Se connecter
  Se déconnecter
Espace evasion

Week-end Tour de la Vanoise

Séjour raquettes - France Alpes du Nord - Accompagné

Code voyage : RQWVA4
En bref
Week-end Raquettes itinérant en refuge - 5 jours / 4 nuits.
De larges vallons, des sommets accessibles, ce fameux Parc National se prête merveilleusement bien à la pratique de la raquette en altitude. Nous y avons en effet déniché de fabuleux itinéraires au pied de la Grande Casse (3855 m), point culminant de la Savoie.

Raquettes

Itinérant
Prix (à partir de) :
568 €
Durée :
5 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
18/04/2022
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

Le massif de la Vanoise devient au fil des ans, un de nos lieux de prédilection. De larges vallons, des sommets accessibles, le Parc National se prête merveilleusement bien à la pratique de la raquette en altitude. Nous y avons en effet déniché de fabuleux itinéraires au pied de la Grande Casse (3855 m), point culminant de la Savoie. Nous faisons notre trace dans ces espaces grandioses et pouvons observer chamois, marmottes ou blanchots (le blanchot est le nom local du lièvre variable, à ne pas confondre avec le "blanc chaud", nom local du vin blanc chaud servi en Savoie, lorsque les conditions l'exigent). En quatre jours, nous relions Tignes à Val d’Isère en effectuant le tour de la Pointe de la Sana.
Ce raid se déroule en haute montagne dans un domaine sauvage et préservé, avec les contraintes que cela impose au niveau des conditions météo, de l'hébergement et du portage. L'hébergement s'effectue dans les agréables refuges du Parc national de la Vanoise et vous vous souviendrez de l’accueil des gardiennes. Vous avez à porter vos affaires personnelles durant les quatre jours.
 

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 :

Rendez-vous en gare de Bourg St Maurice à 8H00.
Le petit-déjeuner sera pris en commun pour un premier moment d’échange et de convivialité. Présentation du séjour par l’accompagnateur et répartition des participants dans les différents véhicules. Cela permet également de vérifier le contenu du sac à dos afin de ne porter que l’indispensable. Nous gagnons ensuite Le Manchet au-dessus de Val d’Isèrepour y laisser des véhicules, puis Tignes, point de départ de la randonnée. L’organisation de cette logistique occupe une bonne partie de la matinée. Nous quittons la forêt de pylônes et pénétrons dans le Parc National de la Vanoise pour atteindre le Col de la Leisse (2761 m). La descente par le vallon du même nom nous conduit au Refuge de la Leisse (2487 m), au pied de la Grande Motte.
Dénivelée : + 650 m, - 270 m                       Longueur : 9 km                     Horaire : 4 h 

Jour 02 :

Cette étape au relief très doux nous laisse le temps d'observer les chamois et les marmottes qui ne manqueront pas d'être au rendez-vous. Nous commençons par monter jusqu’au Col des Pierres Blanches (2842 m), magnifique passage dominant le vallon de La Rocheure, mais sans issue. Selon la forme et les conditions, d’autres petites ascensions sont possibles.
Nous redescendons sur le même versant pour rejoindre le fond du Vallon de la Leisse au pied des à-pics de la Grande Casse. Cette douce portion jusqu’au confluent d'Entre Deux Eaux nous permet d’admirer à loisir nos compagnons les chamois.
Le plus dur reste à faire car c’est en montée que nous terminons la journée pour atteindre le Refuge du Plan du Lac (2307 m).
Mais nul doute que le sourire de Julie sera là pour effacer les dernières fatigues.
Dénivelée Montée : + 700 m ; - 880 m         Longueur : 16 km       Horaire : 5h00
 
 

Jour 03 :

Cette journée est consacrée à l'exploration du Massif de Lanserlia. Nous contournons tout le massif pour atteindre le vallon menant à la Pointe de Lanserlia (2909 m). De grands espaces nous mènent ensuite au Col de Lanserlia (2791 m) au pied du Grand Roc Noir et de la Pointe du Vallonnet.
Par le Grand Vallon, où tout le plaisir ludique des descentes en raquettes peut s'exprimer, nous gagnons le Vallon de La Rocheure.
Nous remontons ensuite cette douce vallée, à la recherche des chamois paissant sur les faces sud, jusqu'à la chaleur du Refuge de La Femma (2352 m), où nous passons la nuit.
Dénivelée Montée : + 800 m ; - 810 m         Longueur : 13 km           Horaire : 5h45

