Se connecter
  Se déconnecter

Itinérance nordique Jura

Séjour ski randonnée nordique - France, suisse Jura - Accompagné

Code voyage : SKNWJUR
En bref
Randonnée nordique de 4 jours / 3 nuits, en itinérance. Immersion en pleine nature dans les plus grands espaces sauvages du Jura.
Itinéraire hors pistes damées (peu fréquenté).
Nuits en refuges non gardés et en auberge.

Ski randonnée nordique

Itinérant
Prix (à partir de) :
580 €
Durée :
4 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
06/03/2023
NIVEAU PHYSIQUE
Hébergement en Refuge ou Bivouac
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec
4 jours,3 nuits, 4 jours de ski (100% hors-piste)
Des lignes de crêtes sauvages avec des vues saisissantes sur la chaîne des Alpes, des perspectives grandioses sur les rondeurs jurassiennes et cette immensité sauvage… à une demi-heure de Genève ! C’est un peu ça le Jura suisse !
Et pourquoi ne pas pousser le vice un peu plus loin… Traverser ce massif inhabité l’hiver en utilisant les refuges existants, le bivouac hivernal, et la glisse de nos skis pour se perdre avec plaisir dans ces paysages immaculés. Près bois, vastes alpages, belles forêts aux épicéas columnaires, autant de paysages traversés différents, mais toujours aussi beaux. Au détour d’une courbe, l’envol d’une gélinotte ou le regard amusé du renard, des traces de lynx et de loups… Non, nous ne sommes pas tous seuls et la douce trace de nos skis permet sans aucun doute cette immersion « naturelle ». Ce circuit n’est pas très engagé par la durée des étapes mais par l’isolement. Le déplacement en ski sans pulka permet une souplesse plus grande . Les 3 nuits en refuges non gardés et auberge, belvédères sur les Alpes permettent d’effectuer des itinéraires sauvages avec une ambiance de montagne dans un confort relatif.
Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Crêtes en direction du Grand Cunay

Rendez-vous matinal pour profiter de cette première journée. Nos skis glissent dans ces combes ondulées, typiques du relief jurassien pour rejoindre les crêtes du Jura suisse.
Le paysage se fait plus alpin, parsemé de petites falaises et de ces fameux « creux d’enfer » des anfractuosités créés par la karstification du calcaire.
Nuit en refuge non gardé mais tout confort face au Mont Blanc.
 

Jour 02 : Mont Tendre (1690 m)

C'est une journée en étoile qui se profile nous permettant d'explorer les pentes du Mont Tendre, plus haut sommet du Jura Suisse. Les belles descentes de la face nord, jamais raides, sont une invitation au télémark, cette technique ancestrale de virage avec une génuflexion.
Nuit en auberge de montagne.


Jour 03 : Crête

Cet itinéraire peu parcouru offre des paysages magnifiques de belles futaies jardinées, lieux de vie du fameux Grand Tétras, mais aussi des combes immaculées s’étendant à perte de vue. L’été, ces estives sont le lieu privilégié de fabrication du Gruyère Fribourgeois.
Les chalets d’alpages croulant sous la neige attendent mi-juin pour se réveiller au son des clarines.
Nuit en refuge non gardé.

Jour 04 : Les Pralets - Bois de la Joratte

Selon le choix d’itinéraire, ascension possible du Mont Sâla (1 511m) et sa vue grandiose sur la chaîne des Alpes et le Mont Blanc pour rejoindre les alpages abandonnés du Chalet à Roch Dessus et le bois de la Joratte.
Retour aux voitures en milieu d’après-midi


COMPLEMENT DE PROGRAMME

L’itinéraire est donné à titre indicatif, le guide peut être amené à modifier le circuit en fonction de la météo ou de l’état de forme du groupe.


