Se connecter
  Se déconnecter

Tour du Mont Viso

Séjour rando à pied - France Alpes du Sud - Accompagné

Code voyage : RATVIS
En bref
Randonnée itinérante faisant le Tour du Mont Viso en 7 jours (Queyras, Alpes du Sud, France, Italie). Partez une semaine accompagné d’un guide et découvrez le sommet le plus élevé des Alpes méridionales italiennes (3841 m). Découvrez notre itinéraire unique qui vous surprendra avec sa faune riche et variée (vous aurez peut-être même la chance d’observer la salamandre de Lanza, espèce présente nulle part ailleurs !). Une randonnée d’un niveau expert qui vous plongera à la découverte des paysages époustouflants, uniques et variés du Viso. Hébergement en gîte et refuge.

Rando à pied

Itinérant
Prix (à partir de) :
795 €
Durée :
5 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
01/07/2024
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT
Hébergement en Refuge ou Bivouac
En savoir plus

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec
Perché majestueusement dans les Alpes méridionales, le mont Viso, également surnommé le « roi de pierre » ou « le visible », domine le paysage de son imposante silhouette culminant à 3 841 mètres. Cet emblématique sommet séduit tant les alpinistes que les randonneurs, offrant une expérience inoubliable dans un cadre exceptionnel. Notre circuit de randonnée transfrontalière sur 5 jours vous emmène à la découverte de cette merveille naturelle, loin des sentiers battus décrits dans les guides traditionnels. En explorant des chemins peu fréquentés et des hébergements intimistes, vous serez plongés au cœur d'une variété de paysages spectaculaires.

Ce tour du Mont Viso offre une immersion authentique au pied des parois du massif, permettant une escapade loin de la foule dans des décors somptueux. Nous vous proposons chaque jour des pique-niques légers pour alléger votre sac à dos et vous permettre de profiter pleinement de cette aventure. La région regorge d'une faune et d'une flore riches et diversifiées, avec notamment la chance d'apercevoir la salamandre de Lanza, une espèce endémique du Viso, qui ajoute une touche unique à cette expérience.
Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 1 :

De l’Echalp au Refuge du Viso
RDV à 9 h 00 en tenue de randonnée
Après une vérification des sacs et un dernier tri de vos affaires à prendre, notre première journée de randonnée débute avec une montée progressive vers le refuge, nous préparant ainsi aux défis à venir. Le Pré Michel nous charme par sa flore préservée, avant que le Grand Belvédère du Viso ne nous offre des panoramas à couper le souffle. Selon les conditions, nous pourrons poursuivre vers la frontière Italienne, l’occasion d’échanger des salutations avec d'autres randonneurs, enrichissant notre expérience. Puis, nous plongeons dans la Réserve du Mont Viso, où la nature nous enveloppe de toute sa splendeur. 

Dénivellations : + 920 m, -417 m Temps de marche : 6 h 00

Jour 2 :

Du Refuge Du Viso  au Refuge  Bagnour (2 019 m) 
Nous franchissons la frontière italienne par le Col Vallante, traversant un vallon sauvage où chamois et bouquetins sont souvent de la partie, jusqu'au Passo Dela Losetta à près de 2 900 m. Un détour rapide jusqu'à la Punta Losetta à 3 052 m nous offre des panoramas époustouflants sur la chaîne alpine. En descendant vers le refuge Vallanta, remarquable par son architecture intégrée, nous saluons Livio, un guide local réputé, puis continuons vers les Granges Soulières. Là, nous dénichons le sentier en balcon menant au charmant refuge, niché dans une clairière. La descente depuis la Punta Losetta, du haut des neiges éternelles aux anciennes terrasses agricoles de la vallée, révèle toutes les richesses de la montagne : roches colorées, alpages fleuris, forêts d'« elvu » typiques. Nuit en petit refuge avec douche chaude.

Dénivellations : + 1 010 m ; - 1430 m Temps de marche : 7 h

Jour 3 :

De Bagnour à Alpetto (2 275 m) par la Punta Malta (2 997 m)
Une météo clémente et une bonne connaissance des lieux sont essentielles pour explorer le vallon très sauvage deï Duc. Nous suivons un chemin à travers le « Bosco del allevé », débouchant au pied de la majestueuse Cima delle Lobie (3 016 m), puis empruntons un sentier à travers un immense pierrier pour atteindre la Punta Malta à près de 3 000 m. De là, nous contemplons la face Sud du Viso et la vaste plaine du Pô à l'horizon. Après avoir franchi quelques escarpements rocheux, nous atteignons le Passo San Chiaffredo (2 762 m), où nous retrouvons le GR classique du tour du Viso et la GTA. Un sentier bien aménagé nous conduit en balcon jusqu'au Passo Galarino (2 728 m), marquant la transition vers le versant Est du massif. En descendant à travers les alpages verdoyants, nous rejoignons le refuge près d'un charmant lac. Nuit en petit refuge avec douche chaude.

