Se connecter
  Se déconnecter

Réveillon 2023 en Catalogne

Séjour rando à pied - France Pyrénées - Accompagné

Code voyage : RAWRTER
En bref
Passez le réveillon au Cap de Creus, entre terre et mer, pour commencer la nouvelle année !
Partez 7 jours/ 6 nuits en randonnée accompagnée et célébrez le fameux « Aplec del Sol Ixent ». Cette pointe Est de l’Espagne, vous offrira sa beauté incomparable, ses fonds marins et ses récifs aux formes issues des caprices de la mer. Ce séjour sportif tourné vers une Espagne traditionnelle est l’occasion de parcourir les sentiers de la Catalogne. Le massif des Salines dans les Pyrénées vous offre des points de vue splendides !
Pour votre confort l’hébergement se fera en hôtel** et la pension complète est comprise dans l’organisation ce qui vous permettra de goûter les plats savoureux de la région.

Rando à pied

Itinérant
Prix (à partir de) :
835 €
Durée :
7 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
En cours d'actualisation
NIVEAU PHYSIQUE
Hébergement en Chambre d'Hôtes ou Hôtel Confortable
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

Le Cap de Creus, entre terre et mer, sera le lieu de rendez vous du 1er janvier à la première heure de la nouvelle année! Ici l’Espagne regarde vers l’Est. Tout le monde se donne rendez vous pour célébrer «l’Aplec del Sol Ixent» et être le premier à voir le soleil se lever. Vous y serez !Le Soleil se lève sur cette nouvelle année. Le Cap de Creus, pointe Est de l’Espagne, vous offrira sa beauté incomparable, ses fonds marins mais aussi ses récifs aux formes issues des caprices de la mer.

Cette randonnée orientée sous le signe d’une Espagne traditionnelle sera l’occasion de parcourir les ruelles étroites et blanches du village de Cadaqués. Vous logerez dans un petit établissement familial, au cœur du village, pendant nuits, pour profiter pleinement de cette ambiance toute particulière. Les balades, en boucle au départ de l’hôtel, seront notre façon de vous amener vers des paysages  saisissant, entre terre et mer, entre bleu et blanc entre France et Espagne !

 

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Mardi 27 décembre 2016

Rendez vous en gare SNCF de Perpignan à 15h si vous venez en train (transfert sur réservation à l’inscription) ou directement à l’hôtel à Maçanet à partir de 16h si vous venez en voiture, ou si vous êtes arrivé la veille. Merci de préciser votre mode d’accès à l’inscription.
 
Direction les Albères ! Contrefort immédiat de la chaîne des Pyrénées Espagnoles. Première mise en jambe pour découvrir cette région Catalane, puis installation à l’hôtel.
Temps de marche : 2h                                              100 m de dénivelé env.

Jour 02 : Mercredi 28 décembre 2016

Une belle randonnée sur le massif des Salines, son refuge et la chapelle de « Mare de Déu ». Son sommet, à 1333m, marque la frontière entre la France et l’Espagne. En hiver le temps est généralement très clair (et frais), vous aurez un panorama sur toute la Catalogne !
Retour pour Maçanet de Cabrenys.
Niché au fond du valon, bordant le ruisseau, votre hébergement vous attend pour une séance détente dans le SPA panoramique. Vous pourrez également vous faire chouchouter avec un soin personnalisé. (Grande variété de massages et de soins à bases d’huiles essentielles, sur réservation directement à l’hôtel).
Temps de marche : de 5 à 6h                                   600 m de dénivelé env.

Jour 03 : Jeudi 29 décembre 2016

Vous voilà parfaitement en forme pour cette nouvelle année ! Vous irez à la découverte du fameux monastère de San Pere de Rodes. Le bâtiment le plus remarquable du monastère est sans conteste son église romane en croix latine avec une nef de 16 mètres soutenue par un système de piliers et de doubles colonnes qui en font un bâtiment unique dans l’art roman. Grande vue sur les deux golfes de la méditerranée, le golfe du Lion et le golfe Ibérique, la baie de rosas et les innombrables criques du cap de Creus.
Ce soir vous dormirez à Cadaqués !
Temps de marche : 5 à 6h30                                    650 m de dénivelé env.

Jour 04 : Vendredi 30 décembre 2016

Commencez la journée par la plus belle des surprises : Un lever de soleil sur la mer! Un rêve bleu et blanc.
La randonnée ira jusqu’à cette fameuse pointe, extrémité Est de l’Espagne qui s’avance de quelques dix kilomètres dans la mer, le cap de Creus. Le phare, construit sur les vestiges d’une tour de guet, emet ses signaux depuis 1850. Il est visible pendant tout le parcours qui enchaîne les plus belles calas du parc naturel du Cap de Creus.
Temps de marche : de 4 à 5h                                   350 m de dénivelé env.
 

Jour 05 : Samedi 31 décembre 2016

Face à la mer après un passage à la Mallorquina vous dégusterez les fameux taps de Cadaquès. Nous vous proposons notre visite de Cadaquès. Tel un jeu de piste pour découvrir les secrets cachés de ce village.
Ouvrez l’oeil ! Vous marchez sur les pas de Picasso, Matisse, Max Ernst, Federico Garcia Lorca et Savador Dali qui fit de Cadaquès, et de sa maison à Portlligat, un des piliers de son triptyque. La balade se poursuit maintenant vers le Sud et s’étire paisiblement jusqu’à platja de sa Sabolla. Il sera l’heure de la baignade. Le chemin serpente maintenant entre les romarins et les cistes avant de retrouver le GR qui vous ramènera à votre hôtel. Vous vous préparerez alors pour passer la fin d’année ! Ambiance Espagnole garantie !
Temps de marche : de 3 à 4h                                   350 m de dénivelé env.

Jour 06 : Dimanche 1er janvier 2017

Le 1er janvier, tout le monde se donne rendez vous sur l’extrémité Est du Cap de Creus pour célébrer «l’Aplec del Sol Ixent» et être le premier à voir le soleil se lever. Vous y serez ! Ensuite vous flanerez dans le village à la recherche de quelques secrets perdus.
Journée libre. Avant le retour à l’hôtel, vous ferez une escale dans un des nombreux petits bistrots qui bordent la baie.