Jour 04 :

Cinq petits cols sont au programme de cette randonnée d'envergure, sans réelle difficulté, ce qui nous conduit jusqu'à l'altitude de 3000 mètres. Nous commençons par gravir les pentes menant au Col du Pisset (2958 m). Un petit collu (2980 m) nous ouvre ensuite les portes du cirque de la face Nord de la Pointe de Méan Martin.
Après avoir contourné le Glacier des Fours, nous montons au Col des Roches (2973 m). Après un nouveau petit collu, nous atteignons la Pointe de la Met (3041 m), point culminant de la randonnée.
Le dernier col, le Col de Bézin (2976 m) nous ramène dans le vallon conduisant au Refuge du Fond des Fours (2537 m).
Dénivelée : + 890 m, - 710 m              Longueur : 12 km                   Horaire : 5 h 45
 

Jour 05 :

Un grand zig-zag nous permet d'atteindre la base des Pointes de Lorès. Notre point le plus haut est atteint à la cote 2864. Après être passés aux Pissets, un large mouvement circulaire au pied du Glacier des Barmes de L'Ours et de la Pointe de la Sana, nous conduit près de la Croix du Pisset (2777 m).
On se laisse ensuite glisser dans le Ruisseau du Charvet. La gorge se resserre et la randonnée en raquettes prend des allures de canyoning. Nous arrivons ainsi au Manchet, terme de notre périple.
Nous récupérons les véhicules laissés à Tignes. Arrivée prévue en gare de Bourg St Maurice vers 18h00.
Dénivelée : + 700 m, - 1130 m               Longueur : 16 km        Horaire : 5 h 15

Nous pouvons être parfois amenés à modifier quelque peu l'itinéraire indiqué : soit au niveau de l'organisation (problème de surcharge des hébergements, dédoublement des groupes, modification de l'état du terrain, risques d'avalanches, etc...), soit directement du fait de l'accompagnateur (météo, niveau du groupe, etc...). Faites-nous confiance, ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort !
 
Les horaires ont été calculés pour un rythme de 250 mètres de dénivelée à l’heure en montée, 500 mètres à l’heure en descente et 3,5 km à l’heure sur le plat, afin de pouvoir comparer les différentes randonnées avec la même base. Ils ne concernent que la marche effective, tous les temps de repas, de pause ou de contemplation sont à ajouter. I Il est bien sûr évident qu’en raquettes, l’horaire de marche n’est qu’une indication. De bons marcheurs par neige dure trouveront les horaires surévalués, les petits marcheurs par neige fraîche trouveront les horaires nettement sous-évalués.
 
Enneigement :
Nous sommes avant tout des randonneurs et si la neige vient à manquer (notamment en début et fin de saison), nous assurons tout de même le départ de nos séjours.
L’ambiance et la luminosité hivernale sont au rendez-vous même s’il faut porter un peu les raquettes sur le sac pour rejoindre la neige. Depuis que nous organisons cette randonnée, nous avons rarement eu besoin de porter les raquettes.
 

NOS POINTS FORTS
- Un week-end en refuges, rupture totale avec le quotidien.
- Le vallon de La Leisse, au pied de la Grande Casse.
- Les grands espaces de la dernière journée.
- La journée à 3000 mètres d’altitude.
- Les chamois et les marmottes de la Femma.
- L'accueil avec le petit déjeuner pour présenter au mieux le week end
- L’accueil des gardiennes des refuges du Parc de la Vanoise.
- La fourniture du matériel  : raquettes, bâtons ainsi que le matériel de sécurité
- Un groupe limité à 12 personnes pour une meilleure convivialité.
- L’accès en train facile (5 h de Paris) avec prise en charge à la gare de Bourg St Maurice.
- Le retour en correspondance avec les horaires de train (pas de nuit supplémentaire sur place).
 
L’ESPRIT DU SÉJOUR
Randonner, c’est se mettre à l’écoute de son corps et de tout ce qui l'entoure mais c'est aussi s'arrêter pour s'émerveiller, s'ouvrir à la nature.
Randonner, c'est aller à la rencontre de l'autre au détour d'un sentier ou d'un village, rencontre apportant la dimension humaine à la découverte d’un pays.
Pour comprendre et mieux découvrir la Vanoise, il faut en connaître les nombreuses particularités. C’est cet aspect culturel de la randonnée que votre accompagnateur saura partager avec vous.
 
