Espace evasion

Haute Route du Jura avec les Chiens Polaires

Séjour raquettes - France Jura - Accompagné

Code voyage : RQTCJU
En bref
Raid cani-raquettes de 5 jours dans le Jura. Raquettes aux pieds et attelés à un chien polaire. Hébergement en gîtes et refuges, en pension complète. Guide local, matériel.

Chaque participant à sa pulka et son chien.

Raquettes

Itinérant
Prix (à partir de) :
895 €
Durée :
5 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
28/12/2017
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

Séjour randonnée en raquettes dans le Jura de 5 jours et 4 nuits dont 4,5 jours de marche


Ce raid se déroule sur les crêtes du Jura qui dominent le lac Léman et offrent des panoramas exceptionnels sur l'ensemble des Alpes, de l'Oberland bernois à l'Oisans.
C’est avec Patchoulie, Meiko, Tchaé, Syam, Sherpa et leurs compères que nous naviguons entre combes et crêtes jurassiennes. Un raid en semi-autonomie, alternant nuits en refuge isolé et en gîtes de montagne. Un itinéraire sur la chaîne du Haut Jura Suisse pour découvrir ce monde des chiens polaires et apprendre à guider notre compagnon à la voix.
Il s’agit d’une activité nouvelle la « caniraquettes » : randonnée à raquettes en compagnie de chiens d’attelage (huskys, groenlandais, …). Chaque personne est longée avec une corde elastique à un chien polaire, et doit le guider. Ainsi c’est une veritable relation qui se met en place entre vous et le chien car, à la fin de la journée, il faut desharnacher le chien, le nourrir et lui faire des calins !
Les adultes et les adolescents se voient confier la responsabilité d’un chien, les enfants plus jeunes « partageront » un chien avec un adulte.

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 :

RDV à 12h00 : déjeuner au gîte, puis visite du parc des chiens situé dans une combe typique du Haut-Jura. Présentation du matériel et familiarisation avec les chiens. Petite randonnée de 1h30 avec les chiens. Transferts avec voitures personnelles sur le site (15 km de Bois D’amont).
.

Jour 02 :

Transfert de 10 mn en minibus jusqu’au hameau de la Cure.
Nous remontons la combe des Copettes, alpage endormi sous la neige qui offre une vue spectaculaire sur la Dôle et le sud du massif.
La traversée du « cimetière aux Bourguignons » sera l’occasion d’évoquer les batailles napoléoniennes.
Puis nous rejoignons la Combe du Couchant, qui s’ouvre sur le nord du massif et le Mont Tendre, avant de descendre par une ancienne voie romaine vers le refuge non gardé.
Bagages non disponibles.
Dénivelée : + 500 m / - 100 m                     Longueur : 13 kms                

Jour 03 :

Nous continuons sur la ligne de crête, notre cœur balance entre les Alpes semblant sortir de la brume du lac d’un coté et les ondulations des crêtes du Jura recouverts de forêts de l’autre coté ! Déjeuner vers la Sèche de Gimel dans un univers sauvage en plein cœur du Parc naturel Vaudois. Nuit au col du Marchairuz à 1447 m, bagages disponibles !
Dénivelée : + 320 m / - 230 m                     Longueur : 10 kms                

Jour 04 :

Une journée plus courte pour souffler un peu. A travers les "près-bois", paysages remarquables du Jura, héritage des premiers habitants, nous cheminons jusqu’au Refuge (2 h 30).
Après l’installation et le repas au refuge, de crêts en combe, traversant les « creux d’enfer », nous découvrons le lac Léman en contrebas.
De retour au refuge, la boite chaude nous attend. Bagages non disponibles.
Dénivelée : + 300 m / - 120 m                     Longueur : 7 kms                  

Jour 05 :

Notre itinéraire suit la longue échine du Mt Tendre (1679 m) que nous contournons ainsi que ses nombreuses antécimes !
Depuis cette crête, la vue porte loin et permet d'observer les Alpes de l’Eiger aux Ecrins. La descente sera l’occasion de goûter au plaisir particulier des toboggans.
Transfert retour à Bois d’Amont.
Fin du séjour vers 17h30.
Dénivelée : + 270 m / - 650 m                     Longueur : 12 kms                

- Ce programme est indicatif, il peut être modifié par votre accompagnateur pour s'adapter aux conditions météorologiques et nivologiques

