Se connecter
  Se déconnecter

Les Sentiers de l'Oberland

Séjour rando à pied - Suisse Alpes Suisse - Accompagné

Code voyage : RATOBE
En bref
Randonnée en plein coeur de la Suisse, sur des sentiers serpentant dans les Alpages, face aux sommets de 4000 m tel l'Eiger et la Jungfrau. l'Oberland bernois est un immense massif glaciaire, encore plus grand que Mont-blanc et Mont-Rose réunis !

Rando à pied

Itinérant
Prix (à partir de) :
1255 €
Durée :
6 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
21/07/2024
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT
Hébergement en Gîte d'Etape ou Auberge
En savoir plus

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec

Eiger, Mönch, Jungfrau, autrement dit l'Ogre, le Moine et la Demoiselle, forment une trilogie de sommets à plus de 4 000 mètres qui font le renom de l'Oberland bernois.

Ce “pays d'en haut” (traduction littérale) est un immense massif glaciaire, encore plus grand que Mont-Blanc et Mont-Rose réunis !

Il sera la toile de fond de cette traversée qui passe d’alpages en vallées sur le versant nord du massif, en empruntant des sentiers en balcon face à ce panorama magnifique !

Les villages très coquets, dans la plus pure tradition suisse, de Grindelwald, Mürren et autres, et les alpages bien entretenus complètent à merveille ce paysage de carte postale des Alpes helvétiques.

Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Dimanche

Interlaken - Schynige Platte - Refuge Manndlenen Weber
Rendez vous devant la gare ferroviaire d'Interlaken-Ost (Est), à 13h00.
Train à crémaillère pour Schynige Platte (1 980 m) qui montre déjà les beautés de l'Oberland et du Mittelland. Mise en jambes jusqu'au refuge Weber (2 344 m), refuge perché sur un col, pour une soirée typique.  Présentation par l'accompagnateur du programme, des matériels et des techniques estivales d'orientation et de sécurité.  
Repas et nuit au refuge.
Dénivelée : + 470 m ; - 95 m   Horaire : 2h30 de marche  Distance : 7.5 km

Jour 02 : Lundi

Refuge Manndlenen-Weber - Faulhorn - Bachalpsee - First - Grindelwald - Alpiglen
Montée en direction du belvédère du Faulhorn (2 680 m), puis au lac de Bach. Le panorama tout au long de la journée fera le bonheur des photographes pour la vue superbe sur les "4000" réputés. La télécabine et les sentiers précèdent l'arrivée à Grindelwald, village alpin réputé.
Montée au pied de l'Eiger avant d'arriver à Alpiglen (1 620 m).  
Repas et nuit en auberge.
Dénivelée : + 1100 m ; - 1200  m   Horaire : 6h00 de marche  Distance : 23 km

Jour 03 : Mardi

Alpiglen - « Eiger Trail » - Kleine Scheidegg - Mürren
Nous cheminons sur le magnifique « Eiger Trail », sentier qui longe la face nor de l’Eiger pour rejoindre le col de Kleine Scheidegg (2061 m) où nous jouissons d’une vue imprenable sur la face nord de l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau.
Une longue descente à travers les splendides alpages, nous mène au téléphérique qui nous relie à Mürren (1 650 m), village aux beaux chalets brunis par le soleil, sans voitures, perché sur un étroit plateau.  
Repas et nuit en auberge.
Dénivelée : +1050 m ; - 1600 m   Horaire : 6h30 de marche   Distance : 23 km.

Jour 04 : Mercredi

Mürren - Sefinenfurke - Griesalp - Bundalp
De splendides vallées traditionnelles nous conduisent au pas de Sefinenfurke (2 612 m), brèche dans la crête rocailleuse où le panorama est encore une fois au rendez-vous. Nous reprenons ensuite les alpages et la forêt pour atteindre le charmant village de Griesalp (1 350 m).
Un dernier effort nous propulse à Bundalp où nous allons passer une soirée inoubliable en pleine montagne dans une ferme d’alpage. Au menu fromage local garanti !
Hébergement en refuge.
Dénivelée : + 1300 m ; - 1300    Horaire : 6h30 de marche   Distance : 15 km

Jour 05 : Jeudi

Bundalp - Col d'Hortürli - Blüemlisalp - Oeschinensee - Kandersteg
Montée dans l'une des plus grandioses vallées de l'Oberland pour atteindre le col d'Hortürli (2 750 m).
Nous caressons les langues glaciaires du Blüemlisalp pour rejoindre le splendide lac d’Oeschninen, ancien lieu de passage des colporteurs et contrebandiers.
Nous rejoignons enfin le sympathique village de Kandersteg (1170 m) où nous passerons la nuit.
Hébergement en refuge
Dénivelée : + 950 m ; - 1600 m    Horaire : 6h00 de marche   Distance : 13 km

Jour 06 : Vendredi

Kandersteg - Bunderchrinde - Adelboden
Lever matinal pour rejoindre la Télécabine d'Allmenalp nous mène au point de départ de notre dernière randonnée.
Nous traversons le bel alpage d'Allme jusqu'au pied du Bunderspitz.
Le sentier continue à travers un monde minéral vers l'Alpschelegrat (2260m).
Nous rejoignons alors le col de Bunderchrinde (2385m). Selon les conditions météorologiques et la forme physique du groupe nous pourrons faire l'ascension du Bunderspitz (2546m).
La vue sur L'Eiger, la Jungfrau et la Mönch est impressionnante. Plus bas nous apercevons le village d'Adelboden que nous rejoignons en passant par le vallon de Vordere Bunder.
Transfert au point de départ, à Interlaken. Séparation vers 17h30.
Dénivelée : + 650 m à 850 m ; - 1000 m à 1200 m        horaire : 5 à 6h00 de marche.