Pendant plusieurs jours, vous allez évoluer au sein d’un groupe de personnes réunies autour d’une passion commune pour la nature et de l'envie de découvrir un massif. Votre randonnée est l’occasion de partager des moments forts, en faisant preuve de convivialité, d’ouverture d’esprit et d’entraide à l’égard de vos compagnons de voyage.
 
BIBLIOGRAPHIE
La raquette, Jean-Marc Lamory, éditions Didier Richard.
"La Vanoise, Montagne de l'homme", Jean Marie JEUDY. Edition GLENAT.
ALPES MAGAZINE n°4, " Tignes, mort de boue ", p 36.
ALPES MAGAZINE n°5, " Régine en son refuge (Fond des Fours) ", p 68.
ALPES MAGAZINE n°8, " Tarentaise, les pièges de l’or blanc ", p 16.
ALPES MAGAZINE n°25, " La Grande Casse : le Mont-Blanc de Pralognan", p 20.
ALPES MAGAZINE n°40, " Les Parcs des Alpes ", p 62.
ALPES MAGAZINE n°53, " Quatre parcs sans frontière ", p 12.
ALPES MAGAZINE n°62, " Ski de printemps en Vanoise ", p 48.
ALPES MAGAZINE n°73, " Tarentaise, la vertu des versants ", p 60.
ALPES MAGAZINE n°82, " Parc national de la Vanoise, il tutoie les cieux ", p 90.
ALPES MAGAZINE n°98, " La Vanoise, une terre de passions ", p 22.
 
CARTOGRAPHIE
1 / 50 000 Didier Richard " Massif de la Vanoise"
1 / 25 000 IGN 3633 ET " Tignes - Val d'Isère "

Une question sur ce séjour ?
Jour 01 :

Rendez-vous en gare de Bourg St Maurice à 8H00.
Le petit-déjeuner sera pris en commun pour un premier moment d’échange et de convivialité. Présentation du séjour par l’accompagnateur et répartition des participants dans les différents véhicules. Cela permet également de vérifier le contenu du sac à dos afin de ne porter que l’indispensable. Nous gagnons ensuite Le Manchet au-dessus de Val d’Isèrepour y laisser des véhicules, puis Tignes, point de départ de la randonnée. L’organisation de cette logistique occupe une bonne partie de la matinée. Nous quittons la forêt de pylônes et pénétrons dans le Parc National de la Vanoise pour atteindre le Col de la Leisse (2761 m). La descente par le vallon du même nom nous conduit au Refuge de la Leisse (2487 m), au pied de la Grande Motte.
Dénivelée : + 650 m, - 270 m                       Longueur : 9 km                     Horaire : 4 h 

Jour 02 :

Cette étape au relief très doux nous laisse le temps d'observer les chamois et les marmottes qui ne manqueront pas d'être au rendez-vous. Nous commençons par monter jusqu’au Col des Pierres Blanches (2842 m), magnifique passage dominant le vallon de La Rocheure, mais sans issue. Selon la forme et les conditions, d’autres petites ascensions sont possibles.
Nous redescendons sur le même versant pour rejoindre le fond du Vallon de la Leisse au pied des à-pics de la Grande Casse. Cette douce portion jusqu’au confluent d'Entre Deux Eaux nous permet d’admirer à loisir nos compagnons les chamois.
Le plus dur reste à faire car c’est en montée que nous terminons la journée pour atteindre le Refuge du Plan du Lac (2307 m).
Mais nul doute que le sourire de Julie sera là pour effacer les dernières fatigues.
Dénivelée Montée : + 700 m ; - 880 m         Longueur : 16 km       Horaire : 5h00
 
 

Jour 03 :

Cette journée est consacrée à l'exploration du Massif de Lanserlia. Nous contournons tout le massif pour atteindre le vallon menant à la Pointe de Lanserlia (2909 m). De grands espaces nous mènent ensuite au Col de Lanserlia (2791 m) au pied du Grand Roc Noir et de la Pointe du Vallonnet.
Par le Grand Vallon, où tout le plaisir ludique des descentes en raquettes peut s'exprimer, nous gagnons le Vallon de La Rocheure.
Nous remontons ensuite cette douce vallée, à la recherche des chamois paissant sur les faces sud, jusqu'à la chaleur du Refuge de La Femma (2352 m), où nous passons la nuit.
Dénivelée Montée : + 800 m ; - 810 m         Longueur : 13 km           Horaire : 5h45

