Se connecter
  Se déconnecter
Espace evasion

WE Réveillon 2021 au coeur du Queyras

Week-end raquettes - France Alpes du Sud - Accompagné

Code voyage : RQWRQU3
En bref
Réveillon dans le Parc Naturel Régional du Queyras à 1400 m d'altitude. Accompagnateur, hébergement en hôtel à Ville Vieille. Pension complète.
Découverte de la vallée de St Véran, du Haut Guil et d'Arvieux vous réserveront chacunes des paysages uniques.

Raquettes

En étoile
Prix (à partir de) :
395 €
Durée :
3 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
31/12/2020
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

Quoi de mieux que d’être situé à Ville-Vielle pour explorer le Queyras ?
Situé au cœur du Parc Naturel Régional du Queyras, tout près de Château-Queyras, à 1400m d’altitude, notre hébergement vous attend pour partir à la découverte de ce territoire nature et sauvage !
En 3 jours nous vous proposons de visiter les trois grandes vallées du Queyras pour un dépaysement total :

  • La vallée de l’Izoard
  • La vallée du Guil
  • La vallée de Saint-Véran (plus haut village d’Europe !)

Ces trois vallées vous permettront de vous évader en toute simplicité le temps d’un week-end et d’être dans les meilleures conditions pour célébrer et démarrer la nouvelle année.

 

 

Nos points forts :

- Un hébergement central permettant d'accéder à toutes les vallées du Queyras

- 3 vallées, 3 paysages différents

- Pour ceux désirant une chambre particulière (single), pas de supplément (selon disponibilité)

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Ville-Vieille

Accueil le Jeudi matin à l’hôtel Guil-Azur à 9h30 au village de Ville-Vieille (voir plus loin la rubrique « accueil » de la fiche pratique).
Accueil et présentation du séjour par votre accompagnateur. Distribution du matériel puis départ en randonnée
 
VALLEE DE SAINT VERAN
Le Raux (1919 m) - Pont du Moulin (1849 m) : un sommet, la Croix de Curlet (2301 m)
Depuis le Raux, nous rejoignons le torrent de l’Aigue Blanche et par l’une des plus belles forêts mélangées de pins cembro et de mélèzes du Queyras, nous gagnons la croix de Curlet. Une balade le long de la crête nous offre un superbe panorama sur Saint-Véran et sur les cimes frontalières avec l’Italie.
Nous terminons notre balade par une visite guidée de la commune la plus haute d’Europe : habitat typique, cadrans solaires, fontaines en bois… Images de la vie traditionnelle d’ici.
Dénivelée : + 480 m, - 480 m                              Horaire : 4h30
 
Pour le réveillon, vos hôtes vous ont concocté un repas de fête.
 
 

Jour 02 : VALLEE DU COL DE L'IZOARD

Arvieux (1550 m) - les Chalets d’alpage de Clapeyto (2250 m)
Ce matin direction la célèbre vallée de l’Izoard. Nous partirons au pied de ce col mythique pour les cyclistes pour nous laisser aller jusqu’aux magnifiques chalets de Clapeyto.
C’est dans ce cadre grandiose de Clapeyto où beauté rime avec calme et sérénité que nous cheminerons, entre petits plateaux et vallons harmonieux avant d‘entrer dans un décor de carte postale où de nombreux chalets d’alpages témoignent de la vie passée !
Dénivelée : + 500 m, - 500 m                     Horaire : 5h00
 


 

Jour 03 : VALLEE DU HAUT GUIL

Ville-Vieille - La Médille (1995 m) :  la faune (sortie chamois)
Pour commencer la nouvelle année, nous irons à la rencontre des chamois.
Le démarrage est doux avec un parcours presque plat le long d’un magnifique torrent gelé. Nous quittons ensuite la vallée, pénétrant ainsi au cœur de la réserve. L’observation de chamois, parfois de bouquetins, souvent même d’assez près, est à peu près certaine !
Ce moment privilégié avec la faune sauvage donnera l’occasion à votre accompagnateur de vous parler de la vie de ces grands ongulés de montagne.
Nous rejoindrons les chalets de la medille, superbe belvédère qui nous offre une vue exceptionnelle sur le Mont Viso.
Dénivelée : + 400 m, - 400 m              Horaire : 4h00
Dispersion après la journée de randonnée vers 15h30.