VOTRE ROLE AVEC LES CHIENS
L'itinérance avec les chiens polaires plonge le randonneur dans un monde exceptionnel certes mais il convient de suivre une démarche rigoureuse pour que le raid se passe dans les conditions optimales. Il est évident qu'il vous est demandé de respecter l'animal dans toutes les conditions même les plus difficiles. Votre accompagnatrice sera présente pour vous guider et vous apprendre à gérer le chien en autonomie. Chacun d'entre vous aura la responsabilité des animaux: vous apprendrez à harnacher le chien, l'atteler à la pulka, le guider, le féliciter, l'encourager et l'aider dans les passages délicats (dévers, pentes fortes, forêts, faire la trace si la neige est profonde...). Chaque matin, nous chargerons ensemble le matériel collectif (thermos, vivres de courses, ravitaillement) dans les pulkas en gardant à l'esprit qu’elles doivent être chargées de manière équilibrée. Vous ferez parfois des équipes de 2 pour guider les chiens attelés aux pulkas ou vous pourrez aussi être seuls avec votre propre chien. Concernant le nourrissage des chiens, vous pourrez y participer sans problème, Il est même possible d'organiser des discussions nocturnes pour les moins frileux !
 
CLIMAT ET ENNEIGEMENT
Nous sommes avant tout des randonneurs et si la neige vient à manquer nous assurons tout de même le départ de nos séjours. L’ambiance et la luminosité hivernale seront au rendez-vous même si il faut porter les raquettes sur le sac pour rejoindre la neige.
 
INFORMATION SUR LA REGION  
Séjour au cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Jura.
Situé au sud de la région de Franche-comté, l’itinéraire offre des vues intéressante sur 360°, mais on préférera s’attarder sur les Alpes que l’on découvre à l’Est et au Sud, depuis l’Eiger, jusqu’aux Ecrins. On voit parfois le Mont Pila au sud ouest !
L’itinéraire suit la crête sommitale du massif du Jura du Nord au Sud.
Coté Jura (N-Ouest) il s’agit d’un succession de plateau qui monte progressivement depuis la Bresse (plaine de la Saône). Ils sont recouverts de forêt et parsemés de lacs autour des quels l’homme à défriché pour y installer des villages et y faire de l’élevage laitier.
Coté Léman (S-Est), le Jura plonge plus ou moins brutalement sur la vallée du Rhône, occupée à cet endroit par un vaste lac !
Sur les crêtes le relief est vallonné et une végétation résiste sous forme de Bonzaï ! Quelques falaises sur la partie Sud de l’itinéraire offre une ambiance plus « alpine ».
Sur le dernier plateau, où nous dormons le 1er soir, les villages sont nichés au creux de combes dans lesquels on trouve de petits lacs gelés, une végétation de tourbière (bouleaux) qui donne un aspect nordique.
 
BIBLIOGRAPHIE 
-        « Le Jura au Cœur » - Jacques Besson - Editions Gap
-        « Jura, Montagne en partage » - Gérard Benoit à la Guillaume – Editions Olizane
 
CARTOGRAPHIE
Les cartes couvrant le secteur que nous allons traverser sont : Suisse 1/25000 "Vallée de Joux" et France IGN Top 25 n° 3327 ET (+ la carte 3426 OT si vous ne trouvez pas la carte Suisse).
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com
CFF : trains suisses http://www.sbb.ch/fr/
Parc Naturel du Haut Jura : www.parc-haut-jura.fr
 

Une question sur ce séjour ?
Jour 01 :

RDV à 12h00 : déjeuner au gîte, puis visite du parc des chiens situé dans une combe typique du Haut-Jura. Présentation du matériel et familiarisation avec les chiens. Petite randonnée de 1h30 avec les chiens. Transferts avec voitures personnelles sur le site (15 km de Bois D’amont).
.

Jour 02 :

Transfert de 10 mn en minibus jusqu’au hameau de la Cure.
Nous remontons la combe des Copettes, alpage endormi sous la neige qui offre une vue spectaculaire sur la Dôle et le sud du massif.
La traversée du « cimetière aux Bourguignons » sera l’occasion d’évoquer les batailles napoléoniennes.
Puis nous rejoignons la Combe du Couchant, qui s’ouvre sur le nord du massif et le Mont Tendre, avant de descendre par une ancienne voie romaine vers le refuge non gardé.
Bagages non disponibles.
Dénivelée : + 500 m / - 100 m                     Longueur : 13 kms                

Jour 03 :

