Se connecter
  Se déconnecter
Espace evasion

Chamonix - Zermatt

Séjour rando à pied - France, suisse Alpes du Nord - Accompagné

Code voyage : RACHZE
En bref
Un circuit optimisé pour garder le meilleur des célèbres sentiers de Chamonix à Zermatt. Cet itinéraire permet de découvrir les sommets alpins de ces deux capitales mondiales de l'alpinisme. Cette version verte et douce de la haute route glaciaire, du Mont-Blanc au Cervin, conduit de forêts en alpages, sur des cols perchés entre des vallées typiques et authentiques… Par des belvédères somptueux, une approche sereine des sites incontournables des Alpes.

Ce voyage entre France et Suisse, déclinaison facile de la grande classique glaciaire, relie deux capitales mondiales de l'alpinisme par des sentiers accessibles à travers les hauts cols. Une succession de vallées suisses au cachet authentique.

Rando à pied

Itinérant
Prix (à partir de) :
1035 €
Durée :
7 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
En cours d'actualisation
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

Un circuit optimisé pour garder le meilleur des célèbres sentiers de Chamonix à Zermatt. Cet itinéraire permet de découvrir les sommets alpins de ces deux capitales mondiales de l'alpinisme. Cette version verte et douce de la haute route glaciaire, du Mont-Blanc au Cervin, conduit de forêts en alpages, sur des cols perchés entre des vallées typiques et authentiques… Par des belvédères somptueux, une approche sereine des sites incontournables des Alpes.

 

Cette randonnée entre France et Suisse, déclinaison facile de la grande classique glaciaire, relie deux capitales mondiales de l'alpinisme par des sentiers accessibles à travers les hauts cols. Une succession de vallées suisses au cachet authentique.

 

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Dimanche

Chamonix - Montroc - Col de la Balme - Trient
Rendez-vous devant la gare ferroviaire de Montroc à 9H30.
Nous empruntons le sentier des Posettes, crête entre les alpages des Aiguilles-Rouges et les versants glaciaires du Mont-Blanc, qui nous permet de rejoindre la Suisse : point de vue superbe. Nous sortons du sentier principal pour descendre sur Catogne d’où nous pourrons apercevoir la Croix de Fer (2343 m) avant de redescendre sur le village suisse de Trient (1326 m).
Présentation par l’accompagnateur du programme, des matériels et des techniques estivales d’orientation et de sécurité.
Dîner et nuit en refuge
Temps de marche 5h30 Dénivelée : + 1100 m. - 1200 m.

Jour 02 : Lundi

Trient – Siviez - Lac du Grand-Désert - Cabane de Prafleuri ou Barrage de la Grande Dixence
Transfert jusqu'à Siviez (1740 m). Nous commençons cette journée hors des sentiers battus en longeant le lac. Puis nous montons en direction du refuge de Saint-Laurent (2485 m) et du beau lac naturel du Grand-Désert (2667 m) dont l’origine est liée au glacier éponyme qui descend du sommet de Rosablanche (3336 m). Nous cheminons dans un paysage minéral pour rejoindre le col de Prafleuri (2987 m) qui nous ouvre un magnifique panorama sur le lac des Dix et les sommets environnants. Descente au refuge de Prafleuri (2624 m) ou au barrage de la Grande Dixence où nous passerons la nuit.
Temps de marche : 7 h         
Dénivelée : + 1200 m ; - 500 m
Transfert d’environ 1h en taxi

Jour 03 : Mardi

Grande Dixence ou Cabane de Prafleuri - Col des Roux - Col de Riedmatten - Arolla
Départ matinal pour la première montée jusqu’au col des Roux (2804 m). Nous randonnons sur un sentier en balcon au-dessus du lac des Dix pour atteindre le pied de notre seconde ascension du jour, le col de Riedmatten (2919 m).
Celui-ci nous permet de basculer vers Arolla (2067 m), village pittoresque aux chalets fleuris, situé aux confins du magnifique val d’Hérens.
Dîner et nuit en auberge.
Temps de marche : 7 h          Dénivelée : + 750 m ; - 850 m.

Jour 04 : Mercredi

Arolla – Les Audères – Les Mayens-de-Cotter - Col de Torrent - Lac de Moiry - Grimentz - Zinal
Des Mayens-de-Cotter (2160 m), splendide hameau que nous rejoignons en taxi, nous remontons les alpages fleuris jusqu’au col de Torrent (2918 m) puis passons près du lac des Autannes et descendons jusqu’à celui de Moiry (2250 m).
En option, si le temps nous le permet, nous ferons un arrêt au village de Grimentz qui contient certains des trésors architecturaux du Valais
Transfert en bus local au joli village de Zinal (1675 m).
Dîner et nuit en auberge.
Temps de marche : 6 h          Dénivelée : + 800 m ; -700 m.
Transfert d’environ 40 mn en bus

Jour 05 : Jeudi

Zinal - Col de la Forcletta - Turtmanntal - Gruben
Nous quittons le val d’Anniviers en direction des crêtes et du col de la Forcletta (2894 m). De ce point de vue privilégié, nous dominons les alpages de Turtmanntal, la vallée de Gruben (1822 m), en aval des glaciers du Tourtemagne et du Brunesshorn, sommets à plus de 4 000 mètres. Dîner et nuit en gîte dans le petit hameau de Gruben.
Temps de marche : 7 h          Dénivelée : + 1200 m ; - 1050 m.

Jour 06 : Vendredi

Gruben - Col d’Augstbord - Jungu - St. Niklaus - Zermatt
Départ en direction des chalets perchés de Grüobu. Le col d’Augstbord (2894 m), facile et haut perché, est notre dernier passage en altitude. Plusbas, nous prenons le téléphérique jusqu’à St. Niklaus.
Transfert et nuit en auberge à Zermatt, village piéton.
Temps de marche : 6 h.         Dénivelée : + 1000 m ; - 950 m.
Transfert d’environ 15 mn en taxi
 

Jour 07 : Samedi

Zermatt - Village de Zmutt - Zermatt
Randonnée jusqu’au hameau de Zmutt, aux chalets superbes, au pied du Cervin, pour revenir par un sentier en balcon.
Retour par le même itinéraire.
Séparation à Zermatt en début d’après-midi.
Temps de marche : 4 h.         Dénivelée : +/- 300 m.

COMPLEMENT DE PROGRAMME

Nous pouvons être amenés à modifier l’itinéraire, sur le plan de l’organisation (surcharge des hébergements, dédoublement de groupes, modification de l’état du terrain, etc.), ou sur décision de l’accompagnateur (météo, niveau du groupe...). Ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort.

 

 

Option « ascension du Breithorn 4164 m », à partir de 3 participants minimum.

 

Ceux qui le souhaitent pourront finir le séjour en beauté par l’ascension de l’un des “4000” faciles des Alpes, le Breithorn (4164 m). Départ matinal le jour 7 pour rejoindre, à l’aide des remontées mécaniques, le guide italien au sommet du Klein Matterhorn (3883 m). Retour et descente par le téléphérique du Klein Matterhorn avant de rejoindre Zermatt.