 

 

 

L’ESPRIT DU SÉJOUR
Au départ d’un hébergement accueillant et confortable, vous pourrez découvrir chaque jour les trésors naturels et humains du Queyras. Paysages somptueux, observation éventuelle de chamois ou d’oiseaux de montagne, visites de villages et de hameaux, mais également animations en soirées vous apporteront un grand moment de détente et de convivialité. Un séjour, donc, d’une grande diversité, pour se ressourcer dans une région préservée du tourisme de masse. Une semaine garantie sans stress !
 
INFORMATIONS SUR LE VILLAGE DE VILLE-VIEILLE
(Extraits du site officiel de l’Office du Queyras)
La République des Escartons (1343 – 1789)
République des Escartons voit le jour en 1343 avec le rachat des droits seigneuriaux au Dauphin Humbert II. Véritable constitution, la République se compose alors de 5 «Escartons» : Briançonnais, Queyras, Oulx, Pragela, et ChâteauDauphin aujourd’hui en Italie.
Escarton signifie « répartition des contributions entre les membres de la communauté ».
L’Escarton du Queyras est constitué des 7 communes : Abriès, Aiguilles, Arvieux, Château-Ville-Vieille, Molines, Ristolas et St Véran. Sa gestion est collective.
 
Pendant près de quatre siècles, la Grande Charte sert de constitution aux Escartons.
Les archives concernant « l’Escarton du Queyras » sont conservées dans une armoire composée de 8 serrures : 1 pour chaque commune et la 8ème pour le secrétaire général. L’armoire ne pouvait être ouverte qu’en présence de tous. Elle est aujourd’hui exposée à Ville-Vieille.
La Révolution Française mit fin aux privilèges acquis pendant la République des Escartons.
 
Maison de l’Artisanat du Queyras
Découvrez l’authenticité, la créativité et les saveurs de l’artisanat queyrassin. Les producteurs de nougats, terrines, biscuits, confitures et liqueurs réveilleront vos papilles. Les créateurs en jouets, poteries, savons, suspensions parfumées, couteaux et cuir régaleront vos yeux. Les ébénistes-sculpteurs vous proposeront meubles et objets sculptés au couteau et à la gouge.
 
Fort-Queyras
Il entre dans l'histoire comme château rattaché au Dauphiné en 1265. Au XVIe siècle, le château est la proie des guerres de religions et ensuite en 1695 il résiste aux assauts des troupes savoyardes.
Vauban vient inspecter la frontière des Alpes et dresse des projets pour rendre le château inviolable. Il prévoit une large extension de l'enceinte sur le front ouest et dote le fort au nord-est d'une enceinte entièrement nouvelle, avec escarpe, fossé, contrescarpe et demi-lune (en 1700). À la fin du XVIIIe siècle, on renforce la valeur de l’ouvrage en aménageant des batteries casematées.
Le fort fut désarmé de 1940 à 1944, puis rendu à la vie civile en 1967.
En 1997, Philippe de Broca tourne les scènes de son film « le Bossu » dans les intérieurs du fort.
  
CARTOGRAPHIE
Cartes TOP 25 IGN 3637OT et 3537ET et carte LIBRIS « Queyras Ubaye » au 1/60 000