Jour 07 : Lundi 2 janvier 2017

A Cadaquès… quelques marches seulement vous séparent de la mer et du village. Laissez-vous tenter par une dernière balade le long du cami de ronda qui longe le village de Cadaquès. Le parcours emprunte les passages en bord de mer et s’éloigne doucement. Tantôt en balcon au dessus de l’eau tantôt dans la guarrigue ou sous les pins qui bordent la presqu’île de S’Oliguera, le sentier arrive paisiblement à Portlligat. Faites une pause en découvrant la demeure de Salvador Dali.
Fin du séjour après le déjeuner en se promettant de revenir, ou de rester quelques jours de plus, simplement pour profiter du bon temps à toutes les saisons.
Dispersion vers 13h00 avant le déjeuner à Cadaques ou 15h00 à Perpignan (si vous avez réserva la navette).

Ce programme et les indications sont donnés à titre indicatif, nous les respectons la plupart du temps, seulement, il est possible que des situations indépendantes de notre volonté puissent en modifier l’ordre ou l’itinéraire, (météo, sécurité...). Nous prendrons alors les mesures nécessaires pour vous permettre de profiter au mieux de votre séjour dans les meilleures conditions possibles.

 

 

LES PLUS DU SEJOUR :

- Paysages saisissants, ambiances typiques,

- Gastronomie Catalane,

- Visite de la maison de Dali, visite du Monastère San Pere de Rodes et... Les pieds dans l’eau pour le 1er janvier !

- Soirée du nouvel an à Cadaqués comprise dans le séjour !

FORMALITES
Pour ce séjour, vous devez être en possession des documents suivants :
Passeport en cours de validité.
Dépliant de votre assurance voyage reçu lors de votre inscription (si vous avez souscrit cette assurance) ou de votre assurance personnelle (numéro de contrat + numéro de téléphone).
Carte vitale.
 
La préparation physique
Ce séjour s’adresse à toute personne en condition physique normale, pas d’exploit ni de performance physique au programme. Il est nécessaire de pouvoir marcher entre 4 et 7 heures dans la journée.
 
... et psychologique !
L’esprit randonneur : demande parfois de la tolérance, un peu de discipline et beaucoup d’humour. Pensez-y avant de partir en vacances, cela vous aidera à “lâcher prise” et à profiter au mieux de tous les instants. Il arrive aussi que la météo soit capricieuse : ne vous laissez pas démoraliser par quelques gouttes de pluie ou quelquefois une chute de neige au mois de mai, c’est aussi ça la randonnée... et ça peut même avoir un certain charme.
 
LA CATALOGNE
La Catalogne (en catalan Catalunya, en espagnol Cataluña, en occitan Catalonha) est une communauté autonome d’Espagne avec un statut de « communauté historique » et reconnue comme « réalité nationale », depuis le 19 juin 2006, au sein de l’Espagne. Elle est située au nord-est de la péninsule Ibérique et a pour capitale Barcelone.
Historiquement l’appellation Catalogne ou Principauté de Catalogne concerne un territoire plus étendu, formé par le territoire actuel et le département français des Pyrénées-Orientales hormis la région des Fenouillèdes (France). Elle comprend quatre provinces : Barcelone, Gérone, Lérida et Tarragone.
La Constitution espagnole de 1978 déclare que l’Espagne est une nation indissoluble qui reconnaît et garantit le droit à l’autonomie des régions qui la constituent. On reconnaît à la Catalogne, comme au Pays basque et à la Galice, un statut particulier de « communauté historique ». Compte tenu de la capacité d’accéder à l’autonomie, cela a entraîné en 1979 le statut d’autonomie de la Catalogne. Dans un processus initié par l’Andalousie et achevé en 1985, les quatorze autres communautés autonomes ont obtenu leurs propres statuts d’autonomie.
Le statut d’autonomie de 1979 et l’actuel, approuvé en 2006, déclarent que la Catalogne, en tant que «nationalité» d’Espagne, exerce son autogouvernance comme une communauté autonome, conformément à la Constitution et au statut d’autonomie de la Catalogne, qui est un droit institutionnel de base.
Le Monastere de San Pere de Rodes
Le monastère de Sant Pere de Rodes est un monastère bénédictin. Il est construit sur le flanc de la montagne de Verdera, en contrebas des ruines du château de Sant Salvador de Verdera qui lui offrait sa protection, avec une vue exceptionnelle sur la baie de Llançà et El Port de la Selva, au nord du cap de Creus.
On ignore l’origine du monastère, ce qui donna lieu dans le passé aux spéculations et aux légendes comme celle de sa fondation par des moines qui y seraient venus avec les restes de Saint Pierre et d’autres saints qu’ils voulaient protéger de la profanation par les hordes barbares qui arrivaient sur Rome. Le danger des envahisseurs passé, le pape Boniface IV aurait alors ordonné de construire le temple.
La première documentation officielle de l’existence du bâtiment date cependant de l’année 878. Il est mentionné une cellule monastique simple consacrée à Saint Pierre. Il faut attendre l’année 945 pour que le lieu soit considéré comme un monastère bénédictin indépendant. Il atteint son apogée entre les XIe et XIIe siècles. De nombreux jubilés y sont célébrés jusqu’à sa décadence au XVIIe siècle. Son importance croissante en fit un lieu de pèlerinage de l’époque.
À partir du XVIIe siècle, il est pillé et en 1793, il est abandonné par la communauté bénédictine qui part d’abord à Vila-Sacra puis à Figueras en 1809, jusqu’à sa dissolution.
En 1930, il est déclaré monument national et, en 1935, le gouvernement de la Catalogne commence les premières restaurations.
Le cloître du XIIe siècle est la partie centrale. Autour de lui, se répartissent les autres édifices.
L’église, consacrée en 1022, de style roman, est sans comparaison avec les canons de son temps. Il y a trois nefs délimitées par une double colonnade avec chapiteaux d’influence corinthienne. Les colonnes adossées aux piliers proviennent d’une construction précédente. La grande nef centrale est splendide, avec un déambulatoire dans l’abside, qui semble être continuée par les deux nefs latérales. Il y a une crypte sous l’abside. L’église, qui synthétise avec originalité une série de courants architecturaux, comme le carolingien, le préroman et les constructions romaines, est considérée comme l’une des principales représentantes de l’architecture romane en Catalogne.
 