Environ 3h d’ascension depuis la gare du téléphérique du Klein Matterhorn (3883 m).
Voir la rubrique Services plus.

 

Prix par personne

1 pers.

2 pers.

3 pers.

4 pers.

5 pers.

Ascension du Breithorn

490 €

275 €

190 €

160 €

150 €


Le prix comprend

L’encadrement par un guide de haute montagne (un guide pour 5 participants).
Le matériel technique et de sécurité (baudrier, crampons).



Vos dépenses sur place :
Le coût du téléphérique du Klein Matterhorn depuis Zermatt (environ 110 CHF pour un aller- retour), Les boissons, Les vivres de course.

 

Le programme et les temps de marche sont donnés à titre indicatif.

Nous pouvons être amenés à modifier l’itinéraire, sur le plan de l’organisation (surcharge des hébergements, dédoublement de groupes, modification de l’état du terrain, etc.), ou sur décision de l’accompagnateur (météo, niveau du groupe...). Ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort.

 

 

Les points forts de ce voyage

Départ et première randonnée dans la vallée de Chamonix.

Le charme des vallées suisses et des villages alpins.

Une dernière journée à Zermatt, au plus près du Cervin.

Randonnée : pour aborder une région ou un pays en profondeur. Marches en traversée ou en boucle, faciles d'accès.

 

Sommets : sommets prestigieux de 3 000 à 6 000 mètres : un volcan ou un pic glaciaire, des ascensions plus ou moins difficiles au cœur des plus belles montagnes du globe.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

Les devises
France
La France fait partie de la zone euro.
Les guichets automatiques permettent de retirer de l’argent en toute facilité.
Prévoir des espèces pour vos dépenses personnelles dans les zones plus isolées (boissons en refuges de montagne, par exemple).
Suisse
La Suisse ne fait pas partie de la zone euro.
La devise est le franc suisse (CHF).
Taux de change (cours indicatif) : 1 € = 1,08 CHF - 1 CHF = 0,91 €.
Les distributeurs automatiques de billets permettent de retirer de l’argent en toute facilité.
Prévoir des espèces pour vos dépenses personnelles dans les zones plus isolées (boissons, par exemple).
 
FORMALITES
France
— Pour les ressortissants français, belges, luxembourgeois et suisses : carte nationale d'identité ou passeport valide, et couvrant la durée du
séjour.
Pour les personnes majeures de nationalité française, les cartes nationales d'identité délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013,
même si elles présentent une date périmée ont, sans modification du document, une validité de 15 ans.
— Pour les ressortissants canadiens : passeport valide 3 mois après la sortie prévue de l'espace Schengen (visa inutile pour un séjour
inférieur à 90 jours).
— Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires françaises dans votre pays.
Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).
 
Suisse
En période de restrictions sanitaires pour cause de COVID-19, pour un séjour sur le territoire Suisse, la procédure est la suivante :
 
1/ Entrée en Suisse
— Votre schéma vaccinal doit être intégralement complété et le délai d'activation respecté (délai de 28 jours après Johnson & Johnson, 7 jours après les autres vaccins européens).
Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement du Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois fait également office de pass sanitaire.
Attention : il est de votre responsabilité de vous assurer, avant votre départ, que vous détenez un pass sanitaire « français » valide (nombre de doses notamment). Veuillez vous référer au site du gouvernement indiqué ci-dessous. Sur ce même site, vous trouverez les indications
pour obtenir votre pass sanitaire « européen » (document en anglais) : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire
— Entrée possible sans restriction et sans test PCR SAUF pour les personnes non vaccinées ou guéries entrant sur le territoire. Ces dernières doivent présenter un test PCR négatif (ne remontant pas à plus de 72 h) ou un test rapide antigénique (ne remontant à plus de 24h). Les personnes qui ne peuvent pas présenter un test valide négatif doivent s'attendre à une amende et se faire tester en Suisse
— Les personnes en provenance de zones frontalières (Région Grand-Est, Région Bourgogne-Franche-Comté, Région Auvergne-Rhône-Alpes) qui sont non vaccinées ou guéries peuvent entrer sur le territoire Suisse sans test PCR.
Ces liens donneront la meilleure visibilité sur les informations mises à jour : https://travelcheck.admin.ch/home
 
2/ Retour en France
— Les voyageurs qui ont un schéma vaccinal complet (2 doses et si nécessaire dose de rappel) ou guéries (certificat de rétablissement) peuvent voyager librement vers la France.
— Les voyageurs non vaccinés ou guéries de plus de 12 ans doivent présenter le résultat négatif d'un test PCR ou antigénique datant de moins de 24 heures pour entrer en France.
Le test en lui-même est à votre charge. Compter entre 160 CHF à 180 CHF. Selon le séjour et la logistique requise, vous pourriez avoir à passer une nuit supplémentaire sur place.
— Signer une déclaration sur l’honneur : document administratif que nous vous fournirons.
Plus généralement, formalités Suisses habituelles.
— Pour les ressortissants français, belges, luxembourgeois et suisses : carte nationale d’identité ou passeport valide, et couvrant la durée du
séjour. Pour les personnes majeures de nationalité française, les cartes nationales d’identité délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, même si elles présentent une date périmée ont, sans modification du document, une validité de 15 ans. Dans ce cas, nous vous recommandons de télécharger à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-atelecharger-suisse.pdf la fiche d’information multilingue expliquant ces règles et de l’emporter avec vous.
Conseil : privilégiez l’utilisation d’un passeport valide à une carte d’identité portant une date de validité dépassée, même considérée comme valide.
— Pour les ressortissants canadiens, veuillez consulter le site du gouvernement canadien http://voyage.gc.ca/voyager/avertissements
— Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires suisses de votre pays.
Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).
 
 
Un circuit optimisé pour garder le meilleur des célèbres sentiers de Chamonix à Zermatt. Cet itinéraire permet de découvrir les sommets alpins de ces deux capitales mondiales de l'alpinisme. Cette version verte et douce de la haute route glaciaire, du Mont-Blanc au Cervin,  conduit de forêts en alpages, sur des cols perchés entre des vallées typiques et authentiques… Par des belvédères somptueux, une approche sereine des sites incontournables des Alpes.
 
Pays
Alpes françaises - France
Les Alpes, chaîne de montagnes majestueuses et imposantes, recèlent bien des trésors : sentiers dans des massifs secrets, grands tours à ne pas manquer, hautes routes en randonnée glaciaire ou à ski de randonnée, alpinisme pour atteindre les sommets.
Dans l’un des derniers bastions sauvages d’Europe, nos voyages alpins sont aussi une aventure humaine. Au-delà de la nature, de grands moments de convivialité et de plaisir, de partage des émotions avec ses compagnons de marche laissent des souvenirs impérissables. Approcher les voies de Whymper, suivre les sentiers de Terray, fouler les montagnes de Lafaille… Les plus grands noms de la montagne ont marqué nos itinéraires.
Implantés dans les Alpes, nous innovons pour vous permettre de passer de l’apprentissage à la réalisation de parcours prestigieux. Avec une passion intacte et une attention sans cesse renouvelée, nous vous emmenons toujours plus loin, jusqu’aux confins des Alpes orientales.
Partez à la découverte des plus beaux sites des Alpes, des plus classiques aux plus intimistes. Nul doute que vous trouviez avec nous de quoi vous éblouir !
 
