Espace evasion

Tour de la Vallée de Névache

Séjour rando à pied - France Alpes du Sud - Accompagné

Code voyage : RATNEV
En bref
La Vallée de la Clarée? C'est aussi la Vallée de Névache où l'on trouve d'innombrables lacs enchanteurs, des hameaux d'estive au charme d'antan. On se rappelle l'histoire grâce aux chapelles et cadrans solaires d'époque, encore présent dans le paysage. Au gré de vos randonnées vous pourrez admirer la beauté de la nature, vous serez ébahi par la présence de nombreux animaux sauvages et la variété de la flore.

Rando à pied

Itinérant
Prix (à partir de) :
590 €
Durée :
6 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
En cours d'actualisation
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

6 jours / 5 nuits / 6 jours de marche

L

Une magnifique randonnée itinérante pour explorer la haute vallée de la Clarée et sa petite sœur, la vallée étroite. Vous découvrirez (ou retrouverez) des paysages superbes autour de l’emblématique sommet du Thabor, dont l’ascension est au programme. Puis, toujours entre Savoie et Hautes-Alpes, vous serez sous le charme du massif des Cerces, des vallons d’alpage de Névache et de leurs nombreux lacs. Cette itinérance est un enchantement de milieux diversifiés, du monde végétal à l'espace minéral ; et une véritable invitation à la traversée de nos espaces montagnards !

            Grâce au réseau dense de refuges de moyenne altitude dans le secteur, ce séjour en itinérance permet une expérience d’évasion inoubliable au cœur d’un site naturel d'exception.

 

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Dimanche

Névache - Col des Thures - Granges de la vallée étroite
Rendez-vous à 9h30 à l’hôtel** à Névache, où vous pouvez garer votre voiture pour la semaine et où vous laissez le bagage qui est transporté au premier refuge. Nous partons directement à pied pour le plateau des Thures qui est un passage vers la vallée étroite pour rejoindre le premier refuge. Un vaste plateau suspendu où paissent les brebis et se nichent deux lacs. Cette première étape est assez courte et l’accompagnateur pourra vous proposer diverses options sur le trajet (Lac Bellety et Pointe Muratière, Aiguille Rouge, Lac Vert…)
+ 600 m ; - 450  / 3h30 de marche (sans les options)

Jour 02 : Lundi

Granges et col de la vallée étroite - Refuge du Thabor
Nous remontons la vallée étroite et le vallon de Tavernette pour passer le col de la Vallée étroite (2434 m) et rejoindre le Refuge du Thabor (2502 m) où nous passerons la nuit. Nous pouvons alléger nos sacs et laisser nos affaires pour la nuit, et nous poursuivons pour une exploration du massif. Nous irons par exemple sur les contreforts du sommet du Cheval Blanc (3020 m) dans un univers sauvage et minéral en face Nord du Thabor.
(Cette journée peut aussi être l’occasion de gravir le Thabor si la météo du lendemain s’annonce moins bonne.)
+ 1000m ; - 350m /   6 à 7h de marche

Jour 03 : Mardi

Mont Thabor - Roche du chardonnet - Col des Muandes - Refuge de Laval
Nous sommes à pied d’œuvre pour gravir le Thabor. Depuis le refuge, nous rejoignons le col des Méandes (2727 m) pour attaquer les pentes orange de ce sommet arrondi en face Est. Là-haut, le panorama est vaste, très vaste. Nous descendons en face Ouest pour rejoindre la Roche du Chardonnet (2950 m) et le col des Muandes (2828 m). De là, c’est une descente bucolique par le vallon des Muandes et ses lacs vers le refuge de Laval (2020 m).
+ 900m ; - 1100 m /   6 à 7h de marche

 

Jour 04 : Mercredi

Lac et Col des Béraudes - Cols de la Ponsonnière et des Cerces
Nous faisons le tour des Cerces par les Béraudes : nous montons d’abord à travers le mélézin puis en alpage pour arriver au célèbre lac des Béraudes (2504 m) et son eau turquoise. Par une longue traversée montante en pierrier, nous nous dirigeons vers le passage du col des Béraudes (2770 m), un peu vertigineux mais où les sommets des Ecrins nous accueillent. Nous rejoignons ensuite le Col de la Ponsonnière (2613 m) qui marque l’entrée en Savoie. Nous descendons vers le lac des Cerces, puis une dernière montée nous amène au col du même nom (2574 m). Trois lacs nous réserve encore leurs faveurs à la descente avant de longer le parcours tumultueux de la Clarée jusqu’au refuge de Laval.
+ 1000 m  ; - 1000 m  /    7 à 7h30 de marche