LE CAP DE CREUS
Entre terre et mer, le Parc naturel du Cap de Creus se trouve du côté le plus oriental de la péninsule ibérique. Il offre une diversité de paysages, dolmens, châteaux, falaises et vignes qui côtoient une mer d’îlots et de récifs aux formes capricieuses renfermant elle même de spectaculaires fonds coralligènes et de nombreuses espèces sous-marines.
La richesse de cet écosystème se mesure à la présence de nombreuses espèces végétales et animales. La partie terrestre du Cap de Creus est un lieu idéal pour l’observation de l’aigle de Bonelli, du faucon pèlerin, du cormoran huppé ou du fou de bassan. Le vent, présent continuellement façonne les murs de pierres sèches et les roches affleurantes. Dans cet environement certaines espèces s’adaptent et arrivent à occuper l’espace. On y retrouve le pin d’Alep, le chêne liège, mais surtout un maquis de broussailles composé de bruyère et de ciste. Une végétation particulière se développe en bordure de littoral avec des espèces uniques : l’Armérie du Roussillon, le Statice de Trémols et la Seseli farreny (saxifrage), véritable joyau botanique qu’on ne retrouve nulle part ailleurs au monde.
La péninsule du Cap de Creus est constituée d’une roche métamorphique pliée sous l’effet de la formation de la chaîne des Pyrénées. Le processus de cisaillement et de retournement a fait apparaître une roche rare et reconnaissable par sa couleur blanc-orangée mélangée aux schistes gris sombres : la pegmatite.
Le Cap de Creus est aussi le berceau d’une activité humaine largement orientée vers la mer, dans des villages qui ont su maintenir leur charme et la tranquillité de la Catalogne.
 
LE MONASTERE DE SAN PERE DE RODES
Le monastère de Sant Pere de Rodes est un monastère bénédictin. Il est construit sur le flanc de la montagne de Verdera, en contrebas des ruines du château de Sant Salvador de Verdera qui lui offrait sa protection, avec une vue exceptionnelle sur la baie de Llançà et El Port de la Selva, au nord du cap de Creus.
On ignore l’origine du monastère, ce qui donna lieu dans le passé aux spéculations et aux légendes comme celle de sa fondation par des moines qui y seraient venus avec les restes de Saint Pierre et d’autres saints qu’ils voulaient protéger de la profanation par les hordes barbares qui arrivaient sur Rome. Le danger des envahisseurs passé, le pape Boniface IV aurait alors ordonné de construire le temple.
La première documentation officielle de l’existence du bâtiment date cependant de l’année 878. Il est mentionné une cellule monastique simple consacrée à Saint Pierre. Il faut attendre l’année 945 pour que le lieu soit considéré comme un monastère bénédictin indépendant. Il atteint son apogée entre les XIe et XIIe siècles. De nombreux jubilés y sont célébrés jusqu’à sa décadence au XVIIe siècle. Son importance croissante en fit un lieu de pèlerinage de l’époque.
À partir du XVIIe siècle, il est pillé et en 1793, il est abandonné par la communauté bénédictine qui part d’abord à Vila-Sacra puis à Figueras en 1809, jusqu’à sa dissolution.
En 1930, il est déclaré monument national et, en 1935, le gouvernement de la Catalogne commence les premières restaurations.
Le cloître du XIIe siècle est la partie centrale. Autour de lui, se répartissent les autres édifices.
L’église, consacrée en 1022, de style roman, est sans comparaison avec les canons de son temps. Il y a trois nefs délimitées par une double colonnade avec chapiteaux d’influence corinthienne. Les colonnes adossées aux piliers proviennent d’une construction précédente. La grande nef centrale est splendide, avec un déambulatoire dans l’abside, qui semble être continuée par les deux nefs latérales. Il y a une crypte sous l’abside. L’église, qui synthétise avec originalité une série de courants architecturaux, comme le carolingien, le préroman et les constructions romaines, est considérée comme l’une des principales représentantes de l’architecture romane en Catalogne.
 
LA VIE EN ESPAGNE
Vous allez effectuer une randonnée en territoire espagnol. Il est conseillé de parler un peu espagnol pour mieux apprécier le séjour, sans toutefois devoir manier à la perfection la langue de Cervantès. Un petit dictionnaire français/espagnol ne sera pas superflu si vous voulez aller à la rencontre des espagnols. La monnaie est l’Euro. Sachez aussi que l’on mange plus tard en Espagne, rarement avant 14h le midi et 21h le soir. Les habitudes culinaires espagnoles sont parfois assez différentes des françaises.
Pour téléphoner en France depuis l’Espagne, composez l’indicatif international 00, puis l’indicatif de la France 33, puis votre numéro de téléphone en enlevant le premier 0.
 
UN PETIT MOT SUR LA METEO
300 jours de soleil par an ! C’est le minimum pour Cadaqués où l’hiver est très doux et l’été plutôt chaud, mais tempéré par la mer. Le climat de Cadaqués est typiquement méditerranéen. La moyenne de janvier, le mois le plus froid, descend rarement sous 10/12 °C et autant pour l’eau ! L’été se rapproche de l’idéal avec une agréable température de 25 °C pour l’air et de 23 °C pour l’eau. Le secret de ce microclimat ? Un site abrité, entre mer et montagne, animé par un cortège de petites brises. Attention, la tramontane, vent froid et sec qui vient du nord, se réveille de temps à autre, accélère entre les collines et déferle sur la côte avec une violence inouïe. Ses sautes d’humeur sont généralement hivernales...
 
BIBLIOGRAPHIE
« L’histoire des Catalans» de M.Bouille&C.Colomer. Ed. Milan. « Pyrénées Magazine» n° 7, 20, 28. Ed. Milan Presse « Trek Magazine» n° 139
 
 
CARTOGRAPHIE
Ces cartes ne sont nécessaire que pour vous informer sur la région traversée.
Mapa topografic de Catalunya n°48 au 1/25000ème - Parc natural de Cap de Creus.
Mapa topografic de Catalunya n°57 au 1/25000ème - Alta Garrotxa la Muga.
 
 
L 'ESPRIT DU SEJOUR
 Il y a 25 ans, ce qui a rassemblé les agences de randonnées au sein de Vagabondages, ce sont des valeurs aujourd’hui dans l’air du temps :
 Implantation et vie de nos équipes en milieu rural.
 Implication dans la vie locale et ses projets.
 
 Respect de l’environnement. Tous différents, nous avons choisi de travailler ensemble.
 
Aujourd’hui, les séjours Vagabondages vous proposent de partager nos valeurs et notre engagement, en devenant vous aussi acteurs de votre randonnée.
 
