Espace evasion

GTA : Briançon - Menton en liberté

Séjour rando à pied - France Alpes du Sud - Liberté

Code voyage : RLGTA4
En bref
Randonnée itinérante en liberté entre Briançon et Menton. 16 jours de marche, 15 nuits en dortoir ou en chambre de 2.
Vous randonnez dans des espaces protégés : Parc Naturel Régional du Queyras et Parc National du Mercantour.
Passage au cœur de la Vallée des Merveilles

Rando à pied

Itinérant
Prix (à partir de) :
1050 €
Durée :
16 jours
Mode :
Liberté
Prochain départ :
Séjour en liberté
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

16 JOURS - 15 NUITS - 16  JOURS DE MARCHE

Des hautes montagnes des Écrins au ciel bleu de la Méditerranée, vous randonnerez sur un itinéraire de légende ! Pour traverser les Alpes, plusieurs itinéraires existent afin de rejoindre la « Grande Bleue » : le plus direct, c’est le GR5 qui arrive à Nice. Si vous disposez de plus de temps, le GR52 vous fera faire un détour à travers le parc national du Mercantour et par la Vallée des Merveille. Aucun doute, quel que soit la variante choisie, vous êtes sur l’un des 10 plus beaux treks de France ! Un véritable itinéraire au cœur de la nature, une variété de paysage incroyable, une faune exceptionnelle. Si ce grand classique renoue avec les standards fondamentaux de la randonnée : autonomie, refuge, petit dortoir…nous vous offrons également la possibilité de faire ce trek avec un peu plus de confort et de légèreté en choisissant la chambre de 2 et le transfert des bagages… Enfin, si vous ne disposez pas d’assez de temps, ou si la durée vous fait peur, vous pourrez effectuer ce trek en deux fois. Nos points forts : Un véritable trek alpin de 16 jours, Possibilité de séparer le parcours en 2 tronçons, Vous randonnez dans des espaces protégés : Parc Naturel Régional du Queyras et Parc National du Mercantour. Passage au cœur de la Vallée des Merveilles La possibilité d’opter pour des chambres de 2 La possibilité de faire transférer vos bagages selon les étapes

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Briançon - Brunissard (1780 m)

Briançon - Villard Saint Pancrace (1240 m) - Col des Ayes (2477 m) - Brunissard (1780 m)
C’est parti pour la Méditerranée ! A peine sortis de la gare de Briançon vous allez remonter le vallon des Ayes, passage ancestral entre le Queyras et le Briançonnais. Les randonneurs ont succédé aux colporteurs, militaires et autres visiteurs.
Descente sur la première vallée du Queyras, Arvieux, et ses maisons à arcades traditionnelles. (1870 m).
Dénivelée : + 1230 m, - 650 m.                             Temps de marche : 7h

Jour 02 : Brunissard (1780 m) - Ville Vieille (1380 m)

Brunissard (1780 m) - Souliers (1800m) - Ville-Vieille (1380 m)
Sentier en balcon sur la vallée puis un lac aux accents canadiens et des plus hameaux de montagne du Queyras.
Sortant de l’itinéraire classique nous découvrons les hameaux perchés de la vallée, vue imprenable sur Fort Queyras, véritable bastion de l’armée du roi sous Louis XIV. Avant d’arriver dans la vallée, gardez un œil ouvert...Vous découvrirez une fleur endémique : l’Astragale Queue de Renard ! (1870 m).
Dénivelée : +700 m, -950 m.                                     Temps de marche : 5h30

Jour 03 : Ville Vieille (1380 m) - Ceillac (1640 m)

Ville Vieille (1380 m) - Col Fromage (2300 m) - (crête des Chambrettes et col de Bramousse en option) - Ceillac (1640 m)
Pinède odorante, frais mélézin, jolies clairières fleuries, sonnailles des troupeaux nous conduisent aux alpages des Prés fromage ! Puis nous passons au pied de “Ruine Blanche” composé de gypse au blanc éclatant, qui rappelle un peu la Cappadoce.
Le franchissement du col Fromage (2301 m) permet de découvrir petit à petit, avec une vue aérienne, la chaîne de la Font Sancte et la plaine de Ceillac qui comblera les amateurs de photos !
Nuit en gîte d’étape.
Dénivelée : + 950 m, - 850 m.                                 Temps de marche : 5h50

Jour 04 : Lacs Miroir (2214 m) - Maljasset (1900 m)

Lacs Miroir (2214 m) et Sainte Anne (2415 m) - Col Girardin (2699 m) - Maljasset (1900 m).
Remonter le long du torrent de la cascade puis arriver au lac Miroir, petit bijou au pied d’une crête à plus de 3200 m. Un peu plus haut le lac Ste Anne, bleu turquoise, est dominé par le pic de la Font Sancte, point culminant du Parc Régional du Queyras (3385 m), un petit air de haute montagne.
Au col Girardin, passage avec la haute vallée de l'Ubaye, nous arrivons dans les Alpes de Haute Provence.
Dénivelée : + 1100 m, - 800 m.                              Temps de marche : 6h45