Jour 05 : Jeudi

Lac de la Cula - Lac de Laramon - Refuge du Chardonnet
Par le chemin de ronde, nous montons vers le Lac de la Cula (2450 m) puis au Lac Laramon. Selon la forme dans le groupe, il est possible de monter vers le Lac du serpent et ceux des Gardioles plus haut. Ce côté de la vallée présente des reliefs plus doux et une belle vue sur le versant opposé où il nous faut remonter. En effet, nous descendons jusqu’au hameau de Fontcouverte à 1860 mètres avant de regagner le promontoire du refuge du Chardonnet à 2230 mètres.  
+ 1000 m ;  - 650 m /  5 à 6 h de marche
                                         

Jour 06 : Vendredi

Col de Roche Noire - Col de Buffère - Névache     
Par le vallon du Raisin, nous accédons au col de Roche Noire (2693 m) qui nous fait basculer dans le vallon de la Moulette. Nous suivons ensuite un bon sentier en balcon -la sente des grimpeurs, au-dessus de la vallée de la Guisane (Serre-Chevalier et Briançon), avec une belle vue sur les Ecrins, pour repasser en Clarée au col de Buffère (2427 m). Puis c’est la descente par le vallon de Buffère et la Clarée vers Névache et la fin du séjour. Dispersion prévue vers 17h00
+ 650 m ;  - 1250 m /   6 à 7 h de marche
 
 
 

Nous pouvons être parfois amenés à modifier quelque peu l'itinéraire indiqué : soit au niveau de l'organisation (problème de surcharge des hébergements, dédoublement des groupes, modification de l'état du terrain, etc.), soit directement du fait de l'accompagnateur (météo, niveau du groupe, etc.). Faites-nous confiance, ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort !
 
Déroulement de votre séjour
Les dénivelées et les horaires donnés n’incluent pas les options. Cet itinéraire est la “ trame ” de votre randonnée. Chacun de nos accompagnateurs essaye de proposer un “ plus ” à cette randonnée : un sommet, un détour pour surprendre des chamois, une perdrix, des marmottes... un magnifique fossile, des lys martagon.
 
                                                                                                                

ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr 
SNCF : 36 35 ou 0 892 35 35 35 ou www.voyages-sncf.com
 
 
PETITS CONSEILS D’AMI 
Nous accueillons beaucoup de randonneurs qui n’ont pas eu le temps de s’entraîner avant de venir et beaucoup souffrent de courbatures, tendinites et autres petites misères qui gâchent un peu ou beaucoup leur séjour.
                
* Vous n’avez pas le temps de faire du sport, alors sur votre trajet pour aller travailler, vous pouvez monter et descendre les escaliers à pied au lieu de prendre l’ascenseur.
 
* Dès que les beaux jours arrivent, vous pouvez vous lever ½ h plus tôt et descendre à la station précédente pour continuer à pied  ou faire l’inverse le soir.
 
* Mais surtout habituez-vous à boire au moins 1,5 litre d’eau pendant votre journée de travail, en plus de ce que vous consommez pendant les repas. Progressivement vous passez à 2 litres, ainsi pendant la randonnée vous boirez 3 à 4 litres d’eau et vous n’aurez ni courbatures ni tendinites : Essayez, cela ne coûte rien et c’est tellement mieux que d’avaler des anti-inflammatoires et des antalgiques.
Pourquoi ne pas prévoir un ou 2 jours d’adaptation en moyenne montagne (1000 à 1600m) avant votre séjour pour vous reposer et vous acclimater à l’altitude sans forcer ? Vous profiteriez beaucoup plus de votre séjour !
 
 
TRÈS IMPORTANT  
L’encadrement se réserve le droit de modifier le programme quelle qu’en soit la cause (conditions météorologiques, niveau technique des participants, surcharge éventuelle des refuges, etc...) dans le souci d’un meilleur déroulement du séjour.
 