Dénivellations : + 980 m, - 725 m Temps de marche : 6 h 30

Jour 4 :

De Alpetto à Giacoletti par le Viso Mozzo (3 019 m)
Aujourd'hui, nous explorons la grande traversée Est du massif, une journée plus aisée mais tout aussi spectaculaire, avec 2 cols, 7 lacs et l'ascension d'un sommet de plus de 3 000 mètres ! Après avoir rejoint le lac de Costa Grande et le refuge Sella, notre "camp de base", nous nous élevons au-dessus du lac du Viso et traversons la moraine du glacier Noir. Nous avons l'option de gravir le Viso Mozzo pour une vue imprenable. En descendant vers le lac Chiaretto, puis en remontant vers le refuge Giacoletti, nous découvrons une succession de lacs et un panorama saisissant au coucher du soleil. Nuit en petit refuge avec douche chaude.

Dénivellations : + 400 m pour le col, (+ 370 m pour le pic en option), - 400 m (- 770 m depuis le pic) + 470 m pour le refuge Horaire : 5 h 30 ou 7 h avec l’option au pic

Jour 5

De Giacoletti à L’Echalp par le tunnel de la Traversette
À 2 744 mètres, nous amorçons notre journée en descendant du refuge. Une pente raide le long d'une moraine nous guide vers le sentier "del Postino", rénové par le gardien du refuge, Andréa. Autrefois utilisé par le facteur militaire pour la distribution du courrier, il offre une randonnée fascinante à travers les ruines des casernes nichées dans les falaises.
Prudence requise, ce chemin exige des conditions météo optimales. Nous rejoignons ensuite un ancien sentier muletier, vestige de la Route du Sel médiévale. Optant pour le "Perthuis du Viso", un tunnel creusé en 1480 à plus de 2 915 mètres (lampe frontale nécessaire), nous débouchons sur le versant français du Queyras, amorçant une descente douce vers l'Echalp. Fin du séjour après la randonnée vers 16h30.

Dénivelée : - 480 m, + 700 m, - 900 m           Horaire : 5 h 30

COMPLEMENT DE PROGRAMME

N'hésitez pas à considérer ce programme comme une promesse flexible ! En raison de variables telles que la météo, l'état des sentiers ou d'autres facteurs indépendants de notre contrôle, il se peut que nous apportions des ajustements occasionnels. Cependant, rassurez-vous, notre guide est un expert du massif, connaissant ses moindres secrets, et il s'efforcera de vous garantir une expérience exceptionnelle. Par exemple, en cas de forte affluence sur certains itinéraires, il saura vous dévoiler des chemins magnifiques et préservés pour que votre séjour soit des plus mémorables. Préparez-vous à explorer des lieux enchanteurs !

POUR EN SAVOIR PLUS

L’ESPRIT DU SÉJOUR
Ce tour du Viso emprunte des itinéraires d’altitude parfois hors sentier. Il permet de marcher au pied des parois du massif du Mont Viso dans une exceptionnelle ambiance de haute montagne. À conseiller à tous ceux qui rêvent d’une escapade loin de la foule dans des paysages somptueux !
 
PRESENTATION DE LA REGION
Nommé le « roi de pierre » ou « le visible »  au cours de son histoire, le mont Viso est le sommet le plus important des Alpes méridionales.
Issu du choc entre les plaques européennes et africaines et donc du plissement alpin associé au mélange de roches sédimentaires travaillé par un volcanisme important, le mont Viso est devenu l’un des  sommets  métamorphiques le plus haut des Alpes !  gabbro, basalte, schistes lustrés, serpentine… devraient ravir les amoureux de la pierre, mais pour ceux qui préfèrent les fleurs, celles du Viso sont d’une richesse exceptionnelle. Souvent uniques, parfois endémiques du lieu, elles bénéficient d’un terroir quelquefois steppique à l’Est du massif, d’une influence méditerranéenne à l’Ouest, sans oublier les contraintes dues à l’altitude et à la rudesse du climat qui en font les cousines des fleurs des régions polaires !
 
Le tour du Viso est une randonnée transfrontalière qui débute dans le Parc naturel régional du Queyras mais la grande majorité de l’itinéraire se déroule dans les vallées italiennes du Piémont.  Vous ne pourrez rester indifférent à la diversité des richesses naturelles de la haute Val Varaita, du Valle Pô et du Val Pellice, d’une incroyable et incomparable beauté confiée au Parc du Pô de la vallée de Cunéo.
 
Ses vallées constituent un noyau très ancien qui était un véritable refuge pour la faune alpine. Le mont Viso, l’un des sommets les plus élevés de la chaîne alpine se situe proche de la plaine. D’ailleurs, aucune ceinture préalpine, formant une transition entre les montagnes et les plaines du pourtour, ne les sépare, comme cela arrive dans les Alpes centrales et orientales. Ces caractéristiques géomorphologiques ont engendré dans certaines zones une forte concentration d’éléments endémiques de flore et de faune.
 