Jour 05 : Fouillouse - Larche (1660 m)

Fouillouse (1900 m) - Col du Vallonnet (2524 m) - Larche (1660 m)
Petit transfert de Maljasset à Fouillouse, hameau dominé par le Brec de Chambeyron (3389 m). Entre Fouillouse et Larche la montagne fut autrefois un lieu militaire stratégique, l’Italie n’est pas loin. Anciennes batteries, casernes avec vue imprenable, témoignages d’un autre temps, heureusement.
Dénivelée : + 900 m, - 200 m, + 200m, -850 m.                 Temps de marche : 7h

Jour 06 : Larche (1660 m) - Bousiéyas (1883 m)

Larche (1660 m) - Col de Larche (1675 m) - Pas de la Cavale (2671 m) - Bousiéyas (1883 m)
Nous entrons dans le Parc National du Mercantour par le vallon et le lac du Lauzanier (2285 m). Le Pas de la Cavale (2675 m). Et hop c’est déjà les Alpes Maritimes. Col des Fourches, toujours des casernes, mais aussi des chamois et des bouquetins.
Nuit à Bousiéyas.
Dénivelée : +1070 m, - 1000 m.                               Temps de marche : 6h30

Jour 07 : Bousieyas (1883 m) - St Etienne de Tinée (1160 m)

Bousiéyas (1883 m) - Col de la Colombière (2235 m) - St Dalmas le Selvage - Col d'Anelle (1739 m) - St Etienne de Tinée (1160 m)
Changement d’ambiance pour quelques jours. Nous quittons le minéral pour des paysages plus alpestres. Col de la Colombière (variante possible en A/R jusqu’à la tête de Vinaigre, 2394), St Dalmas le Selvage, St Etienne de Tinée, les villages et églises sont imprégnés de l’influence italienne.
Nuit à Saint Etienne de Tinée.
Dénivelée : + 350 m, - 700 m, +250 m, - 550 m       Temps de marche : 6h30

Jour 08 : Roya - Gite de Longon ou Vacherie de Roure (1883 m)

Roya - Col de Crousette (2480 m) - Col de Moulines (1981 m) - gîte de Longon ou vacherie de Roure (1883 m)
Petit transfert à la Roya Brebis du col de Crousette, vaches de Roure, la montagne est animée dans ses vastes alpages.
Dénivelée : + 1100 m, - 1050 m                               Temps de marche : 7h00

Jour 09 : Roure (1100 m) - Valdeblore (1050 m=

Roure (1100 m) - St Sauveur sur Tinée (450 m) - Rimplas (1000 m) - Saint Dalmas Valdeblore (1050 m)
Descente tranquille et découverte du beau hameau de Roure puis du village de Saint-Sauveur-sur-Tinée.
Remontée vers les villages perchés du haut pays niçois : Rougios ou La Bolline et Rimplas, et Saint Dalmas, flânerie dans ses ruelles étroites typiques. D’autant plus que les nuits suivantes nous retrouverons un peu plus de tranquillité.
Dénivelée : + 850 m, - 1470 m                                 Temps de marche : 7h00

Jour 10 : Valde blore (1050 m) - Le Boréon (1500 m)

Valdeblore (1050m) - col du Barn (2452m) - Le Boréon (1500m)
Nous quittons l’itinéraire classique du GR5 pour découvrir la vallée de la Vésubie. Même si la végétation devient méditerranéenne, mais les pelouses alpines ne sont pas bien loin. Lacs des Millefonts puis col du Barn : le Boréon et son refuge ne sont plus plus bien loins.
Dénivelée : + 1350 m, - 1112 m                    Temps de marche : 7h30

Jour 11 : Le Boréon (1500 m) - La Madone de Fenestre (1820 m)

Le Boréon (1500m) - Pas des Ladres (2448m) - La Madone de Fenestre (1820 m)
Un peu de répit pour cette journée…L’étape est courte mais raide.., Mais ça vous laissera le temps de profiter des lacs et du cirque de la Madone.
Dénivelée : + 800 m, - 530 m                        Temps de marche : 4h30

Jour 12 : La Madone de Fenestre (1820 m) - Refuge de Nice (2232 m)

La Madone de Fenestre (1820 m) - Pas du Mont Colomb (2548 m) - Refuge de Nice (2232 m)
Vous côtoyez les plus hauts sommets du Mercantour, dont certains flirtant avec les 3000m et visibles depuis la Méditerranée par temps clair, avec de nouveau des lacs et des chamois. A partir de là, vous partez pour 3 jours en pleine montagne ! La végétation se fait plus discrète et le monde minéral fait peu à peu son apparition. L’étape se termine avec la vue sur le lac de la Fou, au refuge de Nice.
Dénivelée : + 745 m, - 410 m                        Temps de marche : 4h30

