!! Alerte Info !! Depuis vendredi 23 aout notre serveur email est en maintenance chez notre fournisseur. Cela nous empeche de lire vos emails.
Pour toutes demande vous pouvez nous contacter par téléphone au +33(0) 45 03 10 365
Espace evasion

Traversée de Cauterets à Gavarnie

Séjour rando à pied - France Pyrénées - Liberté

Code voyage : RLCAUTER
En bref
Randonnée itinérante en liberté, de 7 jours et 6 nuits à travers le Parc National et 2 massifs : Cauterets et Gavarnie.

Rando à pied

Itinérant
Prix (à partir de) :
450 €
Durée :
7 jours
Mode :
Liberté
Prochain départ :
Séjour en liberté
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

7 jours / 6 nuits / 7 jours de marche
 

La traversée de Cauterets et Gavarnie, deux massifs absolument majestueux et d'une beauté remarquable, alliant lacs, forêts, aiguilles granitiques et immenses cirques calcaires... Un parcours sublime et incontournable !

Une randonnée " Nature et Grands paysages " à travers le Parc National des Pyrénées et 2 massifs mythiques : du village thermal de Cauterets, vous remonterez la forêt le long des cascades tumultueuses du Pont d'Espagne pour gagner le plateau de Cayan, où le gave déambule paisiblement à travers pins et prairies. Une visite aux lacs d'Embarrat et ses aiguilles de granit, puis c'est le lac de Gaube, le passage au pied du Grand Vignemale et ses glaciers... direction les Grands Cirques : Gavarnie avec ses hauts gradins enneigés et ses spectaculaires cascades, Estaubé et sa vallée fleurie, Troumouse le démesuré. C'est par là même un « grand poème géologique », qui dévoile une nouvelle fois les mille facettes des Pyrénées, où faune et flore abondantes salueront peut-être le randonneur que vous êtes !

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : De Cauterets au Pont d'Espagne

Départ du village de Cauterets par un chemin rafraîchissant croisant des cascades, toutes plus impétueuses les unes que les autres.
Le sentier gagne rapidement la cascade du Lutour avant de d'sngager sous les flancs du Péguère où les cascades descendant des neiges du Vignemale, se succèdent : Escane, Ceriset, Puey Bacou, Pas de l'Ours, Boussès et enfin celle du Pont d'Espagne.
Nuit au Pont d'Espagne dans le Parc National.
Dénivelée : + 710 m ; - 140 m Horaire : 4h00 de marche environ

Jour 02 : Boucle du Marcadau

Après une mise en jambe tranquille sur les plateaux du Clot puis de Cayan, où le torrent assagit du Marcadau serpente entre les pins et îlots de pelouses, montée aux lacs d'Embarrat et de Pourtet (2420m) ; les aiguilles granitiques de Castet-Abarca veillent sur les lieux et les hardes d'isards qui les fréquentent.
Descente jusqu'au Marcadau face à un paysage de carte postale composé des haut sommets frontaliers.
Après l'univers granitique d'altitude, on retrouve la forêt à l'approche du refuge et de sa petite chapelle.
Retour en boucle au bord de torrents aux eaux limpides.
Nuit au Pont d'Espagne.
Dénivelée : + 1000 m ; - 1000 m Horaire : 6h00 de marche environ
 

Jour 03 : Du Pont d'Espagne au Refuge de Bayssellance

Montée au lac de Gaube où se mirent l'imposante face Nord du Vignemale, tailladée par l'impressionnant couloir de Gaube et les séracs du glacier du Petit Vignemale.
À l'approche du refuge des Oulettes, la face nord - haute de 900m - dévoile toute sa puissance, que seuls les alpinistes aguerris parviennent à surmonter.
Il faudra au randonneur esquiver la face par l'est, en se dirigeant vers la Hourquette de Baysselance qui offre un accès aisé au tout proche Petit Vignemale 3032m.).
Descente au refuge de Baysellance, à 2650 m, belle ambiance "montagne" pour une nuit en altitude faite de lumières magiques.
Dénivelée : + 1200 m ; - 120 m Horaire : 5h00 de marche environ.
 
