Espace evasion

GR20 Sud en liberté

Séjour rando à pied - France Corse - Liberté

Code voyage : RLGR20S
En bref
C’est la fin du portage volumineux et excessif. Profitez pleinement de votre séjour avec un « petit sac » . Pour vous un GR 20 plus confortable en respectant le tracé de l’itinéraire le plus légendaire de l’île.

Rando à pied

Itinérant
Prix (à partir de) :
650 €
Durée :
6 jours
Mode :
Liberté
Prochain départ :
Séjour en liberté
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

C’est la fin du portage volumineux et excessif. Profitez pleinement de votre séjour avec un « petit sac »  . Pour vous un GR 20 plus confortable en respectant le tracé de l’itinéraire le plus légendaire de l’île.

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 :

Ajaccio - Bavella - Asinao
Rendez-vous le matin à Ajaccio, transfert au col de Bavella. Nous empruntons la variante alpine pour franchir les célèbres Aiguilles de Bavella.
Nuit sous tente à Asinau
Dénivelée : + 800 m ; - 410 m           Horaire : 5h00

Jour 02 :

Asinao - Bassetta/Crocci
Ascension matinale de l’Alcudina (2134 m). Traversée des pelouses d’altitude du plateau du Cuscionu. Le relief devient plus doux.
Nuit en dortoir aux bergeries de Bassetta ou de I Crocci.
Accès au sac d’assistance.
Dénivelée : + 710 m ; - 900 m           Horaire : 5h30

Jour 03 :

Bassetta - Usciolu
Nous rejoignons l’arête des statues. Nous cheminons sur le fil de l’arête, entre les blocs de granit torturés par le vent, avec pour toile de fond la mer Tyrrhénienne.
Nuit sous tente ou au refuge d’Usciolu.
Dénivelée : + 630 m ; - 210 m           Horaire : 4h30

Jour 04 :

Usciolu - Prati/Verde
Nous continuons notre progression vers le nord par un parcours aérien en crêtes, sur la ligne de partage des eaux entre la vallée du Taravu et la plaine orientale. Sur l’itinéraire, nous gravissons la Punta Cappella (2041 m).
Nuit au refuge de Prati ou à l’auberge du col de Verde. Accès au sac d’assistance si nuit à Verde.
Dénivelée : + 790 m ; - 1240 m         Horaire : 7h00

Jour 05 :

Prati/Verde - Capanelle
Après les crêtes dénudées de la veille, le chemin en sous-bois d'aujourd'hui contraste agréablement. En option, un aller-retour aux curieux "Pozzi" du Renosu est proposé. Incontournable si vous n'êtes pas trop fatigués. 
Nuit au gîte de Capanelle. Accès au sac d’assistance.
Dénivelée : + 1000 m ; -700 m          Horaire : 6h00

Jour 06 :

  Capanelle - Col de Vizzavona
Par un ancien chemin muletier nous atteignons le col de Palmente (1640 m).  La côte orientale se dessine à nos pieds offrant un vaste panorama sur les étangs de Diana et d'Urbinu. Descente dans la hêtraie de Vizzavona et retour vers Ajaccio.
Dénivelée : + 220 m ; - 890 m           Horaire : 5h00

Nous avons choisi de parcourir le GR 20 du sud vers le nord, à l’inverse du sens conventionnel. En commençant par la partie la plus facile (le sud), l’effort est progressif. Vous augmentez ainsi vos chances d’arriver au bout.

 

 

 

Eau : on trouve de l’eau potable régulièrement aux sources le long des sentiers. Toutefois une gourde d’un litre et demi (1,5 L) minimum est indispensable. L’utilisation d’une poche à eau équipée d’un tuyau flexible sortant du sac à dos (type « Camelbak ») est fortement conseillée.

 

Le climat en Corse : les hivers rigoureux sur les massifs montagneux ne permettent généralement la randonnée en haute altitude (au dessus de 2000m) qu’à partir de fin Mai/début Juin.

En période estivale, le climat est chaud et sec (méditerranéen) en moyenne montagne. En haute montagne, l’altitude influence fortement les températures. Les précipitations sont faibles mais prennent souvent un caractère orageux très marqué accompagné d’une chute très importante des températures. Des chutes de neige sont possibles en juillet et aout, et ne sont pas rares en juin et septembre.

