).

 

Base chambre double.

L’hôtel Zerbion, qui appartient à la famille Chatrian depuis 1961, a été conçu dans le style montagnard. Vous y trouverez un bar où déguster des spécialités locales et valdôtaines. Egalement à disposition, une salle où regarder la télévision ou jouer aux cartes et une terrasse. Chaque jour, un menu différent et riche de spécialités régionales. Liam, l’un des propriétaires, sélectionne le vin qui accompagne le mieux votre menu.

La cave est bien fournie et recèle des crus valdôtains parmi les plus prestigieux. Un centre bien-être a récemment été construit au sein de l’hôtel. Il comprend une zone d’hydromassage et un coin détente accueillant et spacieux pour récupérer après une journée de randonnée. Un lit spécial pour les massages décontractants et relaxants vous attend. Le centre dispose aussi d’un sauna, d’un hammam et d’une douche d’hydromassage. Une entrée au centre bien-être pour 1 h 30 (savates et peignoir fournis) est incluse au séjour. Si vous souhaitez profiter davantage du centre bien-être, nous proposons une option “bien-être”, voir la rubrique Services plus.

Les repas

Les petits déjeuners et dîners sont servis chauds dans les hébergements.

Les pique-niques sont consommés froids sur le terrain. Dégustation de Fontine, charcuterie de

Torgnon.  Les vivres de course sont remis à chacun au début du séjour.

 

Les transferts prévus au programme sont assurés par minibus (taxi ou véhicule de l’hôtel).

Nous attirons votre attention sur le fait que le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à l'avant comme à l'arrière dans tous les véhicules que vous emprunterez au cours du voyage, lorsqu'ils en sont équipés, et ce quelle que soit la réglementation en vigueur dans le pays visité. En vous inscrivant sur ce séjour vous vous engagez à respecter cette obligation. Notre responsabilité ne saurait être retenue en cas de dommage(s) corporel(s) et/ou matériel(s) s'il s’avérait que cette disposition n'était pas respectée de votre fait.

 

Votre sac à dos contient le pique-nique et les affaires pour la journée.
 

Les groupes sont constitués de 5 à 14 personnes.
 

Un accompagnateur en montagne local pour 5 à 14 participants. Votre guide rentrera à son domicile chaque soir, il dînera avec le groupe le J5 à l’hôtel.
 

Vous trouverez cet équipement dans les magasins de notre partenaire : www.auvieuxcampeur.fr

Vêtements :

Les principes :

Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :

- un sous-pull à manches longues en matière respirante (fibre creuse).                         

- une veste en fourrure polaire chaude.

- une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.

En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable. Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable.

Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.

Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur à raquettes, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtu d’une veste polaire.

 

Chaussures et matériel technique

Des chaussures légères, aérées, avec une bonne adhérence sur les différents terrains.

Des chaussures imperméables, à tige montante et semelle offrant une bonne adhérence

 

 

Votre équipement (circuit sans portage)

 1 sac à dos de 30 l environ pour porter vos affaires de la journée

 1 sac de voyage souple 15 kg maximum pour vos affaires de rechange

 Une paire de chaussures de randonnée imperméables à tige montante

 Un chapeau ou casquette et un bonnet

 Des lunettes de soleil (indice 3)

 Des T-shirts respirants

 Une veste légère de type polaire

 Une veste chaude

 Une veste étanche et respirante de type Goretex

 Une paire de gants

 Un short

 Un pantalon de montagne

 Un pantalon étanche de type Goretex

 Des bâtons de marche télescopiques (fortement conseillés)

 Protections solaires (crème et stick)

 Une gourde (ou poche à eau) de 2 L minimum

 Votre pharmacie individuelle, du papier toilette

 Un couteau de poche, une cuillère et une boîte en plastique

 Une trousse de toilette et une serviette

 Des vêtements de rechange

 Des chaussures de rechange

 Un maillot de bain

 Compléments conseillés : une cape de pluie, des bouchons d'oreille

 

Attention, le poids est l’ennemi du randonneur. Pour votre confort, votre sac quotidien ne devrait pas dépasser 6 à 8 kg.

 

Votre pharmacie individuelle

Votre guide disposera d'une TROUSSE DE PREMIERE URGENCE pour le groupe. Mais vous devez vous munir d'une pharmacie individuelle contenant notamment vos médicaments personnels et la liste suivante que nous vous recommandons (à valider avec votre médecin) :

- Des antalgiques.

- Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).

- Un anti-diarrhéique

- Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et des « double peau »

- Une couverture de survie

 

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Prix par personne

 

Du 21/06/2020 au 26/06/2020 : 915 €

Du 28/06/2020 au 03/07/2020 : 915 €

Du 05/07/2020 au 10/07/2020 : 930 €

Du 12/07/2020 au 17/07/2020 : 930 €

Du 26/07/2020 au 31/07/2020 : 930 €

Du 16/08/2020 au 21/08/2020 : 975 €

Du 23/08/2020 au 28/08/2020 : 975 €

Du 30/08/2020 au 04/09/2020 : 915 €

 

 

*Option bien être : 95 €/personne (sous réserve de diponibilité)

Option chambre individuelle : de 130 euros à 165 euros selon la date choisie

 

 

*Nous vous proposons, en option, un forfait comprenant deux entrées à l’espace bien-être et un massage relaxant (une heure). Le rendez-vous pour le massage est à prendre directement à l’hôtel lors de votre arrivée.

Option bien-être : 95 €/personne

 

 

Famille, club, associations, écoles, comités d'entreprise … à partir de 7 personnes vous constituez un groupe et vous bénéficiez de réductions sur ce séjour : - 5% pour les petits groupes (8 à 10 personnes) et - 8% pour les grands groupes (à partir de 11 personnes).

Et vous pouvez choisir d'autres dates (selon disponibilités).

 

 
 
 

LE PRIX COMPREND

- L’hébergement pendant la durée du circuit.

- Les repas (petit-déjeuner, pique-nique de midi et repas du soir) du J1 au J6 en fin d’après midi.

- Les transferts prévus au programme.

- Une séance à l’espace « bien être » de l’hôtel.

- Les vivres de course remis dans un sac individuel.

- L’encadrement par un accompagnateur en montagne diplômé d’Etat.

- Le matériel collectif spécifique au circuit.

 

LE PRIX NE COMPREND PAS

- Les assurances

- L’acheminement jusqu’au lieu de rendez-vous et depuis le lieu de séparation.

- Les boissons et dépenses personnelles.

- Les visites et transferts non prévus au programme

- Le supplément chambre individuelle

- Les nuits supplémentaires

- L'équipement individuel

- Les séances supplémentaires à l’espace « bien être » de l’hôtel (10€ par personne pour un accès).

- L’option bien être

- D’une façon générale, tout ce qui n’est pas indiqué dans la rubrique précédente.

- Les pourboires (Vous avez été satisfait de votre voyage. Un geste de remerciement fera plaisir à votre guide.)

 

Les pourboires Vous avez été satisfait de votre voyage. Un geste de remerciement fera plaisir à votre guide.

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Rando à pied

En étoileA partir de : 595 €Durée : 7 jours

Rando et balnéo

En étoileA partir de : 735 €Durée : 6 jours

Rando & Balnéo au Pays du Léman

France, Alpes du Nord

Rando et balnéo

En étoileA partir de : 840 €Durée : 7 jours

Rando & Bien Etre Névache

France, Alpes du Sud

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

Rando & Bien Etre en Val d'Aoste | rando et balnéo - Espace Evasion