 

Jour 04 : Du Refuge de Bayssellance à Gavarnie

Au petit matin, le soleil irise le glacier d'Ossoue. Montée grandiose au Petit Vignemale à 3032 m (possible également le J3) en effectuant un aller-retour depuis le refuge.
Puis descente à Gavarnie par la Vallée d'Ossoue.
L'approche du Cirque de Gavarnie est tout aussi spectaculaire que l'étape de la veille ou du matin. Si vous faites l'ascension du Petit Vignemale, comptez 380m de dénivelé et 2h de marche supplémentaires.
Dénivelée : + 170 m ; - 1450 m Horaire : 5 à 6h30 de marche environ

Jour 05 : De Gavarnie au Refuge des Espuguettes

Montée au plateau de Bellevue, fort bien nommé.
Descente vers le cœur du Cirque de Gavarnie. Un rideau de cascades bondit des vires et gradins qui constituent l'amphithéâtre titanesque du Cirque.
L'une d'entre elle aimante le regard : la Grande Cascade, haute de 422m. Pour comparaison, il manquerait plus d'une centaine de mètres à la Tour Eiffel pour parvenir à son sommet.
C'est l'une des plus hautes d'Europe. Par un magnifique chemin en balcon naturellement taillé dans la roche, montée pour 1 nuit au refuge des Espuguettes avec vue sur la Brèche de Roland.
Dénivelée : + 850 m ; - 150 m Horaire : 4h30 de marche environ

 

 

Jour 06 : Du Refuge des Espuguettes au Maillet

Montée au pic du Petit Piméné (2667m), qui est l'un des plus beaux belvédères sur le Cirque. La Brèche de Roland et une ribambelle de sommets de plus de 3000m se succèdent au-dessus des neiges éternelles.
Au loin, le massif du Vignemale traversé voilà 2 jours. Descente par le Cirque d'Estaubé au Maillet, près de Troumouse. (Compter +/-360m avec 2h de plus pour l'ascension du Petit Piméné ou +/- 550m avec 2h30 de plus pour celle du Piméné).
Dénivelée : + 760 m ; - 870 m Horaire : 4h30
 
 

Jour 07 : Boucle au Cirque de Troumouse

Après une montée un peu soutenue, randonnée tout en douceur dans l'immense arène naturelle du Cirque de Troumouse et ses pelouses accueillantes.
Les crêtes frisant ou dépassant les 3000 m encerclent le cœur du Cirque et culminent à 3130 m à La Munua.
Descente à Héas et sa petite chapelle.
Transfert et dispersion.
Dénivelée : + 400 m ; - 600 m Horaire : 4h00 de marche environ

Des éléments indépendants de notre volonté (météo, niveau du groupe, aléa logistique, divers...) peuvent amener notre équipe à modifier le programme. Nous demeurerons attentifs à votre satisfaction mais votre sécurité sera systématiquement privilégiée.

 
Possibilité de continuer ce séjour avec la seconde partie du Circuit Gavarnie Néouvielle (fiche sur demande)

 

 