  • Site Web de Meteo France : www.meteo.fr
  • Répondeur de Météo France : +33 (0)899 710 220 (bulletin montagne : tapez 4)

 

Les références thermiques moyennes en Corse:

 

  • Zone moyenne montagne (alt : 800m)

 

mai

juin

juillet

août

sept

T°min

8,5

11,9

14,2

14,8

11,7

T°max

19,6

23,2

27,4

27,9

23,8

 

 

  • Zone haute montagne (alt : 1500m)

 

mai

juin

juillet

août

sept

nuit

5,3

7,9

10,8

11,0

8,0

jour

14,8

19,1

23,8

23,6

19,0

 

Source : météo France          www.meteo.fr

 

 

Qu’est ce que le GR 20 et à qui s’adresse-t-il ?

 

Le GR 20 doit sa réputation internationale à sa difficulté. Celle-ci est réelle et ne doit pas être sous-estimée.

Cependant nos circuits ne sont pas réservés à une élite. Ils s’adressent aux randonneurs expérimentés, en bonne condition physique et habitués aux terrains rocailleux. Les personnes qui ont moins l’habitude de la randonnée mais qui pratiquent régulièrement une activité sportive de fond (2 fois ou plus / semaine) peuvent aussi y prétendre.

Ce séjour ne s’adresse pas aux randonneurs voulant coûte que coûte épingler le GR20 à leur palmarès alors qu’ils n’en ont pas le niveau.

 

Le GR 20 est un sentier très exigeant. Le terrain est presque toujours rocailleux, très irrégulier et "cassant" ; par conséquent les descentes ne sont pas le moment de récupération espéré. Elles demandent certes moins d’effort physique que les montées mais nécessitent une concentration importante.

A l’arrivée de l’étape, plusieurs hébergements n’offrent qu’un confort très sommaire : nuit sous tente ou en dortoir, douches froides, WC rudimentaires … . Ceci peut avoir un côté "typique" sous le soleil, mais devient beaucoup plus éprouvant moralement et physiquement par mauvais temps.

 

Le GR20 Sud est un peu moins technique que le GR 20 Nord, les dénivelés moyens y sont un peu inférieurs et le caractère minéral légèrement moins prononcé. Toutefois, ces deux circuits partagent les mêmes caractéristiques, et la partie Sud n’est pas à sous-estimer (elle reste l’objet d’une grande part des abandons).

 

Vous devez donc avoir les pré-requis nécessaires (expérience, autonomie, niveau physique) ainsi que l’équipement technique (sac, chaussures, vêtements, etc.) adapté à la pratique de la randonnée en montagne, afin de répondre positivement aux exigences détaillées dans les chapitres « Informations techniques » et «  Equipement » de la fiche technique de votre séjour.

 

 

Dépenses personnelles : Il n’y a aucun distributeur de billets sur l’ensemble du parcours. Les cartes bancaires ne sont pas acceptées dans les hébergements sauf à Ascu et Vergio . Prévoyez donc suffisamment d’argent liquide pour vos dépenses personnelles.

 

Les téléphones portables : même si la couverture par les réseaux de communication n’est pas parfaite nous vous recommandons d’avoir avec vous un téléphone portable. En cas d’accident composez le 112 (numéro d’urgence).

 

En cas de décision de changement d’itinéraire de votre part : Si vous décidez de changer d’itinéraire (pour des raisons de fatigue, des problèmes physiques, météorologique ou pour toute autre raison) vous devez organiser et trouver les solutions logistiques de remplacement qui vous conviennent (transferts de bagages, transfert de personnes). Tous les frais supplémentaires occasionnés par ces changements sont à votre charge.

 

« Créé en 1972, le GR 20 est rapidement devenu un mythe. La légende s’est bâtie sur sa difficulté technique, sur l’absence de ravitaillement qui obligeait les prétendants à transporter des sacs si pesants mais surtout sur l’incroyable diversité et la profonde beauté des paysages traversés. Aujourd’hui la beauté et la difficulté sont toujours là mais la restauration dans les refuges et l’assistance bagages permettent  à tous les randonneurs en très bonne forme de participer au voyage. Il est cependant le trek le plus difficile d'Europe.

Il s’agit bien d’un voyage, de 13 jours,  que beaucoup préfèrent étaler sur 2 ans. Peur de ne pas arriver au bout, manque de temps ou plutôt désir de faire durer le plaisir et de rêver une année de plus.

Le GR 20 tente beaucoup de monde, trop peut être au vu de la taille et de la vétusté des hébergements mais cet inconfort fait partie du jeu. Le GR 20 c’est un voyage superbe mais exigeant.