Si la faune est composée de la majeure partie des espèces montagnardes, chamois, bouquetins, loups, chevreuils, aigles, tétras-lyres, lagopèdes pour ne citer que les plus connus, elle comporte également des valeurs naturelles que l’on pourrait qualifier d’inestimables telle que la salamandre de Lanzaï, espèce endémique du Viso que vous ne croiserez nulle part ailleurs sur la terre !
 
CARTOGRAPHIE
Cartes TOP 25 3537ET et carte LIBRIS « Queyras Ubaye » au 1/60 000

Une question sur ce séjour ?

Jour 1 :

De l’Echalp au Refuge du Viso
RDV à 9 h 00 en tenue de randonnée
Après une vérification des sacs et un dernier tri de vos affaires à prendre, notre première journée de randonnée débute avec une montée progressive vers le refuge, nous préparant ainsi aux défis à venir. Le Pré Michel nous charme par sa flore préservée, avant que le Grand Belvédère du Viso ne nous offre des panoramas à couper le souffle. Selon les conditions, nous pourrons poursuivre vers la frontière Italienne, l’occasion d’échanger des salutations avec d'autres randonneurs, enrichissant notre expérience. Puis, nous plongeons dans la Réserve du Mont Viso, où la nature nous enveloppe de toute sa splendeur. 

Dénivellations : + 920 m, -417 m Temps de marche : 6 h 00

Jour 2 :

Du Refuge Du Viso  au Refuge  Bagnour (2 019 m) 
Nous franchissons la frontière italienne par le Col Vallante, traversant un vallon sauvage où chamois et bouquetins sont souvent de la partie, jusqu'au Passo Dela Losetta à près de 2 900 m. Un détour rapide jusqu'à la Punta Losetta à 3 052 m nous offre des panoramas époustouflants sur la chaîne alpine. En descendant vers le refuge Vallanta, remarquable par son architecture intégrée, nous saluons Livio, un guide local réputé, puis continuons vers les Granges Soulières. Là, nous dénichons le sentier en balcon menant au charmant refuge, niché dans une clairière. La descente depuis la Punta Losetta, du haut des neiges éternelles aux anciennes terrasses agricoles de la vallée, révèle toutes les richesses de la montagne : roches colorées, alpages fleuris, forêts d'« elvu » typiques. Nuit en petit refuge avec douche chaude.

Dénivellations : + 1 010 m ; - 1430 m Temps de marche : 7 h

Jour 3 :

De Bagnour à Alpetto (2 275 m) par la Punta Malta (2 997 m)
Une météo clémente et une bonne connaissance des lieux sont essentielles pour explorer le vallon très sauvage deï Duc. Nous suivons un chemin à travers le « Bosco del allevé », débouchant au pied de la majestueuse Cima delle Lobie (3 016 m), puis empruntons un sentier à travers un immense pierrier pour atteindre la Punta Malta à près de 3 000 m. De là, nous contemplons la face Sud du Viso et la vaste plaine du Pô à l'horizon. Après avoir franchi quelques escarpements rocheux, nous atteignons le Passo San Chiaffredo (2 762 m), où nous retrouvons le GR classique du tour du Viso et la GTA. Un sentier bien aménagé nous conduit en balcon jusqu'au Passo Galarino (2 728 m), marquant la transition vers le versant Est du massif. En descendant à travers les alpages verdoyants, nous rejoignons le refuge près d'un charmant lac. Nuit en petit refuge avec douche chaude.

Dénivellations : + 980 m, - 725 m Temps de marche : 6 h 30

Jour 4 :

De Alpetto à Giacoletti par le Viso Mozzo (3 019 m)
Aujourd'hui, nous explorons la grande traversée Est du massif, une journée plus aisée mais tout aussi spectaculaire, avec 2 cols, 7 lacs et l'ascension d'un sommet de plus de 3 000 mètres ! Après avoir rejoint le lac de Costa Grande et le refuge Sella, notre "camp de base", nous nous élevons au-dessus du lac du Viso et traversons la moraine du glacier Noir. Nous avons l'option de gravir le Viso Mozzo pour une vue imprenable. En descendant vers le lac Chiaretto, puis en remontant vers le refuge Giacoletti, nous découvrons une succession de lacs et un panorama saisissant au coucher du soleil. Nuit en petit refuge avec douche chaude.