Jour 04 :

Cinq petits cols sont au programme de cette randonnée d'envergure, sans réelle difficulté, ce qui nous conduit jusqu'à l'altitude de 3000 mètres. Nous commençons par gravir les pentes menant au Col du Pisset (2958 m). Un petit collu (2980 m) nous ouvre ensuite les portes du cirque de la face Nord de la Pointe de Méan Martin.
Après avoir contourné le Glacier des Fours, nous montons au Col des Roches (2973 m). Après un nouveau petit collu, nous atteignons la Pointe de la Met (3041 m), point culminant de la randonnée.
Le dernier col, le Col de Bézin (2976 m) nous ramène dans le vallon conduisant au Refuge du Fond des Fours (2537 m).
Dénivelée : + 890 m, - 710 m              Longueur : 12 km                   Horaire : 5 h 45
 

Jour 05 :

Un grand zig-zag nous permet d'atteindre la base des Pointes de Lorès. Notre point le plus haut est atteint à la cote 2864. Après être passés aux Pissets, un large mouvement circulaire au pied du Glacier des Barmes de L'Ours et de la Pointe de la Sana, nous conduit près de la Croix du Pisset (2777 m).
On se laisse ensuite glisser dans le Ruisseau du Charvet. La gorge se resserre et la randonnée en raquettes prend des allures de canyoning. Nous arrivons ainsi au Manchet, terme de notre périple.
Nous récupérons les véhicules laissés à Tignes. Arrivée prévue en gare de Bourg St Maurice vers 18h00.
Dénivelée : + 700 m, - 1130 m               Longueur : 16 km        Horaire : 5 h 15

Nous pouvons être parfois amenés à modifier quelque peu l'itinéraire indiqué : soit au niveau de l'organisation (problème de surcharge des hébergements, dédoublement des groupes, modification de l'état du terrain, risques d'avalanches, etc...), soit directement du fait de l'accompagnateur (météo, niveau du groupe, etc...). Faites-nous confiance, ces modifications sont toujours faites dans votre intérêt, pour votre sécurité et un meilleur confort !
 
Les horaires ont été calculés pour un rythme de 250 mètres de dénivelée à l’heure en montée, 500 mètres à l’heure en descente et 3,5 km à l’heure sur le plat, afin de pouvoir comparer les différentes randonnées avec la même base. Ils ne concernent que la marche effective, tous les temps de repas, de pause ou de contemplation sont à ajouter. I Il est bien sûr évident qu’en raquettes, l’horaire de marche n’est qu’une indication. De bons marcheurs par neige dure trouveront les horaires surévalués, les petits marcheurs par neige fraîche trouveront les horaires nettement sous-évalués.
 
Enneigement :
Nous sommes avant tout des randonneurs et si la neige vient à manquer (notamment en début et fin de saison), nous assurons tout de même le départ de nos séjours.
L’ambiance et la luminosité hivernale sont au rendez-vous même s’il faut porter un peu les raquettes sur le sac pour rejoindre la neige. Depuis que nous organisons cette randonnée, nous avons rarement eu besoin de porter les raquettes.
 

NOS POINTS FORTS
- Un week-end en refuges, rupture totale avec le quotidien.
- Le vallon de La Leisse, au pied de la Grande Casse.
- Les grands espaces de la dernière journée.
- La journée à 3000 mètres d’altitude.
- Les chamois et les marmottes de la Femma.
- L'accueil avec le petit déjeuner pour présenter au mieux le week end
- L’accueil des gardiennes des refuges du Parc de la Vanoise.
- La fourniture du matériel  : raquettes, bâtons ainsi que le matériel de sécurité
- Un groupe limité à 12 personnes pour une meilleure convivialité.
- L’accès en train facile (5 h de Paris) avec prise en charge à la gare de Bourg St Maurice.
- Le retour en correspondance avec les horaires de train (pas de nuit supplémentaire sur place).
 