 
ET ENFIN....
N’oubliez pas que le succès complet de votre randonnée dépendra en grande partie de la capacité de chacun à participer pleinement à la vie de groupe, à laisser ses soucis de côté pour quelques jours. Nous ferons tout pour vous laisser un souvenir inoubliable de vos vacances, à vous de venir les vivre avec plaisir et humour
 
Idée sympa : Selon la région d’où vous venez, n’hésitez pas à apporter un échantillon de votre terroir. Nous vous proposons une dégustation tous ensemble, moment de partage très apprécié.
 
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com
 
 

Une question sur ce séjour ?

Jour 01 : Mardi 27 décembre 2016

Rendez vous en gare SNCF de Perpignan à 15h si vous venez en train (transfert sur réservation à l’inscription) ou directement à l’hôtel à Maçanet à partir de 16h si vous venez en voiture, ou si vous êtes arrivé la veille. Merci de préciser votre mode d’accès à l’inscription.
 
Direction les Albères ! Contrefort immédiat de la chaîne des Pyrénées Espagnoles. Première mise en jambe pour découvrir cette région Catalane, puis installation à l’hôtel.
Temps de marche : 2h                                              100 m de dénivelé env.

Jour 02 : Mercredi 28 décembre 2016

Une belle randonnée sur le massif des Salines, son refuge et la chapelle de « Mare de Déu ». Son sommet, à 1333m, marque la frontière entre la France et l’Espagne. En hiver le temps est généralement très clair (et frais), vous aurez un panorama sur toute la Catalogne !
Retour pour Maçanet de Cabrenys.
Niché au fond du valon, bordant le ruisseau, votre hébergement vous attend pour une séance détente dans le SPA panoramique. Vous pourrez également vous faire chouchouter avec un soin personnalisé. (Grande variété de massages et de soins à bases d’huiles essentielles, sur réservation directement à l’hôtel).
Temps de marche : de 5 à 6h                                   600 m de dénivelé env.

Jour 03 : Jeudi 29 décembre 2016

Vous voilà parfaitement en forme pour cette nouvelle année ! Vous irez à la découverte du fameux monastère de San Pere de Rodes. Le bâtiment le plus remarquable du monastère est sans conteste son église romane en croix latine avec une nef de 16 mètres soutenue par un système de piliers et de doubles colonnes qui en font un bâtiment unique dans l’art roman. Grande vue sur les deux golfes de la méditerranée, le golfe du Lion et le golfe Ibérique, la baie de rosas et les innombrables criques du cap de Creus.
Ce soir vous dormirez à Cadaqués !
Temps de marche : 5 à 6h30                                    650 m de dénivelé env.

Jour 04 : Vendredi 30 décembre 2016

Commencez la journée par la plus belle des surprises : Un lever de soleil sur la mer! Un rêve bleu et blanc.
La randonnée ira jusqu’à cette fameuse pointe, extrémité Est de l’Espagne qui s’avance de quelques dix kilomètres dans la mer, le cap de Creus. Le phare, construit sur les vestiges d’une tour de guet, emet ses signaux depuis 1850. Il est visible pendant tout le parcours qui enchaîne les plus belles calas du parc naturel du Cap de Creus.
Temps de marche : de 4 à 5h                                   350 m de dénivelé env.
 

Jour 05 : Samedi 31 décembre 2016

Face à la mer après un passage à la Mallorquina vous dégusterez les fameux taps de Cadaquès. Nous vous proposons notre visite de Cadaquès. Tel un jeu de piste pour découvrir les secrets cachés de ce village.
Ouvrez l’oeil ! Vous marchez sur les pas de Picasso, Matisse, Max Ernst, Federico Garcia Lorca et Savador Dali qui fit de Cadaquès, et de sa maison à Portlligat, un des piliers de son triptyque. La balade se poursuit maintenant vers le Sud et s’étire paisiblement jusqu’à platja de sa Sabolla. Il sera l’heure de la baignade. Le chemin serpente maintenant entre les romarins et les cistes avant de retrouver le GR qui vous ramènera à votre hôtel. Vous vous préparerez alors pour passer la fin d’année ! Ambiance Espagnole garantie !
Temps de marche : de 3 à 4h                                   350 m de dénivelé env.

Jour 06 : Dimanche 1er janvier 2017

Le 1er janvier, tout le monde se donne rendez vous sur l’extrémité Est du Cap de Creus pour célébrer «l’Aplec del Sol Ixent» et être le premier à voir le soleil se lever. Vous y serez ! Ensuite vous flanerez dans le village à la recherche de quelques secrets perdus.
Journée libre. Avant le retour à l’hôtel, vous ferez une escale dans un des nombreux petits bistrots qui bordent la baie.

Jour 07 : Lundi 2 janvier 2017

A Cadaquès… quelques marches seulement vous séparent de la mer et du village. Laissez-vous tenter par une dernière balade le long du cami de ronda qui longe le village de Cadaquès. Le parcours emprunte les passages en bord de mer et s’éloigne doucement. Tantôt en balcon au dessus de l’eau tantôt dans la guarrigue ou sous les pins qui bordent la presqu’île de S’Oliguera, le sentier arrive paisiblement à Portlligat. Faites une pause en découvrant la demeure de Salvador Dali.
Fin du séjour après le déjeuner en se promettant de revenir, ou de rester quelques jours de plus, simplement pour profiter du bon temps à toutes les saisons.
Dispersion vers 13h00 avant le déjeuner à Cadaques ou 15h00 à Perpignan (si vous avez réserva la navette).

Ce programme et les indications sont donnés à titre indicatif, nous les respectons la plupart du temps, seulement, il est possible que des situations indépendantes de notre volonté puissent en modifier l’ordre ou l’itinéraire, (météo, sécurité...). Nous prendrons alors les mesures nécessaires pour vous permettre de profiter au mieux de votre séjour dans les meilleures conditions possibles.

 

 

LES PLUS DU SEJOUR :

- Paysages saisissants, ambiances typiques,

- Gastronomie Catalane,

- Visite de la maison de Dali, visite du Monastère San Pere de Rodes et... Les pieds dans l’eau pour le 1er janvier !

- Soirée du nouvel an à Cadaqués comprise dans le séjour !

FORMALITES
Pour ce séjour, vous devez être en possession des documents suivants :
Passeport en cours de validité.
Dépliant de votre assurance voyage reçu lors de votre inscription (si vous avez souscrit cette assurance) ou de votre assurance personnelle (numéro de contrat + numéro de téléphone).
Carte vitale.
 