L’environnement naturel de Cauterêts :
Le massif de Cauterêts est essentiellement cristallin formé de granite à la fin du Primaire (entre 350 et 400 millions d’années). Ce granit donne son aspect particulier au relief : sous l’action du gel les crêtes sont décharnées et les éboulis s’accumulent au pied des parois : en fond de vallée, l’érosion glaciaire arrondit les roches dont certaines présentent les stries des moraines.
On relève également des ensembles calcaires : à la face Nord du Vignemale, au Cabaliros (devonien) ou au sommet du Viscos (ordovicien). On trouve aussi des affleurements de schistes (Lisey et Ferme Basque).
Les activités de l’homme ont porté sur le granit, utilisé dans la construction des maisons et des murs de soutènement, l’ardoise du Cambasque et de Tournaro a couvert les toits.
L'énergie hydraulique a été maîtrisée dès le XVIII siècle pour animer des scieries (au moins quatre, dont une au Cayan) et trois moulins. L'un d'eux fut en 1888 équipé d'une dynamo ; ce fut la première centrale hydroélectrique. L'usine de Calypso 1897 construite pour alimenter le tramway, fonctionne sous 67 m de chute.
Cependant les Cauterésiens ont défendu avec pugnacité leurs torrents, lacs et cascades contre les projets de captage avant et après-guerre : dérivées à 1 800 m, les eaux devaient être turbinées à Pragnères, dans la vallée voisine, mais les gaves auraient été réduits à un filet d'eau. Finalement, le nucléaire civil a écarté tout péril.
La montagne a aussi ses effets pervers. Sous l'influence d'un déboisement lié au sur-pacage, le Péguère a donné naissance à de tels éboulements au XIX siècle que l’on envisagea de transférer les établissements thermaux à Pierrefitte. Les Eaux et Forêts entreprirent de 1886 à 1892 de consolider la montagne par des murs colossaux et de la reboiser (d'où la présence de mélèzes, qui n’est pas une essence pyrénéenne). Quelques années plus tard, en 1895, un glissement de terrain provenant du Lisey dévala jusqu'au fond de la vallée, emportant des maisons, obstruant la route et le gave. On dut appeler l'armée pour rétablir la liaison entre Cauterêts et le reste du monde. Les Eaux et Forêts engagèrent ici aussi des travaux de soutènement et de reboisement.
 
Le cirque de Gavarnie :
Mondialement connu, le cirque de Gavarnie est un grand site pyrénéen. Cette muraille calcaire constituée de plusieurs gradins, est couronnée de sommets prestigieux dépassant les 3000 mètres, tel le Taillon ou le Marboré. La grande cascade, haute de plus de 400 mètres, est la septième au monde.
De tout temps, Gavarnie a attiré nombre de poètes, peintres, aventuriers et autres amoureux de la nature. Même si le sentier menant au fond du cirque est particulièrement fréquenté durant la période estivale, le site n’en demeure pas moins incontournable, d’autant que de nombreux « chemins de traverses », que nous vous ferons découvrir, permettent d’admirer le cirque sous ses plus beaux aspects.
 
 
BIBLIOGRAPHIE 
« L’aventure du Vignemale », de Didier Lacaze. Ed. Rando éditions.
«Victor Hugo aux Pyrénées, ou la randonnée d’un poète » : Ed. Randonnée Pyrénéennes.
« Gavarnie», d’Antonin NICOL.
« Cirque de Gavarnie, Ordesa Mont-Perdu, un sentier pour deux parcs » : Ed. du Parc national des Pyrénées
 
 
CARTOGRAPHIE
Carte au 1/50000ème. Bigorre, Parc National des Pyrénées (n°4). Rando éditions.
 
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com
Sites internet : http://www.cauterets.com
Office de tourisme de Cauterêts : tél. : 05 62 92 58 07
Office de tourisme de Gavarnie :tél. : 05 62 92 49 10
 

Une question sur ce séjour ?
Jour 01 : De Cauterets au Pont d'Espagne

Départ du village de Cauterets par un chemin rafraîchissant croisant des cascades, toutes plus impétueuses les unes que les autres.
Le sentier gagne rapidement la cascade du Lutour avant de d'sngager sous les flancs du Péguère où les cascades descendant des neiges du Vignemale, se succèdent : Escane, Ceriset, Puey Bacou, Pas de l'Ours, Boussès et enfin celle du Pont d'Espagne.
Nuit au Pont d'Espagne dans le Parc National.
Dénivelée : + 710 m ; - 140 m Horaire : 4h00 de marche environ