L’ESPRIT DU SÉJOUR
Randonner, c’est se mettre à l’écoute de son corps et de tout ce qui l'entoure mais c'est aussi s'arrêter pour s'émerveiller, s'ouvrir à la nature.
Randonner, c'est aller à la rencontre de l'autre au détour d'un sentier ou d'un village, rencontre apportant la dimension humaine à la découverte d’un pays.
Pour comprendre et mieux découvrir la Vanoise, il faut en connaître les nombreuses particularités. C’est cet aspect culturel de la randonnée que votre accompagnateur saura partager avec vous.
 
Pendant plusieurs jours, vous allez évoluer au sein d’un groupe de personnes réunies autour d’une passion commune pour la nature et de l'envie de découvrir un massif. Votre randonnée est l’occasion de partager des moments forts, en faisant preuve de convivialité, d’ouverture d’esprit et d’entraide à l’égard de vos compagnons de voyage.
 
BIBLIOGRAPHIE
La raquette, Jean-Marc Lamory, éditions Didier Richard.
"La Vanoise, Montagne de l'homme", Jean Marie JEUDY. Edition GLENAT.
ALPES MAGAZINE n°4, " Tignes, mort de boue ", p 36.
ALPES MAGAZINE n°5, " Régine en son refuge (Fond des Fours) ", p 68.
ALPES MAGAZINE n°8, " Tarentaise, les pièges de l’or blanc ", p 16.
ALPES MAGAZINE n°25, " La Grande Casse : le Mont-Blanc de Pralognan", p 20.
ALPES MAGAZINE n°40, " Les Parcs des Alpes ", p 62.
ALPES MAGAZINE n°53, " Quatre parcs sans frontière ", p 12.
ALPES MAGAZINE n°62, " Ski de printemps en Vanoise ", p 48.
ALPES MAGAZINE n°73, " Tarentaise, la vertu des versants ", p 60.
ALPES MAGAZINE n°82, " Parc national de la Vanoise, il tutoie les cieux ", p 90.
ALPES MAGAZINE n°98, " La Vanoise, une terre de passions ", p 22.
 
CARTOGRAPHIE
1 / 50 000 Didier Richard " Massif de la Vanoise"
1 / 25 000 IGN 3633 ET " Tignes - Val d'Isère "

Une question sur ce séjour ?

Le Jour 01 à 08H00 devant la Gare de Bourg St Maurice.
Merci de nous préciser votre mode d'accès à l'inscription, afin de nous permettre d'organiser les navettes jusqu'au départ de la randonnée.
 
Si vous arrivez en retard : Le jour même, en cas de retard de dernière minute, laissez un message au café Le Tonneau (Tél : 04 79 07 51 60).
 
Accès train : Gare de Bourg St Maurice
La veille
Paris Gare de Lyon : 18h27                                                 23h23 : Bourg St Maurice
Paris Gare de Lyon : 18h45        21h40 : Chambéry : 21h48   00h03 : Bourg St Maurice
Lyon Part Dieu : 19h50              21h26 : Chambéry : 21h48    00h03 : Bourg St Maurice
Marseille : 15h38         17h24 : Lyon Part Dieu : 17h50          21h25 : Bourg St Maurice
 
Horaires indicatifs à vérifier auprès de la SNCF au 36 35
 
Accès voiture : Gare de Bourg St Maurice
Itinéraire : www.viamichelin.fr
 
 
Covoiturage : Nous pouvons difficilement jouer le rôle d’intermédiaire : d’une part, il nous est difficile d’organiser le covoiturage et d’autre part, la loi nous interdit la divulgation de coordonnées personnelles. Cependant, soucieux de faciliter vos déplacements mais aussi de nous inscrire dans une démarche responsable et respectueuse de l’environnement, nous vous invitons, conducteur ou passager, à consulter les sites suivants qui organisent le covoiturage :
www.covoiturage.fr  ou www.idvroom.com
L’utilisation en est efficace, simple et gratuite. 
 
Autoroute A 43, puis A430 jusqu'à Albertville. Ensuite N90 jusqu'à Bourg St Maurice.
 
Parking : Vous pouvez laisser votre véhicule sur le parking au départ (à Tignes) ou à l’arrivée de la randonnée (au Manchet). Ces parkings sont payants jusqu’au 8 mai (pris en charge par nos soins).
 