LES POINTS FORTS

  • Une immersion en pleine nature dans l’un des plus grands espaces sauvages du Jura
  • 4 jours d’émotion grandeur nature !
  • 2 nuits en refuge non gardés confort, et 1 nuit en hôtel de montagne tout confort
  • Un encadrement professionnel par un spécialiste des expéditions nordiques et naturaliste.
  • La convivialité d’une équipe et d’un effectif réduit. Un impact sur le milieu réduit et des conditions d’apprentissage idéales.
  • L’apprentissage des différentes techniques de raid hivernal, en autonomie.
  • Itinéraire hors-pistes damées (peu fréquenté).



VOS ENGAGEMENTS

En faisant le choix de partir sur ce séjour vous vous engagez à respecter une éthique qui lui est propre. Pour le bon déroulement de ce séjour nous vous demanderons donc de :
. Ne pas vouloir observer ou prélever à tout prix
. Adopter un comportement discret et silencieux : chuchoter, porter des vêtements adaptés, se déplacer sans bruit, évité d’être trop odorant (parfum, déodorant)
. Se couper du quotidien en laissant téléphone et ordinateur à la maison
. Réduire au maximum votre impact sur le milieu

POUR EN SAVOIR PLUS

Ce circuit n’est pas très engagé par la durée des étapes mais par l’isolement. Le déplacement en ski sans pulka permet une souplesse plus grande mais impose un sac à dos plus conséquent. Les étapes dépasseront rarement 15 km en moyenne. Les 3 nuits dont 2 en refuges non gardés, belvédères sur les Alpes permettent d’effectuer des itinéraires sauvages avec une ambiance de montagne dans un confort relatif.
  • La météo peut ne pas être favorable à l’observation, à la photographie et à la navigation.
  • Les skis à louer sont des skis larges offrant une bonne portance sur la neige fraîche et un meilleur contrôle dans les descentes


Le parc Jura Vaudois s’étend du sommet de la Dôle au bourg abbatial médiéval de Romainmôtier.
Le parc est divisé en différents domaines : les Gorges de l’Orbe et du Nozon, la Haute Chaîne du Jura entre le col de la Givrine et le col du Mollendruz / Dent de Vaulion, le Pied sud du Jura, le Massif du mont Risoux et la vallée de Joux. Ce Parc naturel régional abrite des forêts reculées, des marais mystérieux, des zones karstiques et des pâturages boisés entourés de murets de pierres sèches. Le tout forme un décor particulièrement attrayant pour les adeptes de la randonnée à pied, à skis ou en raquettes en hiver.

De nombreux refuges alpins fabriquent du gruyère d’alpage AOC de manière traditionnelle. D’autres produits régionaux sont également proposés ici et là dans les «buvettes d’alpage».

Le ski de randonnée nordique ou ski nordique est un formidable moyen d’exploration hivernale. Partir en raid nordique ne signifie pas forcément voyager sous des latitudes nordiques au-delà du cercle polaire. L’aventure et le dépaysement sont totalement possibles en France. Il suffit de vivre une expérience hivernale à ski dans le massif du Jura ou du Vercors pour réaliser que les émotions et les paysages sont tout aussi riches que ceux que l’on ressentirait lors d'une expédition polaire.

Pour pratiquer la randonnée nordique, il faut avoir des notions dans : le ski, la randonnée et la vie en montagne dans des conditions hivernales. Pour une première expérience de raid à ski nordique, quelques jours suffisent. Une durée de 2/3 jours est largement suffisante pour s'initier et se préparer à une prochaine expédition à ski nordique. A raison d’une vingtaine de kilomètres par jour, on peut donc ensuite prévoir de parcourir à ski une centaine de kilomètres en une semaine. Cela correspond bien souvent à la traversée d’un massif français comme le Jura ou le Vercors.