Nous continuons sur la ligne de crête, notre cœur balance entre les Alpes semblant sortir de la brume du lac d’un coté et les ondulations des crêtes du Jura recouverts de forêts de l’autre coté ! Déjeuner vers la Sèche de Gimel dans un univers sauvage en plein cœur du Parc naturel Vaudois. Nuit au col du Marchairuz à 1447 m, bagages disponibles !
Dénivelée : + 320 m / - 230 m                     Longueur : 10 kms                

Jour 04 :

Une journée plus courte pour souffler un peu. A travers les "près-bois", paysages remarquables du Jura, héritage des premiers habitants, nous cheminons jusqu’au Refuge (2 h 30).
Après l’installation et le repas au refuge, de crêts en combe, traversant les « creux d’enfer », nous découvrons le lac Léman en contrebas.
De retour au refuge, la boite chaude nous attend. Bagages non disponibles.
Dénivelée : + 300 m / - 120 m                     Longueur : 7 kms                  

Jour 05 :

Notre itinéraire suit la longue échine du Mt Tendre (1679 m) que nous contournons ainsi que ses nombreuses antécimes !
Depuis cette crête, la vue porte loin et permet d'observer les Alpes de l’Eiger aux Ecrins. La descente sera l’occasion de goûter au plaisir particulier des toboggans.
Transfert retour à Bois d’Amont.
Fin du séjour vers 17h30.
Dénivelée : + 270 m / - 650 m                     Longueur : 12 kms                

- Ce programme est indicatif, il peut être modifié par votre accompagnateur pour s'adapter aux conditions météorologiques et nivologiques

VOTRE ROLE AVEC LES CHIENS
L'itinérance avec les chiens polaires plonge le randonneur dans un monde exceptionnel certes mais il convient de suivre une démarche rigoureuse pour que le raid se passe dans les conditions optimales. Il est évident qu'il vous est demandé de respecter l'animal dans toutes les conditions même les plus difficiles. Votre accompagnatrice sera présente pour vous guider et vous apprendre à gérer le chien en autonomie. Chacun d'entre vous aura la responsabilité des animaux: vous apprendrez à harnacher le chien, l'atteler à la pulka, le guider, le féliciter, l'encourager et l'aider dans les passages délicats (dévers, pentes fortes, forêts, faire la trace si la neige est profonde...). Chaque matin, nous chargerons ensemble le matériel collectif (thermos, vivres de courses, ravitaillement) dans les pulkas en gardant à l'esprit qu’elles doivent être chargées de manière équilibrée. Vous ferez parfois des équipes de 2 pour guider les chiens attelés aux pulkas ou vous pourrez aussi être seuls avec votre propre chien. Concernant le nourrissage des chiens, vous pourrez y participer sans problème, Il est même possible d'organiser des discussions nocturnes pour les moins frileux !
 
CLIMAT ET ENNEIGEMENT
Nous sommes avant tout des randonneurs et si la neige vient à manquer nous assurons tout de même le départ de nos séjours. L’ambiance et la luminosité hivernale seront au rendez-vous même si il faut porter les raquettes sur le sac pour rejoindre la neige.
 
INFORMATION SUR LA REGION  
Séjour au cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Jura.
Situé au sud de la région de Franche-comté, l’itinéraire offre des vues intéressante sur 360°, mais on préférera s’attarder sur les Alpes que l’on découvre à l’Est et au Sud, depuis l’Eiger, jusqu’aux Ecrins. On voit parfois le Mont Pila au sud ouest !
L’itinéraire suit la crête sommitale du massif du Jura du Nord au Sud.
Coté Jura (N-Ouest) il s’agit d’un succession de plateau qui monte progressivement depuis la Bresse (plaine de la Saône). Ils sont recouverts de forêt et parsemés de lacs autour des quels l’homme à défriché pour y installer des villages et y faire de l’élevage laitier.
Coté Léman (S-Est), le Jura plonge plus ou moins brutalement sur la vallée du Rhône, occupée à cet endroit par un vaste lac !
Sur les crêtes le relief est vallonné et une végétation résiste sous forme de Bonzaï ! Quelques falaises sur la partie Sud de l’itinéraire offre une ambiance plus « alpine ».
Sur le dernier plateau, où nous dormons le 1er soir, les villages sont nichés au creux de combes dans lesquels on trouve de petits lacs gelés, une végétation de tourbière (bouleaux) qui donne un aspect nordique.
 