Une question sur ce séjour ?
Jour 01 : Dimanche

Névache - Col des Thures - Granges de la vallée étroite
Rendez-vous à 9h30 à l’hôtel** à Névache, où vous pouvez garer votre voiture pour la semaine et où vous laissez le bagage qui est transporté au premier refuge. Nous partons directement à pied pour le plateau des Thures qui est un passage vers la vallée étroite pour rejoindre le premier refuge. Un vaste plateau suspendu où paissent les brebis et se nichent deux lacs. Cette première étape est assez courte et l’accompagnateur pourra vous proposer diverses options sur le trajet (Lac Bellety et Pointe Muratière, Aiguille Rouge, Lac Vert…)
+ 600 m ; - 450  / 3h30 de marche (sans les options)

Jour 02 : Lundi

Granges et col de la vallée étroite - Refuge du Thabor
Nous remontons la vallée étroite et le vallon de Tavernette pour passer le col de la Vallée étroite (2434 m) et rejoindre le Refuge du Thabor (2502 m) où nous passerons la nuit. Nous pouvons alléger nos sacs et laisser nos affaires pour la nuit, et nous poursuivons pour une exploration du massif. Nous irons par exemple sur les contreforts du sommet du Cheval Blanc (3020 m) dans un univers sauvage et minéral en face Nord du Thabor.
(Cette journée peut aussi être l’occasion de gravir le Thabor si la météo du lendemain s’annonce moins bonne.)
+ 1000m ; - 350m /   6 à 7h de marche

Jour 03 : Mardi

Mont Thabor - Roche du chardonnet - Col des Muandes - Refuge de Laval
Nous sommes à pied d’œuvre pour gravir le Thabor. Depuis le refuge, nous rejoignons le col des Méandes (2727 m) pour attaquer les pentes orange de ce sommet arrondi en face Est. Là-haut, le panorama est vaste, très vaste. Nous descendons en face Ouest pour rejoindre la Roche du Chardonnet (2950 m) et le col des Muandes (2828 m). De là, c’est une descente bucolique par le vallon des Muandes et ses lacs vers le refuge de Laval (2020 m).
+ 900m ; - 1100 m /   6 à 7h de marche

 

Jour 04 : Mercredi

Lac et Col des Béraudes - Cols de la Ponsonnière et des Cerces
Nous faisons le tour des Cerces par les Béraudes : nous montons d’abord à travers le mélézin puis en alpage pour arriver au célèbre lac des Béraudes (2504 m) et son eau turquoise. Par une longue traversée montante en pierrier, nous nous dirigeons vers le passage du col des Béraudes (2770 m), un peu vertigineux mais où les sommets des Ecrins nous accueillent. Nous rejoignons ensuite le Col de la Ponsonnière (2613 m) qui marque l’entrée en Savoie. Nous descendons vers le lac des Cerces, puis une dernière montée nous amène au col du même nom (2574 m). Trois lacs nous réserve encore leurs faveurs à la descente avant de longer le parcours tumultueux de la Clarée jusqu’au refuge de Laval.
+ 1000 m  ; - 1000 m  /    7 à 7h30 de marche

Jour 05 : Jeudi

Lac de la Cula - Lac de Laramon - Refuge du Chardonnet
Par le chemin de ronde, nous montons vers le Lac de la Cula (2450 m) puis au Lac Laramon. Selon la forme dans le groupe, il est possible de monter vers le Lac du serpent et ceux des Gardioles plus haut. Ce côté de la vallée présente des reliefs plus doux et une belle vue sur le versant opposé où il nous faut remonter. En effet, nous descendons jusqu’au hameau de Fontcouverte à 1860 mètres avant de regagner le promontoire du refuge du Chardonnet à 2230 mètres.  
+ 1000 m ;  - 650 m /  5 à 6 h de marche
                                         

Jour 06 : Vendredi

Col de Roche Noire - Col de Buffère - Névache     
Par le vallon du Raisin, nous accédons au col de Roche Noire (2693 m) qui nous fait basculer dans le vallon de la Moulette. Nous suivons ensuite un bon sentier en balcon -la sente des grimpeurs, au-dessus de la vallée de la Guisane (Serre-Chevalier et Briançon), avec une belle vue sur les Ecrins, pour repasser en Clarée au col de Buffère (2427 m). Puis c’est la descente par le vallon de Buffère et la Clarée vers Névache et la fin du séjour. Dispersion prévue vers 17h00
+ 650 m ;  - 1250 m /   6 à 7 h de marche
 
 
 

Nous pouvons être parfois amenés à modifier quelque peu l'itinéraire indiqué : soit au niveau de l'organisation (problème de surcharge des hébergements, dédoublement des groupes, modification de l'état du terrain, etc.), soit directement du fait de l'accompagnateur (météo, niveau du groupe, etc.). Faites-nous confiance, ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort !
 