La préparation physique
Ce séjour s’adresse à toute personne en condition physique normale, pas d’exploit ni de performance physique au programme. Il est nécessaire de pouvoir marcher entre 4 et 7 heures dans la journée.
 
... et psychologique !
L’esprit randonneur : demande parfois de la tolérance, un peu de discipline et beaucoup d’humour. Pensez-y avant de partir en vacances, cela vous aidera à “lâcher prise” et à profiter au mieux de tous les instants. Il arrive aussi que la météo soit capricieuse : ne vous laissez pas démoraliser par quelques gouttes de pluie ou quelquefois une chute de neige au mois de mai, c’est aussi ça la randonnée... et ça peut même avoir un certain charme.
 
LA CATALOGNE
La Catalogne (en catalan Catalunya, en espagnol Cataluña, en occitan Catalonha) est une communauté autonome d’Espagne avec un statut de « communauté historique » et reconnue comme « réalité nationale », depuis le 19 juin 2006, au sein de l’Espagne. Elle est située au nord-est de la péninsule Ibérique et a pour capitale Barcelone.
Historiquement l’appellation Catalogne ou Principauté de Catalogne concerne un territoire plus étendu, formé par le territoire actuel et le département français des Pyrénées-Orientales hormis la région des Fenouillèdes (France). Elle comprend quatre provinces : Barcelone, Gérone, Lérida et Tarragone.
La Constitution espagnole de 1978 déclare que l’Espagne est une nation indissoluble qui reconnaît et garantit le droit à l’autonomie des régions qui la constituent. On reconnaît à la Catalogne, comme au Pays basque et à la Galice, un statut particulier de « communauté historique ». Compte tenu de la capacité d’accéder à l’autonomie, cela a entraîné en 1979 le statut d’autonomie de la Catalogne. Dans un processus initié par l’Andalousie et achevé en 1985, les quatorze autres communautés autonomes ont obtenu leurs propres statuts d’autonomie.
Le statut d’autonomie de 1979 et l’actuel, approuvé en 2006, déclarent que la Catalogne, en tant que «nationalité» d’Espagne, exerce son autogouvernance comme une communauté autonome, conformément à la Constitution et au statut d’autonomie de la Catalogne, qui est un droit institutionnel de base.
Le Monastere de San Pere de Rodes
Le monastère de Sant Pere de Rodes est un monastère bénédictin. Il est construit sur le flanc de la montagne de Verdera, en contrebas des ruines du château de Sant Salvador de Verdera qui lui offrait sa protection, avec une vue exceptionnelle sur la baie de Llançà et El Port de la Selva, au nord du cap de Creus.
On ignore l’origine du monastère, ce qui donna lieu dans le passé aux spéculations et aux légendes comme celle de sa fondation par des moines qui y seraient venus avec les restes de Saint Pierre et d’autres saints qu’ils voulaient protéger de la profanation par les hordes barbares qui arrivaient sur Rome. Le danger des envahisseurs passé, le pape Boniface IV aurait alors ordonné de construire le temple.
La première documentation officielle de l’existence du bâtiment date cependant de l’année 878. Il est mentionné une cellule monastique simple consacrée à Saint Pierre. Il faut attendre l’année 945 pour que le lieu soit considéré comme un monastère bénédictin indépendant. Il atteint son apogée entre les XIe et XIIe siècles. De nombreux jubilés y sont célébrés jusqu’à sa décadence au XVIIe siècle. Son importance croissante en fit un lieu de pèlerinage de l’époque.
À partir du XVIIe siècle, il est pillé et en 1793, il est abandonné par la communauté bénédictine qui part d’abord à Vila-Sacra puis à Figueras en 1809, jusqu’à sa dissolution.
En 1930, il est déclaré monument national et, en 1935, le gouvernement de la Catalogne commence les premières restaurations.
Le cloître du XIIe siècle est la partie centrale. Autour de lui, se répartissent les autres édifices.
L’église, consacrée en 1022, de style roman, est sans comparaison avec les canons de son temps. Il y a trois nefs délimitées par une double colonnade avec chapiteaux d’influence corinthienne. Les colonnes adossées aux piliers proviennent d’une construction précédente. La grande nef centrale est splendide, avec un déambulatoire dans l’abside, qui semble être continuée par les deux nefs latérales. Il y a une crypte sous l’abside. L’église, qui synthétise avec originalité une série de courants architecturaux, comme le carolingien, le préroman et les constructions romaines, est considérée comme l’une des principales représentantes de l’architecture romane en Catalogne.
 
LE CAP DE CREUS
Entre terre et mer, le Parc naturel du Cap de Creus se trouve du côté le plus oriental de la péninsule ibérique. Il offre une diversité de paysages, dolmens, châteaux, falaises et vignes qui côtoient une mer d’îlots et de récifs aux formes capricieuses renfermant elle même de spectaculaires fonds coralligènes et de nombreuses espèces sous-marines.
La richesse de cet écosystème se mesure à la présence de nombreuses espèces végétales et animales. La partie terrestre du Cap de Creus est un lieu idéal pour l’observation de l’aigle de Bonelli, du faucon pèlerin, du cormoran huppé ou du fou de bassan. Le vent, présent continuellement façonne les murs de pierres sèches et les roches affleurantes. Dans cet environement certaines espèces s’adaptent et arrivent à occuper l’espace. On y retrouve le pin d’Alep, le chêne liège, mais surtout un maquis de broussailles composé de bruyère et de ciste. Une végétation particulière se développe en bordure de littoral avec des espèces uniques : l’Armérie du Roussillon, le Statice de Trémols et la Seseli farreny (saxifrage), véritable joyau botanique qu’on ne retrouve nulle part ailleurs au monde.
La péninsule du Cap de Creus est constituée d’une roche métamorphique pliée sous l’effet de la formation de la chaîne des Pyrénées. Le processus de cisaillement et de retournement a fait apparaître une roche rare et reconnaissable par sa couleur blanc-orangée mélangée aux schistes gris sombres : la pegmatite.
Le Cap de Creus est aussi le berceau d’une activité humaine largement orientée vers la mer, dans des villages qui ont su maintenir leur charme et la tranquillité de la Catalogne.
 