BIBLIOGRAPHIE 
-        « Le Jura au Cœur » - Jacques Besson - Editions Gap
-        « Jura, Montagne en partage » - Gérard Benoit à la Guillaume – Editions Olizane
 
CARTOGRAPHIE
Les cartes couvrant le secteur que nous allons traverser sont : Suisse 1/25000 "Vallée de Joux" et France IGN Top 25 n° 3327 ET (+ la carte 3426 OT si vous ne trouvez pas la carte Suisse).
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com
CFF : trains suisses http://www.sbb.ch/fr/
Parc Naturel du Haut Jura : www.parc-haut-jura.fr
 

Une question sur ce séjour ?

Vous venez en train : L'accueil est assuré à 12h25 à la gare du Brassus (Suisse).
Sur place taxi ou n membre de notre équipe vous accueille et assure le transfert (15 mn) vers l’hébergement de ce séjour.
Supplément de 25 €/personne, à régler à l’inscription, comprenant le transfert depuis la gare du Brassus le jour 1 et retour à la gare le jour 5.
 
Vous venez en voiture : Rendez-vous à 12h45 au gîte (coordonnées et accès dans votre inscription)
Sur place Isabelle vous accueille. Il est possible de laisser votre voiture sur un parking à proximité de l’hébergement pendant les 5 jours.
 
Accès voiture : Venant d'une grande moitié nord de la France : L'autoroute A39 jusqu’à Poligny (sortie 7), puis la N5 en direction de Champagnole, St laurent en Grandvaux, Morez et les Rousses. En arrivant aux Rousses, traverser le village en restant sur la N5 en direction de "Geneve par col de la Faucille". Moins d’1 km après ce panneau, tourner à droite, direction Premanon, Lamoura.
Le gîte est situé environ 1 km plus loin sur la droite. Un panneau en bois vous indique le départ d’une petite route goudronnée qui descend jusqu’au gîte (cul de sac).
 
Accès train : Arrivée à 12h25, gare du Brassus (Suisse). Puis transfert de 20 mn en minibus jusqu’au premier hébergement (avec supplément).
Paris gare de Lyon : 07h57 – Vallorbe : 10h57 / Vallorbe : 11h44 - Le Brassus : 12h22 
 
Accès avion : aéroport de Genève-Cointrin.
 

Jour 5 : vers 18h00 aux Rousses ou vers 17h30 à la gare du Brassus.
 
Retour train : gare du Brassus
Le Brassus 17h36 - Vallorbe 18h15 / Vallorbe : 19h00 - Paris Gare de Lyon : 21h59
  
Hébergements avant ou après la randonnée :
Il est possible d’arriver la veille ou de rester une nuit de plus à l’issu du séjour :
-              Si vous arrivez en voiture : dans le gîte à Prémanon. Supplément pour dîner + nuit + petit-déjeuner = 46 €/personne.
-              Si vous arrivez en train : dans le gîte à Prémanon.  Supplément pour Transfert depuis la gare du Brassus + dîner + nuit + petit-déjeuner = 66 €/personne..
 

Carte d’identité ou passeport en cours de validité.
Les euros sont acceptés à peu près partout en Suisse.
 

Pour marcheurs sportifs.
Randonneur niveau 3 sur une échelle de 5.
Itinéraire vallonné avec des dénivelées de 400 m de moyenne. Marche sportive avec un sac comportant les affaires pour 2 jours. Il est parfois nécessaire de courir sur quelques pas pour suivre le chien. La difficulté vient aussi des conditions météos et d’hébergement (refuges + ou – bien chauffés) et de l’impossibilité de se laver régulièrement.
Dénivelée moyenne : 400 m                        
Horaire moyen        : 6 h 00 mn       
 
         

2 nuits en gite et hôtel de montagne, dortoirs confortables de 6 à 8 personnes, avec sanitaires et douches à l'étage + 2 nuits en refuges non gardés, en dortoirs rustiques !
 
1er soir : Gîte d’étape à Prémanon, chambre collective (6 ou 10 personnes), sanitaires communs.
2nd soir : Refuge Pralets, dortoir 20 personnes, pas de wc et évier commun.
3eme soir : Auberge au col du Marchairuz, dortoir 8 personnes, wc et salle de bain sur le palier :
4eme soir : Refuge Cunay, dortoir 20 personnes, wc et lavabo en commun.
 