Géographie
Principal système montagneux d’Europe, l’arc alpin s’étend sur 1 500 km, couvre 190 000 km2 de la Méditerranée à l’Autriche – du col d’Altare (Italie) à Vienne –, et est partagé par l’Italie, la France, la Suisse (60 % du territoire), l’Autriche, le Liechtenstein, l’Allemagne et la Slovénie. Larges d’au maximum 200 km, les Alpes culminent à 4 810 m au sommet du Mont-Blanc et comptent plus de 80 sommets dépassant l’altitude mythique de 4 000 mètres.
Les Alpes peuvent être subdivisées en trois parties, les Alpes occidentales, de la Méditerranée au massif du Mont-Blanc, les Alpes centrales, de la Vallée d’Aoste au col du Brenner, et les Alpes orientales, du Brenner à la Slovénie. L’authenticité des paysages, la faune et la flore alpines sont les points communs de ces régions d’altitude où perdurent encore des traditions ancestrales bien préservées.
Les Alpes françaises couvrent une superficie d’environ 35 000 km2. Plusieurs sommets culminent à plus de 4 000 m d’altitude, dont le mont Blanc (4 810 m), la barre des Écrins (4 103 m). Loin de constituer une barrière, en dépit de leur masse et de leur altitude, les Alpes françaises constituent un massif montagneux ouvert sur le sillon rhodanien par des cluses et aéré par de profondes vallées glaciaires : sillon alpin dans les Alpes du Nord, vallée de la Durance dans les Alpes du Sud, Tarentaise, Maurienne, Romanche, facilitant les communications et des implantations urbaines très précoces.
 
Climat
Un climat de montagne caractérise ces régions élevées, qui se traduit par des températures fraîches et des précipitations relativement abondantes.
En haute montagne, le nombre de jours de gel peut dépasser 150 par an et le manteau neigeux peut persister durant six mois.
Le relief a une incidence majeure sur les changements de temps et joue sur l’organisation de la vie sociale, culturelle et économique de chaque région. Les montagnes, par leur altitude, ont le pouvoir de retenir les nuages, de forcer les précipitations dans certaines vallées et d’en préserver d’autres. Ainsi nous parcourons des vallées verdoyantes et arrosées, et d’autres plus sèches. Nous rencontrons des microclimats étonnants qui protègent des espèces de plantes et d’animaux remarquables. D’un versant à un autre, dans le même massif, les conditions météorologiques peuvent être radicalement différentes sous l’influence du relief, de la direction du vent et des températures. Ce qui peut sembler un inconvénient peut se transformer en atout pour le randonneur ou le skieur. Il suffit parfois de basculer dans la vallée voisine pour trouver des conditions agréables, totalement opposées.
Les Alpes françaises du Nord, où se situent les plus beaux glaciers, sont les plus arrosées : là coulent de splendides cours d’eau, torrents providentiels qui transportent l’eau des glaciers et charrient les roches. Les Alpes françaises du Sud, sous l’influence de la Méditerranée, offrent un climat plus doux, un univers plus minéral.
 
La météo
Dans les Alpes, le temps change vite, c’est un élément à prendre au sérieux dans l’organisation de votre voyage et dans le choix de vos randonnées.
Au cours d’une même journée, et selon l’altitude, vous pouvez bénéficier d’un splendide soleil et d’une température estivale, mais aussi subir une tempête de neige et des températures glaciales. Soyez prévoyant, un brusque changement de température au cours d’une randonnée est toujours possible. Lorsque vous partez en montagne, vous devez impérativement emporter dans votre sac à dos un minimum d’affaires pour vous protéger du froid ou du soleil. Votre guide sera de bon conseil, mais avant de partir, nous vous suggérons de bien lire les informations données dans les fiches techniques (rubrique “Equipement”).
Le numéro court de Météo France est le 3250 (0,34 € la minute)
 
Economie
Caractérisés pendant des siècles par une économie agricole de subsistance, les massifs alpins sont entrés dans l’économie mondialisée du XXe siècle selon des rythmes divers. En effet, les conditions climatiques et d’accès ne sont pas les mêmes pour toutes les régions.
Cultures maraîchères, vergers, vignes se sont développés dans les vallées et sur les côteaux ; élevages bovin et ovin tiennent une place importante dans les hautes vallées avec une production de fromages d’appellation contrôlée ; les équipements hydroélectriques ont permis le développement de la chimie, des constructions mécaniques. Aujourd’hui, la recherche scientifique (nanotechnologies) est une très belle source de revenus pour la région, et ce que l’on nomme le sillon alpin, qui relie Genève, Annecy, Chambéry et Grenoble, est un espace économique et démographique en plein essor ; les hautes vallées ont trouvé dans le tourisme hivernal et estival un remède au dépeuplement.
La Convention alpine, qui réunit huit Etats (Allemagne, Autriche, France, Italie, Liechtenstein, Monaco, Suisse et Slovénie) est un traité qui a pour but la sauvegarde de l’écosystème naturel ainsi que la promotion du développement durable des Alpes.
 
Société
Plus de 12,5 millions d’habitants résident dans l’arc alpin, qui n’en est pas pour autant un territoire unifié. En effet, au-delà du point de vue géographique, chaque massif constitue une entité, un ensemble territorial “autonome” où prévaut le sentiment d’appartenance à une communauté.
1,2 millions d’habitants peuplent les Alpes françaises, dont 500 000 résident dans l’agglomération grenobloise.
 
La faune et la flore
Les variations climatiques liées à l’altitude entraînent un étagement de la végétation. Ainsi, les feuillus laissent progressivement la place aux conifères qui s’effacent à leur tour au profit de la pelouse alpine au-dessus de 2 000 m. De grandes différences apparaissent cependant entre les versants en fonction de leur exposition. Les adrets exposés au sud constituent un cadre privilégié pour l’implantation des villages et des cultures alors que les ubacs, tournés vers le nord, restent souvent boisés.
Nous aimons tous avoir la surprise d’un bouquetin au détour d’un chemin, évitons de les faire fuir. La marmotte est proche, mais ce n’est pas une raison pour la nourrir. Ne vous approchez pas trop des animaux, même pour une meilleure photo. Et plutôt que de cueillir l’edelweiss caché ou le parterre de gentianes printanières, mieux vaut les laisser sur pied et les prendre en photo. Le manque de nourriture et le froid rendent les animaux sauvages très vulnérables. Quelques faits marquants :
- un cerf de 90 kg dérangé fuit pendant 10 minutes, reste en état d’excitation pendant une heure et utilise 21 % d’énergie de plus que s’il n’avait pas été perturbé. Une fuite à la montée dans une couche de neige de 50 cm nécessite environ 50 fois plus d’énergie qu’en terrain plat ;
- un tétras-lyre dépense tant d’énergie à fuir qu’il meurt au bout du troisième dérangement ;
- un chamois qui tente de fuir en neige profonde dépense 50 fois plus d’énergie que s’il reste calme. Si l’animal prend la fuite à quatre reprises, il est en danger de mort.
Nos séjours vous emmènent souvent à la découverte de parcs nationaux et réserves : ce sont des espaces protégés et réglementés. A chacun d’y être attentif !
Sites Internet
http://www.anena.org, Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches.
http://www.routard.com/guide/code_dest/alpes.htm.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alpes.
http://www.france-pittoresque.com/.
 