BIBLIOGRAPHIE
Pour préparer votre séjour, de nombreux guides sont disponibles en librairie. Vous pouvez par exemple consulter « Parc Naturel Régional du Queyras » aux éditions Gallimard, bien illustré et facile à lire.
Pour goûter aux ambiances queyrassines, dernièrement sorti, « L’Autre Versant », aux éditions Hesse, présente de superbes photographies de Christophe Sidamon-Pesson accompagnées des textes de Michel Blanchet.
Dans la remarquable collection « Les Cahiers du Patrimoine », aux Éditions du Queyras, plusieurs titres permettent de se familiariser avec les spécificités du patrimoine local (Dentelles du Queyras et des vallées voisines, Ceillac au fil du temps, Fort Queyras, Cadrans Solaires du Queyras…).
Quelques ouvrages rédigés par des anciens du pays évoquent également la vie de la région, hier et aujourd’hui, à l’image des livres de Céleste Fournier aux Éditions du Queyras, des mémoires de Philippe Lamour, personnage emblématique du Queyras, intitulées « Le Cadran Solaire », ou du recueil de souvenirs « Les Pieds en Queyras » d’Albert Borel.
Enfin pour les amateurs de littérature, les vallées queyrassines ont servi de cadre à de nombreux romans. Citons par exemple « Les Hauts Pays » de Philippe Lamour, les romans de Raymonde Meyer-Moyne ou, pour la période actuelle, « Le Dernier Refuge » de Nicolas Crunchant.
 
 
 
 

Une question sur ce séjour ?
Jour 01 : Ville-Vieille

Accueil le Jeudi matin à l’hôtel Guil-Azur à 9h30 au village de Ville-Vieille (voir plus loin la rubrique « accueil » de la fiche pratique).
Accueil et présentation du séjour par votre accompagnateur. Distribution du matériel puis départ en randonnée
 
VALLEE DE SAINT VERAN
Le Raux (1919 m) - Pont du Moulin (1849 m) : un sommet, la Croix de Curlet (2301 m)
Depuis le Raux, nous rejoignons le torrent de l’Aigue Blanche et par l’une des plus belles forêts mélangées de pins cembro et de mélèzes du Queyras, nous gagnons la croix de Curlet. Une balade le long de la crête nous offre un superbe panorama sur Saint-Véran et sur les cimes frontalières avec l’Italie.
Nous terminons notre balade par une visite guidée de la commune la plus haute d’Europe : habitat typique, cadrans solaires, fontaines en bois… Images de la vie traditionnelle d’ici.
Dénivelée : + 480 m, - 480 m                              Horaire : 4h30
 
Pour le réveillon, vos hôtes vous ont concocté un repas de fête.
 
 

Jour 02 : VALLEE DU COL DE L'IZOARD

Arvieux (1550 m) - les Chalets d’alpage de Clapeyto (2250 m)
Ce matin direction la célèbre vallée de l’Izoard. Nous partirons au pied de ce col mythique pour les cyclistes pour nous laisser aller jusqu’aux magnifiques chalets de Clapeyto.
C’est dans ce cadre grandiose de Clapeyto où beauté rime avec calme et sérénité que nous cheminerons, entre petits plateaux et vallons harmonieux avant d‘entrer dans un décor de carte postale où de nombreux chalets d’alpages témoignent de la vie passée !
Dénivelée : + 500 m, - 500 m                     Horaire : 5h00
 


 

Jour 03 : VALLEE DU HAUT GUIL

Ville-Vieille - La Médille (1995 m) :  la faune (sortie chamois)
Pour commencer la nouvelle année, nous irons à la rencontre des chamois.
Le démarrage est doux avec un parcours presque plat le long d’un magnifique torrent gelé. Nous quittons ensuite la vallée, pénétrant ainsi au cœur de la réserve. L’observation de chamois, parfois de bouquetins, souvent même d’assez près, est à peu près certaine !
Ce moment privilégié avec la faune sauvage donnera l’occasion à votre accompagnateur de vous parler de la vie de ces grands ongulés de montagne.
Nous rejoindrons les chalets de la medille, superbe belvédère qui nous offre une vue exceptionnelle sur le Mont Viso.
Dénivelée : + 400 m, - 400 m              Horaire : 4h00
Dispersion après la journée de randonnée vers 15h30.