INITIATION RAID À SKI NORDIQUE ET EXPÉDITION POLAIRE

Le raid nordique est une randonnée à ski sur plusieurs jours ou plusieurs semaines. Le randonneur à skis passe ses nuitées dans des refuges ou en bivouac hivernal. Ce type de raid suppose que les participants aient une bonne forme physique et une technique à skis adaptable à tous types de terrains.
Le raid à ski en autonomie avec pulka se pratique dans les massifs français comme le Jura ou le Vercors mais aussi à l’étranger comme en Suède sur la célèbre Kungsleden.
Le raid s’arrête là où l’expédition polaire commence. L’expédition polaire est un raid bien plus engagé et plus rude au niveau d’une ou plusieurs conditions : climat, durée (plusieurs semaines), plus grand isolement, forte autonomie, confort très sommaire…


L'ÉQUIPEMENT DU RAID À SKI NORDIQUE

Un élément essentiel dans la réussite de l'aventure !
Skis, fixations et chaussures pour le raid nordique sont fournis par Amarok, ils sont adaptés au type de terrain traversé et robustes pour résister aux sollicitations du skieur. Pour les raids à ski avec nuitées en refuge, bien souvent une popote, un duvet et un matelas suffisent. Mais un séjour avec bivouac hivernal dans le Jura est plus exigeant. Amarok fournit le matériel spécifique nécessaire, vous devez, par contre, prévoir un duvet -20°c.


LES ORIGINES DU RAID À SKI AVEC PULKA

Les Samis de Laponie utilisent depuis toujours des rennes tractant des traîneaux en bois pour transporter familles, marchandises et habitations. La pulka est un terme suédois (on utilise pulk en Norvège, pulkka en Finlande, et sled chez les anglais) qui désigne un traîneau de transport. Cette luge est généralement tractée par un skieur, par un marcheur en raquettes à neige, par un chien ou fixée à un scooter des neiges.
S'inspirant des peuples de Laponie, la pulka est devenu le traîneau traditionnel pour la conquête des pôles. De nos jours, elle est utilisée pour le loisir, en raid nordique et lors d’expéditions à ski.
Pour le randonneur nordique, la pulka remplace un gros sac à dos : à charge égale, il est plus facile de tirer du poids sur la neige que de le porter sur le dos tout au long d'un raid nordique. Le poids est évidemment un facteur de ralentissement et de fatigue lors de la progression. Lors d’expéditions ou de raids à ski au long cours, il est fort utile de peser l’ensemble de l’équipement afin de vérifier le poids final à porter ou à tracter. Le portage par sac à dos est possible, mais si votre chargement avoisine les 25 kg et plus, il est évidemment préférable d’opter pour le transport par pulka. La pulka permet au skieur d’être autonome dans les régions dépourvues d’approvisionnement. Le traîneau permet de randonner en autonomie de plusieurs jours à plusieurs semaines.

Une question sur ce séjour ?

Jour 01 : Crêtes en direction du Grand Cunay

Rendez-vous matinal pour profiter de cette première journée. Nos skis glissent dans ces combes ondulées, typiques du relief jurassien pour rejoindre les crêtes du Jura suisse.
Le paysage se fait plus alpin, parsemé de petites falaises et de ces fameux « creux d’enfer » des anfractuosités créés par la karstification du calcaire.
Nuit en refuge non gardé mais tout confort face au Mont Blanc.
 

Jour 02 : Mont Tendre (1690 m)

C'est une journée en étoile qui se profile nous permettant d'explorer les pentes du Mont Tendre, plus haut sommet du Jura Suisse. Les belles descentes de la face nord, jamais raides, sont une invitation au télémark, cette technique ancestrale de virage avec une génuflexion.
Nuit en auberge de montagne.


Jour 03 : Crête

Cet itinéraire peu parcouru offre des paysages magnifiques de belles futaies jardinées, lieux de vie du fameux Grand Tétras, mais aussi des combes immaculées s’étendant à perte de vue. L’été, ces estives sont le lieu privilégié de fabrication du Gruyère Fribourgeois.
Les chalets d’alpages croulant sous la neige attendent mi-juin pour se réveiller au son des clarines.
Nuit en refuge non gardé.

Jour 04 : Les Pralets - Bois de la Joratte

Selon le choix d’itinéraire, ascension possible du Mont Sâla (1 511m) et sa vue grandiose sur la chaîne des Alpes et le Mont Blanc pour rejoindre les alpages abandonnés du Chalet à Roch Dessus et le bois de la Joratte.
Retour aux voitures en milieu d’après-midi


COMPLEMENT DE PROGRAMME

L’itinéraire est donné à titre indicatif, le guide peut être amené à modifier le circuit en fonction de la météo ou de l’état de forme du groupe.