Bibliographie
Guides
La Vie de la montagne, Bernard Fischesser, éditions de la Martinière.
Les Alpes, collectif, sous la direction d’Armand Fayard, Delachaux et Niestlé.
Les Sports de neige, Jean-Paul Zuanon, Les guides du CAF, Seuil.
Les Traces d’animaux : 100 vertébrés dans votre poche , Jacques Morel, coll. Guide naturaliste, Delachaux et Niestlé.
La neige. Connaître et observer la neige pour mieux prévoir les avalanches , Robert Bolognesi, Nathan.
Tout savoir (ou presque) sur la neige et les avalanches , édité par l’Anena.
DVA mode d’emploi, édité par l’Anena.
Dans le secret des avalanches, guide pratique pour l’estimation du risque , François Sivardière, Glénat.
S’orienter facilement et efficacement, Jean-Marc Lamory, Glénat.
Découvrir la neige au travers d’un DVD, Neige et Avalanches, édité par le CRDP-Grenoble.
 
 
CARTOGRAPHIE
Carte suisse n° 5006 Matterhorn-Mischabel.
Carte suisse n° 5003 Mont Blanc-Grand Combin.
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com

Une question sur ce séjour ?

Jour 01 : Dimanche

Chamonix - Montroc - Col de la Balme - Trient
Rendez-vous devant la gare ferroviaire de Montroc à 9H30.
Nous empruntons le sentier des Posettes, crête entre les alpages des Aiguilles-Rouges et les versants glaciaires du Mont-Blanc, qui nous permet de rejoindre la Suisse : point de vue superbe. Nous sortons du sentier principal pour descendre sur Catogne d’où nous pourrons apercevoir la Croix de Fer (2343 m) avant de redescendre sur le village suisse de Trient (1326 m).
Présentation par l’accompagnateur du programme, des matériels et des techniques estivales d’orientation et de sécurité.
Dîner et nuit en refuge
Temps de marche 5h30 Dénivelée : + 1100 m. - 1200 m.

Jour 02 : Lundi

Trient – Siviez - Lac du Grand-Désert - Cabane de Prafleuri ou Barrage de la Grande Dixence
Transfert jusqu'à Siviez (1740 m). Nous commençons cette journée hors des sentiers battus en longeant le lac. Puis nous montons en direction du refuge de Saint-Laurent (2485 m) et du beau lac naturel du Grand-Désert (2667 m) dont l’origine est liée au glacier éponyme qui descend du sommet de Rosablanche (3336 m). Nous cheminons dans un paysage minéral pour rejoindre le col de Prafleuri (2987 m) qui nous ouvre un magnifique panorama sur le lac des Dix et les sommets environnants. Descente au refuge de Prafleuri (2624 m) ou au barrage de la Grande Dixence où nous passerons la nuit.
Temps de marche : 7 h         
Dénivelée : + 1200 m ; - 500 m
Transfert d’environ 1h en taxi

Jour 03 : Mardi

Grande Dixence ou Cabane de Prafleuri - Col des Roux - Col de Riedmatten - Arolla
Départ matinal pour la première montée jusqu’au col des Roux (2804 m). Nous randonnons sur un sentier en balcon au-dessus du lac des Dix pour atteindre le pied de notre seconde ascension du jour, le col de Riedmatten (2919 m).
Celui-ci nous permet de basculer vers Arolla (2067 m), village pittoresque aux chalets fleuris, situé aux confins du magnifique val d’Hérens.
Dîner et nuit en auberge.
Temps de marche : 7 h          Dénivelée : + 750 m ; - 850 m.

Jour 04 : Mercredi

Arolla – Les Audères – Les Mayens-de-Cotter - Col de Torrent - Lac de Moiry - Grimentz - Zinal
Des Mayens-de-Cotter (2160 m), splendide hameau que nous rejoignons en taxi, nous remontons les alpages fleuris jusqu’au col de Torrent (2918 m) puis passons près du lac des Autannes et descendons jusqu’à celui de Moiry (2250 m).
En option, si le temps nous le permet, nous ferons un arrêt au village de Grimentz qui contient certains des trésors architecturaux du Valais
Transfert en bus local au joli village de Zinal (1675 m).
Dîner et nuit en auberge.
Temps de marche : 6 h          Dénivelée : + 800 m ; -700 m.
Transfert d’environ 40 mn en bus

Jour 05 : Jeudi

Zinal - Col de la Forcletta - Turtmanntal - Gruben
Nous quittons le val d’Anniviers en direction des crêtes et du col de la Forcletta (2894 m). De ce point de vue privilégié, nous dominons les alpages de Turtmanntal, la vallée de Gruben (1822 m), en aval des glaciers du Tourtemagne et du Brunesshorn, sommets à plus de 4 000 mètres. Dîner et nuit en gîte dans le petit hameau de Gruben.
Temps de marche : 7 h          Dénivelée : + 1200 m ; - 1050 m.

Jour 06 : Vendredi

Gruben - Col d’Augstbord - Jungu - St. Niklaus - Zermatt
Départ en direction des chalets perchés de Grüobu. Le col d’Augstbord (2894 m), facile et haut perché, est notre dernier passage en altitude. Plusbas, nous prenons le téléphérique jusqu’à St. Niklaus.
Transfert et nuit en auberge à Zermatt, village piéton.
Temps de marche : 6 h.         Dénivelée : + 1000 m ; - 950 m.
Transfert d’environ 15 mn en taxi
 

Jour 07 : Samedi

Zermatt - Village de Zmutt - Zermatt
Randonnée jusqu’au hameau de Zmutt, aux chalets superbes, au pied du Cervin, pour revenir par un sentier en balcon.
Retour par le même itinéraire.
Séparation à Zermatt en début d’après-midi.
Temps de marche : 4 h.         Dénivelée : +/- 300 m.

COMPLEMENT DE PROGRAMME

Nous pouvons être amenés à modifier l’itinéraire, sur le plan de l’organisation (surcharge des hébergements, dédoublement de groupes, modification de l’état du terrain, etc.), ou sur décision de l’accompagnateur (météo, niveau du groupe...). Ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort.

 

 

Option « ascension du Breithorn 4164 m », à partir de 3 participants minimum.