Jour 02 : Boucle du Marcadau

Après une mise en jambe tranquille sur les plateaux du Clot puis de Cayan, où le torrent assagit du Marcadau serpente entre les pins et îlots de pelouses, montée aux lacs d'Embarrat et de Pourtet (2420m) ; les aiguilles granitiques de Castet-Abarca veillent sur les lieux et les hardes d'isards qui les fréquentent.
Descente jusqu'au Marcadau face à un paysage de carte postale composé des haut sommets frontaliers.
Après l'univers granitique d'altitude, on retrouve la forêt à l'approche du refuge et de sa petite chapelle.
Retour en boucle au bord de torrents aux eaux limpides.
Nuit au Pont d'Espagne.
Dénivelée : + 1000 m ; - 1000 m Horaire : 6h00 de marche environ
 

Jour 03 : Du Pont d'Espagne au Refuge de Bayssellance

Montée au lac de Gaube où se mirent l'imposante face Nord du Vignemale, tailladée par l'impressionnant couloir de Gaube et les séracs du glacier du Petit Vignemale.
À l'approche du refuge des Oulettes, la face nord - haute de 900m - dévoile toute sa puissance, que seuls les alpinistes aguerris parviennent à surmonter.
Il faudra au randonneur esquiver la face par l'est, en se dirigeant vers la Hourquette de Baysselance qui offre un accès aisé au tout proche Petit Vignemale 3032m.).
Descente au refuge de Baysellance, à 2650 m, belle ambiance "montagne" pour une nuit en altitude faite de lumières magiques.
Dénivelée : + 1200 m ; - 120 m Horaire : 5h00 de marche environ.
 
 

Jour 04 : Du Refuge de Bayssellance à Gavarnie

Au petit matin, le soleil irise le glacier d'Ossoue. Montée grandiose au Petit Vignemale à 3032 m (possible également le J3) en effectuant un aller-retour depuis le refuge.
Puis descente à Gavarnie par la Vallée d'Ossoue.
L'approche du Cirque de Gavarnie est tout aussi spectaculaire que l'étape de la veille ou du matin. Si vous faites l'ascension du Petit Vignemale, comptez 380m de dénivelé et 2h de marche supplémentaires.
Dénivelée : + 170 m ; - 1450 m Horaire : 5 à 6h30 de marche environ

Jour 05 : De Gavarnie au Refuge des Espuguettes

Montée au plateau de Bellevue, fort bien nommé.
Descente vers le cœur du Cirque de Gavarnie. Un rideau de cascades bondit des vires et gradins qui constituent l'amphithéâtre titanesque du Cirque.
L'une d'entre elle aimante le regard : la Grande Cascade, haute de 422m. Pour comparaison, il manquerait plus d'une centaine de mètres à la Tour Eiffel pour parvenir à son sommet.
C'est l'une des plus hautes d'Europe. Par un magnifique chemin en balcon naturellement taillé dans la roche, montée pour 1 nuit au refuge des Espuguettes avec vue sur la Brèche de Roland.
Dénivelée : + 850 m ; - 150 m Horaire : 4h30 de marche environ

 

 

Jour 06 : Du Refuge des Espuguettes au Maillet

Montée au pic du Petit Piméné (2667m), qui est l'un des plus beaux belvédères sur le Cirque. La Brèche de Roland et une ribambelle de sommets de plus de 3000m se succèdent au-dessus des neiges éternelles.
Au loin, le massif du Vignemale traversé voilà 2 jours. Descente par le Cirque d'Estaubé au Maillet, près de Troumouse. (Compter +/-360m avec 2h de plus pour l'ascension du Petit Piméné ou +/- 550m avec 2h30 de plus pour celle du Piméné).
Dénivelée : + 760 m ; - 870 m Horaire : 4h30
 
 

Jour 07 : Boucle au Cirque de Troumouse

Après une montée un peu soutenue, randonnée tout en douceur dans l'immense arène naturelle du Cirque de Troumouse et ses pelouses accueillantes.
Les crêtes frisant ou dépassant les 3000 m encerclent le cœur du Cirque et culminent à 3130 m à La Munua.
Descente à Héas et sa petite chapelle.
Transfert et dispersion.
Dénivelée : + 400 m ; - 600 m Horaire : 4h00 de marche environ

Des éléments indépendants de notre volonté (météo, niveau du groupe, aléa logistique, divers...) peuvent amener notre équipe à modifier le programme. Nous demeurerons attentifs à votre satisfaction mais votre sécurité sera systématiquement privilégiée.