LE MONASTERE DE SAN PERE DE RODES
Le monastère de Sant Pere de Rodes est un monastère bénédictin. Il est construit sur le flanc de la montagne de Verdera, en contrebas des ruines du château de Sant Salvador de Verdera qui lui offrait sa protection, avec une vue exceptionnelle sur la baie de Llançà et El Port de la Selva, au nord du cap de Creus.
On ignore l’origine du monastère, ce qui donna lieu dans le passé aux spéculations et aux légendes comme celle de sa fondation par des moines qui y seraient venus avec les restes de Saint Pierre et d’autres saints qu’ils voulaient protéger de la profanation par les hordes barbares qui arrivaient sur Rome. Le danger des envahisseurs passé, le pape Boniface IV aurait alors ordonné de construire le temple.
La première documentation officielle de l’existence du bâtiment date cependant de l’année 878. Il est mentionné une cellule monastique simple consacrée à Saint Pierre. Il faut attendre l’année 945 pour que le lieu soit considéré comme un monastère bénédictin indépendant. Il atteint son apogée entre les XIe et XIIe siècles. De nombreux jubilés y sont célébrés jusqu’à sa décadence au XVIIe siècle. Son importance croissante en fit un lieu de pèlerinage de l’époque.
À partir du XVIIe siècle, il est pillé et en 1793, il est abandonné par la communauté bénédictine qui part d’abord à Vila-Sacra puis à Figueras en 1809, jusqu’à sa dissolution.
En 1930, il est déclaré monument national et, en 1935, le gouvernement de la Catalogne commence les premières restaurations.
Le cloître du XIIe siècle est la partie centrale. Autour de lui, se répartissent les autres édifices.
L’église, consacrée en 1022, de style roman, est sans comparaison avec les canons de son temps. Il y a trois nefs délimitées par une double colonnade avec chapiteaux d’influence corinthienne. Les colonnes adossées aux piliers proviennent d’une construction précédente. La grande nef centrale est splendide, avec un déambulatoire dans l’abside, qui semble être continuée par les deux nefs latérales. Il y a une crypte sous l’abside. L’église, qui synthétise avec originalité une série de courants architecturaux, comme le carolingien, le préroman et les constructions romaines, est considérée comme l’une des principales représentantes de l’architecture romane en Catalogne.
 
LA VIE EN ESPAGNE
Vous allez effectuer une randonnée en territoire espagnol. Il est conseillé de parler un peu espagnol pour mieux apprécier le séjour, sans toutefois devoir manier à la perfection la langue de Cervantès. Un petit dictionnaire français/espagnol ne sera pas superflu si vous voulez aller à la rencontre des espagnols. La monnaie est l’Euro. Sachez aussi que l’on mange plus tard en Espagne, rarement avant 14h le midi et 21h le soir. Les habitudes culinaires espagnoles sont parfois assez différentes des françaises.
Pour téléphoner en France depuis l’Espagne, composez l’indicatif international 00, puis l’indicatif de la France 33, puis votre numéro de téléphone en enlevant le premier 0.
 
UN PETIT MOT SUR LA METEO
300 jours de soleil par an ! C’est le minimum pour Cadaqués où l’hiver est très doux et l’été plutôt chaud, mais tempéré par la mer. Le climat de Cadaqués est typiquement méditerranéen. La moyenne de janvier, le mois le plus froid, descend rarement sous 10/12 °C et autant pour l’eau ! L’été se rapproche de l’idéal avec une agréable température de 25 °C pour l’air et de 23 °C pour l’eau. Le secret de ce microclimat ? Un site abrité, entre mer et montagne, animé par un cortège de petites brises. Attention, la tramontane, vent froid et sec qui vient du nord, se réveille de temps à autre, accélère entre les collines et déferle sur la côte avec une violence inouïe. Ses sautes d’humeur sont généralement hivernales...
 
BIBLIOGRAPHIE
« L’histoire des Catalans» de M.Bouille&C.Colomer. Ed. Milan. « Pyrénées Magazine» n° 7, 20, 28. Ed. Milan Presse « Trek Magazine» n° 139
 
 
CARTOGRAPHIE
Ces cartes ne sont nécessaire que pour vous informer sur la région traversée.
Mapa topografic de Catalunya n°48 au 1/25000ème - Parc natural de Cap de Creus.
Mapa topografic de Catalunya n°57 au 1/25000ème - Alta Garrotxa la Muga.
 
 
L 'ESPRIT DU SEJOUR
 Il y a 25 ans, ce qui a rassemblé les agences de randonnées au sein de Vagabondages, ce sont des valeurs aujourd’hui dans l’air du temps :
 Implantation et vie de nos équipes en milieu rural.
 Implication dans la vie locale et ses projets.
 
 Respect de l’environnement. Tous différents, nous avons choisi de travailler ensemble.
 
Aujourd’hui, les séjours Vagabondages vous proposent de partager nos valeurs et notre engagement, en devenant vous aussi acteurs de votre randonnée.
 
 
ET ENFIN....
N’oubliez pas que le succès complet de votre randonnée dépendra en grande partie de la capacité de chacun à participer pleinement à la vie de groupe, à laisser ses soucis de côté pour quelques jours. Nous ferons tout pour vous laisser un souvenir inoubliable de vos vacances, à vous de venir les vivre avec plaisir et humour
 
Idée sympa : Selon la région d’où vous venez, n’hésitez pas à apporter un échantillon de votre terroir. Nous vous proposons une dégustation tous ensemble, moment de partage très apprécié.
 
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com
 
 

Une question sur ce séjour ?

Le jour 01 en gare SNCF de Perpignan à 15h00 si vous venez en train (transfert sur réservation à l’inscription) ou directement à l’hôtel à Maçanet à partir de 16h00 si vous venez en voiture, ou si vous êtes arrivé la veille. Merci de préciser votre mode d’accès à l’inscription.

 

L’adresse exacte du rendez vous sera précisée sur la convocation avec un plan de localisation.

 

Accès voiture : Cadaquès

Vous trouverez très facilement votre itinéraire sur des cartes routières ou des sites tels que Google Maps ou bien Via Michelin. Nous vous conseillons d’utiliser un GPS pour se diriger en Espagne mais n’oubliez pas de prendre votre bonne vieille carte routière, sauf si vous prenez plaisir à passer par les plus petites routes d’Espagne ou encore vous retrouver dans l’une des multitudes fermes paisibles. L’Espagne possède un réseau routier très compliqué et très dense et il faut être Espagnol pour naviguer sans peine entre les villages. Tom Tom n’est pas Espagnol...