Accès bus : Gare de Bourg St Maurice

Nous vous conseillons de comparer le coût et les horaires de différents modes d'accès au point de départ du circuit grâce au site www.comparabus.com. Ce site, pour un même trajet, vous proposera d’autres possibilités telles que avion, train, bus, ou covoiturage.

 
Accès avion : Aéroport de Lyon Saint-Exupéry
Lyon Saint Exupéry : www.lyonaeroports.com
Liaisons régulières pour Chambéry  : www.altibus.com puis train pour Bourg St Maurice.
 

Le Jour 04 à 18H00 à la Gare de Bourg Saint Maurice.
 
Retour train : Gare de Bourg St Maurice

Bourg St Maurice : 18h22                                               23h15 : Paris Gare de Lyon

Bourg St Maurice : 19h07                                               23h57 : Paris Gare de Lyon

Bourg St Maurice : 18h33                                               22h10 : Lyon Part Dieu

Horaires indicatifs à vérifier auprès de la SNCF au 36 35 ou www.oui.sncf.

 

Retour bus : Gare de Bourg St Maurice

Nous vous conseillons de comparer le coût et les horaires de différents modes d'accès au point de départ du circuit grâce au site www.comparabus.com. Ce site, pour un même trajet, vous proposera d’autres possibilités telles que avion, train, bus, ou covoiturage.

 
 
Retour voiture : Gare de Bourg St Maurice
 
Retour avion : Aéroport de Lyon Saint-Exupéry
Lyon Saint Exupéry : www.lyon.aeroport.fr
Train pour Chambéry, puis liaisons régulières  : www.altibus.com
 
Hébergement avant ou après la randonnée :
Hôtel*** Autantic (04 79 07 01 70) à Bourg St Maurice       www.autantic.fr
Vous pouvez également contacter l'Office du Tourisme de Bourg St Maurice (04 79 07 12 57).
 

Durant la randonnée, vous devez être en possession des documents suivants :
- Carte d'identité en cours de validité ou Passeport.
- Dépliant de votre assurance voyage “MMA Assistance” reçu lors de votre inscription (si vous avez souscrit cette assurance) ou de votre assurance personnelle (numéro de contrat + numéro de téléphone).
- Carte vitale.
- Carte de membre de la FFME ou du CAF (si vous êtes adhérent).

Niveau 4 sur une échelle de 5.
 
Dénivelée moyenne : 740 m                         Maximum : 890 m
Longueur moyenne : 14 km                          Maximum : 19 km
Horaire moyen        : 5 h 30 mn                    Maximum : 6 h 15 mn
Le rythme de marche est lent et régulier, l’aspect découverte est privilégié sur l’aspect sportif.
 

Refuges du Parc national de la Vanoise chauffés et gardés, en dortoirs.

Les refuges sont généralement pourvus de sabots en caoutchouc.

Les lits sont équipés de couvertures.

 

Jour 1 : Refuge de La Leisse en grands dortoirs. Pas d’eau courante. L’ambiance chaleureuse est typique d’un refuge de montagne et l’accueil de Céline, la gardienne y contribue.

Les chalets-refuges Chaloin, ont été choisis par le parc de la Vanoise dans les années 1960 pour répondre à diverses exigences : rusticité, robustesse, convivialité, mise en chauffe rapide, insertion dans des sites naturels, mais surtout rapidité de construction. En effet, il ne se passait guère que trois semaines entre le premier héliportage et l’ouverture au public !

La pièce commune dans le chalet principal est chauffée.

Les dortoirs sont dans un chalet annexe, non chauffé. Nous n’avons jamais froid car, soit le dortoir est complet et il y fait chaud, soit ce n’est pas le cas et il y a des couvertures supplémentaires.

 

Jour 2 : Refuge du Plan du Lac en dortoirs de 6 à 8 personnes. Eau courante et quelquefois possibilité de douches. Juliette et Guilhem vous accueilleront dans ce chaleureux refuge.

 

Jour 3 : Refuge de La Femma en dortoirs de 4 à 6 personnes. Eau courante et quelquefois possibilité de douches. Ce refuge récent accueille nos groupes en raquettes depuis…, 20 ans déjà !!!