 

 

 

L’ESPRIT DU SÉJOUR
Au départ d’un hébergement accueillant et confortable, vous pourrez découvrir chaque jour les trésors naturels et humains du Queyras. Paysages somptueux, observation éventuelle de chamois ou d’oiseaux de montagne, visites de villages et de hameaux, mais également animations en soirées vous apporteront un grand moment de détente et de convivialité. Un séjour, donc, d’une grande diversité, pour se ressourcer dans une région préservée du tourisme de masse. Une semaine garantie sans stress !
 
INFORMATIONS SUR LE VILLAGE DE VILLE-VIEILLE
(Extraits du site officiel de l’Office du Queyras)
La République des Escartons (1343 – 1789)
République des Escartons voit le jour en 1343 avec le rachat des droits seigneuriaux au Dauphin Humbert II. Véritable constitution, la République se compose alors de 5 «Escartons» : Briançonnais, Queyras, Oulx, Pragela, et ChâteauDauphin aujourd’hui en Italie.
Escarton signifie « répartition des contributions entre les membres de la communauté ».
L’Escarton du Queyras est constitué des 7 communes : Abriès, Aiguilles, Arvieux, Château-Ville-Vieille, Molines, Ristolas et St Véran. Sa gestion est collective.
 
Pendant près de quatre siècles, la Grande Charte sert de constitution aux Escartons.
Les archives concernant « l’Escarton du Queyras » sont conservées dans une armoire composée de 8 serrures : 1 pour chaque commune et la 8ème pour le secrétaire général. L’armoire ne pouvait être ouverte qu’en présence de tous. Elle est aujourd’hui exposée à Ville-Vieille.
La Révolution Française mit fin aux privilèges acquis pendant la République des Escartons.
 
Maison de l’Artisanat du Queyras
Découvrez l’authenticité, la créativité et les saveurs de l’artisanat queyrassin. Les producteurs de nougats, terrines, biscuits, confitures et liqueurs réveilleront vos papilles. Les créateurs en jouets, poteries, savons, suspensions parfumées, couteaux et cuir régaleront vos yeux. Les ébénistes-sculpteurs vous proposeront meubles et objets sculptés au couteau et à la gouge.
 
Fort-Queyras
Il entre dans l'histoire comme château rattaché au Dauphiné en 1265. Au XVIe siècle, le château est la proie des guerres de religions et ensuite en 1695 il résiste aux assauts des troupes savoyardes.
Vauban vient inspecter la frontière des Alpes et dresse des projets pour rendre le château inviolable. Il prévoit une large extension de l'enceinte sur le front ouest et dote le fort au nord-est d'une enceinte entièrement nouvelle, avec escarpe, fossé, contrescarpe et demi-lune (en 1700). À la fin du XVIIIe siècle, on renforce la valeur de l’ouvrage en aménageant des batteries casematées.
Le fort fut désarmé de 1940 à 1944, puis rendu à la vie civile en 1967.
En 1997, Philippe de Broca tourne les scènes de son film « le Bossu » dans les intérieurs du fort.
  
CARTOGRAPHIE
Cartes TOP 25 IGN 3637OT et 3537ET et carte LIBRIS « Queyras Ubaye » au 1/60 000

BIBLIOGRAPHIE
Pour préparer votre séjour, de nombreux guides sont disponibles en librairie. Vous pouvez par exemple consulter « Parc Naturel Régional du Queyras » aux éditions Gallimard, bien illustré et facile à lire.
Pour goûter aux ambiances queyrassines, dernièrement sorti, « L’Autre Versant », aux éditions Hesse, présente de superbes photographies de Christophe Sidamon-Pesson accompagnées des textes de Michel Blanchet.
Dans la remarquable collection « Les Cahiers du Patrimoine », aux Éditions du Queyras, plusieurs titres permettent de se familiariser avec les spécificités du patrimoine local (Dentelles du Queyras et des vallées voisines, Ceillac au fil du temps, Fort Queyras, Cadrans Solaires du Queyras…).
Quelques ouvrages rédigés par des anciens du pays évoquent également la vie de la région, hier et aujourd’hui, à l’image des livres de Céleste Fournier aux Éditions du Queyras, des mémoires de Philippe Lamour, personnage emblématique du Queyras, intitulées « Le Cadran Solaire », ou du recueil de souvenirs « Les Pieds en Queyras » d’Albert Borel.
Enfin pour les amateurs de littérature, les vallées queyrassines ont servi de cadre à de nombreux romans. Citons par exemple « Les Hauts Pays » de Philippe Lamour, les romans de Raymonde Meyer-Moyne ou, pour la période actuelle, « Le Dernier Refuge » de Nicolas Crunchant.
 