Jour 13 : Refuge de Nice (2232 m) - Refuge des Merveilles)

Refuge de Nice (2232 m) - Baisses du Basto (2693 m) et de Valmasque (2549 m) - Refuge des Merveilles (2130 m)
Ces baisses sont bien hautes…Du minéral, des lacs et des alpages jusqu’à la vallée sacrée : la Vallée des Merveilles. Pour cette étape en pleine montagne, il ne faut pas partir trop tard. En arrivant tôt au refuge, vous pourrez profiter de la visite guidée de ce site remarquable.
Des milliers de gravures à découvrir : des corniformes, des attelages, le visage du « Christ ». Un site unique et remarquable qui est sans aucun doute un point fort de ce trek !
Dénivelée : + 670 m, - 760 m                                    Temps de marche : 4h30

Jour 14 : Refuge des Merveilles (2130 m) - Camp d'Argent (1740 m)

Refuge des Merveilles (2130 m) - Crête de Lauthion (2000 m) - Turini, Camp d’Argent (1740 m)
Cette étape marque définitivement une transition des hautes montagnes vers la mer... Sous l’œil malin du Mont Bégo, la mise en jambe sera agréable et commencera par une série de lacs. C’est au pas du Diable que vous verrez enfin la grande bleue : la baie des anges de Nice, la côte découpée de la Roya… et en cherchant bien, si vous vous écartez un peu du sentier vous pourrez apercevoir la Corse !
Dénivelée : + 670 m, - 760 m                                    Temps de marche : 5h00

Jour 15 : Turin iCamp d'Argent (1470 m) - Sospel (350 m)

Turini, Camp d’Argent (1470m) - Crête de Ventabren (1900m) - Sospel (350m)
On se rapproche de la mer mais ce n’est pas encore terminé ! On vous prévient, ça va chauffer dans les cuisses ! Place aux dénivelés négatifs pour une journée extraordinaire et panoramique le long de la crête de Ventabren !
La végétation se transforme et prend des accents méditerranéens : la haute vallée de la Bévéra et ses forêts de mélèzes, épicéas, laisse peu à peu place aux pins maritimes et aux oliviers !
Dénivelée : + 470 m, - 1850 m                                 Temps de marche : 5h00

Jour 16 : Sospel (350 m) - Menton

Sospel (350m) - Col du Berceau (1100m) - Menton
 
Dernière étape, dernière montée... La mer se mérite ! Il faudra commencer par prendre un peu d’altitude, rejoindre les derniers sommets qui surplombent la mer, puis apprécier les sous-bois odorants. Le point de bascule : le Col du Berceau. Face à vous, les Alpes plongent dans la mer… Le contraste devient saisissant, et le paysage laisse place au calcaire et au bleu de la Méditerranée.
Arrivée à Menton, un seul conseil : tournez le dos à la mer et regardez les montagnes, quittez vos chaussures, retournez-vous… et courez dans l’eau pour un bon bain !
Dénivelée : + 1150 m, - 1480 m                               Temps de marche : 5h00

Avertissement

En fonction de la météorologie, des conditions d’enneigement de fin de printemps, d’une surcharge éventuelle d’un hébergement ou pour toutes autres raisons indépendantes de notre volonté, nous pouvons être amené à exceptionnellement modifier ce programme. Notre implantation locale nous permet de répondre au mieux à ces contraintes sans nuire à l’intérêt de votre séjour.

Attention, lorsque vous aurez commencé votre randonnée vous devrez suivre le programme indiqué et aucune modification d’hébergement ne pourra être effectuée.

Une question sur ce séjour ?
Jour 01 : Briançon - Brunissard (1780 m)

Briançon - Villard Saint Pancrace (1240 m) - Col des Ayes (2477 m) - Brunissard (1780 m)
C’est parti pour la Méditerranée ! A peine sortis de la gare de Briançon vous allez remonter le vallon des Ayes, passage ancestral entre le Queyras et le Briançonnais. Les randonneurs ont succédé aux colporteurs, militaires et autres visiteurs.
Descente sur la première vallée du Queyras, Arvieux, et ses maisons à arcades traditionnelles. (1870 m).
Dénivelée : + 1230 m, - 650 m.                             Temps de marche : 7h

Jour 02 : Brunissard (1780 m) - Ville Vieille (1380 m)

Brunissard (1780 m) - Souliers (1800m) - Ville-Vieille (1380 m)
Sentier en balcon sur la vallée puis un lac aux accents canadiens et des plus hameaux de montagne du Queyras.
Sortant de l’itinéraire classique nous découvrons les hameaux perchés de la vallée, vue imprenable sur Fort Queyras, véritable bastion de l’armée du roi sous Louis XIV. Avant d’arriver dans la vallée, gardez un œil ouvert...Vous découvrirez une fleur endémique : l’Astragale Queue de Renard ! (1870 m).
Dénivelée : +700 m, -950 m.                                     Temps de marche : 5h30