COMPLEMENT DE PROGRAMME

Pour des raisons de sécurité, votre guide est susceptible de modifier le programme selon les conditions et le niveau des participants.

La durée des étapes est donnée à titre indicatif. En début et fin de saison, en fonction de la date d’ouverture des refuges et des remontées mécaniques et de mise en circulation des navettes, l’itinéraire du circuit pourra être modifié.


LES POINTS FORTS

• La découverte des cimes prestigieuses et des glaciers mythiques : Eiger, Mönch et Jungfrau.

• Les villages suisses typiques au coeur des alpages de l’Oberland bernois.

• La réalisation d’une section du fameux Eiger Trail, sous la face nord de l’Eiger.

• Un accès facilité : point de rencontre et de séparation à Interlaken




POUR EN SAVOIR PLUS

FORMALITES

- Pour les ressortissants français, belges, luxembourgeois et suisses : carte nationale d’identité ou passeport valide, et couvrant la durée du séjour. Pour les personnes majeures de nationalité française, les cartes nationales d’identité délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, même si elles présentent une date périmée ont, sans modification du document, une validité de 15 ans. Dans ce cas, nous vous recommandons de télécharger à l’adresse http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger- suisse.pdf la fiche d’information multilingue expliquant ces règles et de l’emporter avec vous. Conseil : privilégiez l’utilisation d’un passeport valide à une carte d’identité portant une date de validité dépassée, même considérée comme valide.

- Pour les ressortissants canadiens, veuillez consulter le site du gouvernement canadien http://voyage.gc.ca/voyager/avertissements

- Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires suisses de votre pays. Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).

Informations concernant les mineurs
Vous voyagez avec des enfants
Les mineurs français sont soumis aux mêmes obligations que les personnes majeures (visa, passeport…) : voir ci-dessus.

- Formalités de sortie du territoire français
Pour sortir du territoire, tous les mineurs résidant habituellement en France (quelle que soit leur nationalité), s’ils ne sont pas accompagnés par un titulaire de l’autorité parentale, devront présenter les trois documents suivants :
• pièce d’identité : carte d’identité ou passeport selon les exigences du pays de destination ;
• autorisation de sortie du territoire signée par l’un des parents titulaires de l’autorité parentale (formulaire Cerfa n° 15646*01 à imprimer depuis
le site www.service-public.fr et à compléter) ;
• photocopie du titre d’identité du parent signataire.

Cartes
Cartes suisses : n° 254 Interlaken, n° 263 Wildstrubel et n° 264 Jungfrau.

Les devises
La Suisse ne fait pas partie de la zone euro.
La devise est le franc suisse (CHF).
Taux de change (cours indicatif) : 1 € = 1,08 CHF - 1 CHF = 0,91 €.
Les distributeurs automatiques de billets permettent de retirer de l’argent en toute facilité.
Prévoir des espèces pour vos dépenses personnelles dans les zones plus isolées (boissons, par exemple).

La santé
Vaccins
Vaccins obligatoires
Pas de vaccin obligatoire.
Vaccins conseillés
Nous vous recommandons fortement d’être à jour des vaccinations classiques : diphtérie-tétanos-poliomyélite +/-coqueluche, tuberculose, fièvre
typhoïde, hépatites A et B.
Dentiste et médecin

Suisse
Quand on évoque la Suisse, les clichés ne sont jamais bien loin : chocolat, coucous, banques, neutralité, ordre et propreté. Ce petit pays présente pourtant de nombreuses raisons de les dépasser. Sa culture nationale est d’une grande richesse, profitant de trois influences bien différentes : allemande, française et italienne. Son histoire a laissé de nombreuses traces architecturales dignes d’intérêt ; châteaux, abbatiales, vestiges romains et musées de toutes sortes rappellent que la Confédération helvétique, si elle ne date que de 1848, regroupe des cantons dont trois, Uri, Schwytz et Nidwald, sont unis depuis le XIIIe siècle. Et s’il semble difficile de définir ce qui constitue la Suisse - les Suisses eux-mêmes prétendent que ce qui
les maintient ensemble, c’est le simple désir de rester unis -, ce pays, dont 60 % du territoire sont occupés par les Alpes, ne manque ni d’attrait ni de relief !

Population 8 millions d’habitants.
Superficie 41 285 km2.
Capitale Berne.
Villes principales Zurich, Genève, Bâle, Lausanne.
Point culminant pointe Dufour (mont Rose, 4 634 m).
Langues officielles allemand, français, italien, romanche.
Religions catholiques romains (42 %), protestants (35 %), musulmans (4,3 %).
Décalage horaire aucun décalage horaire par rapport à la France.