Sites internet pour votre itinéraire : www. maps.google.fr www.viamichelin.fr

 

Parking

Le Parking est payant en ville ou à proximité de l’hôtel.

Covoiturage : Le covoiturage est une démarche politique et sociale que nous encourageons. Il s’agit de prendre conscience de l’impact environnemental, économique et social que représente le déplacement d’un véhicule par personne 5 transportée. Nous ne pensons pas qu’il représente le meilleur moyen de se rendre à votre point de rendez vous pour cette randonnée, ni même qu’il s’agisse d’un moyen de lutte efficace contre les dérèglements climatiques. Néanmoins, si vous pensez venir en voiture et que vous avez une petite place à proposer, vous pourrez aider une personne à se déplacer vers des lieux qui sont rarement desservis par les transports en commun, tout en faisant un geste pour la planète... Ce sont les petits ruisseaux qui font les océans !

Sites internet pour votre covoiturage : www.covoiturage.fr www.vadrouille-covoiturage.com

 

Accès train : gare SNCF de Perpignan

Nous organisons une navette depuis la gare SNCF de Perpignan jusqu’à votre hôtel. Départ à 15h00, sortie place historique, 1 place Salvador Dali à Perpignan. Compter environ 1h entre Perpignan et Maçanet.

Navette à réserver à l’inscription : supplément de 20€ A/R par personne.

 

Accès avion : aéroport de Perpignon ou Girone

Les aéroports de Perpignan ou de Girone sont desservis par de nombreux vols en provenance de Paris, Nantes, Londres, Bruxelles, Barcelone etc...

Navette de l’aéroport de Perpignan jusqu’à la gare de Perpignan (centre ville) à partir de 7h. Attention correspondance ligne 2 place de Catalogne pour se rendre gare sncf. Le trajet dure environ 20 minutes et il coûte 2€ environ l’aller­retour (tarif indicatif, susceptible de modification). Ensuite à partir de la gare de Perpignan voir la rubrique «Vous arrivez en train»

Navette de l’aéroport de Girona jusqu’à la gare de Girona (centre ville) toutes les heures à partir de 04h30 jusqu’à 00h30. Le trajet dure 20 min et il coûte 2 € environ l’aller ou 4 € environ l’aller-retour (tarifs indicatifs, susceptibles de modifications). Ensuite à partir de la gare de Girona, nombreux trains en direction de Perpignan, puis, voir la rubrique «Vous arrivez en train». Le trajet dure environ 2h et il coûte 20€ environ l’aller.

 

Tous ces renseignements sont disponibles sur :

http://www.aeroport-perpignan.com

http://www.barcelona-girona-airport.com

www.renfe.es (pour les horaires de train côté espagnol)

www.sarfa.com (pour les horaires de bus coté espagnol)

Le jour 07 vers 13h00 avant le déjeuner à Cadaquès ou à 15h00 à Perpignan (si vous avez réserva la navette).

 

A Cadaqués vous aurez la possibilité de prendre la navette de retour à 13h00, à réserver à l’inscription avec supplément : 20€ par personne (l’aller / retour). Cette navette effectuera le voyage jusqu’à Perpignan en 1h30 environ. Arrivée prévue à Perpignan vers 16h00

 

Retour train : Gare de Perpignan

A Maçanet, vous aurez la possibilité de prendre la navette de retour à 11h, à réserver à l’inscription avec supplément : 20€ par personne (l’aller / retour). Cette navette effectuera le voyage jusqu’à Perpignan en 1h environ.

 

Selon les périodes de l’année, les horaires des trains sont modifiés, il ne nous est donc pas possible de vous indiquer des horaires et références de trains. Nous vous invitons donc à nous contacter pour organiser votre trajet au mieux.

Sites internet pour votre billet de train : www.sncf.com www.renfe.com

 

Hébergements avant ou après la randonnée :

Nous pouvons réserver pour vous une nuit en B&B ou en ½ pension avant (ou après) votre séjour à Cadaqués. Voir les tarifs dans la rubrique « prix du séjour ».

Vous serez attendu à votre hôtel en fin d’après midi. Vous pourrez y arriver dès 15h et profiter ainsi des douceurs du village de Cadaqués. Vous emprunterez alors certainement le cami de ronda pour faire une première balade à la découverte des secrets de Cadaqués !

 

Tarif par personne de la nuit supplémentaire en B&B avant ou après votre séjour :

Nuit en chambre individuelle : 105 €

Nuit en chambre double ou twin : 75 €

 

Tarif de la nuit supplémentaire en ½ pension avant ou après votre séjour :

Nuit en chambre individuelle : 130 €

Nuit en chambre double ou twin : 100 €

Marcheurs contemplatifs

Niveau 2 sur une échelle de 5

Dénivelé moyen : 450 m                   Maximum : 650 m

Distance moyenne : 8 km                 Maximum : 12 km

Horaire moyen : 4h30                                   Maximum 6h30

 

Cette randonnée s’adresse à des personnes qui ne pratiquent pas forcément une activité sportive au quotidien et qui désirent découvrir progressivement la Catalogne à pied. Notre savoir-faire d’artisans nous autorise à pouvoir vous emmener dans ces lieux secrets où la marche est prétexte à la découverte.

 

Niveau technique : 2

Randonnée en moyenne montagne. Sentier avec tracé interrompu par moment. Terrain parfois raide et caillouteux, le risque de chute est exclu. Exigences : avoir le pied assez sûr. Chaussures moyennes ou basses de randonnée recommandées.

Hébergement en hôtel** :

-  2 nuits à Maçanet de Canbrenys

- 4 nuits à Cadaquèes

 

Les chambres sont calmes et confortables.

- A Cadaqués, l’hôtel se situe au coeur du village. La bâtisse, fait partie d’un ensemble architectural composant les ruelles typiques de Cadaqués. L’ambiance y est particulièrement agréable le matin pour regarder se lever le soleil sur la mer, ou le soir pour flâner et boire un verre en terrasse.

 

- A Maçanet de Cabrenys, l’hôtel est en pleine montagne, au cœur d’un village tout au bout de la route qui longe la rivière. Niché entre les arbres il s’agit d’une ancienne installation hydroélectrique entièrement reconditionnée en un admirable établissement disposant de services fort appréciable en fin de randonnée. Vous pourrez y séjourner en toute quiétude et profiter du SPA à volonté ou de massage (sur réservation).

 

Les repas

Spécialités de la terre et de la mer de Catalogne sont à l’honneur. Nous avons prévu pour vous une formule en pension complète.