LES POINTS FORTS

  • Une immersion en pleine nature dans l’un des plus grands espaces sauvages du Jura
  • 4 jours d’émotion grandeur nature !
  • 2 nuits en refuge non gardés confort, et 1 nuit en hôtel de montagne tout confort
  • Un encadrement professionnel par un spécialiste des expéditions nordiques et naturaliste.
  • La convivialité d’une équipe et d’un effectif réduit. Un impact sur le milieu réduit et des conditions d’apprentissage idéales.
  • L’apprentissage des différentes techniques de raid hivernal, en autonomie.
  • Itinéraire hors-pistes damées (peu fréquenté).



VOS ENGAGEMENTS

En faisant le choix de partir sur ce séjour vous vous engagez à respecter une éthique qui lui est propre. Pour le bon déroulement de ce séjour nous vous demanderons donc de :
. Ne pas vouloir observer ou prélever à tout prix
. Adopter un comportement discret et silencieux : chuchoter, porter des vêtements adaptés, se déplacer sans bruit, évité d’être trop odorant (parfum, déodorant)
. Se couper du quotidien en laissant téléphone et ordinateur à la maison
. Réduire au maximum votre impact sur le milieu

POUR EN SAVOIR PLUS

Ce circuit n’est pas très engagé par la durée des étapes mais par l’isolement. Le déplacement en ski sans pulka permet une souplesse plus grande mais impose un sac à dos plus conséquent. Les étapes dépasseront rarement 15 km en moyenne. Les 3 nuits dont 2 en refuges non gardés, belvédères sur les Alpes permettent d’effectuer des itinéraires sauvages avec une ambiance de montagne dans un confort relatif.
  • La météo peut ne pas être favorable à l’observation, à la photographie et à la navigation.
  • Les skis à louer sont des skis larges offrant une bonne portance sur la neige fraîche et un meilleur contrôle dans les descentes


Le parc Jura Vaudois s’étend du sommet de la Dôle au bourg abbatial médiéval de Romainmôtier.
Le parc est divisé en différents domaines : les Gorges de l’Orbe et du Nozon, la Haute Chaîne du Jura entre le col de la Givrine et le col du Mollendruz / Dent de Vaulion, le Pied sud du Jura, le Massif du mont Risoux et la vallée de Joux. Ce Parc naturel régional abrite des forêts reculées, des marais mystérieux, des zones karstiques et des pâturages boisés entourés de murets de pierres sèches. Le tout forme un décor particulièrement attrayant pour les adeptes de la randonnée à pied, à skis ou en raquettes en hiver.

De nombreux refuges alpins fabriquent du gruyère d’alpage AOC de manière traditionnelle. D’autres produits régionaux sont également proposés ici et là dans les «buvettes d’alpage».

Le ski de randonnée nordique ou ski nordique est un formidable moyen d’exploration hivernale. Partir en raid nordique ne signifie pas forcément voyager sous des latitudes nordiques au-delà du cercle polaire. L’aventure et le dépaysement sont totalement possibles en France. Il suffit de vivre une expérience hivernale à ski dans le massif du Jura ou du Vercors pour réaliser que les émotions et les paysages sont tout aussi riches que ceux que l’on ressentirait lors d'une expédition polaire.

Pour pratiquer la randonnée nordique, il faut avoir des notions dans : le ski, la randonnée et la vie en montagne dans des conditions hivernales. Pour une première expérience de raid à ski nordique, quelques jours suffisent. Une durée de 2/3 jours est largement suffisante pour s'initier et se préparer à une prochaine expédition à ski nordique. A raison d’une vingtaine de kilomètres par jour, on peut donc ensuite prévoir de parcourir à ski une centaine de kilomètres en une semaine. Cela correspond bien souvent à la traversée d’un massif français comme le Jura ou le Vercors.