Dénivellations : + 400 m pour le col, (+ 370 m pour le pic en option), - 400 m (- 770 m depuis le pic) + 470 m pour le refuge Horaire : 5 h 30 ou 7 h avec l’option au pic

Jour 5

De Giacoletti à L’Echalp par le tunnel de la Traversette
À 2 744 mètres, nous amorçons notre journée en descendant du refuge. Une pente raide le long d'une moraine nous guide vers le sentier "del Postino", rénové par le gardien du refuge, Andréa. Autrefois utilisé par le facteur militaire pour la distribution du courrier, il offre une randonnée fascinante à travers les ruines des casernes nichées dans les falaises.
Prudence requise, ce chemin exige des conditions météo optimales. Nous rejoignons ensuite un ancien sentier muletier, vestige de la Route du Sel médiévale. Optant pour le "Perthuis du Viso", un tunnel creusé en 1480 à plus de 2 915 mètres (lampe frontale nécessaire), nous débouchons sur le versant français du Queyras, amorçant une descente douce vers l'Echalp. Fin du séjour après la randonnée vers 16h30.

Dénivelée : - 480 m, + 700 m, - 900 m           Horaire : 5 h 30

COMPLEMENT DE PROGRAMME

N'hésitez pas à considérer ce programme comme une promesse flexible ! En raison de variables telles que la météo, l'état des sentiers ou d'autres facteurs indépendants de notre contrôle, il se peut que nous apportions des ajustements occasionnels. Cependant, rassurez-vous, notre guide est un expert du massif, connaissant ses moindres secrets, et il s'efforcera de vous garantir une expérience exceptionnelle. Par exemple, en cas de forte affluence sur certains itinéraires, il saura vous dévoiler des chemins magnifiques et préservés pour que votre séjour soit des plus mémorables. Préparez-vous à explorer des lieux enchanteurs !

POUR EN SAVOIR PLUS

L’ESPRIT DU SÉJOUR
Ce tour du Viso emprunte des itinéraires d’altitude parfois hors sentier. Il permet de marcher au pied des parois du massif du Mont Viso dans une exceptionnelle ambiance de haute montagne. À conseiller à tous ceux qui rêvent d’une escapade loin de la foule dans des paysages somptueux !
 
PRESENTATION DE LA REGION
Nommé le « roi de pierre » ou « le visible »  au cours de son histoire, le mont Viso est le sommet le plus important des Alpes méridionales.
Issu du choc entre les plaques européennes et africaines et donc du plissement alpin associé au mélange de roches sédimentaires travaillé par un volcanisme important, le mont Viso est devenu l’un des  sommets  métamorphiques le plus haut des Alpes !  gabbro, basalte, schistes lustrés, serpentine… devraient ravir les amoureux de la pierre, mais pour ceux qui préfèrent les fleurs, celles du Viso sont d’une richesse exceptionnelle. Souvent uniques, parfois endémiques du lieu, elles bénéficient d’un terroir quelquefois steppique à l’Est du massif, d’une influence méditerranéenne à l’Ouest, sans oublier les contraintes dues à l’altitude et à la rudesse du climat qui en font les cousines des fleurs des régions polaires !
 
Le tour du Viso est une randonnée transfrontalière qui débute dans le Parc naturel régional du Queyras mais la grande majorité de l’itinéraire se déroule dans les vallées italiennes du Piémont.  Vous ne pourrez rester indifférent à la diversité des richesses naturelles de la haute Val Varaita, du Valle Pô et du Val Pellice, d’une incroyable et incomparable beauté confiée au Parc du Pô de la vallée de Cunéo.
 
Ses vallées constituent un noyau très ancien qui était un véritable refuge pour la faune alpine. Le mont Viso, l’un des sommets les plus élevés de la chaîne alpine se situe proche de la plaine. D’ailleurs, aucune ceinture préalpine, formant une transition entre les montagnes et les plaines du pourtour, ne les sépare, comme cela arrive dans les Alpes centrales et orientales. Ces caractéristiques géomorphologiques ont engendré dans certaines zones une forte concentration d’éléments endémiques de flore et de faune.
 
Si la faune est composée de la majeure partie des espèces montagnardes, chamois, bouquetins, loups, chevreuils, aigles, tétras-lyres, lagopèdes pour ne citer que les plus connus, elle comporte également des valeurs naturelles que l’on pourrait qualifier d’inestimables telle que la salamandre de Lanzaï, espèce endémique du Viso que vous ne croiserez nulle part ailleurs sur la terre !
 
CARTOGRAPHIE
Cartes TOP 25 3537ET et carte LIBRIS « Queyras Ubaye » au 1/60 000

Une question sur ce séjour ?

Le rendez-vous est fixé le lundi matin, à 9 h 30 au départ de la randonnée.

Si vous arrivez en retard : en cas de retard de train ou sur la route, vous disposerez d’un numéro d’urgence sur votre convocation.

Lors de votre réservation, ou au plus tard une semaine avant votre arrivée, merci de nous communiquer impérativement les informations suivantes :
  • Votre mode d’arrivée : train ou voiture…
  • Votre horaire d’arrivée si vous arrivez en train. Si vous arrivez en journée nous précisez si vous prenez la navette locale ou si vous attendez l’heure de rendez-vous en gare.
  • Votre lieu d’arrivée : hôtel ou gare.