 
Possibilité de continuer ce séjour avec la seconde partie du Circuit Gavarnie Néouvielle (fiche sur demande)

 

 

L’environnement naturel de Cauterêts :
Le massif de Cauterêts est essentiellement cristallin formé de granite à la fin du Primaire (entre 350 et 400 millions d’années). Ce granit donne son aspect particulier au relief : sous l’action du gel les crêtes sont décharnées et les éboulis s’accumulent au pied des parois : en fond de vallée, l’érosion glaciaire arrondit les roches dont certaines présentent les stries des moraines.
On relève également des ensembles calcaires : à la face Nord du Vignemale, au Cabaliros (devonien) ou au sommet du Viscos (ordovicien). On trouve aussi des affleurements de schistes (Lisey et Ferme Basque).
Les activités de l’homme ont porté sur le granit, utilisé dans la construction des maisons et des murs de soutènement, l’ardoise du Cambasque et de Tournaro a couvert les toits.
L'énergie hydraulique a été maîtrisée dès le XVIII siècle pour animer des scieries (au moins quatre, dont une au Cayan) et trois moulins. L'un d'eux fut en 1888 équipé d'une dynamo ; ce fut la première centrale hydroélectrique. L'usine de Calypso 1897 construite pour alimenter le tramway, fonctionne sous 67 m de chute.
Cependant les Cauterésiens ont défendu avec pugnacité leurs torrents, lacs et cascades contre les projets de captage avant et après-guerre : dérivées à 1 800 m, les eaux devaient être turbinées à Pragnères, dans la vallée voisine, mais les gaves auraient été réduits à un filet d'eau. Finalement, le nucléaire civil a écarté tout péril.
La montagne a aussi ses effets pervers. Sous l'influence d'un déboisement lié au sur-pacage, le Péguère a donné naissance à de tels éboulements au XIX siècle que l’on envisagea de transférer les établissements thermaux à Pierrefitte. Les Eaux et Forêts entreprirent de 1886 à 1892 de consolider la montagne par des murs colossaux et de la reboiser (d'où la présence de mélèzes, qui n’est pas une essence pyrénéenne). Quelques années plus tard, en 1895, un glissement de terrain provenant du Lisey dévala jusqu'au fond de la vallée, emportant des maisons, obstruant la route et le gave. On dut appeler l'armée pour rétablir la liaison entre Cauterêts et le reste du monde. Les Eaux et Forêts engagèrent ici aussi des travaux de soutènement et de reboisement.
 
Le cirque de Gavarnie :
Mondialement connu, le cirque de Gavarnie est un grand site pyrénéen. Cette muraille calcaire constituée de plusieurs gradins, est couronnée de sommets prestigieux dépassant les 3000 mètres, tel le Taillon ou le Marboré. La grande cascade, haute de plus de 400 mètres, est la septième au monde.
De tout temps, Gavarnie a attiré nombre de poètes, peintres, aventuriers et autres amoureux de la nature. Même si le sentier menant au fond du cirque est particulièrement fréquenté durant la période estivale, le site n’en demeure pas moins incontournable, d’autant que de nombreux « chemins de traverses », que nous vous ferons découvrir, permettent d’admirer le cirque sous ses plus beaux aspects.
 