Jour 03 : Ville Vieille (1380 m) - Ceillac (1640 m)

Ville Vieille (1380 m) - Col Fromage (2300 m) - (crête des Chambrettes et col de Bramousse en option) - Ceillac (1640 m)
Pinède odorante, frais mélézin, jolies clairières fleuries, sonnailles des troupeaux nous conduisent aux alpages des Prés fromage ! Puis nous passons au pied de “Ruine Blanche” composé de gypse au blanc éclatant, qui rappelle un peu la Cappadoce.
Le franchissement du col Fromage (2301 m) permet de découvrir petit à petit, avec une vue aérienne, la chaîne de la Font Sancte et la plaine de Ceillac qui comblera les amateurs de photos !
Nuit en gîte d’étape.
Dénivelée : + 950 m, - 850 m.                                 Temps de marche : 5h50

Jour 04 : Lacs Miroir (2214 m) - Maljasset (1900 m)

Lacs Miroir (2214 m) et Sainte Anne (2415 m) - Col Girardin (2699 m) - Maljasset (1900 m).
Remonter le long du torrent de la cascade puis arriver au lac Miroir, petit bijou au pied d’une crête à plus de 3200 m. Un peu plus haut le lac Ste Anne, bleu turquoise, est dominé par le pic de la Font Sancte, point culminant du Parc Régional du Queyras (3385 m), un petit air de haute montagne.
Au col Girardin, passage avec la haute vallée de l'Ubaye, nous arrivons dans les Alpes de Haute Provence.
Dénivelée : + 1100 m, - 800 m.                              Temps de marche : 6h45

Jour 05 : Fouillouse - Larche (1660 m)

Fouillouse (1900 m) - Col du Vallonnet (2524 m) - Larche (1660 m)
Petit transfert de Maljasset à Fouillouse, hameau dominé par le Brec de Chambeyron (3389 m). Entre Fouillouse et Larche la montagne fut autrefois un lieu militaire stratégique, l’Italie n’est pas loin. Anciennes batteries, casernes avec vue imprenable, témoignages d’un autre temps, heureusement.
Dénivelée : + 900 m, - 200 m, + 200m, -850 m.                 Temps de marche : 7h

Jour 06 : Larche (1660 m) - Bousiéyas (1883 m)

Larche (1660 m) - Col de Larche (1675 m) - Pas de la Cavale (2671 m) - Bousiéyas (1883 m)
Nous entrons dans le Parc National du Mercantour par le vallon et le lac du Lauzanier (2285 m). Le Pas de la Cavale (2675 m). Et hop c’est déjà les Alpes Maritimes. Col des Fourches, toujours des casernes, mais aussi des chamois et des bouquetins.
Nuit à Bousiéyas.
Dénivelée : +1070 m, - 1000 m.                               Temps de marche : 6h30

Jour 07 : Bousieyas (1883 m) - St Etienne de Tinée (1160 m)

Bousiéyas (1883 m) - Col de la Colombière (2235 m) - St Dalmas le Selvage - Col d'Anelle (1739 m) - St Etienne de Tinée (1160 m)
Changement d’ambiance pour quelques jours. Nous quittons le minéral pour des paysages plus alpestres. Col de la Colombière (variante possible en A/R jusqu’à la tête de Vinaigre, 2394), St Dalmas le Selvage, St Etienne de Tinée, les villages et églises sont imprégnés de l’influence italienne.
Nuit à Saint Etienne de Tinée.
Dénivelée : + 350 m, - 700 m, +250 m, - 550 m       Temps de marche : 6h30

Jour 08 : Roya - Gite de Longon ou Vacherie de Roure (1883 m)

Roya - Col de Crousette (2480 m) - Col de Moulines (1981 m) - gîte de Longon ou vacherie de Roure (1883 m)
Petit transfert à la Roya Brebis du col de Crousette, vaches de Roure, la montagne est animée dans ses vastes alpages.
Dénivelée : + 1100 m, - 1050 m                               Temps de marche : 7h00

Jour 09 : Roure (1100 m) - Valdeblore (1050 m=

Roure (1100 m) - St Sauveur sur Tinée (450 m) - Rimplas (1000 m) - Saint Dalmas Valdeblore (1050 m)
Descente tranquille et découverte du beau hameau de Roure puis du village de Saint-Sauveur-sur-Tinée.
Remontée vers les villages perchés du haut pays niçois : Rougios ou La Bolline et Rimplas, et Saint Dalmas, flânerie dans ses ruelles étroites typiques. D’autant plus que les nuits suivantes nous retrouverons un peu plus de tranquillité.
Dénivelée : + 850 m, - 1470 m                                 Temps de marche : 7h00

Jour 10 : Valde blore (1050 m) - Le Boréon (1500 m)