 

Jour 4 : Refuge du Fond des Fours, en grands dortoirs. Pas d’eau courante. Vous ne serez pas dépaysés, car c’est également un chalet-refuge Chaloin. La pièce commune dans le chalet principal est chauffée. Les dortoirs sont dans un chalet annexe, non chauffé. Nous n’avons jamais froid car, soit le dortoir est complet et il y fait chaud, soit ce n’est pas le cas et il y a des couvertures supplémentaires.

L’ambiance chaleureuse est typique d’un refuge de montagne et c’est Claire qui vous accueille.

 

Repas :

Le repas et le petit-déjeuner sont préparés par nos hôtes. La restauration servie est équilibrée et variée. La cuisine est copieuse et adaptée au programme des randonneurs.

Les repas froids pris au cours de la randonnée sont copieux et accompagnés de vivres de course (fruits secs, chocolat, biscuits). Le pique-nique du premier jour est fourni, une partie de ceux des jours suivants préparés par les gardiennes et gardiens des refuges.

Si vous venez en voiture, nous vous demandons de bien vouloir utiliser votre véhicule pour rejoindre le départ de la randonnée et effectuer les navettes entre Tignes et Val d’Isère.

Limité au maximum. Vous portez la totalité de vos affaires personnelles et une partie des repas de midi et répartis entre tous. Le pique-nique du premier jour est fourni, une partie de ceux des jours suivants préparés par les gardiennes des refuges.
Très rarement, il arrive qu’un refuge ne soit pas gardé. Dans ce cas, nous aurons à porter un repas du soir et un petit-déjeuner supplémentaires.
Prévoyez une place pour du matériel collectif de sécurité.
 

de 6 à 12 personnes seulement
 
Dédoublement :
En raison d’une forte demande, il peut arriver que le séjour soit dédoublé. Dans ce cas, chaque groupe sera indépendant et encadré par son propre accompagnateur.
En raison d’une forte demande, il peut arriver que le séjour soit dédoublé. Dans ce cas, le deuxième groupe commencera un jour avant ou un jour après, chaque groupe sera indépendant et encadré par son propre accompagnateur.
 
Groupes constitués :
Vous êtes membres d’une association, d’un comité d’entreprise, d’une collectivité, vous êtes une famille ou un groupe d’amis désirant randonner ensemble : nous organisons cette randonnée aux dates que vous choisissez, avec un tarif étudié.
Vous avez un rêve, un projet…, consultez-nous.
 

Accompagnateur en montagne diplômé d'Etat, qualification raquettes connaissant parfaitement le massif.
Professionnel de la montagne, il s’engage à :
- Gérer au mieux le déroulement de votre randonnée en toute sécurité : choix de l'itinéraire, rythme de progression, logistique, santé, adaptation aux aléas météorologiques et à la nivologie.
- Assurer la dynamique et la cohésion du groupe.
- Vous faciliter l’approche du milieu montagnard et vous faire partager avec passion ses connaissances pour la nature.
- Etre disponible et à votre écoute.

Nous vous fournissons des raquettes robustes et légères, avec des fixations à plaques et des pointes antidérapantes adaptables à toutes les chaussures de montagne ou de trekking, des bâtons, ainsi que le matériel de sécurité spécifique à la randonnée.
Raquettes TSL 225
Bâtons rigides, plus solides que les bâtons télescopiques.
 
Nous fournissons gracieusement ce matériel. Si vous êtes déjà équipés, vous pouvez utiliser votre propre matériel, s’il est parfaitement fiable. Merci dans ce cas de nous le signaler à votre inscription, en précisant ce que vous avez déjà. Cela permettra de mieux évaluer les besoins en matériel du groupe.
 
Pour votre confort, si vous mesurez moins de 1,60 m et pesez moins de 55 kg, merci de nous le signaler, nous tâcherons de vous fournir une paire de raquettes adaptée à votre morphologie. De même, si vous mesurez plus de 1,80 m et pesez plus de 80 kg.
 

Vous trouverez cet équipement dans les magasins de notre partenaire :

www.auvieuxcampeur.fr

 
Vêtements :
Les principes :
Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :
- un sous-pull à manches longues en matière respirante (fibre creuse).
- une veste en fourrure polaire chaude.
- une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.
En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable. Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable.
Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.
Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtu d’une veste polaire.
Eviter les anoraks et proscrire les combinaisons de ski, trop chauds et encombrants.
 