 
BIBLIOGRAPHIE 
« L’aventure du Vignemale », de Didier Lacaze. Ed. Rando éditions.
«Victor Hugo aux Pyrénées, ou la randonnée d’un poète » : Ed. Randonnée Pyrénéennes.
« Gavarnie», d’Antonin NICOL.
« Cirque de Gavarnie, Ordesa Mont-Perdu, un sentier pour deux parcs » : Ed. du Parc national des Pyrénées
 
 
CARTOGRAPHIE
Carte au 1/50000ème. Bigorre, Parc National des Pyrénées (n°4). Rando éditions.
 
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com
Sites internet : http://www.cauterets.com
Office de tourisme de Cauterêts : tél. : 05 62 92 58 07
Office de tourisme de Gavarnie :tél. : 05 62 92 49 10
 

Une question sur ce séjour ?

Au plus tard à 09h30 à la gare SNCF de Cauterêts (ou Lourdes avec supplément).
  
Accès voiture :
Depuis le nord (Bordeaux), prendre l’A62 jusqu’à  Langon,  la D932 jusqu’à Aire sur l’Adour, puis la D935 jusqu’à Tarbes ; suivre alors la N21 jusqu’à Argelès-Gazost, puis la D921 jusqu’à Pierrefitte.
Depuis l’est (Toulouse), prendre soit la N117, soit l’A64 jusqu’à Tarbes, suivre alors la N21 jusqu’à Argelès-Gazost, puis la D921 jusqu’à Pierrefitte.
Parking gratuit à côté de la gare.
 
Accès train : train pour Lourdes puis bus du Conseil Général pour Cauterêts.
Pour de plus amples renseignements concernant les tarifs et les horaires de train, téléphoner au 36 35 et pour le bus consultez les horaires sur le site http://www.transports-maligne.fr/index.php?rub=1&ss=1  la ligne « Ma Ligne des Gaves » (environ 2 € par trajet).
 
Accès avion :  l'aéroport  le plus proche est celui de Tarbes - Lourdes Pyrénées
De l’aéroport, prendre un taxi jusqu’à la gare SNCF de Lourdes puis bus Conseil Général jusqu’à Cauterêts.
 

Fin de programme à Cauterets (ou Lourdes avec supplément).
 
 
Hébergements avant ou après la randonnée :
Gîte-Hôtel du Pas de l'Ours (http://www.lepasdelours.com/), 21 Rue de la Raillère à Cauterets Tel. 05 62 92 58 07 Mail : hotel@lepasdelours.com

Marcheurs contemplatifs à sportifs   .
Niveau 3 sur une échelle de 5.
Randonnées de 4 à 6 heures avec moyenne de 700m. de dénivelé (variantes plus longues possibles).

2 formules vous sont proposées :
-  formule classique : 4 nuits en gîtes d'étape (douche chaude), 2 nuits en refuge de montagne
 
-  formule confort : 4 nuits en chambres doubles et 2 nuits en refuge de montagne
 
Dîners adaptés aux randonneurs, à base de plats familiaux et de quelques produits du terroir.
 
Les repas de midi
Ils ne sont pas compris dans le tarif. Vous pouvez vous-même confectionner vos pique-niques ou bien les commander la veille pour le lendemain auprès des hébergeurs (paiement sur place).
 
 

En fonction des effectifs, les transferts sont effectués en taxis, bus ou minibus.

Vous ne porterez que vos affaires de la journée (sauf option Sans transport des bagages) ; vos bagages seront transportés en véhicule par nos soins sauf aux hébergements des J3 et J5 (duvet inutile).

 

A partir de 1 personne.
Dans la mesure des places disponibles.
 

Dans le mois précédant le départ et après réception du solde de votre séjour, nous vous enverrons une pochette voyage comprenant tous les documents nécessaires à la réalisation de votre randonnée : une fiche pratique détaillant le déroulement de votre séjour (horaires de rendez-vous, transferts, contacts et adresses des hébergements...) un topoguide détaillant votre itinéraire et le plus souvent complété d'informations culturelles, naturalistes etc., cartes (parfois intégrées au topoguide), ainsi que les documents contractuels (facture, contrat d'assurance) et des étiquettes pour vos bagages.