 
 
 

Une question sur ce séjour ?

Rendez-vous le Jeudi matin 9h30 à l’hôtel le Guilazur, au village de Ville-Vieille.

Accueil et présentation du séjour par votre accompagnateur. Distribution du matériel.

 

Accès train : Gare de Montdauphin-Guillestre, sur la ligne vers Briançon.

Informations et horaires : https://www.oui.sncf/

 

En venant du nord : liaison quotidienne par train couchette ou par TGV et TER :

Train de nuit : Ligne Paris (gare d’Austerlitz) / Montdauphin - Guillestre

  • Train de jour : TGV Ligne Paris – Turin. Arrêt Oulx
    • De Oulx, un nouveau service d’autocar vous permet de rejoindre directement le Queyras depuis la gare. Prix : 27€ pour les adultes et 22€ pour les enfants de 3 à 10 ans. Réservation obligatoire : www.autocars-imbert.com – 04 92 45 18 11

 

En venant du sud : ligne Marseille-Briançon

 

 

De la gare au lieu de rendez-vous : Depuis la gare vous pourrez utiliser les navettes régulières entre la gare et le Queyras. Les horaires 2020 ne sont pas encore disponibles à la période de conception de cette fiche. Attention, en période de basse saison, les navettes sont moins régulières voire inexistantes.

Nous vous invitons à consulter le site Zou lors de l’organisation de votre voyage et avant réservation de vos billets de train, au 0809.400.013 ou sur zou.maregionsud.fr

Nom de la gare pour votre recherche : MONT DAUPHIN / GARE SNCF

 

Pour accéder à l’hébergement, si vous arrivez par une navette régulière depuis la gare descendez à l’arrêt « Ville Vieille / Maison de l’Artisanat » (en face de l’hôtel Le Guilazur).

 

Si vous souhaitez arriver la veille du départ : Merci de nous indiquer lors de votre inscription si vous souhaitez une nuit supplémentaire. Nous vous logerons chez notre partenaire ou dans un hébergement proche en fonction des disponibilités.

 

Accès voiture

Par le nord :

1ère possibilité : Emprunter le col du Lautaret par Bourg d’Oisans et la Grave. Rejoindre Briançon et suivre direction Gap (RN 94) jusqu’à Montdauphin puis Guillestre, porte d’entrée du Parc régional du Queyras.

 

2e possibilité : Depuis Grenoble par la Mure et Gap. Ensuite suivre la direction Embrun par la RN 94 puis Guillestre porte d’entrée du Parc Régional du Queyras. Prendre la D902 puis suivre les indications « Stations du Queyras ».

 

3e possibilité : Depuis Grenoble rester sur l’autoroute A51 direction Sisteron. Franchir le col de Lus-la-Croix-Haute, puis rejoindre Veyne, Gap. Ensuite suivre la direction Embrun par la RN94 puis Guillestre porte d’entrée du Parc régional du Queyras. Prendre la D902 puis suivre les indications « Stations du Queyras ».

 

4e possibilité : Par Chambéry – Autoroute de la Maurienne -Tunnel du Fréjus (au péage prendre un aller-retour valable 7 jours)

Au péage à la sortie du tunnel côté italien, continuer sur l’autoroute direction Turin. Sortir à Oulx et prendre direction Cesana – Sestriere - Col de Montgenèvre/Francia. Du col de Montgenèvre (frontière) vous gagnez Briançon puis Guillestre (1 h 30 min de trajet depuis le tunnel).