Etre capable de le faire et ne pas le tenter est un péché mais le faire sans en avoir les capacités est une grosse erreur ! La partie Sud est plus facile, je devrais dire moins difficile que la partie Nord. Souvent aérienne, elle chevauche les crêtes de la grande dorsale Corse si fine ici. La mer est présente beaucoup plus bas et on pense toujours aux baigneurs barbotant dans une eau turquoise à 25° alors que nous suons et pestons parfois après toute cette caillasse. Mais jamais nous n’échangerions nos places…

Le GR Sud n’est pas une promenade de santé mais est néanmoins un excellent test avant d’aborder LE NORD. Celui qui s’est "mis dans le rouge’’ sur le GR Sud ne trouvera aucun plaisir sur le Nord.

Le GR Nord représente pour beaucoup un achèvement. Ici la montagne s’élève et s’étend. On n’est plus sur une crête dominant la vallée mais au cœur des montagnes et la mer s’est faite plus discrète. Les dénivelés augmentent, les cailloux sont plus nombreux et les difficultés plus fréquentes. Le plaisir aussi augmente dans cet univers très alpin malgré tout sillonné de nombreux torrent aux vasques tentatrices. ».

Randonner sur le GR 20 est un choix qui implique attirance et respect pour la nature et la montagne, goût de l’effort, capacité à se suffire d’un confort précaire (de jour comme de nuit), attrait certain pour la vie de groupe et sens de la solidarité.

Sylvain, Responsable de la Randonnée chez Couleur Corse

 

Pour mieux connaître la région avant de partir :

 

 

BIBLIOGRAPHIE

Guides :

  • « Haute Corse »  Les  Guides Gallimard
  • « Corse du Sud »  Les  Guides Gallimard
  • « Corse » Guide Michelin, Voyager pratique

 

Histoire, culture, nature :

  • « La Corse »  Bibliothèque du naturaliste sous la direction de A. Gauthier.  Ed. Delachaux et Niestlé.
  • « Des roches, des paysages et des hommes ». Par A. Gauthier Ed. Albiana

 

Randonnée : 

  • « Corse des sommets »  par A. Gauthier et I. Giranduloni Ed. Albiana.
  • « Lacs de la montagne corse » par A. Gauthier et J.P. Quilici. Ed. Glénat.
  • « Par les chemins du littoral corse »  Par A. Gauthier Ed. Albiana

Les Editions Albiana publient une collection de guides de Randonnée à travers l’île de beauté : www.albiana.fr

 

Photographies :

  • « Natura Corsa », photographies de A. Perigot, textes de G.X. Culioli  Ed. La renaissance du livre
  • « Les rivages de la Corse », G.P. Azémar, C. Andréani Ed. Acte Sud

 

 

ADRESSES UTILES

Itinéraire : www.viamichelin.fr  

SNCF : Tel : 0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com

Co-voiturage : www.covoiturage.fr   www.123envoiture.com   www.allostop.net

 

 

 

 

Une question sur ce séjour ?
Jour 01 :

Ajaccio - Bavella - Asinao
Rendez-vous le matin à Ajaccio, transfert au col de Bavella. Nous empruntons la variante alpine pour franchir les célèbres Aiguilles de Bavella.
Nuit sous tente à Asinau
Dénivelée : + 800 m ; - 410 m           Horaire : 5h00

Jour 02 :

Asinao - Bassetta/Crocci
Ascension matinale de l’Alcudina (2134 m). Traversée des pelouses d’altitude du plateau du Cuscionu. Le relief devient plus doux.
Nuit en dortoir aux bergeries de Bassetta ou de I Crocci.
Accès au sac d’assistance.
Dénivelée : + 710 m ; - 900 m           Horaire : 5h30

Jour 03 :

Bassetta - Usciolu
Nous rejoignons l’arête des statues. Nous cheminons sur le fil de l’arête, entre les blocs de granit torturés par le vent, avec pour toile de fond la mer Tyrrhénienne.
Nuit sous tente ou au refuge d’Usciolu.
Dénivelée : + 630 m ; - 210 m           Horaire : 4h30

Jour 04 :

Usciolu - Prati/Verde
Nous continuons notre progression vers le nord par un parcours aérien en crêtes, sur la ligne de partage des eaux entre la vallée du Taravu et la plaine orientale. Sur l’itinéraire, nous gravissons la Punta Cappella (2041 m).
Nuit au refuge de Prati ou à l’auberge du col de Verde. Accès au sac d’assistance si nuit à Verde.
Dénivelée : + 790 m ; - 1240 m         Horaire : 7h00

Jour 05 :

Prati/Verde - Capanelle
Après les crêtes dénudées de la veille, le chemin en sous-bois d'aujourd'hui contraste agréablement. En option, un aller-retour aux curieux "Pozzi" du Renosu est proposé. Incontournable si vous n'êtes pas trop fatigués. 
Nuit au gîte de Capanelle. Accès au sac d’assistance.
Dénivelée : + 1000 m ; -700 m          Horaire : 6h00