La liste idéale : (à adapter suivant la randonnée et la saison)
- 1 chapeau de soleil ou casquette.
- 1 foulard.
- 1 bonnet.
- 1 paire de moufles avec éventuellement des gants en soie et une paire de gants supplémentaire.
- T-shirts manches courtes en matière respirante de préférence (1 pour 2 à 3 jours de marche).
- 1 sous-pull à manches longues en matière respirante ou une chemise.
- 1 veste en fourrure polaire.
- 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex avec capuche.
- 1 cape de pluie ou un sursac si vous possédez la veste ci-dessus.
- 1 pantalon de trekking ample.
- 1 surpantalon imperméable et respirant type gore-tex (si votre budget vous le permet).
- 1 caleçon (peut-être utilisé le soir à l’étape).
- Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche) Privilégier la laine ou les chaussettes spécifiques randonnée. Attention au coton pour les ampoules.
- 1 paire de chaussures de randonnée montantes  tenant bien la cheville et imperméables à semelle type Vibram. Pensez à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps. Proscrire absolument les bottes et après-skis.
- 1 paire de guêtres.
- Des sous-vêtements.
- 1 pantalon confortable pour le soir.
 
Equipement :
- 1 sac à dos de 35/40 litres à armature souple, muni d’une ceinture ventrale et permettant d’accrocher les raquettes.
- Un grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos.
- 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité avec protection latérale.
- 1 thermos ou une gourde de préférence isotherme (1,5 litre minimum).
- 1 couteau de poche type Opinel.
- 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance.
- Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).
- Papier toilette + 1 briquet.
- Crème solaire + écran labial.
- Boite plastique hermétique (contenance 0,5 l minimum) + gobelet + couverts.
- 1 frontale ou lampe de poche.
- 1 couverture de survie.
- Un drap-sac. Les duvets sont inutiles.
- Appareil-photo, jumelles (facultatif).
 
Pharmacie personnelle
- Vos médicaments habituels.
- Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.
- Pastilles contre le mal de gorge.
- Bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large.
- Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.
- Double peau (type Compeed ou SOS ampoules).
- 1 pince à épiler.
 
 Et puis…
- Une dose de bonne humeur et pourquoi pas une petite spécialité de chez vous à partager lors d’un pique-nique ou d'une soirée !
 

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

WE TOUR DE LA VANOISE EN RAQUETTES

5 jours, 4 nuits, 5 jours de randonnée

Du Lundi au Vendredi

du 18 avril au 22 avril 2022

du 25 avril au 29 avril 2021

du 02 mai au 06 mai 2022

 

588 €

588 €

568 €

 

 

LE PRIX COMPREND

- Les frais d'organisation et d'encadrement.
- La nourriture et l'hébergement en pension complète.         
- Le petit déjeuner du premier jour                     
- Le prêt des raquettes et des bâtons, ainsi que le matériel de sécurité.
- Le matériel collectif.
- Les éventuels frais de parking à Tignes ou au Manchet (Val d’Isère).
 

LE PRIX NE COMPREND PAS

- Les boissons et dépenses personnelles.
- L'équipement individuel.
- Les éventuels jetons de douche (au refuge de la Femma).
- Les trajets jusqu’au lieu d’accueil et à partir du lieu de dispersion.
- Les assurances annulation assistance rapatriement interruption de séjour
- Tout ce qui n'est pas dans "Le prix comprend"
 

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Raquettes

En étoileA partir de : 930 €Durée : 6 jours

Raquette & Bien Etre dans les Aravis

France, Alpes du Nord

Raquettes

Itinérant en boucleA partir de : 345 €Durée : 2 jours

Week-end Vallée Blanche

France, Alpes du Nord

Raquettes

Semi itinérantA partir de : 348 €Durée : 3 jours

Week-end Parc Naturel de la Vanoise

France, Alpes du Nord
Disponibilités du séjour
Réduction de 3% pour toute inscription à plus de 60 jours.
Du 18/04/2022 au 22/04/2022
588,00 € (En cours)
Du 25/04/2022 au 29/04/2022
588,00 € (En cours)
Du 02/05/2022 au 06/05/2022
568,00 € (En cours)
Chèques Vacances

Espace évasion accepte le règlement par Chèques Vacances pour les séjours se déroulant en France.

Newsletter

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

Week-end Tour de la Vanoise | raquettes - Espace Evasion