 

Attention au GPS qui veut vous conseiller d’atteindre Briançon par Bardonecchia et le col de l’Échelle, il est fermé l’hiver !

Au péage à la sortie du tunnel côté italien, continuer sur l’autoroute direction Turin. Sortir à Oulx et prendre direction Cesana – Sestriere - Col de Montgenèvre/Francia. Du col de Montgenèvre (frontière) vous gagnez Briançon puis Guillestre (1 h 30 min de trajet depuis le tunnel).

 

 

Par le sud :

Valence ou Sisteron - Gap - Embrun - Guillestre.

Depuis Guillestre, suivre la direction « Queyras » (D 902), puis la D 947.

(État des routes au 04 92 24 44 44).

 

Accès au Queyras : De Guillestre et la D 902 direction le Queyras. Remonter les gorges du Guil pour rejoindre Château-Queyras (forteresse) et Ville-Vieille (environ 20 km). Au carrefour giratoire (maison de l’Artisanat) prendre à droite. L’hôtel se trouve 50 m après le rond-point.

 

Contact répondeur « État des routes »

Pour accéder au département des Hautes-Alpes vous pouvez consulter 04 92 24 44 44 (équipements spéciaux obligatoires pour franchir certains cols : pneus neige ou chaînes).

 

PETITS CONSEILS PRATIQUES  : En cas de mauvaises conditions météo ou si vous préférez éviter la route de montagne qui conduit au Queyras, nous vous conseillons de déposer votre véhicule sur le parking de la gare de Montdauphin-Guillestre (altitude 880 m) et d’utiliser le service de navettes comme les participants qui arrivent par le train.

 

Nous rappelons aux utilisateurs des GPS routiers que certains itinéraires qui leurs sont indiqués ne sont pas praticables en hiver ! En effet les grands cols alpins ne sont pas déneigés l’hiver et restent donc fermés à la circulation. Il est par exemple impossible de rejoindre le Queyras depuis Briançon par le col d’Izoard entre le mois de novembre et le mois de mai.

 

Quel que soit l’itinéraire que vous empruntez l’hiver pour arriver dans les Hautes-Alpes, vous devrez prévoir des équipements spéciaux (pneus neige ou chaînes à disposition). Entraînez-vous à les mettre avant de partir.

Si vous roulez avec un véhicule diésel, nous vous conseillons d’effectuer votre plein à l’approche du Queyras où vous trouverez du carburant « grand froid ». Le diésel des stations-services éloignées des montagnes est rarement adapté pour supporter les températures froides des nuits en altitude !

 

Parking : Vous pouvez laisser votre véhicule sur le parking proche de l’hôtel durant le séjour.

Après la randonnée du jour 3 vers 15h30

 

Retour à la gare : En haute saison, un service régulier de bus assure plusieurs fois par jour le transfert pour la gare ou au départ de la gare. En basse saison, attention les navettes sont moins régulières.

Information et réservation : au 0809.400.013 ou sur zou.maregionsud.fr

 

Pour info, correspondances avec les lignes suivants :

  • Ligne Paris / Lyon via Valence-Ville ou Valence TGV
  • Ligne Paris / Lyon via Grenoble
  • Ligne Marseille / Aix-en-Provence via Gap
  • Ligne Grenoble
  • Ligne TGV Oulx – Paris via Briançon.
    • Du Queyras, un nouveau service d’autocar vous permet de rejoindre directement le Oulx depuis Ville-Vieille. Prix : 27€ pour les adultes et 22€ pour les enfants de 3 à 10 ans. Réservation obligatoire : www.autocars-imbert.com – 04 92 45 18 11

Certains de ces trains circulent périodiquement, il est impératif de vérifier vos horaires de retour auprès de la SNCF au 36 35 ou www.oui.sncf )

 

Durant la randonnée, vous devez être en possession des documents suivants :
- Carte d'identité en cours de validité ou Passeport.
- Carte vitale.
- Dépliant de votre assurance voyage “MMA Assistance” reçu lors de votre inscription (si vous avez souscrit cette assurance auprès de nos bureaux) ou de votre assurance personnelle (numéro de contrat + numéro de téléphone).