Arrivée en train

Voyagez en train jusqu'à la Gare de Montdauphin-Guillestre 
Arrivez facilement depuis Paris en train de jour ou de nuit. Consultez les horaires sur SNCF Connect. Pour les voyageurs en provenance du sud, empruntez la ligne Marseille-Briançon. Profitez de la simplicité du voyage ferroviaire pour découvrir cette superbe destination.

De la gare au lieu de RDV
Des navettes régulières sont disponibles de fin juin à début septembre, bien que leurs horaires ne soient pas encore fixés à ce stade. Notez que pendant la basse saison, elles peuvent être moins fréquentes voire absentes. Veuillez consulter le site de la région et appeler le 0809.400.013 ou visiter zou.maregionsud.fr avant de réserver vos billets de train pour plus d'informations.

Arrivée en voiture

Depuis le nord, prenez le col du Lautaret via Briançon (RN 94) ou Grenoble (RN 94/D902). Ou encore, depuis Grenoble, empruntez l'autoroute A51 vers Gap, puis la RN94 vers Guillestre (D902).

Depuis le sud, passez par Valence ou Sisteron, continuez vers Gap, puis Embrun, et enfin Guillestre. Une fois à Guillestre, suivez la direction "Queyras" via la D902 et la D947.

Les paysages montagneux vous attendent lors de ce voyage en voiture vers le Queyras !

Taxi

Le Guilazur au 06 80 21 77 22
Transports Petit Mathieu au 04 92 46 71 56

Fin du séjour le jour 5 (vendredi) vers 16 h 30 à l’Echalp

Pour les participants venus en train, retour en navette locale à votre charge, arrivée des navettes vers 18h30 en gare.


Durant la randonnée, vous devez être en possession des documents suivants :

  • Carte d'identité en cours de validité ou passeport ;
  • Carte vitale ;
  • Contact de votre assurance voyage (numéro de contrat + numéro de téléphone).

4  chaussures

Ce séjour est fait pour vous si vous êtes déjà un randonneur aguerri faisant preuve d’une bonne condition physique pour endurer un effort de longue durée !
Les randonnées proposées se déroulent sur des itinéraires de montagne avec dénivelés de 700 à 1200 m en montée et/ou descente, sans difficultés techniques particulières. Comptez 6 à 7 heures de marche par jour environ.

Le niveau est établi en fonction du dénivelé moyen sur l'ensemble de la semaine, prenant en compte des éléments tels que le portage des bagages, l'engagement, la disponibilité du réseau et la nature du terrain. Le dénivelé est calculé à partir de relevés sur le terrain ou par un modèle informatique prenant en compte toutes les variations de montées et descentes, allant au-delà de la simple différence d'altitude entre deux points. Il est important de noter que si vous effectuez vos propres mesures, elles peuvent différer de notre description, car de nombreux facteurs influent sur les résultats, tels que la fréquence de pointage, les méthodes de calcul et la modélisation des relevés.

4 nuits en refuges de montagne merveilleusement situés en chambres collectives ou petits dortoirs selon la disponibilité (douche possible tous les soirs et drap-sac OBLIGATOIRE). Attention, les refuges sont autonomes en énergie, vous n’avez pas la possibilité de recharger vos appareils à tous les refuges, pensez à emmener avec vous une batterie nomade rechargeable, ce sera plus facile.

Restauration
La nourriture en randonnée est essentielle pour avoir l'énergie nécessaire lors de longues marches, et elle joue un rôle clé pour le moral ! Comme le dit le dicton : "Quand l'appétit va, tout va !"...
Nous attachons une grande importance à choisir des partenaires partageant nos valeurs éthiques et écoresponsables. Nous travaillons avec eux pour les encourager à adopter des pratiques plus durables, et leurs efforts portent peu à peu leurs fruits. Le changement peut prendre du temps pour s'ancrer définitivement, alors faisons preuve de compréhension envers eux. Soyons patients et laissons les habitudes évoluer vers des pratiques plus vertueuses !
 
En refuge de montagne, les conditions d’accès et de ravitaillement sont bien souvent difficiles. Vos hôtes ont donc le souci d’optimiser les produits employés et de tendre vers le « zéro-déchet » (voir paragraphe Ecoresponsabilité).
 