Il y a de fortes chances que nous soyons les seuls occupants des refuges. Nous ferons du feu dès notre arrivée, cela suffit à réchauffer la salle et le dortoir. Nous pourrons passer la nuit avec les couvertures du refuge (prévoir un drap ou un sac à viande pour améliorer le confort). Les sanitaires sont réduits à leur plus simple expression en hiver (à cause du gel), donc il est juste possible de se laver les dents dans l'évier de la cuisine, ou de se rouler dans la neige ! Les WC sont rustiques !
 
Les repas
Le soir nous préparons ensemble les repas, qui seront constitués d’aliments simples et énergétiques. Un soir sera consacré à la "boite chaude" (fromage du Mont d'Or au four), qui est une spécialité locale (prévenez-nous si vous n'aimez pas le fromage !).
Le petit déjeuner est constitué de biscuits, pain, confiture, céréales, fruits et boisson chaude. Les pique-niques sont copieux et accompagnés d'une boisson chaude. Si la température est basse, votre accompagnateur fera le maximum pour trouver un abri (chalet ou cabane) de manière à profiter du repas et de la pause de midi.

Jour 1 : pour rejoindre le parc des chiens depuis le gîte (8 km), nous nous repartissons dans les voitures des participants.
Jour 2 et jour 5 : pour aller au départ et revenir depuis l’arrivée de notre parcours itinérant, nous utilisons un minibus.

Les bagages sont transportés par nos soins par véhicule tous les 2 jours : ils seront disponibles les Jours 1, 3 et 5.
Vous ne portez qu'un sac comportant les affaires pour la journée et le repas de midi fourni, réparti entre tous.
Durant la semaine, nous vous demandons d'avoir un bagage par personne pas trop volumineux (60 cm maximum), dont le poids ne dépasse pas 10 kg.
Nous nous déchargeons absolument de toute responsabilité en cas de détérioration de tout objet fragile (ordinateur portable, par exemple).
Par respect pour les personnes qui transportent vos bagages, pensez que vous êtes en montagne, que les abords des hébergements peuvent être malaisés (escaliers, neige ou glace en hiver, etc…) et qu'il faut quelquefois parcourir quelques centaines de mètres entre le véhicule et l’hébergement.
Avec un peu d’habitude, votre bagage ne devrait pas dépasser 8 –10 kg, en effet :
- Les journées sont bien remplies, il est inutile d’amener une bibliothèque. Il est plutôt exceptionnel d’arriver à lire un livre complet durant la semaine.
- Les vêtements mouillés peuvent quasiment sécher tous les soirs à l’hébergement. Il est inutile de prévoir un change complet pour chaque jour.
- Prévoyez une paire de chaussures très légères pour le soir.
- Votre trousse de pharmacie doit être réduite au maximum. Dans votre sac à dos, vos médicaments personnels, quelques pansements, élastoplaste, etc… Votre accompagnateur est équipé d’une trousse de pharmacie complète avec ce qui est véritablement utile. Dans votre bagage, quelques médicaments de base (voir liste équipement).
- Pour la trousse de toilette, privilégiez l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages. Proscrire les pèse personnes !!!!
- Si vous partez pour plusieurs semaines, pensez à mettre dans un deuxième sac les affaires dont vous n’aurez pas besoin durant votre randonnée.
Une fois de retour, faites trois tas : ce que vous avez vraiment utilisé, ce que vous avez peu utilisé et ce que vous n’avez pas utilisé. Pour la prochaine randonnée, proscrire le troisième tas et posez-vous la question de la véritable utilité du deuxième.
 
Nul doute que ces bonnes habitudes vous seront utiles pour vos prochaines randonnées.
Ces quelques conseils ont été élaborés - en collaboration avec leur accompagnateur - par un groupe de randonneurs qui a été en butte aux remarques acerbes des hébergeurs et des transporteurs en raison de la taille et du poids excessifs de leurs bagages

Les groupes sont constitués de 5 à 8 personnes.
 

Sophie, Accompagnatrice en Montagne Jurassienne et Musher, spécialiste de la randonnée hivernale et des activités d’attelages de chiens.

Pour ces randonnées en raquettes il vous sera fourni une paire de raquettes "Inook Expert" très performantes. Leur système de fixation s'adapte à tous les types de chaussures (si vous avez un doute appelez-nous). Pour compléter l'équipement nous vous proposons des bâtons de ski.
 

Vêtements :
Les principes :
Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :
- un sous-pull à manches longues en matière respirante (fibre creuse).
- une veste en fourrure polaire chaude.
- une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.
En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable. Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable.
Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.
Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur à raquettes, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtu d’une veste polaire.
Eviter les anoraks et proscrire les combinaisons de ski, trop chauds et encombrants.
 