La géographie
Situé dans les Alpes occidentales, la Suisse est bordée à l’ouest et au nord-ouest par la France, au nord par l’Allemagne, à l’est par l’Autriche et le Liechtenstein, au sud par l’Italie. Son relief est formé de deux chaînes montagneuses (Alpes au sud et Jura au nord-ouest), séparées par un plateau de collines, de plaines et de lacs. Les Alpes suisses comprennent plusieurs chaînes, dont les Alpes pennines où se trouvent le mont Rose et le Cervin (4 478 m), et les massifs glaciaires du Aar-Gothard. Le col du Saint-Gothard est la principale voie de passage entre l’Europe centrale et l’Italie. Les monts du Jura sont moins élevés (le mont Tendre culmine à 1 679 m).
Le plateau central constitue la région vitale du pays où se concentre l’essentiel de la population et des agglomérations. La Suisse est parcourue de nombreux fleuves ou cours d’eau dont le Rhin, le Rhône, le Tessin et l’Inn ; de nombreux lacs sont situés au débouché des vallées alpines : lacs Léman, de Constance, de Lugano, lacs Majeur, de Neuchâtel, des Quatre-Cantons (ou de Lucerne), de Zürich, de Brienz, de Thun. Le pays se divise à peu près également entre un quart de régions incultes, un quart de pâturages en moyenne altitude, un quart de forêts, un quart de terres cultivables. Toutes les zones habitables sont très densément peuplées.

Le climat
La Suisse jouit dans l’ensemble d’un climat tempéré, de type montagnard, avec des influences continentales : hivers longs et enneigés, étés chauds et orageux. Du fait de sa situation centrale, le pays est exposé aux quatre grands courants du climat européen : ouest océanique, est continental, nord subpolaire, et sud méditerranéen. Il en résulte une quantité de microclimats locaux. Les précipitations sont inégales, les régions les plus élevées recevant plus d’eau et de neige. Les vents froids du nord prédominent en hiver. Le foehn, vent sec du sud-est, souffle aussi parfois.
Un climat de montagne caractérise les régions élevées, qui se traduit par des températures plus fraîches et des précipitations plus abondantes. En haute montagne, le nombre de jours de gel peut dépasser 150 par an et le manteau neigeux peut persister durant six mois.
Le relief a une incidence majeure sur les changements de temps et joue sur l’organisation de la vie sociale, culturelle et économique de ces régions.
Les montagnes, par leur altitude, ont le pouvoir de retenir les nuages, de forcer les précipitations dans certaines vallées et d’en préserver d’autres.
Aussi, nous sommes amenés à parcourir des vallées verdoyantes et arrosées, et d’autres plus sèches. Nous rencontrons des microclimats étonnants qui protègent des espèces de plantes et d’animaux remarquables. D’un versant à un autre, et pourtant dans le même massif, les conditions météorologiques peuvent être radicalement différentes sous l’influence du relief, de la direction du vent et des températures. Il suffit parfois de basculer dans la vallée voisine pour trouver des conditions agréables, totalement opposées.

La météo
Dans les Alpes, le temps change vite, c’est un élément à prendre au sérieux dans l’organisation de votre voyage et dans le choix de vos randonnées.
Au cours d’une même journée, et selon l’altitude, vous pouvez bénéficier d’un splendide soleil et d’une température estivale, mais aussi subir une tempête de neige et des températures glaciales. Soyez prévoyant, un brusque changement de température au cours d’une randonnée est toujours possible. Lorsque vous partez en montagne, vous devez impérativement emporter dans votre sac à dos un minimum d’affaires pour vous protéger du froid ou du soleil.

L’économie
L’économie suisse figure parmi les plus prospères et les plus développées bien que la Suisse soit très pauvre en matières premières et ne dispose pas d’énergies fossiles. Orienté vers les services, comme les banques et les assurances, ainsi que la mécanique de précision, le pays produit surtout des biens à forte valeur ajoutée. Le niveau de vie est l’un des plus élevés du monde. De plus, sa stabilité et sa neutralité ont attiré bon nombre de capitaux étrangers et d’organisations internationales comme l’ONU.
La Suisse n’a pas échappé à la crise mondiale de ces dernières années, mais elle n’en demeure pas moins l’image même de la réussite économique et sociale.
La société
Si l’espérance de vie en Suisse est l’une des plus élevées du monde, l’indice de fécondité des femmes est parmi les plus faibles (1,27), d’où un vieillissement de la population. Un tiers des Suisses vivent dans les cinq plus grandes villes, la tendance actuelle étant de quitter les centres urbains pour s’installer dans les communes situées à la périphérie des banlieues.
La Suisse compte environ 20 % d’étrangers, originaires principalement de pays européens (Italie, Espagne, Allemagne, France, Autriche), ce qui la place au second rang européen en terme d’immigration, après le Luxembourg. La progression des communautés turques, des communautés de l’ex-Yougoslavie et des réfugiés est de plus en plus marquée.