 

Ceux qui le souhaitent pourront finir le séjour en beauté par l’ascension de l’un des “4000” faciles des Alpes, le Breithorn (4164 m). Départ matinal le jour 7 pour rejoindre, à l’aide des remontées mécaniques, le guide italien au sommet du Klein Matterhorn (3883 m). Retour et descente par le téléphérique du Klein Matterhorn avant de rejoindre Zermatt.

Environ 3h d’ascension depuis la gare du téléphérique du Klein Matterhorn (3883 m).
Voir la rubrique Services plus.

 

Prix par personne

1 pers.

2 pers.

3 pers.

4 pers.

5 pers.

Ascension du Breithorn

490 €

275 €

190 €

160 €

150 €


Le prix comprend

L’encadrement par un guide de haute montagne (un guide pour 5 participants).
Le matériel technique et de sécurité (baudrier, crampons).



Vos dépenses sur place :
Le coût du téléphérique du Klein Matterhorn depuis Zermatt (environ 110 CHF pour un aller- retour), Les boissons, Les vivres de course.

 

Le programme et les temps de marche sont donnés à titre indicatif.

Nous pouvons être amenés à modifier l’itinéraire, sur le plan de l’organisation (surcharge des hébergements, dédoublement de groupes, modification de l’état du terrain, etc.), ou sur décision de l’accompagnateur (météo, niveau du groupe...). Ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort.

 

 

Les points forts de ce voyage

Départ et première randonnée dans la vallée de Chamonix.

Le charme des vallées suisses et des villages alpins.

Une dernière journée à Zermatt, au plus près du Cervin.

Randonnée : pour aborder une région ou un pays en profondeur. Marches en traversée ou en boucle, faciles d'accès.

 

Sommets : sommets prestigieux de 3 000 à 6 000 mètres : un volcan ou un pic glaciaire, des ascensions plus ou moins difficiles au cœur des plus belles montagnes du globe.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

Les devises
France
La France fait partie de la zone euro.
Les guichets automatiques permettent de retirer de l’argent en toute facilité.
Prévoir des espèces pour vos dépenses personnelles dans les zones plus isolées (boissons en refuges de montagne, par exemple).
Suisse
La Suisse ne fait pas partie de la zone euro.
La devise est le franc suisse (CHF).
Taux de change (cours indicatif) : 1 € = 1,08 CHF - 1 CHF = 0,91 €.
Les distributeurs automatiques de billets permettent de retirer de l’argent en toute facilité.
Prévoir des espèces pour vos dépenses personnelles dans les zones plus isolées (boissons, par exemple).
 
FORMALITES
France
— Pour les ressortissants français, belges, luxembourgeois et suisses : carte nationale d'identité ou passeport valide, et couvrant la durée du
séjour.
Pour les personnes majeures de nationalité française, les cartes nationales d'identité délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013,
même si elles présentent une date périmée ont, sans modification du document, une validité de 15 ans.
— Pour les ressortissants canadiens : passeport valide 3 mois après la sortie prévue de l'espace Schengen (visa inutile pour un séjour
inférieur à 90 jours).
— Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires françaises dans votre pays.
Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).
 
Suisse
En période de restrictions sanitaires pour cause de COVID-19, pour un séjour sur le territoire Suisse, la procédure est la suivante :
 
1/ Entrée en Suisse
— Votre schéma vaccinal doit être intégralement complété et le délai d'activation respecté (délai de 28 jours après Johnson & Johnson, 7 jours après les autres vaccins européens).
Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement du Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois fait également office de pass sanitaire.
Attention : il est de votre responsabilité de vous assurer, avant votre départ, que vous détenez un pass sanitaire « français » valide (nombre de doses notamment). Veuillez vous référer au site du gouvernement indiqué ci-dessous. Sur ce même site, vous trouverez les indications
pour obtenir votre pass sanitaire « européen » (document en anglais) : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire
— Entrée possible sans restriction et sans test PCR SAUF pour les personnes non vaccinées ou guéries entrant sur le territoire. Ces dernières doivent présenter un test PCR négatif (ne remontant pas à plus de 72 h) ou un test rapide antigénique (ne remontant à plus de 24h). Les personnes qui ne peuvent pas présenter un test valide négatif doivent s'attendre à une amende et se faire tester en Suisse
— Les personnes en provenance de zones frontalières (Région Grand-Est, Région Bourgogne-Franche-Comté, Région Auvergne-Rhône-Alpes) qui sont non vaccinées ou guéries peuvent entrer sur le territoire Suisse sans test PCR.
Ces liens donneront la meilleure visibilité sur les informations mises à jour : https://travelcheck.admin.ch/home
 
2/ Retour en France
— Les voyageurs qui ont un schéma vaccinal complet (2 doses et si nécessaire dose de rappel) ou guéries (certificat de rétablissement) peuvent voyager librement vers la France.
— Les voyageurs non vaccinés ou guéries de plus de 12 ans doivent présenter le résultat négatif d'un test PCR ou antigénique datant de moins de 24 heures pour entrer en France.
Le test en lui-même est à votre charge. Compter entre 160 CHF à 180 CHF. Selon le séjour et la logistique requise, vous pourriez avoir à passer une nuit supplémentaire sur place.
— Signer une déclaration sur l’honneur : document administratif que nous vous fournirons.
Plus généralement, formalités Suisses habituelles.
— Pour les ressortissants français, belges, luxembourgeois et suisses : carte nationale d’identité ou passeport valide, et couvrant la durée du
séjour. Pour les personnes majeures de nationalité française, les cartes nationales d’identité délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, même si elles présentent une date périmée ont, sans modification du document, une validité de 15 ans. Dans ce cas, nous vous recommandons de télécharger à l’adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-atelecharger-suisse.pdf la fiche d’information multilingue expliquant ces règles et de l’emporter avec vous.
Conseil : privilégiez l’utilisation d’un passeport valide à une carte d’identité portant une date de validité dépassée, même considérée comme valide.
— Pour les ressortissants canadiens, veuillez consulter le site du gouvernement canadien http://voyage.gc.ca/voyager/avertissements
— Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires suisses de votre pays.
Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).
 
 
Un circuit optimisé pour garder le meilleur des célèbres sentiers de Chamonix à Zermatt. Cet itinéraire permet de découvrir les sommets alpins de ces deux capitales mondiales de l'alpinisme. Cette version verte et douce de la haute route glaciaire, du Mont-Blanc au Cervin,  conduit de forêts en alpages, sur des cols perchés entre des vallées typiques et authentiques… Par des belvédères somptueux, une approche sereine des sites incontournables des Alpes.
 
Pays
Alpes françaises - France
Les Alpes, chaîne de montagnes majestueuses et imposantes, recèlent bien des trésors : sentiers dans des massifs secrets, grands tours à ne pas manquer, hautes routes en randonnée glaciaire ou à ski de randonnée, alpinisme pour atteindre les sommets.
Dans l’un des derniers bastions sauvages d’Europe, nos voyages alpins sont aussi une aventure humaine. Au-delà de la nature, de grands moments de convivialité et de plaisir, de partage des émotions avec ses compagnons de marche laissent des souvenirs impérissables. Approcher les voies de Whymper, suivre les sentiers de Terray, fouler les montagnes de Lafaille… Les plus grands noms de la montagne ont marqué nos itinéraires.
Implantés dans les Alpes, nous innovons pour vous permettre de passer de l’apprentissage à la réalisation de parcours prestigieux. Avec une passion intacte et une attention sans cesse renouvelée, nous vous emmenons toujours plus loin, jusqu’aux confins des Alpes orientales.
Partez à la découverte des plus beaux sites des Alpes, des plus classiques aux plus intimistes. Nul doute que vous trouviez avec nous de quoi vous éblouir !
 