Jour 06 :

  Capanelle - Col de Vizzavona
Par un ancien chemin muletier nous atteignons le col de Palmente (1640 m).  La côte orientale se dessine à nos pieds offrant un vaste panorama sur les étangs de Diana et d'Urbinu. Descente dans la hêtraie de Vizzavona et retour vers Ajaccio.
Dénivelée : + 220 m ; - 890 m           Horaire : 5h00

Nous avons choisi de parcourir le GR 20 du sud vers le nord, à l’inverse du sens conventionnel. En commençant par la partie la plus facile (le sud), l’effort est progressif. Vous augmentez ainsi vos chances d’arriver au bout.

 

 

 

Eau : on trouve de l’eau potable régulièrement aux sources le long des sentiers. Toutefois une gourde d’un litre et demi (1,5 L) minimum est indispensable. L’utilisation d’une poche à eau équipée d’un tuyau flexible sortant du sac à dos (type « Camelbak ») est fortement conseillée.

 

Le climat en Corse : les hivers rigoureux sur les massifs montagneux ne permettent généralement la randonnée en haute altitude (au dessus de 2000m) qu’à partir de fin Mai/début Juin.

En période estivale, le climat est chaud et sec (méditerranéen) en moyenne montagne. En haute montagne, l’altitude influence fortement les températures. Les précipitations sont faibles mais prennent souvent un caractère orageux très marqué accompagné d’une chute très importante des températures. Des chutes de neige sont possibles en juillet et aout, et ne sont pas rares en juin et septembre.

  • Site Web de Meteo France : www.meteo.fr
  • Répondeur de Météo France : +33 (0)899 710 220 (bulletin montagne : tapez 4)

 

Les références thermiques moyennes en Corse:

 

  • Zone moyenne montagne (alt : 800m)

 

mai

juin

juillet

août

sept

T°min

8,5

11,9

14,2

14,8

11,7

T°max

19,6

23,2

27,4

27,9

23,8

 

 

  • Zone haute montagne (alt : 1500m)

 

mai

juin

juillet

août

sept

nuit

5,3

7,9

10,8

11,0

8,0

jour

14,8

19,1

23,8

23,6

19,0

 

Source : météo France          www.meteo.fr

 

 

Qu’est ce que le GR 20 et à qui s’adresse-t-il ?

 

Le GR 20 doit sa réputation internationale à sa difficulté. Celle-ci est réelle et ne doit pas être sous-estimée.

Cependant nos circuits ne sont pas réservés à une élite. Ils s’adressent aux randonneurs expérimentés, en bonne condition physique et habitués aux terrains rocailleux. Les personnes qui ont moins l’habitude de la randonnée mais qui pratiquent régulièrement une activité sportive de fond (2 fois ou plus / semaine) peuvent aussi y prétendre.

Ce séjour ne s’adresse pas aux randonneurs voulant coûte que coûte épingler le GR20 à leur palmarès alors qu’ils n’en ont pas le niveau.

 

Le GR 20 est un sentier très exigeant. Le terrain est presque toujours rocailleux, très irrégulier et "cassant" ; par conséquent les descentes ne sont pas le moment de récupération espéré. Elles demandent certes moins d’effort physique que les montées mais nécessitent une concentration importante.

A l’arrivée de l’étape, plusieurs hébergements n’offrent qu’un confort très sommaire : nuit sous tente ou en dortoir, douches froides, WC rudimentaires … . Ceci peut avoir un côté "typique" sous le soleil, mais devient beaucoup plus éprouvant moralement et physiquement par mauvais temps.

 

Le GR20 Sud est un peu moins technique que le GR 20 Nord, les dénivelés moyens y sont un peu inférieurs et le caractère minéral légèrement moins prononcé. Toutefois, ces deux circuits partagent les mêmes caractéristiques, et la partie Sud n’est pas à sous-estimer (elle reste l’objet d’une grande part des abandons).

 

Vous devez donc avoir les pré-requis nécessaires (expérience, autonomie, niveau physique) ainsi que l’équipement technique (sac, chaussures, vêtements, etc.) adapté à la pratique de la randonnée en montagne, afin de répondre positivement aux exigences détaillées dans les chapitres « Informations techniques » et «  Equipement » de la fiche technique de votre séjour.