Valdeblore (1050m) - col du Barn (2452m) - Le Boréon (1500m)
Nous quittons l’itinéraire classique du GR5 pour découvrir la vallée de la Vésubie. Même si la végétation devient méditerranéenne, mais les pelouses alpines ne sont pas bien loin. Lacs des Millefonts puis col du Barn : le Boréon et son refuge ne sont plus plus bien loins.
Dénivelée : + 1350 m, - 1112 m                    Temps de marche : 7h30

Jour 11 : Le Boréon (1500 m) - La Madone de Fenestre (1820 m)

Le Boréon (1500m) - Pas des Ladres (2448m) - La Madone de Fenestre (1820 m)
Un peu de répit pour cette journée…L’étape est courte mais raide.., Mais ça vous laissera le temps de profiter des lacs et du cirque de la Madone.
Dénivelée : + 800 m, - 530 m                        Temps de marche : 4h30

Jour 12 : La Madone de Fenestre (1820 m) - Refuge de Nice (2232 m)

La Madone de Fenestre (1820 m) - Pas du Mont Colomb (2548 m) - Refuge de Nice (2232 m)
Vous côtoyez les plus hauts sommets du Mercantour, dont certains flirtant avec les 3000m et visibles depuis la Méditerranée par temps clair, avec de nouveau des lacs et des chamois. A partir de là, vous partez pour 3 jours en pleine montagne ! La végétation se fait plus discrète et le monde minéral fait peu à peu son apparition. L’étape se termine avec la vue sur le lac de la Fou, au refuge de Nice.
Dénivelée : + 745 m, - 410 m                        Temps de marche : 4h30

Jour 13 : Refuge de Nice (2232 m) - Refuge des Merveilles)

Refuge de Nice (2232 m) - Baisses du Basto (2693 m) et de Valmasque (2549 m) - Refuge des Merveilles (2130 m)
Ces baisses sont bien hautes…Du minéral, des lacs et des alpages jusqu’à la vallée sacrée : la Vallée des Merveilles. Pour cette étape en pleine montagne, il ne faut pas partir trop tard. En arrivant tôt au refuge, vous pourrez profiter de la visite guidée de ce site remarquable.
Des milliers de gravures à découvrir : des corniformes, des attelages, le visage du « Christ ». Un site unique et remarquable qui est sans aucun doute un point fort de ce trek !
Dénivelée : + 670 m, - 760 m                                    Temps de marche : 4h30

Jour 14 : Refuge des Merveilles (2130 m) - Camp d'Argent (1740 m)

Refuge des Merveilles (2130 m) - Crête de Lauthion (2000 m) - Turini, Camp d’Argent (1740 m)
Cette étape marque définitivement une transition des hautes montagnes vers la mer... Sous l’œil malin du Mont Bégo, la mise en jambe sera agréable et commencera par une série de lacs. C’est au pas du Diable que vous verrez enfin la grande bleue : la baie des anges de Nice, la côte découpée de la Roya… et en cherchant bien, si vous vous écartez un peu du sentier vous pourrez apercevoir la Corse !
Dénivelée : + 670 m, - 760 m                                    Temps de marche : 5h00

Jour 15 : Turin iCamp d'Argent (1470 m) - Sospel (350 m)

Turini, Camp d’Argent (1470m) - Crête de Ventabren (1900m) - Sospel (350m)
On se rapproche de la mer mais ce n’est pas encore terminé ! On vous prévient, ça va chauffer dans les cuisses ! Place aux dénivelés négatifs pour une journée extraordinaire et panoramique le long de la crête de Ventabren !
La végétation se transforme et prend des accents méditerranéens : la haute vallée de la Bévéra et ses forêts de mélèzes, épicéas, laisse peu à peu place aux pins maritimes et aux oliviers !
Dénivelée : + 470 m, - 1850 m                                 Temps de marche : 5h00

Jour 16 : Sospel (350 m) - Menton

Sospel (350m) - Col du Berceau (1100m) - Menton
 
Dernière étape, dernière montée... La mer se mérite ! Il faudra commencer par prendre un peu d’altitude, rejoindre les derniers sommets qui surplombent la mer, puis apprécier les sous-bois odorants. Le point de bascule : le Col du Berceau. Face à vous, les Alpes plongent dans la mer… Le contraste devient saisissant, et le paysage laisse place au calcaire et au bleu de la Méditerranée.
Arrivée à Menton, un seul conseil : tournez le dos à la mer et regardez les montagnes, quittez vos chaussures, retournez-vous… et courez dans l’eau pour un bon bain !
Dénivelée : + 1150 m, - 1480 m                               Temps de marche : 5h00

Avertissement

En fonction de la météorologie, des conditions d’enneigement de fin de printemps, d’une surcharge éventuelle d’un hébergement ou pour toutes autres raisons indépendantes de notre volonté, nous pouvons être amené à exceptionnellement modifier ce programme. Notre implantation locale nous permet de répondre au mieux à ces contraintes sans nuire à l’intérêt de votre séjour.

Attention, lorsque vous aurez commencé votre randonnée vous devrez suivre le programme indiqué et aucune modification d’hébergement ne pourra être effectuée.