Déroulement de votre séjour
Les dénivelées et les horaires donnés n’incluent pas les options. Cet itinéraire est la “ trame ” de votre randonnée. Chacun de nos accompagnateurs essaye de proposer un “ plus ” à cette randonnée : un sommet, un détour pour surprendre des chamois, une perdrix, des marmottes... un magnifique fossile, des lys martagon.
 
                                                                                                                

ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr 
SNCF : 36 35 ou 0 892 35 35 35 ou www.voyages-sncf.com
 
 
PETITS CONSEILS D’AMI 
Nous accueillons beaucoup de randonneurs qui n’ont pas eu le temps de s’entraîner avant de venir et beaucoup souffrent de courbatures, tendinites et autres petites misères qui gâchent un peu ou beaucoup leur séjour.
                
* Vous n’avez pas le temps de faire du sport, alors sur votre trajet pour aller travailler, vous pouvez monter et descendre les escaliers à pied au lieu de prendre l’ascenseur.
 
* Dès que les beaux jours arrivent, vous pouvez vous lever ½ h plus tôt et descendre à la station précédente pour continuer à pied  ou faire l’inverse le soir.
 
* Mais surtout habituez-vous à boire au moins 1,5 litre d’eau pendant votre journée de travail, en plus de ce que vous consommez pendant les repas. Progressivement vous passez à 2 litres, ainsi pendant la randonnée vous boirez 3 à 4 litres d’eau et vous n’aurez ni courbatures ni tendinites : Essayez, cela ne coûte rien et c’est tellement mieux que d’avaler des anti-inflammatoires et des antalgiques.
Pourquoi ne pas prévoir un ou 2 jours d’adaptation en moyenne montagne (1000 à 1600m) avant votre séjour pour vous reposer et vous acclimater à l’altitude sans forcer ? Vous profiteriez beaucoup plus de votre séjour !
 
 
TRÈS IMPORTANT  
L’encadrement se réserve le droit de modifier le programme quelle qu’en soit la cause (conditions météorologiques, niveau technique des participants, surcharge éventuelle des refuges, etc...) dans le souci d’un meilleur déroulement du séjour.
 

Une question sur ce séjour ?

Dimanche matin, à 9h30 à l’hôtel ** à Névache.

 

Accès train : Ligne Paris-Milan : Pour l’aller, prendre le TGV au départ de Paris à 10h41 arrivée à Bardonecchia à 15h13 horaires 2018 (en attente des horaires 2019).

 

Une navette pourra être organisée par l’hôtel ; le prix du transport sera à partager entre les participants.

 

Accès train : Ligne Paris-Briançon : Par le nord, sur la ligne Paris-Lyon-Valence-Briançon ou Grenoble-Gap-Briançon

  • Les trains de jour : TGV puis TER
  • Le train de nuit direct à partir de Paris-Austerlitz est le plus pratique pour les personnes venant du nord de la France.

 

Depuis la gare de Briançon, il existe 3 navettes Résalp pour vous conduire à Névache :

A titre indicatif, voici les horaires 2018 en attendant ceux de 2019 :

 

Pour l’aller, les navettes partent de la gare à 09h00 - 11h30 - 18h35, vous arrivez directement à l’hôtel 35mn après.

Pour le retour, les navettes partent de Névache à 9h40 - 12h10 - 19h20 et arrivent à la gare 35mn après.

 

La réservation de votre trajet en navette se fait par l’hôtel ; il est donc impératif de nous contacter dès que vous connaissez vos horaires.

Dans le cas où les horaires de navettes ne vous conviendraient pas, vous pouvez contacter la compagnie Resalp au 04 92 20 47 50 afin de réserver un taxi.

 

Accès voiture

Par le nord, Grenoble, puis Col du Lautaret qui est de nouveau ouvert à la circulation à partir du 15 Décembre 2018, puis Briançon.

 

Par le sud, Valence ou Sisteron - Gap - Embrun - Briançon.

Puis à Briançon, prendre la direction  Col du Montgenèvre/Italie. A 3km de Briançon, tournez à gauche vers la vallée de la Clarée,  Névache est à 16km.

 

Autre possibilité, Chambéry - Tunnel du Fréjus (au péage prendre un aller-retour valable 7 jours - péage cher – 43.50 € l’aller / 54.30 € aller et retour ; prix établi depuis le 1er janvier 2017.

 

A la sortie du Tunnel de Fréjus, descendez tout de suite à droite à Bardonecchia puis suivez la route du col de l’échelle. En bas du col, vous tournez 2 fois à droite.