Pour certains circuits, le topo-guide et la carte vous seront remis au premier hébergement

 

Vous trouverez cet équipement dans les magasins de notre partenaire : www.auvieuxcampeur.fr

Pour le haut du corps : quelle que soit la région ou la saison, le principe des 3 couches respirantes (Tee-shirts - pull ou veste chaude - surveste imperméable/coupe-vent) permet de répondre à la plupart des situations.

Opter pour des vêtements qui sèchent rapidement -fibres synthétiques- et proscrire le coton (séchage trop lent => inconfortable). La laine est une fibre naturelle qui possède aussi d'excellentes qualités et qui, grâce aux nouveaux procédés de fabrication, connaît un retour en force dans la confection des vêtements Outdoor.

Pensez à vous couvrir avant d'avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d'avoir trop chaud : la sueur est l'ennemi du randonneur -surtout en hiver- car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés. Proscrire les anoraks, qui peuvent transformer une agréable randonnée en véritable calvaire !

Pour le bas du corps : shorts et pantalons en toile solide, en matière synthétique, permettent aussi un séchage rapide et procurent donc plus de confort.


Apportez un soin particulier au choix des chaussettes : prenez des chaussettes de randonnée, renforcées (solidité) et à coutures plates (pour éviter les ampoules). En hiver, choisissez des chaussettes chaudes. Dans ce domaine aussi, proscrire le coton.

 

LES BAGAGES pour votre séjour, prévoyez :

  • 1 sac de voyage par personne (ou valise à roulette). Ne prenez pas un bagage trop volumineux afin d'éviter des soucis d'encombrement du bus ou d'organisation logistique. Sur les séjours itinérants ou semi-itinérants, limitez également le poids à 10-12 kgs, car l'accès malaisé à certains hébergements pourrait compromettre la livraison des bagages.

    Evitez absolument d'y laisser des objets fragiles et/ou de valeur.

  • 1 sac à dos de 35-40 litres environ, avec ceinture ventrale et un dos bien aéré pour votre confort

     

    LES VETEMENTS

  • 1 chapeau, ou casquette, ou foulard

  • 1 bonnet, ou bandeau en polaire et/ou un tour de cou

  • 1 paire de gants chauds

  • des tee-shirts en matière respirante à manches courtes (1 tous les 2-3 jours) et 1 ou 2 à manches longues

  • 1 veste chaude type polaire (voire déperlante type "softshell") ou type "primaloft" (chaud et compressible)

  • 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type "gore-tex" avec capuche

  • 1 pantalon de trekking solide et déperlant

  • 1 short ou short 3/4, confortable et solide

  • des sous-vêtements

  • 1 maillot de bain et 1 serviette qui sèche rapidement (facultatif en vue d'éventuelles baignades)

  • des chaussettes de randonnée (au moins 1 paire tous les 2 jours) à bouclettes, en synthétique et/ou en laine

  • 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, à semelle type "Vibram". À éprouver impérativement avant votre séjour.

  • 1 paire de guêtres (facultatif)

  • des vêtements et chaussures confortables pour le soir

  •  

    LE MATERIEL A EMPORTER
  • 1 grand sac plastique à glisser dans votre sac à dos afin de protéger vos affaires des intempéries et/ou 1 sur-sac

  • 1 pochette étanche avec : votre contrat d'assistance, vos papiers d'identité, carte vitale et tout autre document mentionné dans la rubrique formalités

  • 1 protège-carte étanche (qui peut aussi servir de pochette étanche pour les documents mentionnés précédemment)

  • 1 boussole

  • 1 GPS (facultatif)

  • 1 parapluie solide et léger (facultatif mais très utile en cas de pluie)

  • 1 paire de bâtons (facultatif)

  • 1 paire de lunettes de soleil de bonne qualité (protection niveau 3) couvrant bien les côtés + crème solaire avec un bon indice de protection et écran labial (le tout systématiquement dans le sac à dos)

  • 1 gourde isotherme ou aluminium de 1,5 litre mini ou gourde souple type Platypus (déconseillée en hiver) ou une simple bouteille en plastique

  • 1 petit thermos 50 cl (facultatif et surtout utile en hiver si vous souhaitez amener thé, café...)