 

 

Dépenses personnelles : Il n’y a aucun distributeur de billets sur l’ensemble du parcours. Les cartes bancaires ne sont pas acceptées dans les hébergements sauf à Ascu et Vergio . Prévoyez donc suffisamment d’argent liquide pour vos dépenses personnelles.

 

Les téléphones portables : même si la couverture par les réseaux de communication n’est pas parfaite nous vous recommandons d’avoir avec vous un téléphone portable. En cas d’accident composez le 112 (numéro d’urgence).

 

En cas de décision de changement d’itinéraire de votre part : Si vous décidez de changer d’itinéraire (pour des raisons de fatigue, des problèmes physiques, météorologique ou pour toute autre raison) vous devez organiser et trouver les solutions logistiques de remplacement qui vous conviennent (transferts de bagages, transfert de personnes). Tous les frais supplémentaires occasionnés par ces changements sont à votre charge.

 

« Créé en 1972, le GR 20 est rapidement devenu un mythe. La légende s’est bâtie sur sa difficulté technique, sur l’absence de ravitaillement qui obligeait les prétendants à transporter des sacs si pesants mais surtout sur l’incroyable diversité et la profonde beauté des paysages traversés. Aujourd’hui la beauté et la difficulté sont toujours là mais la restauration dans les refuges et l’assistance bagages permettent  à tous les randonneurs en très bonne forme de participer au voyage. Il est cependant le trek le plus difficile d'Europe.

Il s’agit bien d’un voyage, de 13 jours,  que beaucoup préfèrent étaler sur 2 ans. Peur de ne pas arriver au bout, manque de temps ou plutôt désir de faire durer le plaisir et de rêver une année de plus.

Le GR 20 tente beaucoup de monde, trop peut être au vu de la taille et de la vétusté des hébergements mais cet inconfort fait partie du jeu. Le GR 20 c’est un voyage superbe mais exigeant.

Etre capable de le faire et ne pas le tenter est un péché mais le faire sans en avoir les capacités est une grosse erreur ! La partie Sud est plus facile, je devrais dire moins difficile que la partie Nord. Souvent aérienne, elle chevauche les crêtes de la grande dorsale Corse si fine ici. La mer est présente beaucoup plus bas et on pense toujours aux baigneurs barbotant dans une eau turquoise à 25° alors que nous suons et pestons parfois après toute cette caillasse. Mais jamais nous n’échangerions nos places…

Le GR Sud n’est pas une promenade de santé mais est néanmoins un excellent test avant d’aborder LE NORD. Celui qui s’est "mis dans le rouge’’ sur le GR Sud ne trouvera aucun plaisir sur le Nord.

Le GR Nord représente pour beaucoup un achèvement. Ici la montagne s’élève et s’étend. On n’est plus sur une crête dominant la vallée mais au cœur des montagnes et la mer s’est faite plus discrète. Les dénivelés augmentent, les cailloux sont plus nombreux et les difficultés plus fréquentes. Le plaisir aussi augmente dans cet univers très alpin malgré tout sillonné de nombreux torrent aux vasques tentatrices. ».

Randonner sur le GR 20 est un choix qui implique attirance et respect pour la nature et la montagne, goût de l’effort, capacité à se suffire d’un confort précaire (de jour comme de nuit), attrait certain pour la vie de groupe et sens de la solidarité.

Sylvain, Responsable de la Randonnée chez Couleur Corse

 

Pour mieux connaître la région avant de partir :

 

 

BIBLIOGRAPHIE

Guides :

  • « Haute Corse »  Les  Guides Gallimard
  • « Corse du Sud »  Les  Guides Gallimard
  • « Corse » Guide Michelin, Voyager pratique

 

Histoire, culture, nature :

  • « La Corse »  Bibliothèque du naturaliste sous la direction de A. Gauthier.  Ed. Delachaux et Niestlé.
  • « Des roches, des paysages et des hommes ». Par A. Gauthier Ed. Albiana

 

Randonnée : 

  • « Corse des sommets »  par A. Gauthier et I. Giranduloni Ed. Albiana.
  • « Lacs de la montagne corse » par A. Gauthier et J.P. Quilici. Ed. Glénat.
  • « Par les chemins du littoral corse »  Par A. Gauthier Ed. Albiana

Les Editions Albiana publient une collection de guides de Randonnée à travers l’île de beauté : www.albiana.fr

 

Photographies :

  • « Natura Corsa », photographies de A. Perigot, textes de G.X. Culioli  Ed. La renaissance du livre
  • « Les rivages de la Corse », G.P. Azémar, C. Andréani Ed. Acte Sud

 

 

ADRESSES UTILES

Itinéraire : www.viamichelin.fr  

SNCF : Tel : 0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com

Co-voiturage : www.covoiturage.fr   www.123envoiture.com   www.allostop.net

 

 

 

 

Une question sur ce séjour ?