Le chocolat
Consommé à l’origine sous forme de boisson, le chocolat n’est fabriqué ”à croquer” qu’à partir de la seconde moitié du XIXe siècle. Parmi les marques qui ont subsisté, la plus ancienne est celle de François-Louis Cailler, qui a ouvert, en 1819, l’une des premières manufactures de chocolat mécanisées.

Le fromage
Chaque canton possède sa spécialité fromagère : Gruyère, Grisons, Valais, Appenzell, Thurgovie... Le plus célèbre des fromages suisses est bien évidemment le gruyère qui tient son appellation de la région du même nom. Il est toujours fabriqué à partir de lait cru à l’état naturel.

Le carnotzet
Un “carnotzet” est une petite cave à vin dans laquelle on se réunit pour déguster des mets du terroir (fondue, croûte au fromage...) autour d’une bonne bouteille. Il y en a dans de nombreux restaurants traditionnels, mais on en trouve aussi parfois dans les sous-sols des immeubles. Les habitants peuvent ainsi le réserver pour organiser des fêtes. En général, c’est une salle aux murs boisés, équipée d’une grande table, de bancs et de prises pour brancher l’appareil à raclette !

Le couteau suisse
Outil indispensable de l’armée suisse depuis 1961, le fameux petit couteau rouge à croix blanche est devenu un emblème de la Suisse. Sans cesse amélioré, il fait plus que couper et peut aussi comporter une loupe, un cure-dents, un coupe-cigare, un stylo bille, une lampe, un baromètre et même une clé USB !

Les trains et funiculaires
Le réseau ferroviaire suisse est très condensé et la densité du trafic, l’une des plus élevées au monde. Le réseau compte en moyenne 122 kilomètres de voies ferrées pour 1 000 km2. En comparaison, la moyenne de l’Union européenne est de 46 kilomètres de voies pour 1 000 km². Bien sûr, cela va presque de soi, mécanique et montagne réunies, c’est un Suisse du nom d’Egben qui mit au point le principe du funiculaire en 1879.

Les langues
La Suisse reconnaît quatre langues : l’allemand, parlé par environ 64 % des Suisses (dont 97 % parlent le dialecte alémanique), le français, 20 %, et l’italien, 7 % ; le romanche, quatrième langue nationale, n’est parlé que par moins de 1 % de la population, principalement dans les Grisons. Dérivé du latin, cet idiome a survécu dans l’isolement des vallées montagneuses. Le reste de la population issue notamment de l’immigration utilise principalement une langue non nationale. La plupart des cantons sont monolingues, trois sont bilingues français-allemand (Valais, Fribourg et Berne), les Grisons sont trilingues (allemand, romanche, italien).

Electricité
Tension électrique : 220 V, 50 Hz. Les prises de courant sont de type J composée de deux fiches rondes, et d’une broche de terre en plus. Prévoir un adaptateur.

Que doivent prévoir les amateurs de photos ?
Pour les appareils numériques, prévoyez une autonomie suffisante, car il n’est pas toujours possible de recharger les batteries, notamment dans les refuges d’altitude.
Sites Internet
http://www.anena.org, Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches.
http://www.routard.com/guide/code_dest/alpes.htm.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alpes.


BIBLIOGRAPHIE
Suisse, guide Voir, Hachette Tourisme.
Suisse, guide du Routard, Hachette Tourisme.
La Vie de la montagne, Bernard Fischesser, éditions de la Martinière.
Les Alpes, collectif, sous la direction d’Armand Fayard, Delachaux et Niestlé.
Les Sports de neige, Jean-Paul Zuanon, Les guides du CAF, Seuil.
Les Traces d’animaux : 100 vertébrés dans votre poche , Jacques Morel, coll. Guide naturaliste, Delachaux et Niestlé.
La neige. Connaître et observer la neige pour mieux prévoir les avalanches , Robert Bolognesi, Nathan.
Tout savoir (ou presque) sur la neige et les avalanches , Anena.
DVA mode d’emploi, Anena.
Dans le secret des avalanches, guide pratique pour l’estimation du risque , François Sivardière, Glénat.
S’orienter facilement et efficacement, Jean-Marc Lamory, Glénat.
Découvrir la neige au travers d’un DVD, Neige et Avalanches, édité par le CRDP-Grenoble.


LITTERATURE
La Grande Peur dans la montagne, Charles-Ferdinand Ramuz, LGF Livre de Poche.
La Montagne magique, Thomas Mann, LGF livre de Poche.
Heidi, Johanna Spyri, Rouge et Or.

CARTOGRAPHIE
Cartes suisses : n° 254 Interlaken, n° 263 Wildstrubel et n° 264 Jungfrau.

 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com
CFF : trains suisses http://www.sbb.ch/fr/
www.berneroberland.ch
Consulter le site www.berneroberland.ch

Une question sur ce séjour ?