Géographie
Principal système montagneux d’Europe, l’arc alpin s’étend sur 1 500 km, couvre 190 000 km2 de la Méditerranée à l’Autriche – du col d’Altare (Italie) à Vienne –, et est partagé par l’Italie, la France, la Suisse (60 % du territoire), l’Autriche, le Liechtenstein, l’Allemagne et la Slovénie. Larges d’au maximum 200 km, les Alpes culminent à 4 810 m au sommet du Mont-Blanc et comptent plus de 80 sommets dépassant l’altitude mythique de 4 000 mètres.
Les Alpes peuvent être subdivisées en trois parties, les Alpes occidentales, de la Méditerranée au massif du Mont-Blanc, les Alpes centrales, de la Vallée d’Aoste au col du Brenner, et les Alpes orientales, du Brenner à la Slovénie. L’authenticité des paysages, la faune et la flore alpines sont les points communs de ces régions d’altitude où perdurent encore des traditions ancestrales bien préservées.
Les Alpes françaises couvrent une superficie d’environ 35 000 km2. Plusieurs sommets culminent à plus de 4 000 m d’altitude, dont le mont Blanc (4 810 m), la barre des Écrins (4 103 m). Loin de constituer une barrière, en dépit de leur masse et de leur altitude, les Alpes françaises constituent un massif montagneux ouvert sur le sillon rhodanien par des cluses et aéré par de profondes vallées glaciaires : sillon alpin dans les Alpes du Nord, vallée de la Durance dans les Alpes du Sud, Tarentaise, Maurienne, Romanche, facilitant les communications et des implantations urbaines très précoces.
 
Climat
Un climat de montagne caractérise ces régions élevées, qui se traduit par des températures fraîches et des précipitations relativement abondantes.
En haute montagne, le nombre de jours de gel peut dépasser 150 par an et le manteau neigeux peut persister durant six mois.
Le relief a une incidence majeure sur les changements de temps et joue sur l’organisation de la vie sociale, culturelle et économique de chaque région. Les montagnes, par leur altitude, ont le pouvoir de retenir les nuages, de forcer les précipitations dans certaines vallées et d’en préserver d’autres. Ainsi nous parcourons des vallées verdoyantes et arrosées, et d’autres plus sèches. Nous rencontrons des microclimats étonnants qui protègent des espèces de plantes et d’animaux remarquables. D’un versant à un autre, dans le même massif, les conditions météorologiques peuvent être radicalement différentes sous l’influence du relief, de la direction du vent et des températures. Ce qui peut sembler un inconvénient peut se transformer en atout pour le randonneur ou le skieur. Il suffit parfois de basculer dans la vallée voisine pour trouver des conditions agréables, totalement opposées.
Les Alpes françaises du Nord, où se situent les plus beaux glaciers, sont les plus arrosées : là coulent de splendides cours d’eau, torrents providentiels qui transportent l’eau des glaciers et charrient les roches. Les Alpes françaises du Sud, sous l’influence de la Méditerranée, offrent un climat plus doux, un univers plus minéral.
 
La météo
Dans les Alpes, le temps change vite, c’est un élément à prendre au sérieux dans l’organisation de votre voyage et dans le choix de vos randonnées.
Au cours d’une même journée, et selon l’altitude, vous pouvez bénéficier d’un splendide soleil et d’une température estivale, mais aussi subir une tempête de neige et des températures glaciales. Soyez prévoyant, un brusque changement de température au cours d’une randonnée est toujours possible. Lorsque vous partez en montagne, vous devez impérativement emporter dans votre sac à dos un minimum d’affaires pour vous protéger du froid ou du soleil. Votre guide sera de bon conseil, mais avant de partir, nous vous suggérons de bien lire les informations données dans les fiches techniques (rubrique “Equipement”).
Le numéro court de Météo France est le 3250 (0,34 € la minute)
 
Economie
Caractérisés pendant des siècles par une économie agricole de subsistance, les massifs alpins sont entrés dans l’économie mondialisée du XXe siècle selon des rythmes divers. En effet, les conditions climatiques et d’accès ne sont pas les mêmes pour toutes les régions.
Cultures maraîchères, vergers, vignes se sont développés dans les vallées et sur les côteaux ; élevages bovin et ovin tiennent une place importante dans les hautes vallées avec une production de fromages d’appellation contrôlée ; les équipements hydroélectriques ont permis le développement de la chimie, des constructions mécaniques. Aujourd’hui, la recherche scientifique (nanotechnologies) est une très belle source de revenus pour la région, et ce que l’on nomme le sillon alpin, qui relie Genève, Annecy, Chambéry et Grenoble, est un espace économique et démographique en plein essor ; les hautes vallées ont trouvé dans le tourisme hivernal et estival un remède au dépeuplement.
La Convention alpine, qui réunit huit Etats (Allemagne, Autriche, France, Italie, Liechtenstein, Monaco, Suisse et Slovénie) est un traité qui a pour but la sauvegarde de l’écosystème naturel ainsi que la promotion du développement durable des Alpes.
 
Société
Plus de 12,5 millions d’habitants résident dans l’arc alpin, qui n’en est pas pour autant un territoire unifié. En effet, au-delà du point de vue géographique, chaque massif constitue une entité, un ensemble territorial “autonome” où prévaut le sentiment d’appartenance à une communauté.
1,2 millions d’habitants peuplent les Alpes françaises, dont 500 000 résident dans l’agglomération grenobloise.
 
La faune et la flore
Les variations climatiques liées à l’altitude entraînent un étagement de la végétation. Ainsi, les feuillus laissent progressivement la place aux conifères qui s’effacent à leur tour au profit de la pelouse alpine au-dessus de 2 000 m. De grandes différences apparaissent cependant entre les versants en fonction de leur exposition. Les adrets exposés au sud constituent un cadre privilégié pour l’implantation des villages et des cultures alors que les ubacs, tournés vers le nord, restent souvent boisés.
Nous aimons tous avoir la surprise d’un bouquetin au détour d’un chemin, évitons de les faire fuir. La marmotte est proche, mais ce n’est pas une raison pour la nourrir. Ne vous approchez pas trop des animaux, même pour une meilleure photo. Et plutôt que de cueillir l’edelweiss caché ou le parterre de gentianes printanières, mieux vaut les laisser sur pied et les prendre en photo. Le manque de nourriture et le froid rendent les animaux sauvages très vulnérables. Quelques faits marquants :
- un cerf de 90 kg dérangé fuit pendant 10 minutes, reste en état d’excitation pendant une heure et utilise 21 % d’énergie de plus que s’il n’avait pas été perturbé. Une fuite à la montée dans une couche de neige de 50 cm nécessite environ 50 fois plus d’énergie qu’en terrain plat ;
- un tétras-lyre dépense tant d’énergie à fuir qu’il meurt au bout du troisième dérangement ;
- un chamois qui tente de fuir en neige profonde dépense 50 fois plus d’énergie que s’il reste calme. Si l’animal prend la fuite à quatre reprises, il est en danger de mort.
Nos séjours vous emmènent souvent à la découverte de parcs nationaux et réserves : ce sont des espaces protégés et réglementés. A chacun d’y être attentif !
Sites Internet
http://www.anena.org, Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches.
http://www.routard.com/guide/code_dest/alpes.htm.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alpes.
http://www.france-pittoresque.com/.
 