INITIATION RAID À SKI NORDIQUE ET EXPÉDITION POLAIRE

Le raid nordique est une randonnée à ski sur plusieurs jours ou plusieurs semaines. Le randonneur à skis passe ses nuitées dans des refuges ou en bivouac hivernal. Ce type de raid suppose que les participants aient une bonne forme physique et une technique à skis adaptable à tous types de terrains.
Le raid à ski en autonomie avec pulka se pratique dans les massifs français comme le Jura ou le Vercors mais aussi à l’étranger comme en Suède sur la célèbre Kungsleden.
Le raid s’arrête là où l’expédition polaire commence. L’expédition polaire est un raid bien plus engagé et plus rude au niveau d’une ou plusieurs conditions : climat, durée (plusieurs semaines), plus grand isolement, forte autonomie, confort très sommaire…


L'ÉQUIPEMENT DU RAID À SKI NORDIQUE

Un élément essentiel dans la réussite de l'aventure !
Skis, fixations et chaussures pour le raid nordique sont fournis par Amarok, ils sont adaptés au type de terrain traversé et robustes pour résister aux sollicitations du skieur. Pour les raids à ski avec nuitées en refuge, bien souvent une popote, un duvet et un matelas suffisent. Mais un séjour avec bivouac hivernal dans le Jura est plus exigeant. Amarok fournit le matériel spécifique nécessaire, vous devez, par contre, prévoir un duvet -20°c.


LES ORIGINES DU RAID À SKI AVEC PULKA

Les Samis de Laponie utilisent depuis toujours des rennes tractant des traîneaux en bois pour transporter familles, marchandises et habitations. La pulka est un terme suédois (on utilise pulk en Norvège, pulkka en Finlande, et sled chez les anglais) qui désigne un traîneau de transport. Cette luge est généralement tractée par un skieur, par un marcheur en raquettes à neige, par un chien ou fixée à un scooter des neiges.
S'inspirant des peuples de Laponie, la pulka est devenu le traîneau traditionnel pour la conquête des pôles. De nos jours, elle est utilisée pour le loisir, en raid nordique et lors d’expéditions à ski.
Pour le randonneur nordique, la pulka remplace un gros sac à dos : à charge égale, il est plus facile de tirer du poids sur la neige que de le porter sur le dos tout au long d'un raid nordique. Le poids est évidemment un facteur de ralentissement et de fatigue lors de la progression. Lors d’expéditions ou de raids à ski au long cours, il est fort utile de peser l’ensemble de l’équipement afin de vérifier le poids final à porter ou à tracter. Le portage par sac à dos est possible, mais si votre chargement avoisine les 25 kg et plus, il est évidemment préférable d’opter pour le transport par pulka. La pulka permet au skieur d’être autonome dans les régions dépourvues d’approvisionnement. Le traîneau permet de randonner en autonomie de plusieurs jours à plusieurs semaines.

Une question sur ce séjour ?

Rendez-vous à 09h00 aux Rousses.


Sur place votre moniteur vous accueille, vous présente le séjour et vous accompagne lors de la location du matériel.


Accès voiture : Venant d'une grande moitié nord de la France : L'autoroute A39 jusqu’à Poligny (sortie 7), puis la N5 en direction de Champagnole, St laurent en Grandvaux, Morez et les Rousses. Traverser les Rousses et continuer direction Geneve, Col de la Faucille. A 2 km tourner à gauche direction La Cure. Garer vous sur le parking à droite avant le poste de Douane. Une répartition des participants dans les voitures se fera aux Rousses de manière à optimiser le nombre de véhicules (il sera peut-être nécessaire d'aller garer une voiture à l'arrivée de la balade pour le retour du dimanche soir).


Accès train : gare CFF de La Cure, accessible via Geneve et ligne TGV Paris-Geneve.

Gare CFF du Brassus, accessible via Vallorbe et ligne TGV Paris-Lausanne

Horaires sur www.cff.ch


Accès avion : aéroport de Genève-Cointrin, puis train pour la gare CFF de la Cure.