Jour 01 : Dimanche

Interlaken - Schynige Platte - Refuge Manndlenen Weber
Rendez vous devant la gare ferroviaire d'Interlaken-Ost (Est), à 13h00.
Train à crémaillère pour Schynige Platte (1 980 m) qui montre déjà les beautés de l'Oberland et du Mittelland. Mise en jambes jusqu'au refuge Weber (2 344 m), refuge perché sur un col, pour une soirée typique.  Présentation par l'accompagnateur du programme, des matériels et des techniques estivales d'orientation et de sécurité.  
Repas et nuit au refuge.
Dénivelée : + 470 m ; - 95 m   Horaire : 2h30 de marche  Distance : 7.5 km

Jour 02 : Lundi

Refuge Manndlenen-Weber - Faulhorn - Bachalpsee - First - Grindelwald - Alpiglen
Montée en direction du belvédère du Faulhorn (2 680 m), puis au lac de Bach. Le panorama tout au long de la journée fera le bonheur des photographes pour la vue superbe sur les "4000" réputés. La télécabine et les sentiers précèdent l'arrivée à Grindelwald, village alpin réputé.
Montée au pied de l'Eiger avant d'arriver à Alpiglen (1 620 m).  
Repas et nuit en auberge.
Dénivelée : + 1100 m ; - 1200  m   Horaire : 6h00 de marche  Distance : 23 km

Jour 03 : Mardi

Alpiglen - « Eiger Trail » - Kleine Scheidegg - Mürren
Nous cheminons sur le magnifique « Eiger Trail », sentier qui longe la face nor de l’Eiger pour rejoindre le col de Kleine Scheidegg (2061 m) où nous jouissons d’une vue imprenable sur la face nord de l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau.
Une longue descente à travers les splendides alpages, nous mène au téléphérique qui nous relie à Mürren (1 650 m), village aux beaux chalets brunis par le soleil, sans voitures, perché sur un étroit plateau.  
Repas et nuit en auberge.
Dénivelée : +1050 m ; - 1600 m   Horaire : 6h30 de marche   Distance : 23 km.

Jour 04 : Mercredi

Mürren - Sefinenfurke - Griesalp - Bundalp
De splendides vallées traditionnelles nous conduisent au pas de Sefinenfurke (2 612 m), brèche dans la crête rocailleuse où le panorama est encore une fois au rendez-vous. Nous reprenons ensuite les alpages et la forêt pour atteindre le charmant village de Griesalp (1 350 m).
Un dernier effort nous propulse à Bundalp où nous allons passer une soirée inoubliable en pleine montagne dans une ferme d’alpage. Au menu fromage local garanti !
Hébergement en refuge.
Dénivelée : + 1300 m ; - 1300    Horaire : 6h30 de marche   Distance : 15 km

Jour 05 : Jeudi

Bundalp - Col d'Hortürli - Blüemlisalp - Oeschinensee - Kandersteg
Montée dans l'une des plus grandioses vallées de l'Oberland pour atteindre le col d'Hortürli (2 750 m).
Nous caressons les langues glaciaires du Blüemlisalp pour rejoindre le splendide lac d’Oeschninen, ancien lieu de passage des colporteurs et contrebandiers.
Nous rejoignons enfin le sympathique village de Kandersteg (1170 m) où nous passerons la nuit.
Hébergement en refuge
Dénivelée : + 950 m ; - 1600 m    Horaire : 6h00 de marche   Distance : 13 km

Jour 06 : Vendredi

Kandersteg - Bunderchrinde - Adelboden
Lever matinal pour rejoindre la Télécabine d'Allmenalp nous mène au point de départ de notre dernière randonnée.
Nous traversons le bel alpage d'Allme jusqu'au pied du Bunderspitz.
Le sentier continue à travers un monde minéral vers l'Alpschelegrat (2260m).
Nous rejoignons alors le col de Bunderchrinde (2385m). Selon les conditions météorologiques et la forme physique du groupe nous pourrons faire l'ascension du Bunderspitz (2546m).
La vue sur L'Eiger, la Jungfrau et la Mönch est impressionnante. Plus bas nous apercevons le village d'Adelboden que nous rejoignons en passant par le vallon de Vordere Bunder.
Transfert au point de départ, à Interlaken. Séparation vers 17h30.
Dénivelée : + 650 m à 850 m ; - 1000 m à 1200 m        horaire : 5 à 6h00 de marche.

COMPLEMENT DE PROGRAMME

Pour des raisons de sécurité, votre guide est susceptible de modifier le programme selon les conditions et le niveau des participants.

La durée des étapes est donnée à titre indicatif. En début et fin de saison, en fonction de la date d’ouverture des refuges et des remontées mécaniques et de mise en circulation des navettes, l’itinéraire du circuit pourra être modifié.


LES POINTS FORTS

• La découverte des cimes prestigieuses et des glaciers mythiques : Eiger, Mönch et Jungfrau.

• Les villages suisses typiques au coeur des alpages de l’Oberland bernois.

• La réalisation d’une section du fameux Eiger Trail, sous la face nord de l’Eiger.