ECORESPONSABILITE
C'est en tant que professionnels du tourisme que nous sommes conscients de notre rôle essentiel dans la transition vers un avenir plus durable. Nous observons un engouement croissant pour la nature, un désir de retour aux sources, une quête de déconnexion technologique et une volonté de se réaligner avec notre véritable essence. Nous aspirons à être en harmonie avec notre environnement naturel, mais notre mode de vie moderne nous en a éloignés. C'est à ce stade que nous, experts de la montagne, interviennons pour encadrer et sécuriser ces expériences tout en préservant la beauté naturelle de ces lieux.
Il est crucial de reconnaître que nous, êtres humains, faisons partie intégrante de notre environnement. Nous en dépendons pour notre bien-être, et nos actions influent sur son équilibre. Nous avons donc le devoir de le protéger et de le respecter. En prenant conscience de notre empreinte environnementale, en cherchant à la réduire, nous commençons à agir pour un changement positif. Notre engagement est de vous transmettre ces valeurs, de vous encourager à devenir des acteurs responsables, afin que nous puissions continuer à explorer ensemble les merveilles de la nature.
L'écoresponsabilité se manifeste à travers nos gestes du quotidien, et en vacances, il est plus facile d'adopter un mode de vie plus durable, de réduire notre consommation et d'expérimenter des pratiques "Do It Yourself" (fait maison). Nous vous encourageons à maintenir ces habitudes vertueuses lorsque vous rentrerez chez vous, en pensant à toutes les fleurs et aux animaux que vous avez eu la chance d'observer au cours de votre séjour parmi nous. En ouvrant les yeux sur la magie du monde qui nous entoure, vous devenez un acteur précieux de cette transition vers un avenir plus respectueux de notre planète
 
Quelques recommandations afin de limiter notre impact sur la nature :
Les produits de beauté
Emportez du savon de Marseille ou d'Alep, et pas de savons ou gel douches industriels (et si cela est meilleur pour l'environnement, ça l'est aussi pour votre peau !). Profitez de l'occasion pour changer vos habitudes et tester un shampoing solide, pratique et écologique !... Vous pouvez également fabriquer votre dentifrice solide bio maison à l’aide d’argile blanche et d’huile de coco (+ huile essentielle de menthe poivrée si souhaité). Choisissez une crème solaire sans nanomatériaux (disponible en magasin bio).
Faire sa toilette
Un simple gant de toilette et un bout de savon suffisent pour assurer une hygiène essentielle.
Les lingettes
Celles-ci ne sont pas dégradables et très polluantes, donc à proscrire ! Le gant de toilette cité plus haut fera très bien l'affaire.
Cosmétiques parfumés
Dans le même esprit, nous vous recommandons de ne pas emporter de parfum et autres aérosols (type déodorant), au risque qu'une nuée d'insectes vous poursuive dans votre sillage !
 
Zéro Déchet
Dans notre quête du zéro déchet et de l'écoresponsabilité, nous mettons en avant la qualité de vos repas et une réduction maximale de l'utilisation du plastique. Pour vous accompagner dans cette démarche, nous vous offrons un sac en coton réutilisable en guise de cadeau de bienvenue, parfait pour votre pique-nique et vos futures aventures. Nous vous encourageons également à opter pour des emballages en papier ou des solutions réutilisables telles que le bee-wrap, fabriqué à partir de cire d'abeille et de tissu, que vous pouvez confectionner vous-même ou trouver dans les boutiques bio.
Investir dans une gourde réutilisable en plastique ou en métal est un autre moyen efficace de réduire les déchets liés aux bouteilles d'eau. Chaque petit geste compte dans notre démarche environnementale.
En fin de compte, nous vous invitons à laisser derrière vous un environnement propre et préservé. Rien n'est plus décevant que de découvrir un magnifique paysage jonché de détritus abandonnés par d'autres randonneurs. Prendre soin de notre planète est l'affaire de tous.

AUTOPORTAGE (Vous portez vous-même vos affaires) - Pas de transfert de bagage
Pour vivre pleinement l’expérience d’une itinérance entre petits refuges de montagne isolés, vous allez devoir solliciter vos muscles !... Dévoilez votre âme de sherpa au grand jour, devenez acteur, responsable et autonome dans votre séjour.
Nous avons imaginé ce circuit afin de vous soulager au maximum du poids du sac en vous délestant dès que cela est possible. Suivant les itinéraires à parcourir, vous devrez porter toutes vos affaires uniquement sur certaines journées ou demi-journées. Les repas seront pris dans les hébergements. Vous n’aurez donc pas de nourriture ou de réchaud à porter. 
Nous allons également vous prodiguer quelques conseils afin de vous aider à limiter le poids de votre sac. Car oui, l’organisation fait aussi partie des plaisirs de la randonnée en itinérance !
 
Afin d'optimiser le poids de votre sac à dos, voici une liste du minimum vital à prévoir dans votre sac à dos « :
  • Vos indispensables (gore-tex, gants, bonnet, tour de cou),
  • Une tenue confortable pour le soir (1 t-shirt ou sous-pull manches longues, 1 polaire ou doudoune, 1 pantalon/leggings/caleçon chaud) + sous-vêtements, chaussettes en laine,
  • Vos affaires de couchage (drap de sac indispensable !),
  • Un petit nécessaire de toilette (brosse à dents, un tube de dentifrice déjà entamé, un petit bout de savon, quelques médicaments indispensables, une petite serviette en microfibre + un gant).
  • Le détail qui fait la différence : des crocs ou chaussures légères pour le soir dans les refuges.
 