Le dernier jour en milieu d’après-midi aux Rousses


Hébergements avant ou après la randonnée : Nuit possible sur la station le samedi soir précédent le départ. Nous contacter



Etapes quotidiennes de 5h en moyenne permettent de s’initier sans trop de difficulté aux pratiques du raid hivernal
Ce circuit n’est pas très engagé par la durée des étapes mais par l’isolement. Le déplacement en ski sans pulka permet une souplesse plus grande mais impose un sac à dos plus conséquent. Les étapes dépasseront rarement 15 km en moyenne. Les 3 nuits dont 2 en refuges non gardés, belvédères sur les Alpes permettent d’effectuer des itinéraires sauvages avec une ambiance de montagne dans un confort relatif.


Carte d’identité ou passeport en cours de validité.

Les euros sont acceptés à peu près partout en Suisse.

Pass sanitaire obligatoire.

Une assurance assistance-rapatriement est indispensable car les secours sont facturés très chers en Suisse.



2 nuits en refuges non gardés.
1 nuit en auberge de montagne en dortoirs confortables.
Pique-nique les midis et repas chaud le soir.
Prévoir un sac à viande



Les groupes sont constitués de 4 à 8 personnes seulement.

Départ garanti à 4 (supplément de 50 €/personne)

Minimum 4 personnes / maximum 8 participants


Vous portez vos affaires pour 3 nuits dans le sac à dos.



Martin : Passionné de montagne, de nature et de grands espaces, Martin a grandi dans la vallée du Royans sur les contreforts du massif du Vercors. C'est là que ses parents moniteurs de ski l'on fait tomber très jeune dans le monde de la glisse.

Diplômé en tant que moniteur de ski nordique, accompagnateur en montagne, moniteur de VTT et BTS Gestion protection de la nature, il est spécialisé été comme hiver dans l'encadrement d'activités outdoor et de séjours en itinérance.

Il participe durant son temps libre à de nombreuses compétitions en ski nordique, trail ou ski alpinisme. Sa terre d'adoption est depuis 10 ans le Jura, il saura donc vous apporter de l'excellent comté lors de vos séjours en itinérance...


1 Sac à dos confortable et muni d'une ceinture ventrale, 50 litres minimum, et un grand sac plastique (sac poubelle) pour protéger le tout en cas de mauvais temps.
Le sac de couchage n'est pas nécessaire, il y a des couvertures ou des couettes partout.
Néanmoins il est obligatoire de prendre un drap sac (confort et hygiène). Il existe des drap-sacs en fibre polaire, c’est l’idéal. Si vous craignez vraiment le froid, emportez votre duvet mais il devra tenir dans votre sac à dos. Pas de duvet attaché à votre bagage SVP.
Des vêtements adaptés permettent de lutter contre les déperditions de chaleur pendant le raid à ski. Les textiles techniques et particulièrement ceux en laine Mérinos permettent de lutter contre le froid. Exemple d’habillement en raid :
Des vêtements adaptés permettent de lutter contre les déperditions de chaleur pendant le raid à ski. Les textiles techniques et particulièrement ceux en laine Mérinos permettent de lutter contre le froid.
Exemple d’habillement en raid :
Pour le haut : bonnet chaud, sous vêtement à manches longues, un deuxième sous vêtement à manches longues plus épais, veste Soft Shell, veste de protection type gore tex. Doudoune utile pour les arrêts ou le bivouac.
Pour le bas : sous pantalon, pantalon de protection type gore tex, chaussettes montantes et chaudes.
 