Une question sur ce séjour ?

Le jour 1 à la gare de Briançon


Accès train : gare de Briançon

Renseignements : SNCF 3635 (0,34 €/mn) ou sur www.voyages-sncf.com

 

En venant du nord :

. Liaison quotidienne par train couchette de Paris (gare d’Austerlitz)

. Ligne TGV vers Valence et Grenoble puis correspondances par TER pour Briançon
En venant du sud :

. Ligne TER Marseille-Briançon


Vous venez en train depuis Paris avec arrivée en gare de OULX (Italie)

Liaison quotidienne et directe de Paris à Turin par le « TGV » italien : le Pendolino. Descendre en gare de Oulx ou une navette assure les transferts pour rejoindre Briançon (service régulier / 7,5 € ) avec arrivée en gare de Briançon environ 1 heure après (se renseigner au 04 92 502 505 ou 04 92 20 47 50)


Accès voiture :

En arrivant du nord (Grenoble) rejoindre Briançon par le col du Lautaret. Depuis le sud, suivre la direction Gap puis Embrun. Possibilité en arrivant également du nord (Lyon, Annecy, Chambéry) d’emprunter l’autoroute vers la Maurienne et le tunnel du Fréjus. Sortir à Oulx et franchir le col du Montgenèvre. Par la Maurienne, l’été il est également possible de gagner les Hautes-Alpes par le col du Galibier en quittant l’autoroute à Saint-Michel de Maurienne.
NOTA : afin de retrouver votre voiture en fin de circuit vous pouvez également déposer votre véhicule à Nice puis gagner ensuite Briançon le départ du circuit (de nombreux parkings payants et sécurisés sont à votre disposition dans le centre de Nice et proche de la gare)

 

Parking voitures

Durant le séjour, vous avez la possibilité de stationner votre véhicule :

- Sur le petit parking de la gare (souvent plein).

- sur le parking situé en face de la gare


Ces parkings sont éclairés et aucun problème n’est à déplorer depuis que nous l’utilisons !

- Dans l’un des parkings souterrains et surveillés situés à environ 3 km de la gare, « LE VAL CHANCEL » (près de la caserne du 159e RIA) ou « LE PROREL » (près du télécabine du même nom). S’adresser au 04.92.20.59.88 (environ 20 € pour 7 jours)


La gare est à environ 20 minutes à pied depuis ces parkings mais vous pouvez utiliser les transports en commun (renseignements TUB 04 92 20 47 10) où un taxi (Allo -Taxi Briançon )

 

Le jour 16 à Menton en fin de randonnée.

 

Pour retourner à Briançon :

Vous devez d’abord rejoindre Nice, liaison en train MENTON - NICE, deux trajets par heure en général.

 

Depuis Nice :

  • Autocars réguliers de Nice Gare routière à Gap tous les jours (compagnie LER - ligne 21 bis) puis un bus de Gap à Briançon
  • Trains réguliers de Nice à Marseille Saint Charles puis bus jusqu’à Briançon (compagnie LER - ligne 29)
  • Trains réguliers de Nice à Briançon via Marseille Saint Charles ou Aix en Provence
  • Possibilité également de louer un véhicule entre Nice et Gap puis d’utiliser le train de gap à Briançon.

 

Plus d’information sur les sites des transporteurs :

 

NOTA : afin de retrouver votre voiture en fin de circuit vous pouvez également déposer votre véhicule à Menton puis gagner ensuite Briançon le départ du circuit (de nombreux parkings payants et sécurisés sont à votre disposition dans le centre de Menton et proche de la gare)

 

Durant la randonnée, vous devez être en possession des documents suivants :

- Carte d'identité en cours de validité ou Passeport.

- Carte vitale.

- Dépliant de votre assurance voyage “MMA Assistance” reçu lors de votre inscription (si vous avez souscrit cette assurance auprès de nos bureaux) ou de votre assurance personnelle (numéro de contrat + numéro de téléphone)

 

 

Marcheurs experts

Niveau 4 sur une échelle de 5.

Étapes de 5 à 8h de marche en moyenne. Itinéraire réservé aux randonneurs aguerris aux efforts répétés. Dénivelés positifs de 700 à 1200 m environ pour des distances de 15 à 20 km. Sentiers bien marqués avec quelques passages caillouteux en altitude. En début de saison, des névés peuvent persister sur les cols élevés

 

 

Deux formules au choix sont proposées :

  • En gîte et refuge de montagne en chambres collectives
  • En gîte et hôtel en chambre de 2 sauf pour J1, J8, J11, J12 et J13.

 

Dans les deux formules, la dernière nuit se fait obligatoirement en auberge 2* afin de bien vous reposer et d’arriver en forme pour votre arrivée à Menton. Attention pour les deux formules, vous devez prévoir votre drap sac et votre serviette de toilette car tous les établissements n’en disposent pas.