Vers 17h00 à Névache le vendredi au même endroit.
 
Hébergement avant ou après la randonnée : Si vous arrivez la veille ou repartez le lendemain : demi-pension à partir de 64 € selon la date, base chambres à 2 places. Merci de réserver à l’inscription avec acompte.
 
 

Randonneur niveau 3 (3,5 pour le jour de l'ascension du Thabor) sur une échelle de 5 :

- 5 à 8 h de marche par jour

- Itinéraire de montagne avec des dénivelées de 600 à 1000 mètres cumulés en montée et/ou en descente (jusqu'à 1400 m pour le jour du Thabor).

- Sac à dos : vous portez vos affaires de la journée et un pique-nique les jour 1 et 4. Du jour 2 au jour 3, et du jour 5 au jour 6, vous porterez en plus vos affaires pour la nuit.

 

 

 

L’hébergement du soir se fait en refuges de montagne en dortoirs de 4 à 8 places selon le refuge. Certains sont presque des auberges et d’autres un peu plus rustiques. C’est ce qui fait le charme d’une randonnée en montagne : le dépaysement même dans l’hébergement. Si vous craignez de ne pas trop dormir, n’oubliez pas les boules « Quies ».

La douche ? Les sanitaires ? C’est vrai, ce n’est pas comme chez soi et cela fait partie du dépaysement.  Cela permet de « remettre les choses à leur place » et de se rappeler que l’eau est précieuse. Cela dit, vous trouverez des douches dans chaque refuge mais il faudra partager le « temps » sous la douche.

Vous aurez chaque jour un pique-nique pris dans les refuges, généralement assez consistant, comprenant 1 ou 2 vivres de courses. Néanmoins, si vous avez régulièrement besoin d'en-cas tout au long de la marche, prévoyez les vôtres (à glisser dans votre sac à dos du jour, au fur et à mesure du séjour).

 

 -
 

Pendant la randonnée des jours 1 et 4, vous ne porterez qu'un sac à dos comportant les affaires pour la journée et le repas de midi fourni.

Les jours 2-3 et 5-6, vous porterez donc un sac à dos un peu plus lourd (avec 1 change, quelques affaires de toilette, et le drap de sac en plus)

Les bagages sont transportés par nos soins d’un refuge à l’autre quand ils sont accessibles en véhicule et au début de la randonnée, nous vous donnerons un petit sac pour mettre 6 kg d’affaires personnelles que vous retrouverez les soirs des jours 1, 3 et 4.

.

Vous pourrez laisser votre sac de voyage avec ce dont vous n’avez pas besoin à l’hôtel. Vous le retrouverez à la fin de la randonnée.

De 5 à 12 personnes.
 
Dédoublement
En raison d’une forte demande, il peut arriver que le séjour soit dédoublé. Dans ce cas, le deuxième groupe peut commencer un jour avant ou un jour après, si les hébergements n’ont pas la disponibilité pour dédoubler. Chaque groupe sera indépendant et encadré par son propre accompagnateur.
 
 

Par un accompagnateur en montagne diplômé d'Etat, connaissant parfaitement le massif.
 

Vous trouverez cet équipement dans les magasins de notre partenaire : www.auvieuxcampeur.fr 

Vêtements : 
Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :
-        un sous-pull à manches longues en matière respirante.
-        une veste en fourrure polaire chaude.
-        une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.
En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable.
Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable. Ces 3 couches doivent toujours être dans votre sac à dos car en montagne le temps change très vite.
Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.
Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtu d’une veste polaire.
Eviter les anoraks : trop chauds et encombrants.
 