• Un accès facilité : point de rencontre et de séparation à Interlaken




POUR EN SAVOIR PLUS

FORMALITES

- Pour les ressortissants français, belges, luxembourgeois et suisses : carte nationale d’identité ou passeport valide, et couvrant la durée du séjour. Pour les personnes majeures de nationalité française, les cartes nationales d’identité délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, même si elles présentent une date périmée ont, sans modification du document, une validité de 15 ans. Dans ce cas, nous vous recommandons de télécharger à l’adresse http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger- suisse.pdf la fiche d’information multilingue expliquant ces règles et de l’emporter avec vous. Conseil : privilégiez l’utilisation d’un passeport valide à une carte d’identité portant une date de validité dépassée, même considérée comme valide.

- Pour les ressortissants canadiens, veuillez consulter le site du gouvernement canadien http://voyage.gc.ca/voyager/avertissements

- Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires suisses de votre pays. Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).

Informations concernant les mineurs
Vous voyagez avec des enfants
Les mineurs français sont soumis aux mêmes obligations que les personnes majeures (visa, passeport…) : voir ci-dessus.

- Formalités de sortie du territoire français
Pour sortir du territoire, tous les mineurs résidant habituellement en France (quelle que soit leur nationalité), s’ils ne sont pas accompagnés par un titulaire de l’autorité parentale, devront présenter les trois documents suivants :
• pièce d’identité : carte d’identité ou passeport selon les exigences du pays de destination ;
• autorisation de sortie du territoire signée par l’un des parents titulaires de l’autorité parentale (formulaire Cerfa n° 15646*01 à imprimer depuis
le site www.service-public.fr et à compléter) ;
• photocopie du titre d’identité du parent signataire.

Cartes
Cartes suisses : n° 254 Interlaken, n° 263 Wildstrubel et n° 264 Jungfrau.

Les devises
La Suisse ne fait pas partie de la zone euro.
La devise est le franc suisse (CHF).
Taux de change (cours indicatif) : 1 € = 1,08 CHF - 1 CHF = 0,91 €.
Les distributeurs automatiques de billets permettent de retirer de l’argent en toute facilité.
Prévoir des espèces pour vos dépenses personnelles dans les zones plus isolées (boissons, par exemple).

La santé
Vaccins
Vaccins obligatoires
Pas de vaccin obligatoire.
Vaccins conseillés
Nous vous recommandons fortement d’être à jour des vaccinations classiques : diphtérie-tétanos-poliomyélite +/-coqueluche, tuberculose, fièvre
typhoïde, hépatites A et B.
Dentiste et médecin

Suisse
Quand on évoque la Suisse, les clichés ne sont jamais bien loin : chocolat, coucous, banques, neutralité, ordre et propreté. Ce petit pays présente pourtant de nombreuses raisons de les dépasser. Sa culture nationale est d’une grande richesse, profitant de trois influences bien différentes : allemande, française et italienne. Son histoire a laissé de nombreuses traces architecturales dignes d’intérêt ; châteaux, abbatiales, vestiges romains et musées de toutes sortes rappellent que la Confédération helvétique, si elle ne date que de 1848, regroupe des cantons dont trois, Uri, Schwytz et Nidwald, sont unis depuis le XIIIe siècle. Et s’il semble difficile de définir ce qui constitue la Suisse - les Suisses eux-mêmes prétendent que ce qui
les maintient ensemble, c’est le simple désir de rester unis -, ce pays, dont 60 % du territoire sont occupés par les Alpes, ne manque ni d’attrait ni de relief !

Population 8 millions d’habitants.
Superficie 41 285 km2.
Capitale Berne.
Villes principales Zurich, Genève, Bâle, Lausanne.
Point culminant pointe Dufour (mont Rose, 4 634 m).
Langues officielles allemand, français, italien, romanche.
Religions catholiques romains (42 %), protestants (35 %), musulmans (4,3 %).
Décalage horaire aucun décalage horaire par rapport à la France.

La géographie
Situé dans les Alpes occidentales, la Suisse est bordée à l’ouest et au nord-ouest par la France, au nord par l’Allemagne, à l’est par l’Autriche et le Liechtenstein, au sud par l’Italie. Son relief est formé de deux chaînes montagneuses (Alpes au sud et Jura au nord-ouest), séparées par un plateau de collines, de plaines et de lacs. Les Alpes suisses comprennent plusieurs chaînes, dont les Alpes pennines où se trouvent le mont Rose et le Cervin (4 478 m), et les massifs glaciaires du Aar-Gothard. Le col du Saint-Gothard est la principale voie de passage entre l’Europe centrale et l’Italie. Les monts du Jura sont moins élevés (le mont Tendre culmine à 1 679 m).
Le plateau central constitue la région vitale du pays où se concentre l’essentiel de la population et des agglomérations. La Suisse est parcourue de nombreux fleuves ou cours d’eau dont le Rhin, le Rhône, le Tessin et l’Inn ; de nombreux lacs sont situés au débouché des vallées alpines : lacs Léman, de Constance, de Lugano, lacs Majeur, de Neuchâtel, des Quatre-Cantons (ou de Lucerne), de Zürich, de Brienz, de Thun. Le pays se divise à peu près également entre un quart de régions incultes, un quart de pâturages en moyenne altitude, un quart de forêts, un quart de terres cultivables. Toutes les zones habitables sont très densément peuplées.