 

 

Niveau 2 sur une échelle de 5.

Marcheurs contemplatifs.

Journée de 4 à 5 heures de marche avec le port d’un sac à dos (30l minimum) contenant vos affaires nécessaires à la journée (pique-nique, vêtement chaud, thermos…). Itinéraire vallonné de 15 à 20 km ou itinéraire de montagne avec dénivelés de 400 à 600 m en montée et/ou descente.

Pas de difficultés techniques particulières. L’esprit découverte est favorisé par rapport à l’aspect sportif. Les terrains abordés restent à la portée de tous et votre accompagnateur est là pour vous faire découvrir en douceur les plaisirs de la balade à raquettes !

 

 

Hôtel le Guilazur au village de Ville Vieille. 

Situé au cœur du Parc Naturel Régional du Queyras, cet hôtel central par rapport au massif du Queyras, est le lieu parfait pour découvrir la région. Si vous venez avec la navette du Queyras, vous n’aurez qu’à traverser la route pour rejoindre l’hébergement. C’est à une centaine de mètres de la Maison de l’artisanat du Queyras et de la maison du Tourisme que vous passerez vos nuits.

L’hôtel est équipé de chambre simple avec salle de bain, télévision. L’hôtel possède un bar, et la cuisine est familiale.

Pour le couvert, vous goûterez des recettes typiques dans lesquelles vous découvrirez les produits de nos montagnes.

Pour le réveillon, vos hôtes vous ont concocté un repas festif.

 

 

 

Minibus

Nous pouvons être amenés à utiliser, si l‘état des routes est correct, votre véhicule personnel. Si tel était le cas, un défraiement serait proposé en fonction des kilomètres effectués. 

 

 

Départ assuré à partir de 4 participants

Groupe limité à 14 personnes

 

 

Accompagnateur en montagne diplômé d’état, spécialiste du Queyras.
Professionnel de la montagne, il s’engage à :

-Gérer au mieux le déroulement de votre randonnée en toute sécurité : choix de l'itinéraire, rythme de progression, logistique, santé, adaptation aux aléas météorologiques et à la nivologie.

-Assurer la dynamique et la cohésion du groupe.

-Vous faciliter l’approche du milieu montagnard et vous faire partager avec passion ses connaissances pour la nature.

- Etre disponible et à votre écoute.

 

SÉCURITÉ
Les territoires de montagne éloignés des zones d’habitation restent souvent à l’écart de la couverture de la téléphonie mobile ou sont affectés par de nombreuses zones d'ombre imprévisibles. Pour se préserver de ces déconvenues et vous assurer une sécurité maximale, les professionnels de Destinations Queyras sont équipés de radio VHF autorisant un accès direct aux services de secours en montagne

 

 

Nous vous fournissons des raquettes à plaque TSL ainsi que les bâtons télescopiques 2 brins. Selon votre taille et votre poids, vous serez équipé d’un matériel adapté : raquettes petit tamis pour les moins de 55 kg et raquettes grand tamis si vous pesez plus de 80 à 85 kg (il ne faut pas oublier les quelques kilos du poids du sac !)

 

Le Queyras est un massif alpin qui nécessite de s’équiper du matériel de sécurité lorsque l’on pratique le ski de randonnée ou la raquette. Pour votre sécurité, nous vous fournissons un DVA (détecteur de victimes d'avalanches) que vous porterez sur vous, accompagné d’une petite pelle à neige et d’une sonde que vous devrez loger dans votre sac à dos.

Vous trouverez cet équipement dans les magasins de notre partenaire :

www.auvieuxcampeur.fr

 

En randonnée le principe des 3 couches reste l’équipement conseillé pour votre confort et votre sécurité.

- un sous-pull à manches longues en matière respirante (fibre creuse).

- une veste chaude en fourrure polaire

- une veste coupe-vent imperméable et respirante (type gore-tex)

En fonction de la météo et de l’effort, vous pourrez toujours choisir le concept le plus efficace. En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit d’ajouter la veste imperméable. Par grands froids, ou lors des pauses en altitude, la veste polaire est un complément indispensable sous la veste coupe-vent.