Dans votre sac à dos et sur vous
  • 1 sac à dos de 40/45 litres à armature souple.
  • 2 bâtons télescopiques.
  • 1 grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos.
  • 1 sous-pull à manches longues en matière respirante.
  • 1 veste en fourrure polaire.
  • 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex avec capuche.
  • 1 cape de pluie
  • 1 chapeau ou casquette contre le soleil
  • 1 petit bonnet léger avec des petits gants en polaire pour se protéger du froid ou du vent
  • 1 pantalon de trekking ample.
  • 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, à semelle de type Vibram. Penser à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps
  • 1 paire de guêtre basse (facultative)
  • Obligatoire : 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité.
  • Obligatoire : 1 crème solaire et stick à lèvre protecteur.
  • 1 maillot de bain (facultatif) et une petite serviette de toilette si vous pensez vous baigner dans un lac ou torrent
  • 1 thermos ou une gourde de préférence isotherme (1,5 litre minimum).
  • 1 couteau de poche de type Opinel.
  • 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance.
  • 1 petit rouleau de papier toilette, des mouchoirs.
  • 1 boite plastique hermétique (contenance 0,3 litre minimum) + gobelet + couverts.
  • 1 lampe frontale ou lampe de poche.
  • 1 couverture de survie.
  • 1 appareil-photo et/ou jumelles (facultatif).
  •  
Dans votre sac transporté dans les refuges
·                1 pantalon confortable pour le soir.
·                1 paire de basket légère pour le soir.
·                2 t-shirts manches courtes en matière respirante de préférence (1 pour 2 à 3 jours de marche).
·                2 paires de chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Privilégier la laine ou les chaussettes spécifiques randonnée. Attention au coton pour les ampoules.
·                des sous-vêtements.
·                1 nécessaire de toilette (privilégier l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages).
·                1 serviette de toilette qui sèche rapidement.
·                1 paire de Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).
·                1 drap-sac pour le refuge. Les duvets sont inutiles.
·                et pourquoi pas une petite spécialité de votre région à partager ?
 
Pharmacie personnelle :
·      vos médicaments habituels.
·      des médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.
·      des pastilles contre le mal de gorge.
·      Obligatoire : une bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8cm de large,
·      des jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.
·      des doubles peaux (type Compeed ou SOS ampoules).
·      une pince à épiler.
 
Votre bagage ne devrait pas dépasser 6kg, sachant qu’une grande partie de vos affaires sont déjà dans le sac à dos pour la journée :
·       Les journées sont bien remplies, il est inutile d’amener plusieurs livres. Il est plutôt exceptionnel d’arriver à lire un livre complet durant la semaine.
·       Les vêtements mouillés peuvent quasiment sécher tous les soirs à l’hébergement. Il est inutile de prévoir un change complet pour chaque jour.
·       Prévoyez une paire de chaussures très légères pour le soir.
·       Votre trousse de pharmacie doit être réduite au maximum. Dans votre sac à dos, vos médicaments personnels, quelques pansements, élastoplaste, etc. Votre accompagnateur est équipé d’une trousse de pharmacie complète avec ce qui est véritablement utile. Dans votre bagage, quelques médicaments de base (voir liste équipement).
·       Pour la trousse de toilette, privilégiez l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages.
·       Si vous partez pour plusieurs semaines, pensez à mettre dans un deuxième sac les affaires dont vous n’aurez pas besoin durant votre randonnée.
 

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Dates : du Dimanche au Vendredi

Du 07 au 12 juillet 2019

Prix par personne

590 €

Du 14 au 19 juillet 2019

590 €

Du 21 au 26 juillet 2019

590 €

Du 28 juillet au 02 août 2019

590 €

Du 04 au 09 août 2019

590 €

Du 11 au 16 août 2019

590 €

Du 18 au 23 août 2019

590 €

Du 25 au 30 août 2019

590 €

Du 01 au 06 septembre 2019

590 €

Du 08 au 13 septembre 2019

590 €

 

Un seul tarif : 590 € par personne

 

LE PRIX COMPREND

  • les frais d'organisation et d'encadrement
  • la nourriture et l'hébergement en pension complète du pique nique jour jour 01 au pique nique du jour 06
  • les transports des bagages sauf jour 1, 3 et 6
  • les transferts prévus au programme

LE PRIX NE COMPREND PAS

  • les boissons et les dépenses personnelles
  • les jetons de douche dans certains refuges
  • le moyen de transport jusqu'au lieu de rendez vous
  • l'équipement individuel
  • l’assurance annulation / assistance rapatriement interruption de séjour (3.9%)
  • tout ce qui n'est pas mentionné dans le prix comprend

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Rando à pied

Itinérant en boucleA partir de : 765 €Durée : 7 jours

Tour du Mont Viso

France, Alpes du Sud

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 960 €Durée : 7 jours

Chamonix - Zermatt

France, Alpes du Nord

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 760 €Durée : 6 jours
Disponibilités du séjour
Réduction de 3% pour toute inscription à plus de 60 jours.
Du 07/07/2019 au 12/07/2019
590,00 € (Fermé)
Chèques Vacances

Espace évasion accepte le règlement par Chèques Vacances pour les séjours se déroulant en France.

Newsletter

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

Tour de la Vallée de Névache | rando à pied - Espace Evasion