Préparation du sac à dos :
Temps fort du début de votre séjour, sur les conseils avisés de votre accompagnateur le jour 1, vous prendrez le temps nécessaire afin de bien organiser votre sac à dos.
Ce moment d’échange sera l’occasion de bien vous préparer et d’optimiser la répartition du poids dans votre sac, dans le but d’obtenir un meilleur confort au portage et de soulager un peu vos épaules charpentées.
 
La préparation de vos affaires est une étape clé dans votre préparation, en amont du séjour. Gardez en tête que nous avons toujours tendance à prendre trop plutôt que pas assez, et que chaque gramme en moins vous permettra de vous élancer tel un chamois. Un petit dicton dit que le poids en trop dans nos sacs à dos correspond à nos peurs et nos doutes...
 
Pas de panique, si vous n’êtes pas encore un(e) adepte du mode MUL (Marche Ultralégère) ! Commencez par étaler ce que vous souhaitez amener quelques jours en avance et demandez-vous si vous allez vraiment porter ce 4ème t-shirt, ou si vous avez réellement besoin de votre livre de chevet ?... L’idée est de vous plonger dans l’état d’esprit du séjour et de prendre du plaisir tout en vous projetant. Cette expérience loin du confort "moderne" sera ainsi l’opportunité de vous détacher du matériel, de vous sentir libéré, afin de vous concentrer sur vos besoins pour être en harmonie avec la nature...
 
Afin de porter en toute sérénité, votre sac à dos doit bien entendu être léger et adapté à votre morphologie, et surtout son poids une fois rempli ne doit pas excéder 15 à 20% de votre poids (=poids de portage).
Pour optimiser son poids, nous vous recommandons de limiter le poids de vos affaires personnelles à emporter à 2kg maximum (ou bien 20% de votre poids de portage calculé ci-dessus).
 
Exemple : 
Je pèse 60kg. Je peux porter de 9 à 12kg maximum.
Dans ces 9 à 12kg, je peux compter 1,8 à 2,4kg maximum d'affaires personnelles.
Le reste sera composé de vos affaires de couchage (drap de sac), de quoi vous remplir le ventre (pique-nique et vivres de course), de quoi vous hydrater (thermos), et bien sûr le matériel de sécurité indispensable (DVA, pelle, sonde).
 
Ceci implique des choix rigoureux à effectuer en ce qui concerne les éléments non essentiels. Gardez en tête que tout chargement en "extra" va venir s'ajouter au matériel et à la nourriture que vous devrez porter.


Départ assuré pour 4 participants
Groupe limité 8 personnes

Explorez ensemble :
Si vous êtes un groupe déjà formé, que ce soit en famille, entre amis, au sein de votre association ou comité d'entreprise, ce séjour est une excellente occasion de partager des moments de découverte ensemble. Vous pourrez créer des souvenirs mémorables avec vos proches. ! 
Contactez-nous et nous serons ravis d'étudier votre demande, même pour des dates différentes de celles prévues. Nous vous proposerons un devis adapté au nombre de participants. Nous sommes là pour vous aider à organiser votre aventure.

Accompagnateur en montagne diplômé d’État connaissant parfaitement le massif du Viso
Professionnel de la montagne, il s’engage à :
  • Gérer au mieux le déroulement de votre randonnée en toute sécurité : choix de l'itinéraire, rythme de progression, logistique, santé, adaptation aux aléas météorologiques, organisation d’un secours ;
  • Assurer la dynamique et la cohésion du groupe ;
  • Vous faciliter l’approche du milieu montagnard et vous faire partager avec passion ses connaissances pour la nature ;
  • Être disponible et à votre écoute.
 
SÉCURITÉ
Vous n’êtes pas sans savoir que de nombreuses zones de montagne éloignées des habitations sont sans couverture réseau. Pas de panique, nous sommes là pour veiller sur vous !
Afin d’assurer votre sécurité en toutes circonstances, nos accompagnateurs sont équipés d’une radio VHF permettant un accès direct aux services de secours en montagne. Ceux-ci sont également formés aux premiers secours et en cas de pirouette mal réceptionnée, vous pourrez peut-être assister à un cours de brancard de fortune !

 
Votre accompagnateur reste le seul juge du programme qu'il peut modifier à tout instant en fonction des conditions météorologiques, du niveau des participants, ou tout autre raison pouvant nuire à la sécurité du groupe et au bon déroulement du séjour.

Le poids du sac est l’ennemi n° 1 ! N'emmenez rien de superflu.
Nous vous conseillons de confectionner votre sac à dos en respectant la liste ci-dessous, et n’oubliez pas que l’on peut faire un peu de lessive dans les refuges !
 