Des vêtements adaptés permettent de lutter contre les déperditions de chaleur pendant le raid à
 
Les sous-vêtements sont idéalement en fibre polyester évitant le phénomène d'éponge ! et les survêtements répondent à deux impératifs :
. permettre à l'organisme de respirer
. être fonctionnels, extensibles
Les chaussettes en bouclettes sont chaudes et confortables et évitent les « talures » dues aux fibres ou aux coutures.
1 Bonnet ou serre tête couvrant les oreilles, 1 paire de gants couvrant les poignets, éventuellement sous gants en soie. Eviter les gants trop serrés car ils sont plus perméables au froid.
1 paire de guêtres, si possible montantes jusqu’au dessous des genoux. Très pratiques en hors piste.
La veste goretex, légère, respirante et imperméable est idéale, sinon il est nécessaire d’emmener un coupe vent, si possible imperméable ! (la cape, la pèlerine). Eviter les anoraks (doudoune) trop volumineux et trop chauds pour le ski de fond. Préférer toujours une superposition de couches fines, plus efficace contre le froid, et c’est plus facile de réguler les couches en fonction de l’intensité de l’exercice.
Pour l'étape, jogging, pull, sous-vêtements en coton, paire de tennis ou chaussures fines ou encore une paire de grosses chaussettes de laine.
Lunettes de soleil, crème solaire pour le visage et les lèvres.
1 Couteau, couverts, gourde d’1 litre ou thermos, lampe de poche, boite hermétique, type tupperware pour les salades du midi, un ou deux sacs poubelles.
Serviette et nécessaire de toilette, un peu de papier hygiénique, petite pharmacie personnelle (aspirine, vitamine C, pansements, élastoplaste, éventuellement compeed (double peau) pour les ampoules)
Une pharmacie de premiers secours est prévue pour le groupe.
Vivres de courses, fruits secs, chocolat, barres de céréales (non fourni) sont toujours appréciés.
(Ainsi qu’une petite spécialité de votre région à partager. Vive les échanges !)



Gare de La Cure via la Suisse.

Transfert possible en minibus 9 places.



Le guide tirre une pulka avec le ravitaillement.

LOCATION DE MATERIEL DE SKI (non fourni)

Nous avons un partenariat avec plusieurs magasins de sport sur la station des Rousses.

Comptez environ environ 75 € pour une location semaine (skis, chaussures, bâtons)

La location sera à régler sur place, mais il est préférable de nous prévenir, et nous communiquer votre taille et pointure, pour que nous réservions le matériel.

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX


DatesPrix par personne
Du 19 au 22 décembre 2022
Du 26 au 29 décembre 2022
Du 05 au 08 février 2023
Du 06 au 09 mars 2023
Du 20 au 23 mars 2023
 
 
580 €
580 €
580 €
580 €
580 €
 
 

 
Départ Garanti à 4 participants avec un supplément de 50 €/pers.
 


LE PRIX COMPREND

- Les logements et repas (à l’exception du petit-déjeuner du premier jour et dîner du dernier jour)
- L’encadrement par un guide accompagnateur en montagne/moniteur de ski de fond et éducateur en environnement.
- Le matériel nécessaire au bon déroulement du séjour.



LE PRIX NE COMPREND PAS

  • Les boissons et dépenses personnelles
  • Les frais de transport vers/de la gare ferroviaire (La Cure, Vallorbe ou Morez) ou le village des Rousses.
  • Votre équipement personnel.
  • Le matériel de ski (skis/bâtons/chaussures) +75 € en cas de location.
  • L’assurance voyage : annulation et assistance
  • D’une façon générale, tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique précédente.


Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Raquettes

Itinérant en boucleA partir de : 175 €Durée : 2 jours

Week-end Trappeur Jura

France, Jura

Ski randonnée nordique

En étoileA partir de : 495 €Durée : 4 jours

Ski randonnée nordique

Itinérant en boucleA partir de : 195 €Durée : 2 jours

Week-end dans le Jura Suisse

France, Suisse, Jura
Disponibilités du séjour
Du 19/12/2022 au 22/12/2022
580,00 € (Fermé)
Du 26/12/2022 au 29/12/2022
580,00 € (Fermé)
Du 06/03/2023 au 09/03/2023
580,00 € (En cours)
Du 20/03/2023 au 23/03/2023
580,00 € (En cours)
Newsletter
Itinérance nordique Jura | ski randonnée nordique - Espace Evasion