La liste idéale : (à adapter suivant la randonnée et la saison)
o   1 chapeau de soleil ou casquette.
o   1 foulard.
o   1 bonnet.
o   1 paire de moufles avec éventuellement des gants en soie et une paire de gants supplémentaire.
o   T-shirts manches courtes en matière respirante de préférence (1 pour 2 à 3 jours de marche).
o   1 sous-pull à manches longues en matière respirante ou une chemise.
o   1 veste en fourrure polaire.
o   1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex avec capuche.
o   1 cape de pluie ou un sursac si vous possédez la veste ci-dessus.
o   1 pantalon de trekking ample.
o   1 surpantalon imperméable et respirant type gore-tex (si votre budget vous le permet)
o   1 caleçon (peut-être utilisé le soir à l’étape).
o   Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche) Privilégier la laine ou les chaussettes spécifiques randonnée. Attention au coton pour les ampoules.
o   1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables à semelle type Vibram. Pensez à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps. Proscrire absolument les bottes et après-skis.
o   1 paire de guètres.
o   Des sous-vêtements.
o   1 maillot de bain (facultatif).
o   1 pantalon confortable pour le soir.
o   1 paire de chaussures de détente légères pour le soir. 
Equipement 
o   1 sac à dos de 50 litres à armature souple, muni d’une ceinture ventrale et permettant d’accrocher les raquettes.
o   Un grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos.
o   1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité avec protection latérale.
o   1 thermos ou une gourde de préférence isotherme (1,5 litre minimum).
o   1 couteau de poche type Opinel.
o   1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance.
o   Nécessaire de toilette (privilégiez l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages).
o   1 serviette de toilette qui sèche rapidement.
o   Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).
o   Papier toilette + 1 briquet.
o   Crème solaire + écran labial.
o   Boite plastique hermétique (contenance 0,5 l minimum) + gobelet + couverts.
o   1 frontale ou lampe de poche.
o   1 couverture de survie.
o   Un drap-sac. Les duvets sont inutiles.
o   Appareil-photo, jumelles (facultatif).
 
Pharmacie personnelle
o   Vos médicaments habituels.
o   Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.
o   Pastilles contre le mal de gorge.
o   Bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large.
o   Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.
o   Double peau (type Compeed ou SOS ampoules).
o   1 pince à épiler.
 

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Dates Prix par personne

Du 28 déc. au 01 janvier 2018

Du 26 février au 02 mars 2018

895 €

895 €

 

En option :

-  transfert Aller (jour 1) et Retour (jour 5) depuis la gare du Brassus = + 25 €/personne

- nuit supplémentaire en demi pension : 46 €/personne

 

 
Famille, club, associations, écoles, comités d'entreprise.... à partir de 7 personnes vous constituez un groupe et vous bénéficiez de réductions sur ce séjour :
- 5% pour les petits groupes (de 8 à 10 personnes)
Et vous pouvez choisir d'autres dates (selon disponibilités).
 

LE PRIX COMPREND

-       les frais d’organisation et l’encadrement
-       la nourriture et l’hébergement en pension complète
-       la mise à disposition d’un chien pour 1 ou 2 personnes
-       le prêt des raquettes et des bâtons
-       les transferts prévus au programme

LE PRIX NE COMPREND PAS

-       les boissons et dépenses personnelles
-       l’équipement individuel
-       les nuits supplémentaires
-       le moyen de transport jusqu'au lieu de rendez vous
-       l'assurance assistance rapatriement annulation : 3.9%
-       tout ce qui n'est pas mentionné dans le prix comprend

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Raquettes

Itinérant en linéaireA partir de : 625 €Durée : 6 jours

Raquettes

Itinérant en boucleA partir de : 710 €Durée : 6 jours

Raquettes

Itinérant en boucleA partir de : 695 €Durée : 6 jours

Traversée du Vercors

France, Alpes du Nord
Disponibilités du séjour
Réduction de 3% pour toute inscription à plus de 60 jours.
Du 28/12/2017 au 01/01/2018
895,00 € (Confirmé)
Du 26/02/2018 au 02/03/2018
895,00 €
Chèques Vacances

Espace évasion accepte le règlement par Chèques Vacances pour les séjours se déroulant en France.

Newsletter

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

Haute Route du Jura avec les Chiens Polaires | raquettes - Espace Evasion