Bibliographie
Guides
La Vie de la montagne, Bernard Fischesser, éditions de la Martinière.
Les Alpes, collectif, sous la direction d’Armand Fayard, Delachaux et Niestlé.
Les Sports de neige, Jean-Paul Zuanon, Les guides du CAF, Seuil.
Les Traces d’animaux : 100 vertébrés dans votre poche , Jacques Morel, coll. Guide naturaliste, Delachaux et Niestlé.
La neige. Connaître et observer la neige pour mieux prévoir les avalanches , Robert Bolognesi, Nathan.
Tout savoir (ou presque) sur la neige et les avalanches , édité par l’Anena.
DVA mode d’emploi, édité par l’Anena.
Dans le secret des avalanches, guide pratique pour l’estimation du risque , François Sivardière, Glénat.
S’orienter facilement et efficacement, Jean-Marc Lamory, Glénat.
Découvrir la neige au travers d’un DVD, Neige et Avalanches, édité par le CRDP-Grenoble.
 
 
CARTOGRAPHIE
Carte suisse n° 5006 Matterhorn-Mischabel.
Carte suisse n° 5003 Mont Blanc-Grand Combin.
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com

Une question sur ce séjour ?

Rendez-vous devant la gare ferroviaire de Montroc à 9H30.

 

Accès voiture : Autoroute Mâcon-Chamonix via Genève. Parking conseillé à la gare.

Retour à Montroc par le train depuis Zermatt ou par navette privée. Dans ce cas, le montant est à régler sur place, auprès du transporteur (à partir de 35 € par personne, suivant le remplissage du véhicule).

Plus d’informations sur www.viamichelin.fr.

A noter : pour le retour, le guide pourra réserver une navette privée Zermatt- Chamonix à un tarif préférentiel.

 

Accès train : Paris-Montroc via Saint-Gervais-les-Bains-Le Fayet ; retour Zermatt-Paris via Visp.

Horaires à vérifier auprès de la compagnie ferroviaire suisse : 00 41 900 300 300 ou sur le site www.sbb.cff.ch, ou auprès de la SNCF : numéro court 3635 (0,34 €/min) ou sur www.voyages-sncf.com.

NB : pour votre voyage en train, en Suisse, pensez au Swiss Transfer Ticket, qui ouvre droit à certaines réductions intéressantes (gratuité de votre trajet en Suisse ou réduction sur le TGV Lyria au départ de Paris). Informations et réservations aux gares SNCF ou sur http://www.swisstravelsystem.com/fr/billets/swiss-transfer-ticket-fr.html

 

A Zermatt en début d'après-midi.
 
Hébergements avant ou après la randonnée :

Vous pouvez réserver des nuits supplémentaires avant ou après votre voyage.

Chamonix

Hôtel 3 étoiles : de 80 à 160 €/personne (selon la saison et/ou prestation choisie) nuit et petit déjeuner

Chambre double (lit double), individuelle, triple (double avec lit supplémentaire), twin (lits jumeaux)

 

Zermatt

Hôtel 1 étoile : DE 60 à 80 € €/personne en dortoir (selon la saison)

Marcheurs experts.

Randonneurs niveau 4 sur une échelle de 5.

Marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier, et/ou 700 m à 1000 m de dénivelée positive environ 15 à 18 km.

Possibilité de passage en altitude.

Des ascensions plus ou moins difficiles au cœur des plus belle montagnes du gloge.

Horaire moyen : 6h00                        Horaire maximum : 7h00

 

Nos dénivelées sont calculées par des différences d'altitudes données sur les cartes et non par des GPS qui, pour des raisons techniques (imprécision de l'altitude GPS + dispersion statistique), donnent très souvent des dénivelées sur-estimées, parfois jusqu'à 20%.

 

Six nuits en refuges auberges, hôtels confortables gardés avec douches collectives (douches possibles à chaque étape). Les douches éventuellement payantes ne sont pas incluses au circuit (comptez entre 3 et 5 CHF par jeton de douche).
La taille des dortoirs est variable selon les refuges et selon la répartition gérée par chaque gardien, souvent le matin même de votre arrivée :

• J 1 : dortoirs de 8 à 18 lits.
• J 2 : dortoirs de 4 à 17 lits.
• J 3 : dortoirs de 4 à 6 lits.
• J 4 : dortoirs de 12 à 15 lits.
• J 5 : dortoirs de 9 à 12 lits.
• J 6 : dortoirs de 6 à 12 lits.


La qualité d’hébergement des auberges et gîtes suisses s’apparente à celle de type “refuge de montagne”, au confort parfois sommaire, mais à l’accueil chaleureux.

 

NB :  Au refuge de Prafleuri, il n'y a pas d’eau potable, vous devrez acheter de l’eau en bouteille.
Certains refuges acceptent les euros, cependant il est vivement conseillé de disposer de francs suisses.

 

Sous réserve de disponibilité au moment de la réservation, vous pouvez opter pour une chambre double, plus confortable que les dortoirs prévus pour ce circuit (voir la rubrique "Services Plus").

 

Les repas

Les repas du matin et les repas du soir sont servis chauds dans les hébergements.

Le repas du soir du J6 et le repas du matin du J 7 sont préparés par votre accompagnateur à l’hôtel Bahnhof (Zermatt).

Les pique-nique de midi sont copieux

Des vivres de course (barres de céréales...) sont remis à chaque participant au début du circuit.

Pour votre confort et la qualité du séjour, nous avons choisi d’écourter certaines étapes moins intéressantes, pour profiter ainsi des sites les plus remarquables. A cette fin :

J2 : navette privative Trient - Siviez.

J4 : navette privative Arolla - Les Mayens de Cotter ; navette locale Grimentz - Zinal.

J6 : téléphérique Jungu - St. Niklaus ; navette privative St. Niklaus - Zermatt.

Le transfert retour dans la vallée de Chamonix (J7)

Nous avons fait le choix, de ne pas inclure le transfert retour depuis Zermatt jusqu'à Chamonix ; en effet un certain nombre de personne souhaite découvrir et profiter de Zermatt à la fin du circuit, où rentrer directement chez eux en train.