Le climat
La Suisse jouit dans l’ensemble d’un climat tempéré, de type montagnard, avec des influences continentales : hivers longs et enneigés, étés chauds et orageux. Du fait de sa situation centrale, le pays est exposé aux quatre grands courants du climat européen : ouest océanique, est continental, nord subpolaire, et sud méditerranéen. Il en résulte une quantité de microclimats locaux. Les précipitations sont inégales, les régions les plus élevées recevant plus d’eau et de neige. Les vents froids du nord prédominent en hiver. Le foehn, vent sec du sud-est, souffle aussi parfois.
Un climat de montagne caractérise les régions élevées, qui se traduit par des températures plus fraîches et des précipitations plus abondantes. En haute montagne, le nombre de jours de gel peut dépasser 150 par an et le manteau neigeux peut persister durant six mois.
Le relief a une incidence majeure sur les changements de temps et joue sur l’organisation de la vie sociale, culturelle et économique de ces régions.
Les montagnes, par leur altitude, ont le pouvoir de retenir les nuages, de forcer les précipitations dans certaines vallées et d’en préserver d’autres.
Aussi, nous sommes amenés à parcourir des vallées verdoyantes et arrosées, et d’autres plus sèches. Nous rencontrons des microclimats étonnants qui protègent des espèces de plantes et d’animaux remarquables. D’un versant à un autre, et pourtant dans le même massif, les conditions météorologiques peuvent être radicalement différentes sous l’influence du relief, de la direction du vent et des températures. Il suffit parfois de basculer dans la vallée voisine pour trouver des conditions agréables, totalement opposées.

La météo
Dans les Alpes, le temps change vite, c’est un élément à prendre au sérieux dans l’organisation de votre voyage et dans le choix de vos randonnées.
Au cours d’une même journée, et selon l’altitude, vous pouvez bénéficier d’un splendide soleil et d’une température estivale, mais aussi subir une tempête de neige et des températures glaciales. Soyez prévoyant, un brusque changement de température au cours d’une randonnée est toujours possible. Lorsque vous partez en montagne, vous devez impérativement emporter dans votre sac à dos un minimum d’affaires pour vous protéger du froid ou du soleil.

L’économie
L’économie suisse figure parmi les plus prospères et les plus développées bien que la Suisse soit très pauvre en matières premières et ne dispose pas d’énergies fossiles. Orienté vers les services, comme les banques et les assurances, ainsi que la mécanique de précision, le pays produit surtout des biens à forte valeur ajoutée. Le niveau de vie est l’un des plus élevés du monde. De plus, sa stabilité et sa neutralité ont attiré bon nombre de capitaux étrangers et d’organisations internationales comme l’ONU.
La Suisse n’a pas échappé à la crise mondiale de ces dernières années, mais elle n’en demeure pas moins l’image même de la réussite économique et sociale.
La société
Si l’espérance de vie en Suisse est l’une des plus élevées du monde, l’indice de fécondité des femmes est parmi les plus faibles (1,27), d’où un vieillissement de la population. Un tiers des Suisses vivent dans les cinq plus grandes villes, la tendance actuelle étant de quitter les centres urbains pour s’installer dans les communes situées à la périphérie des banlieues.
La Suisse compte environ 20 % d’étrangers, originaires principalement de pays européens (Italie, Espagne, Allemagne, France, Autriche), ce qui la place au second rang européen en terme d’immigration, après le Luxembourg. La progression des communautés turques, des communautés de l’ex-Yougoslavie et des réfugiés est de plus en plus marquée.

Le chocolat
Consommé à l’origine sous forme de boisson, le chocolat n’est fabriqué ”à croquer” qu’à partir de la seconde moitié du XIXe siècle. Parmi les marques qui ont subsisté, la plus ancienne est celle de François-Louis Cailler, qui a ouvert, en 1819, l’une des premières manufactures de chocolat mécanisées.

Le fromage
Chaque canton possède sa spécialité fromagère : Gruyère, Grisons, Valais, Appenzell, Thurgovie... Le plus célèbre des fromages suisses est bien évidemment le gruyère qui tient son appellation de la région du même nom. Il est toujours fabriqué à partir de lait cru à l’état naturel.

Le carnotzet
Un “carnotzet” est une petite cave à vin dans laquelle on se réunit pour déguster des mets du terroir (fondue, croûte au fromage...) autour d’une bonne bouteille. Il y en a dans de nombreux restaurants traditionnels, mais on en trouve aussi parfois dans les sous-sols des immeubles. Les habitants peuvent ainsi le réserver pour organiser des fêtes. En général, c’est une salle aux murs boisés, équipée d’une grande table, de bancs et de prises pour brancher l’appareil à raclette !

Le couteau suisse
Outil indispensable de l’armée suisse depuis 1961, le fameux petit couteau rouge à croix blanche est devenu un emblème de la Suisse. Sans cesse amélioré, il fait plus que couper et peut aussi comporter une loupe, un cure-dents, un coupe-cigare, un stylo bille, une lampe, un baromètre et même une clé USB !