Les petits déjeuners seront pris à l’hébergement le matin.

Les piques niques de midi seront préparés par le guide ou les hôteliers prendre boite gobelet, couverts….)

Le soir vous mangerez au restaurant, de l’hôtel ou du village, des menus typique et régionaux.

 

Idée sympa : Vivez un moment de convivialité et de gourmandise, en partageant un échantillon de votre terroir pour le faire découvrir à vos compagnons de marche.

 Si nous n’avons pas répondu à toutes vos questions n’hésitez pas à nous contacter :

Cette randonnée s’effectue en deux temps. Pour commencer vous arriverez à Maçanet pour 2 nuits puis vous irez à Cadaquès pour les nuits suivantes. Entre ces deux villages il faut compter 1h. Si vous êtes venus avec votre propre véhicule, vous ferez ce transfert par vos propres moyens en suivant notre minibus. Sinon, nous assurons le transfert avec notre minibus. Pour des raisons évidentes d’organisation nous ne pouvons pas prendre plus de 9 personnes au total  dans notre minibus, il se peut alors que nous demandions à l’un d’entre vous d’avoir la gentillesse de prendre un ou plusieurs passagers dans son véhicule pour ce transfert.

Vos affaires de la journée qui tiendrons dans un sac à dos de 30 à 40 litres. Ne prenez pas un sac trop petit.

Vos bagages personnels resteront à l’hébergement pendant la journée. Mais ne vous chargez pas trop quand même. Votre bagage ne devrait pas dépasser 8-10 kg.

Les pique nique seront répartis dans les sacs à dos avant de partir en randonnée. Il faudra donc prévoir votre nécessaire de pique nique (boite - gobelet - couverts etc...)

Les groupes sont constitués de 6 à 15 personnes.
 

Accompagnateur en montagne.
 

Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :

un sous-pull à manches longues en matière respirante (fibre creuse).
une veste en fourrure polaire chaude.
une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.
 
En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut être suffisant. Par temps de pluie ou vent, on peut rajouter la veste imperméable. Par temps froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément agréable.
Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.
Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtu d’une veste polaire.
Eviter les anoraks et proscrire les équipements trop chauds et encombrants.
 
La liste idéale (à adapter suivant la randonnée et la saison)
- 1 chapeau de soleil ou casquette.
- 1 foulard.
- 1 bonnet.
- T-shirts manches courtes en matière respirante de préférence (1 pour 2 à 3 jours de marche).
- 1 sous-pull à manches longues en matière respirante ou une chemise.
- 1 veste en fourrure polaire.
- 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex avec capuche.
- 1 cape de pluie ou un sursac si vous possédez la veste ci-dessus.
- 1 pantalon de trekking ample.
- 1 caleçon (peut-être utilisé le soir à l’étape).
- Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche) Privilégier la laine ou les chaussettes spécifiques randonnée. Attention au coton pour les ampoules.
- 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables à semelle type Vibram. Pensez à «tester» auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps.
- Des sous-vêtements.
- 1 pantalon confortable pour le soir.
- 1 paire de chaussures de détente légères pour le soir.
 
Matériel de randonnée
- 1 sac à dos de 35/40 litres à armature souple, muni d’une ceinture ventrale
- Un grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos.
- 1 paire de lunettes de soleil.
- 1 thermos ou une gourde de préférence isotherme (1,5 litre minimum).
- 1 couteau de poche type Opinel.
- 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance.
- Nécessaire de toilette (privilégiez l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages).
- 1 serviette de toilette qui sèche rapidement.
- Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).
- Papier toilette + 1 briquet pour faire brûler le papier lors des pauses «nature».
- Crème solaire
- Boite plastique hermétique pour y mettre le pique nique de midi (contenance 0,5 l minimum) + gobelet + couverts.
- 1 frontale ou lampe de poche.
- 1 couverture de survie.
- Appareil photo, jumelles (facultatif).
 
Pharmacie personnelle
- Vos médicaments habituels.
- Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.
- Pastilles contre le mal de gorge.
- Bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large.
- Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.
- Double peau (type Compeed ou SOS ampoules).
- 1 pince à épiler.
 
Baignade :
N’oubliez pas votre maillot et votre serviette. La baignade est «obligatoire» le 1er janvier !
 
Les hôtels fournissent les équipements de toilettes et de literie complète.

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Du 27 décembre 16 au 02 janvier 2017

835 €

 

Supplément chambre individuelle : 160€

Supplément navette au départ de Perpignan : 20€

 

Famille, club, associations, écoles, comités d'entreprise … à partir de 7 personnes vous constituez un groupe et vous bénéficiez de réductions sur ce séjour : - 5% pour les petits groupes (8 à 10 personnes) et - 8% pour les grands groupes (à partir de 11 pers

LE PRIX COMPREND

 

- les frais d'organisation et l'encadrement

- l'hébergement en hôtels**, base chambre de 2 personnes (double ou twin)

- la pension complète du jour 01 au soir au  jour 07 au matin (sauf pique nique du jour 06)

- le Réveillon du Nouvel An

- l'accès libre à l'espace spa de l'hôtel les jours 1,2 et 3 (piscine chauffée, programme d'hydromassage, sauna)

- la visite du Monastère de Sant Pere de Rodes

- la visite de la Maison de Dali

 

LE PRIX NE COMPREND PAS

- le moyen de transport pour se rendre sur le lieu de rendez vous

- le parking pour la semaine

- les boissons, les dépenses personnelles

- le supplément chambre individuelle : 160 €

- le pique nique du jour 06

- le supplément navette AR gare de Perpignan si vous venez en train : 20 €/personne

- le pique nique du jour 06

- les éventuels soins suppléments au premier hôtel

- l'assurance annulation assistance rapatriement interruption de séjour 3.9%

- tout ce qui n'est pas mentionné dans le prix comprend

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Rando à pied

En étoileA partir de : 675 €Durée : 4 jours

WE Réveillon Cadaques

France, Pyrénées
Disponibilités du séjour

Les dates et tarifs de ce voyage seront disponibles prochainement.
Si vous désirez être informé par courriel dès que nous aurons mis ces informations en ligne, cliquez sur le bouton ci-dessous.
Etre informé des prochaines disponibilités

Chèques Vacances

Espace évasion accepte le règlement par Chèques Vacances pour les séjours se déroulant en France.

Newsletter
Réveillon 2023 en Catalogne | rando à pied - Espace Evasion