Repas du soir et petit déjeuner assurés par les hébergeurs

Pique-nique de midi à préparer par vos soins à l’aide des commerces locaux ou possibilité de les réserver auprès de l’hébergeur à votre arrivée à l’étape.

Possibilité sur Menton de vous réserver un hôtel si vous ne partez pas le soir même. Il est conseiller de réserver le plus tôt possible avant votre arrivée.

 

 

Afin d’éviter certaines portions de routes obligatoires, nous vous organisons un transfert en taxi les jours 5 et 8 le matin pour rejoindre le départ de la randonnée. Ce seront les seules « entorses » à la traversée.

Pour gagner en temps et en confort de marche, vous pourrez opter pour deux transferts supplémentaires : jour 6 le matin, et jour 9 en fin de journée. Cela peut vous permettre de gagner 1h sur votre étape

 

L’isolement de certains hébergements et le franchissement de nombreux cols pour accéder aux vallées entraînent des surcoûts importants de transport de bagages.

Nous vous proposons de parcourir cette randonnée en autonomie dans l’esprit des grandes traversées alpines.

Toutefois, pour ceux qui le souhaitent, il est possible de faire transférer vos bagages tout le long du parcours sauf pour 3 nuits : les J8, J12, J13

 

A partir de 1 personne

 

 

Pas d’accompagnateur en montagne sur ce séjour, vous randonnez sous votre propre responsabilité. Nous vous fournissons les documents nécessaires à votre randonnée mais Destinations Queyras ne peut en aucun cas être tenu pour responsable d’un problème quel qu’il soit, survenu pendant le parcours de votre randonnée (état du sentier, niveau physique pas adapté au circuit, mauvaise appréciation d’un horaire, erreur de lecture de la carte, mauvais temps, retard, fatigue excessive, égarement ou autres imprévus…) ceux ci restent évidemment à votre charge et sous votre responsabilité.

 

Les itinéraires détaillés ci-dessus ne sont qu’indicatifs. Ils sont réservés à de bons marcheurs et empruntent uniquement le sentier GR5 et GR52 balisés (rouge et blanc) de la Grande Traversée des Alpes.

Celui-ci est facilement repérable tout au long du chemin à l’aide des marques peintes régulières et de panneaux indicateurs aux intersections.

Les temps de marche sont basés sur les usages de la randonnée soit un dénivelé positif de 350 m/heure dans les ascensions, pour un dénivelé négatif d’environ 500 m/heure dans les descentes, et d’une vitesse moyenne de marche de 3,5 km/h sur les parties plates. Ces évaluations respectent les informations que vous pouvez trouver sur le terrain (départ des balades par exemple) ou mentionnées dans les divers guides de randonnée.

 

Sur cet itinéraire, vous marchez bien sûr sous votre propre responsabilité. La base de la sécurité pour randonner en montagne est de savoir lire une carte IGN au 1/25 000 en association avec l’emploi d’un altimètre, voire d’une boussole ou d’un GPS.

Il vous appartient de vous renseigner auprès des hébergements ou des Offices du tourisme à votre arrivée de l’évolution météorologique (bulletins affichés) ou d’appeler le répondeur météo au 08 92 68 02 … (les 2 derniers chiffres sont celui du département intéressé)

 

SECURITE-SECOURS

Nous tenons à vous mettre en garde sur l’efficacité du portable en milieu montagnard. En effet, si les villages sont bien couverts par les réseaux de téléphonie mobile, sachez que de très nombreuses zones d’ombre subsistent en altitude et que votre appareil s’avérera parfois inutile au cours de ce circuit.

Toutefois si un réseau est présent, en cas de besoin nous vous conseillons de composer le 112 qui est le numéro d’appel européen d’urgence prioritaire.

 

Le carnet de route contenant le descriptif détaillé jour par jour du circuit et l’extrait de carte de l’étape à l’échelle 1/25000.

Vous trouverez également les informations pratiques telles que les commerces ou services à disposition dans les villages.

Les « vouchers » ou bons d’échange que vous devrez remettre aux différents prestataires (hébergeurs, taxi…)

 

NOTA : Ces documents vous seront envoyés par nos soins lors du règlement du solde de votre circuit.

 

Vous trouverez cet équipement dans les magasins de notre partenaire : www.auvieuxcampeur.fr

Nous vous conseillons de confectionner votre sac à dos en respectant la liste ci-dessous, et n’oubliez pas que l’on peut faire un peu de lessive au refuge !

 

Vêtements : pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :

- un sous-pull à manches longues en matière respirante.

- une veste en fourrure polaire chaude.

- une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex.


En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable.

Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable. Ces 3 couches doivent toujours être dans votre sac à dos car en montagne le temps change très vite.

Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.

Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtu d’une veste polaire. Eviter les anoraks : trop chauds et encombrants.


Dans votre sac à dos

• 1 sac à dos de 35/45 litres à armature souple.

• 2 bâtons télescopiques.

• 1 boussole et si vous l’avez : un altimètre (très utile)

• 1 grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos.