Le jour 1 en à 7h00 à la gare routière d’Ajaccio.

Possibilité de débuter le samedi après midi avec une nuit supplémentaire à Bavella (nous consulter)

 

Les horaires des trains et des cars varient en fonction des saisons. En fonction des dates choisies l’heure de rendez-vous pourra être modifiée.

 

 

Le jour 6 en fin d’après midi à Ajaccio.

 

Hébergement avant ou après la randonnée :

Possibilités d’hébergement avant le séjour à Ajaccio:

Nous vous conseillons de réserver au plus vite vos nuits d’hôtels

       Attention, cet hôtel est situé à l’extérieur du centre ville

 

Pour stationner (parking véhicule / motos) : Ajaccio :

  • Parking Diamant (en centre ville) payant et surveillé - ( 04 95 51 00 85
  • Parking du Port (en centre ville) payant et surveillé  - ( 04 95 51 55 45

 

Circuler dans l'île en transport en commun: Horaires des trains et bus : www.corsicabus.org

 

Vous devez vous munir de :

- votre carte d'identité ou passeport

- votre carte de sécurité sociale

- vos attestations d'assurance comportant numéros d'identifiant et clauses.

 

 

Difficile (D)-Durée moyenne des étapes > 5 à 6h et dénivelé moyen > 600 m à 800 m

 

Terrain : mauvais sur de grandes portions (terrain rocheux pierreux et très raviné, passage en dalles).

Certaines portions d’étape se déroulent en altitude, les sentiers y sont très escarpés et caillouteux. Des journées peuvent avoir un caractère exceptionnel (passages exposés, dénivelé > 1000m). Quelques passages techniques émaillent le parcours (passages de chaînes, petits pas d’escalade facile, etc.). En début de saison de randonnée (de juin à mi juillet) des névés quelques fois importants peuvent être présents sur l’itinéraire. Ces névés par endroit assez raides et exposés demandent aux randonneurs de savoir progresser et s’assurer sur ce type de terrain : l’usage de cordes, de piolets et crampons sont parfois nécessaires.

 

Public : vous êtes en bonne condition physique et randonnez régulièrement (au moins une fois par semaine avec des dénivelés > 700m) ou pratiquez un sport de fond. Vous êtes habitués aux randonnées de plusieurs jours et au terrain scabreux. Plus ça monte et plus vous êtes heureux ! Savoir progresser dans la neige en utilisant le matériel adapté fait partie des qualités indispensables pour réaliser le GR 20 en début de saison.

N’hésitez pas à contacter notre accompagnateur en montagne pour avoir plus de renseignements.

Orientation : le GR 20 est un itinéraire bien balisé mais vous devez néanmoins savoir parfaitement vous orienter en montagne pour le parcourir. Le brouillard, les névés importants, les éventuelles faiblesses du balisage vous demandent donc de savoir lire une carte et de maitriser l’usage de la boussole et de l’altimètre. Les descriptifs d’étape fournis dans le carnet de route sont des aides supplémentaires à l’orientation, ils ne dispensent en aucun cas de savoir parfaitement lire une carte et de pouvoir s’y positionner.

 

Les temps de marche : ils sont donnés à titre indicatif. Ce sont des horaires moyens qui ne prennent en compte que la durée de la marche effective sans comptabiliser les temps de pause. Ils sont calculés sur une base de 300m de dénivelée par heure à la montée, et de 450 m par heure à la descente. Ils tiennent compte de la qualité du terrain.

 

Ce type de séjour n’est pas encadré, il demande de votre part l’expérience de la marche en montagne, la maîtrise de l’orientation et de la lecture de carte.

La note d’information GR 20 : pour valider votre inscription sur le GR 20, nous vous demandons de nous renvoyer une note d’information signée de votre part. Cette note vous précise le contrat que vous passez avec Couleur Corse.

 

 

En refuges, en bergeries (sous tente) et en gîte.

- Les refuges sont des hébergements construits par le Parc Naturel  Régional de Corse et laissés en gestion privée. Inaccessibles par route, situés en haute-montagne, ils offrent un confort très rustique. Vous dormez sous tente (tente igloo 2 places avec matelas) ou dans le dortoir sur des bat-flanc.

 

- Les bergeries sont des exploitations privées. Nuit sous tente igloo 2 places aux abords.

 

Refuges et bergeries sont de confort rudimentaire. Malgré tous ces petits désagréments ce sont ces nuits qui laissent les plus profonds souvenirs, plus près des étoiles et bien loin du tintamarre des villes.