Nous pouvons cependant réserver une navette pour le groupe au départ de Zermatt (non compris dans le prix) :


Le guide fait une réservation pour la navette en début de séjour pour le retour prévu le samedi. Compter 500 CHF à payer directement sur place auprès de notre transporteur. Le montant de la course est à répartir entre les participants.

Sinon, train pour Visp, puis Martigny et enfin vallée de Chamonix. Compter environ 4 h de trajet et 100 € par personne.


Nous attirons votre attention sur le fait que le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à l'avant comme à l'arrière dans tous les véhicules que vous emprunterez au cours du voyage, lorsqu'ils en sont équipés, et ce quelle que soit la réglementation en vigueur dans le pays visité. En vous inscrivant sur cette randonnée, vous vous engagez à respecter cette obligation. La responsabilité d'Allibert ne saurait être retenue en cas de dommage(s) corporel(s) et/ou matériel(s) s'il s’avérait que cette disposition n'était pas respectée de votre fait.

 

Vous ne portez que vos affaires de la journée (sac léger), sauf pour la nuit du J 2 à Prafleuri (refuge inaccessible par la route), où vous devrez ajouter dans votre sac à dos un drap-sac et une trousse de toilette pour passer la nuit. Vos bagages sont transportés chaque soir à l’hébergement par véhicule au cours des autres étapes.

6 à 14 personnes
 

Un accompagnateur en montagne, diplômé d'Etat.

En début de saison (jusqu’à fin juin ou tout début juillet selon les années), certains cols restent enneigés, rendant l’itinéraire plus difficile physiquement et/ou techniquement et nécessitant parfois des modifications d’itinéraire pour assurer la sécurité. Nous conseillons aux personnes qui estiment leur niveau “un peu juste” de reporter leur départ à une date plus tardive dans la saison pour profiter sereinement du parcours.

 

Vous trouverez cet équipement dans les magasins de notre partenaire : www.auvieuxcampeur.fr

Pendant la journée, vous portez sur vous :
- Des sous-vêtements respirant (séchage rapide).
- Une micropolaire.
- Un pantalon de trek.   
- Un chapeau, foulard ou casquette pour le soleil.
- Des lunettes de soleil (indice 3 minimum, 4 pour la haute montagne).

Pendant la journée, vous portez dans un sac à dos à bretelles larges et dos anatomique, de 40 litres maximum :
- Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (sur vous, en fonction des conditions).
- Une veste imperméable et respirante type Goretex, avec capuche (sur vous, en fonction des conditions).
- Un tube de crème solaire et un stick pour les lèvres haute protection.
- Une gourde (ou poche à eau, pipette).
- Le pique-nique de midi et vos vivres de course fournis par Allibert.
- Du papier toilette et un briquet pour le brûler.
- Votre pharmacie individuelle réduite au minimum (bande adhésive et double peau, antidiarrhéique, antalgiques, médicaments personnels).
- Un couteau de poche, une cuillère et une boîte en plastique hermétique pour les salades de midi.
- Quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires.
- Une pochette étanche avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
- Une couverture de survie.
Le soir, vous retrouvez votre sac de voyage souple (un seul par personne), de 8 kilos maximum, contenant :
- Une trousse et une serviette de toilette.
- Des vêtements de rechange.
- Un collant thermique (en cas de journée froide).
- Un bonnet.
- Une paire de gants.
- Une cape de pluie.
- Un survêtement ou similaire pour la nuit.
- Un drap sac pour la nuit. (uniquement nécessaire dans les refuges, gîtes et auberges)
- Des chaussures type sandales ou chaussons.
- Des chaussures de rechange pour marcher dehors.
- Une lampe frontale.

Chaussures et matériel technique :
- Des chaussures imperméables à tige montante et semelle offrant une bonne adhérence
- Des bâtons de marche télescopiques sont fortement conseillés.

Une question sur ce séjour ?

LE PRIX COMPREND

- L’hébergement du J 1 au J 7.

- Les petits déjeuners du J 2 au J 7.

- Les pique-niques de midi du J 1 au J 7.

- Les repas du soir du J 1 au J 6.

- Le transport des bagages sauf le jour 2

- Les transferts de personnes tels que décrits.

- Les vivres de course remis dans un sac individuel.

- L’encadrement par un accompagnateur en montagne diplômé d’Etat.

- Les frais d’organisation du circuit.

LE PRIX NE COMPREND PAS

- Les dépenses personnelles et les boissons

- Le moyen de transport et retour jusqu’au lieu de rendez vous

- L’équipement individuel

- Les jetons de douche dans les hébergements

- Les visites et transferts non mentionnés au programme

- L'option Ascension du Breithorn 4164 m le jour 6

- Les assurances

- Le transfert retour en navette privée entre Zermatt et la vallée de Chamonix

- Les transferts non prévus au programme

- Tout ce qui n'est pas mentionné dans le prix comprend

 

 

Les pourboires

Vous avez été satisfait de votre voyage. Un geste de remerciement fera plaisir à votre guide

DATES ET PRIX

Dates : Du Dimanche au Samedi

Prix par personne

Du 19 au 25 juin 2022

1035 €

Du 26 juin au 02 juillet 2022

1095 €

Du 03 au 09 juillet 2022

1095 €

Du 10 au 16 juillet 2022

1095 €

Du 17 au 23 juillet 2022

1095 €

Du 24 au 30 juillet 2022

1095 €

Du 31 juillet au 06 août 2022

1095 €

Du 07 au 13 août 2022

Du 14 au 20 août 2022

1095 €

1095 €

Du 28 août au 03 septembre 2022

1095 €

Du 04 au 10 septembre 2022      1035 €

 

Ascension du Breithorn : voir prix

Sur classement en Chambre confort+ (pour toute la durée du circuit) : 170 €

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 650 €Durée : 7 jours

Chamonix - Zermatt en liberté

France, Suisse, Alpes du Nord

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 730 €Durée : 6 jours

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 525 €Durée : 5 jours

Dents Blanches - Dents du Midi

France, Alpes du Nord
Disponibilités du séjour
Du 19/06/2022 au 25/06/2022
1085,00 € (Fermé)
Du 26/06/2022 au 02/07/2022
1140,00 € (Fermé)
Du 03/07/2022 au 09/07/2022
1140,00 € (Fermé)
Du 10/07/2022 au 16/07/2022
1150,00 € (Fermé)
Du 17/07/2022 au 23/07/2022
1150,00 € (Fermé)
Du 24/07/2022 au 30/07/2022
1150,00 € (Fermé)
Du 31/07/2022 au 06/08/2022
1150,00 € (Fermé)
Du 07/08/2022 au 13/08/2022
1150,00 € (Fermé)
Du 14/08/2022 au 20/08/2022
1150,00 € (Fermé)
Du 21/08/2022 au 27/08/2022
1150,00 € (Fermé)
Du 28/08/2022 au 02/09/2022
1110,00 € (Fermé)
Du 04/09/2022 au 10/09/2022
1110,00 € (Fermé)
Newsletter

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

Chamonix - Zermatt | rando à pied - Espace Evasion