  • 1 gobelet plastique ou aluminium avec anse isolée

  • 1 couteau de poche pliant (type Opinel)

  • pour le pique-nique : couverts et 1 boîte plastique de 0,5 litre minimum type Tuperwear (utile si vous souhaitez emporter des salades pour votre pique-nique)

  • nécessaire de toilette et 1 serviette qui sèche rapidement (privilégiez l'indispensable, les petites contenances, du savon écologique...)

  • boules Quiès ou tampons Ear (contre les ronflements de voisinage ou autres nuisances sonores)

  • 1 drap-sac dit aussi "sac à viande", pour nuit(s) en dortoir (gîte et/ou refuge)

  • des mouchoirs

  • du papier toilette

  • 1 briquet (attention à ne pas provoquer d'incendie ; à n'utiliser qu'en cas de nécessité et avec un maximum de précautions)

  • 1 frontale ou lampe de poche + couverture de survie : à mettre systématiquement dans le sac à dos, un retard imprévu suite à un incident peut subvenir même au cours d'une randonnée facile

  • des lunettes de rechange (si vous portez des lunettes de vue)

  • appareil photo, jumelles, matériel de peinture... (facultatif)

  •  

  • La pharmacie

  • Prévenez vos compagnons de voyage de toute maladie, traitement ou autre allergie qui pourraient compliquer une prise en charge médicale en cas d'incident, ou tout malaise éventuel qui pourrait vous arriver en cours de randonnée

    • vos médicaments habituels

    • médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence

    • médicaments contre les troubles digestifs

    • pastilles contre le mal de gorge

    • bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 5 ou 8 cm de large x 2,5 m.

    • pansements type Steri-Strip

    • jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes

    • double peau (type Compeed ou SOS ampoules)

    • pince à épiler

    • petits ciseaux

    • vitamine C

    • pince à échardes

    • gel désinfectant utile pour se laver/désinfecter les mains (type "Stérilium gel")

     

    AUTRES PRÉCISIONS

    N'oubliez ni votre bonne humeur, ni votre curiosité !

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

A votre convenance du 15 juin au 30 septembre 2019

 

Prix par personne

Formule classique

Formule confort

Avec transport des bagages

550 €

690 €

Sans transport de bagages

450 €

590 €

Supplément un seul participant : 135 €

Supplément chambre single 4  nuits (formule confort) : 140 €

Supplément rendez-vous/dispersion Lourdes (1/8 personnes) : 235 €

 

 

LE PRIX COMPREND

-       l'organisation
-       l'hébergement, soit 6 nuits en demi pension
-       la nourriture et l’hébergement en demi-pension
-       les transferts mentionnés au programme
-       le transport des bagages (sauf jour 3 et jour 5)
-       la fourniture du topoguide et des cartes (1 carnet pour 1 à 4 personnes)

LE PRIX NE COMPREND PAS

-       les boissons et dépenses personnelles
-       le moyen de transport jusqu'au lieu de rendez vous
-       les déjeuners
-       les visites et entrées dans les sites
-       les suppléments
-       le portage des bagages selon option choisie
-       l'assurance multirisques 3.9%
-       tout ce qui n'est pas mentionné dans le prix comprend

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Rando à pied

Itinérant en boucleA partir de : 450 €Durée : 7 jours

Gorges de Caranca en Liberté

France, Pyrénées

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 755 €Durée : 7 jours

Disponibilités du séjour
Du 15/06/2019 au 30/09/2019
450,00 € (En cours)
Chèques Vacances

Espace évasion accepte le règlement par Chèques Vacances pour les séjours se déroulant en France.

Newsletter

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

Traversée de Cauterets à Gavarnie | rando à pied - Espace Evasion