 

- Les gîtes sont des hébergements au confort très sommaire, accessibles par route. Vous dormez dans des chambres de 4 à 8 lits ou en dortoir, les sanitaires et les douches sont communs pour l’ensemble des randonneurs du gîte. Toutefois, quelques établissements offrent des prestations supérieures.

 

Ces hébergements ne fournissent ni draps, ni couvertures. Un sac de couchage est nécessaire.

 

Possibilité de disposer de prises de courant (en cas de grande nécessité) : soir 1, 3 et 6 (groupe électrogène).

 

 

Les repas :

Déjeuners : Les pique-niques vous seront remis sur le lieu d’hébergement le matin de votre départ. Prévoir une boite hermétique en plastique (type Tupperware) de 0,6L environ pour le transport de vos salades.

 

Dîners et petits déjeuners : Les petits déjeuners et repas du soir sont pris sur le lieu d’hébergement.

 

Douches : douches chaudes dans les gîtes. Chauffe-eau à gaz dans les bergeries (1 seule douche pour l’ensemble des randonneurs). Douches froides dans les refuges.

 

 

 

 

 

Assurés en minibus, en car ou en train

Principaux transferts :

Jour 1 : Ajaccio – Bavella (2h30)

Jour 13 : Vizzavona – Ajaccio (1h00) en train

 

 

Nous assurons le transport de votre sac d’assistance aux hébergements accessibles par route. Lorsque ceux-ci ne le sont pas, votre sac à dos devra donc contenir un sac de couchage et vos affaires personnelles.

La nourriture et éventuellement le matériel de bivouac sont acheminés par notre équipe d’assistance.

Pour plus de sécurité, nous vous conseillons de mettre un cadenas sur votre sac d’assistance.

 

Accès à votre sac d'assistance : 3 soirs durant le séjour : le jour 3, 4 et 5

 

Vous portez un sac :

  • « à la journée » : le jour 6
  • pour 2 jours (environ 8 kg) : les jours 1 et 2
  • pour 3 jours (environ 9 kg) : les jours 3, 4 et 5

 

 

A partir de 2 personnes jusqu’à 8.

 

 

Suite à votre inscription, nous vous enverrons le Carnet de Route. Pour chaque journée, il comprend :

  • un descriptif sommaire de l’étape
  • un extrait de carte IGN
  • des informations techniques sur le balisage, les temps de marche, les dénivelés
  • des informations sur les hébergements et les repas
  • des informations sur la logistique. 

 

Vous trouverez cet équipement dans les magasins de notre partenaire : www.auvieuxcampeur.fr

Voici une liste du matériel indispensable du bon déroulement de votre randonnée. Cette liste n’est pas exhaustive.

Le premier jour, nous prenons en charge votre sac d’assistrance. Veuillez vous présenter prêt à randonner ; n’oubliez aps votre sac de couchage.

Le sac à dos

Votre sac à dos doit pouvoir contenir votre duvet et vos affaires personnelles pour une durée de deux jours, soit environ 50 litres. Choisissez un sac à dos avec une ceinture ventrale (permettant de faire reposer le poids du sac sur le bassin), de bretelles matelassées et une sangle de poitrine.

Vous devez toujours emporter dans votre sac à dos un vêtement chaud, un vêtement de pluie, une gourde, une trousse de secours et vos objets personnels sans oublier une partie du pique-nique.

En plus du couvre-sac (parfois intégré au sac à dos), un sac poubelle de 70 litres et deux sacs congélation sont indispensables pour protéger efficacement vos affaires de la pluie.

 

Le sac d'assistance

C’est votre bagage "suiveur". Vous le retrouvez le soir, aux hébergements, lorsqu'il y a un accès routier. Il est de type sac "marin" ou sac de sport. Outre le change additionnel, il contient le superflu que vous êtes heureux de retrouver certains soirs (il ne doit pas dépasser 10 kg). Aucune affaire ne doit être attachée à l’extérieur du sac. Il est transporté par notre assistance aux hébergements accessibles par route. Veillez à limiter votre équipement et à ne prévoir que le nécessaire.

Pour plus de sécurité, nous vous conseillons de mettre un cadenas sur votre sac d’assistance.

Les chaussures

Choisir des chaussures de randonnée avec une bonne tenue de cheville et des semelles crantées, mais souples. Les chaussures sont l'un des éléments les plus importants de votre randonnée. Elles doivent être avant tout confortables, légères, imperméables et respirantes. Un bon maintien de la cheville est indispensable.