• 1 sous-pull à manches longues en matière respirante.

• 1 veste en fourrure polaire.

• 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex avec capuche.

• 1 cape de pluie

• 1 chapeau ou casquette contre le soleil

• 1 petit bonnet léger avec des petits gants en polaire pour se protéger du froid ou du vent

• 1 pantalon de trekking ample.

• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, à semelle

de type Vibram. Penser à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps

• 1 paire de guêtre basse (facultative)

• Obligatoire : 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité.

• Obligatoire : 1 crème solaire et stick à lèvre protecteur.

• 1 maillot de bain (facultatif) et une petite serviette de toilette si vous pensez vous baigner dans un lac ou torrent

• 1 thermos ou une gourde de préférence isotherme (1,5 litre minimum).

• 1 couteau de poche de type Opinel.

• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance.

• 1 petit rouleau de papier toilette, des mouchoirs.

• 1 boite plastique hermétique (contenance 0,3 litre minimum) + gobelet + couverts.
• 1 lampe frontale ou lampe de poche.

• 1 couverture de survie.

• 1 appareil-photo et/ou jumelles (facultatif).


 

Dans votre sac transporté à l’hébergement

• 1 pantalon confortable pour le soir.

• 1 paire de basket légère pour le soir.

• 2 t-shirts manches courtes en matière respirante de préférence (1 pour 2 à 3 jours de marche).
• 2 paires de chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche). Privilégier la laine ou les chaussettes spécifiques randonnée. Attention au coton pour les ampoules.
• des sous-vêtements.

• 1 nécessaire de toilette (privilégier l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages).

• 1 serviette de toilette qui sèche rapidement.

• 1 paire de Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif).

• 1 drap-sac. Les duvets sont inutiles.


 

Pharmacie personnelle :

• vos médicaments habituels.

• des médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence.

• des pastilles contre le mal de gorge.

• Obligatoire : une bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8cm de large,

• des jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes.

• des doubles peaux (type Compeed ou SOS ampoules).

• une pince à épiler.

 


Votre trousse de pharmacie doit être réduite au maximum. Dans votre sac à dos, vos médicaments personnels, quelques pansements, élastoplaste, etc.

Pour la trousse de toilette, privilégiez l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages.

 

Attention ! Quel que soit la formule choisie, le drap sac et la serviette de toilette sont obligatoire pour dormir dans les gîtes et refuges

 

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Départ selon votre choix de mi-juin (en fonction de la fonte de la neige en altitude) à fin septembre 2018 (en fonction de la fermeture des hébergements)

 

En formule chambre collective et chambre de 2 (J15)

  • 1150 €/pers pour 1 participant
  • 1090 €/pers pour 2 à 3 participants
  • 1050 €/pers pour 4 à 6 participants
  • Au-delà nous consulter

 

En formule chambre de 2 sauf J1,J8,J11, J12,J13

  • 1320 €/pers pour 1 participant*
  • 1250 €/pers pour 2 à 3 participants (en chambre de 2 ou 3)
  • 1175 €/pers pour 4 à 6 participants
  • Au-delà nous consulter

 

*si vous êtes seul et que vous souhaitez être en chambre, il faut prévoir un supplément single sur certaines étapes. Supplément variable selon les disponibilités. Nous contacter.

 

Supplément transfert de vos bagages (sauf j8, j12, j13)

  • 815 €/pers pour 1 participant
  • 420 €/pers pour 2 participants
  • 290 €/pers pour 3 participants
  • 225 €/pers pour 4 participants
  • 185 €/pers pour 5 participants
  • 160 €/pers pour 6 participants

 

LE PRIX COMPREND

  • Les frais d’organisation et de réservation du circuit
  • L’hébergement en 1/2 pension en formule gîte et refuge ou en chambre de 2 selon la formule choisie du soir du jour 1 au petit déjeuner du jour 16. Pour la chambre de 2, impossible 5 nuits : le jour 1, j8, j11, j12, j13
  • Le « kit » de randonnée (carnet de route avec extraits de cartes IGN 1/25000)
  • Les transferts en taxi des jours 5 et 8
  • Le transport des bagages selon l’option choisie

LE PRIX NE COMPREND PAS

  • Les assurances à 3,9%
  • Les pique-niques de midi
  • Le transfert retour à votre véhicule
  • Le transport des bagages selon l’option choisie
  • Tout ce qui ne figure pas dans « le prix comprend »
  • L’équipement individuel

 

 

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 750 €Durée : 12 jours

GTA : Briançon - Nice en liberté

France, Alpes du Sud

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 985 €Durée : 14 jours

GTA : Evian - Briançon en Liberté

France, Alpes du Nord

Rando à pied

Itinérant en linéaireA partir de : 515 €Durée : 7 jours

GTA : Evian - Chamonix en liberté

France, Alpes du Nord

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

GTA : Briançon - Menton en liberté | rando à pied - Espace Evasion