 

Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible. La sueur est l’ennemie du randonneur, surtout en hiver car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses.

Éviter les anoraks et proscrire les combinaisons de ski, trop chaud et encombrant.

 

L’équipement vestimentaire conseillé pour randonner

- 1 bonnet

- 1 paire de gants chauds (prévoir 1 paire de rechange)

- 2 tee-shirts manches courtes adaptés à l’effort (en matière respirante)

- 1 sous-pull à manches longues également adapté à l’effort

- 1 veste en fourrure polaire

- 1 veste coupe-vent imperméable et respirante avec capuche si possible (type gore-tex ou équivalent)

- 1 housse de protection du sac à dos pour le mauvais temps (souvent intégrée dans les sacs)

- 1 pantalon adapté à la marche (pantalon type « jean » interdit car il gèle lorsqu’il est humide !)

- 1 surpantalon imperméable et respirant (type gore-tex ou équivalent)

- 1 caleçon chaud (il également être utilisé pour la soirée en refuge)

- 2 paires de chaussettes de randonnée, hautes et chaudes et adaptées à la marche

- 1 maillot de bain pour l’accès au sauna de l’hôtel

 

Le matériel indispensable

- 1 sac à dos de 30/35 litres à armature souple, muni d’une ceinture ventrale

- 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, à semelle type Vibram (Proscrire absolument les bottes et après-skis qui ne sont pas adaptées aux raquettes)

- 1 paire de guêtres hautes qui couvrent bien vos chaussures et le bas de la jambe

- 1 grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos

- 1 paire de lunettes de soleil catégorie 3 à 4

- 1 thermos pour une boisson chaude obligatoire en hiver

- 1 gobelet, couteau et fourchette pour les pique-niques

- des vivres de course de votre préférence (nous vous en donnons également en complément)

- 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre votre argent, carte d’identité, carte bancaire, carte vitale, contrat d’assistance (le reste de vos papiers et clé de voiture peuvent être confié à l’hôtel durant le séjour)

- 1 couverture de survie

- papier toilette avec un petit briquet pour le brûler

- crème solaire et écran labial

 

Pour le soir à l’hébergement

- nécessaire de toilette

- vos affaires de rechange

- 1 lampe frontale ou de poche

- serviettes obligatoires pour la formule en chambre de 4 personnes

 

Pharmacie personnelle (votre guide à également une pharmacie collective)

- vos médicaments habituels

- médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence

- bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large

- double peau (type Compeed ou SOS ampoules)

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Du Jeudi 31 décembre 2020 au Samedi 02 janvier 2021

Prix/ personne : 395€

 

Possibilité d’arriver le Dimanche soir : 68 € par personne la demi pension

 

 

LE PRIX COMPREND

  • L'encadrement par un professionnel de la montagne, diplômé d'Etat et l'organisation
  • La pension complète du Samedi midi (déjeuner inclus) au mardi après le pique nique
  • Le repas festif du réveillon
  • Les transferts en minibus décrits au programme de randonnées
  • La fourniture de l’équipement de sécurité, des raquettes et bâtons

 

 

LE PRIX NE COMPREND PAS

  • Les boissons et le vin pendant les repas
  • Les assurances
  • Le transfert A/R entre la gare et l'hébergement
  • Le moyen de transport jusqu’au lieu de rendez vous
  • L’équipement individuel
  • La nuit supplémentaire le Dimanche : 68 € par personne
  • Tout ce qui n’est pas mentionné dans le prix compren

 

 

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Raquettes

En étoileA partir de : 575 €Durée : 7 jours

Balcons du Queyras - hiver

France, Alpes du Sud

Raquettes

En étoileA partir de : 595 €Durée : 4 jours

WE Réveillon Vercors Trappeur

France, Alpes du Nord

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

WE Réveillon 2021 au coeur du Queyras | raquettes - Espace Evasion