Ne partez pas avec des chaussures neuves. Utilisez-les au moins deux ou trois fois avant lors de randonnées. De même, assurez-vous que vos "vieilles chaussures" ne vont pas céder dès la première montée.

 

Les vêtements

- Une veste coupe-vent imperméable et respirante de type GORE TEX

- Une protection contre la pluie (cape de pluie ou veste imperméable et respirante)

- Une veste chaude type polaire ou doudoune légère

- Pantalon(s), Short(s), Tee-shirt(s) (éviter le coton et privilégier les matières respirantes).

- Vêtements de rechange et linge personnel

- Un maillot de bain et une serviette

- Gants fins et bonnet léger

 

L’orientation :

- Boussole

- Altimètre

- Porte-carte imperméable (pas indispensable car nous vous fournissons un protège document et une carte par jour)

 

Le couchage

Un sac de couchage de bonne qualité compact et léger (température de confort: + 5°) est essentiel pour tous les séjours impliquant des nuits en gîte, en refuge ou sous tente.

Pour les nuits en bivouac nous acheminons le matériel nécessaire.

 

Le pique-nique

- 1 boite hermétique individuelle (type « Tupperware ») de 0,5 litres environ pour contenir une portion de salade composée, des couverts (couteau, fourchette) et  un gobelet.

 

Petit matériel

- Gourde (1 litre et demi minimum). Une poche à eau type « Camelbak » est conseillée.

- Lunettes de soleil et crème solaire

- Casquette

- Une petite trousse de toilette, avec serviette

- Une lampe de poche ou frontale (pour la nuit)

- Une paire de tennis, ou de sandalettes (pour le soir)

- Papier hygiénique,  Boules Quiès  

 

Pharmacie

Vous devez vous munir d’une trousse personnelle contenant vos propres prescriptions médicales ainsi qu’une pharmacie d’appoint contenant : elastoplast large, double peau en prévention des ampoules, désinfectant, aspirine/paracétamol, pansements et compresses stériles.

 

Des "punaises de lit" peuvent être signalées dans certains refuges. Les hébergements traitent régulièrement leurs matelas, mais les randonneurs restent un vecteur de transmission d'étape en étape. Une personne n'est pas forcément sensible aux piqures. Munissez-vous toutefois d’un produit préventif pour désinfecter les vêtements (ex : "Biokill" ou "A-PAR"), et d'une pommade à base de cortisone en cas de piqûre.

 

 

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Tous les dimanches matin du 13 mai au 23 septembre 2018

 

Prix par personne : 650 €

Départ un autre jour : + 30 € par personne

 

Nous organisons les départs sur demande pour groupes constitués.

 

Nuit supplémentaire le samedi à Bavella en ½ pension : + 50 €

 

Possibilité de faire le GR20 intégral (enchaînement avec le GR20 Nord) :

+50 € la demi-pension intermédiaire en gîte d'étape à Vizzavona.

 

 

LE PRIX COMPREND

Les transferts Ajaccio-Bavella et Vizzavona -Ajaccio en ligne régulière

La pension complète du Jour 1 pour le déjeuner au Jour 6 après le déjeuner

Le carnet de route et les extraits de cartes IGN du parcours

L’assistance bagages décrite ci-dessus

L’assurance responsabilité civile

 

 

LE PRIX NE COMPREND PAS

Les vivres de courses au cours de la randonnée

Les boissons et dépenses personnelles

Les assurances annulation et rapatriement

De manière générale tout ce qui n’est pas cité dans "Ce prix comprend’’.

Les dépenses personnelles et les boissons

Le moyen de transport jusqu’au lieu de rendez vous

L’équipement individuel

Les nuits supplémentaires

Les assurances annulation et rapatriement

 

Nos circuits sont des forfaits. Les prestations non utilisées dans le forfait, de manière individuelle ou collective (transferts, hébergement, repas...) ne pourront être ni remboursées, ni échangées.

 

Attention toute modification du programme, de votre fait, sera à votre charge.

Pour votre sécurité, votre confort ou si les circonstances l’exigent, l’organisateur peut être amené à modifier l’itinéraire ou l'organisation.

 

 

 

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Rando à pied

Itinérant en boucleA partir de : 660 €Durée : 6 jours

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 1320 €Durée : 13 jours

GR20 Complet en liberté

France, Corse

Rando à pied

Itinérant en boucleA partir de : 878 €Durée : 10 jours

Tour du Mont Blanc Complet en liberté

France, Italie, SUISSE, Alpes du Nord

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

GR20 Sud en liberté | rando à pied - Espace Evasion