Les bâtons de marche
Sur cet itinéraire, pour votre sécurité et votre confort de marche il est obligatoire d’être équipé d’une paire de bâtons télescopiques (3 brins conseillés).
 
Pour randonner :
  • Sac à dos de taille moyenne (35 à 45 L)
  • couvre sac pour la protection du sac à dos
  • 2 paires de chaussettes de randonnée
  • 1 t-shirt pour randonner
  • 1 pantalon de marche et 1 short (pour le soir au refuge on peut prévoir un caleçon)
  • 1 veste polaire
  • 1 veste de montagne contre le vent ou la pluie, type gore tex ou équivalent (nous vous  déconseillons la cape de pluie peu adaptée aux sentiers d’altitude)
  • 1 surpantalon léger de protection en cas de pluie ou neige
  • 1 gourde de 1L, couteau,
  • 1 petite paire de gants (laine ou polaire) et 1 bonnet pour le froid en altitude
  • 1 casquette ou foulard pour le soleil
  • 1 paire de lunettes de soleil de très bonne qualité
  • 1 petite lampe frontale pour la nuit au refuge et pour le tunnel de Viso
  • 1 petite pharmacie personnelle (élastoplast, pansements, médicaments personnels, crème solaire…)

Pour la toilette :
  • 1 petite trousse de toilette (choisir des échantillons)
  • 1 petite serviette de toilette en microfibres 

Pour le soir au refuge :
  • 1 paire de chaussures très légères genre tongues ou sandales pour le repos des pieds le soir
  • 1 à 2 t-shirt de rechange
  • 1 drap-sac pour dormir (obligatoire avec la nouvelle réglementation des refuges. Duvet inutile)

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Du Lundi matin au vendredi fin de journée
5 jours / 4 nuits / 5 jours de marche : 695 € / pers

Date de débutDate de finPrix par Personne
01/07/202405/07/2024     695,00  €
08/07/202412/07/2024     695,00  €
15/07/202419/07/2024     695,00  €
22/07/202426/07/2024     695,00  €
29/07/202402/08/2024     695,00  €
05/08/202409/08/2024     695,00  €
12/08/202416/08/2024     695,00  €
19/08/202423/08/2024     695,00  €
26/08/202430/08/2024     695,00  €
02/09/202406/09/2024     695,00  €
09/09/202413/09/2024     695,00  €

Les premiers départs auront lieu en fonction de l’enneigement des cols d’altitude.

Arrivée la Veille plusieurs hébergements sont possibles dans la vallée du Haut-Guil, vous pouvez les contacter directement, classé par ordre de distance du point de randonnée :
  • Gîte 7 degrés Est (0 km) : Formule en dortoir et chambre de 2
  • Gîte refuge de la Monta (1,5 km) : Formule en dortoir
  • Hôtel le Ristolas (2 km) : Formule en chambre de 2 et chambre individuelle
  • Hôtel Chalet de Lanza  ( 6 km) : Formule en chambre de 2 et chambre individuelle
  • Gîte Edelweiss  ( 6 km) : Formule en chambre collective, de 2 et chambre individuelle
  • Gîte Ancolie Bleu ( 6 km) : Formule en chambre collective et chambre de 2


LE PRIX COMPREND

  • L’organisation du séjour
  • L’hébergement en demi-pension en refuge
  • Les repas froids de midi fournis par les refuges
  • L’accompagnement par un professionnel de la montagne diplômé d’État

LE PRIX NE COMPREND PAS

  • Les boissons personnelles
  • Les assurances
  • Les transferts en navettes pour aller et revenir à la gare
  • Tout ce qui n’est pas dans «  le prix comprend »

Une question sur ce séjour ?
Disponibilités du séjour
Réduction de 3% pour toute inscription à plus de 60 jours.
Du 01/07/2024 au 05/07/2024
695,00 € (En cours)
Du 08/07/2024 au 12/07/2024
695,00 € (En cours)
Du 15/07/2024 au 19/07/2024
695,00 € (En cours)
Du 22/07/2024 au 26/07/2024
695,00 € (En cours)
Du 29/07/2024 au 02/08/2024
695,00 € (En cours)
Du 05/08/2024 au 09/08/2024
695,00 € (En cours)
Du 12/08/2024 au 16/08/2024
695,00 € (En cours)
Du 19/08/2024 au 23/08/2024
695,00 € (Confirmé) | 3 place(s) dispo
Du 26/08/2024 au 30/08/2024
695,00 € (En cours)
Du 02/09/2024 au 06/09/2024
695,00 € (En cours)
Du 09/09/2024 au 13/09/2024
695,00 € (En cours)
Chèques Vacances

Espace évasion accepte le règlement par Chèques Vacances pour les séjours se déroulant en France.

Newsletter
Tour du Mont Viso | rando à pied - Espace Evasion