Les trains et funiculaires
Le réseau ferroviaire suisse est très condensé et la densité du trafic, l’une des plus élevées au monde. Le réseau compte en moyenne 122 kilomètres de voies ferrées pour 1 000 km2. En comparaison, la moyenne de l’Union européenne est de 46 kilomètres de voies pour 1 000 km². Bien sûr, cela va presque de soi, mécanique et montagne réunies, c’est un Suisse du nom d’Egben qui mit au point le principe du funiculaire en 1879.

Les langues
La Suisse reconnaît quatre langues : l’allemand, parlé par environ 64 % des Suisses (dont 97 % parlent le dialecte alémanique), le français, 20 %, et l’italien, 7 % ; le romanche, quatrième langue nationale, n’est parlé que par moins de 1 % de la population, principalement dans les Grisons. Dérivé du latin, cet idiome a survécu dans l’isolement des vallées montagneuses. Le reste de la population issue notamment de l’immigration utilise principalement une langue non nationale. La plupart des cantons sont monolingues, trois sont bilingues français-allemand (Valais, Fribourg et Berne), les Grisons sont trilingues (allemand, romanche, italien).

Electricité
Tension électrique : 220 V, 50 Hz. Les prises de courant sont de type J composée de deux fiches rondes, et d’une broche de terre en plus. Prévoir un adaptateur.

Que doivent prévoir les amateurs de photos ?
Pour les appareils numériques, prévoyez une autonomie suffisante, car il n’est pas toujours possible de recharger les batteries, notamment dans les refuges d’altitude.
Sites Internet
http://www.anena.org, Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches.
http://www.routard.com/guide/code_dest/alpes.htm.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alpes.


BIBLIOGRAPHIE
Suisse, guide Voir, Hachette Tourisme.
Suisse, guide du Routard, Hachette Tourisme.
La Vie de la montagne, Bernard Fischesser, éditions de la Martinière.
Les Alpes, collectif, sous la direction d’Armand Fayard, Delachaux et Niestlé.
Les Sports de neige, Jean-Paul Zuanon, Les guides du CAF, Seuil.
Les Traces d’animaux : 100 vertébrés dans votre poche , Jacques Morel, coll. Guide naturaliste, Delachaux et Niestlé.
La neige. Connaître et observer la neige pour mieux prévoir les avalanches , Robert Bolognesi, Nathan.
Tout savoir (ou presque) sur la neige et les avalanches , Anena.
DVA mode d’emploi, Anena.
Dans le secret des avalanches, guide pratique pour l’estimation du risque , François Sivardière, Glénat.
S’orienter facilement et efficacement, Jean-Marc Lamory, Glénat.
Découvrir la neige au travers d’un DVD, Neige et Avalanches, édité par le CRDP-Grenoble.


LITTERATURE
La Grande Peur dans la montagne, Charles-Ferdinand Ramuz, LGF Livre de Poche.
La Montagne magique, Thomas Mann, LGF livre de Poche.
Heidi, Johanna Spyri, Rouge et Or.

CARTOGRAPHIE
Cartes suisses : n° 254 Interlaken, n° 263 Wildstrubel et n° 264 Jungfrau.

 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com
CFF : trains suisses http://www.sbb.ch/fr/
www.berneroberland.ch
Consulter le site www.berneroberland.ch

Une question sur ce séjour ?

Rendez vous devant la gare ferroviaire d'Interlaken-Ost (Est), à 13h00.

 

Accès train

Aller Paris/Bern/Interlaken-Ost. Horaires à vérifier sur les sites www.cff.ch (compagnie ferroviaire suisse), www.voyages-sncf.com ou auprès de la gare la plus proche.

NB : pour votre voyage en train en Suisse, pensez au Swiss Transfer Ticket, qui ouvre droit à certaines réductions intéressantes (gratuité de votre trajet en Suisse ou réduction sur le TGV Lyria au départ de Paris). Informations et réservations aux gares SNCF ou sur

http://www.swisstravelsystem.com/fr/billets/swiss-transfer-ticket-fr.html

 

Accès voiture

Autoroute Lyon/Interlaken-Ost via Genève. Vous pouvez consulter itinéraire et plan sur www.viamichelin.fr.

Il n’existe pas de parking gratuit dans Interlaken. Vous pourrez garer votre véhicule au parking extérieur (moins cher) de la gare ferroviaire

Interlaken-Ost qui permet un stationnement illimité. Comptez environ 10 CHF / jour. Plus d’informations sur www.interlaken.ch. et www.parking.ch/fr/parkings/interlaken

 

Séparation vers 17h30 au point de départ.
 
Hébergements avant ou après la randonnée :

Vous pouvez réserver des nuits supplémentaires avant ou après votre voyage.

Interlaken

Auberge : de 82 € à 115 € (selon la saison et/ou prestation choisie)

- Avec dortoirs, chambre double (lit double), twin (lits jumeaux)

- B&b


Saint-Gervais-les-Bains

Hôtel 2 étoiles : de 45 € à 105 € (selon la saison et/ou prestation choisie)

- Chambre double (lit double), individuelle, triple, twin (lits jumeaux)

- B&b


Marcheurs «experts

Randonnée de niveau 4 sur une échelle de 5.

Marche de 6 heures par jour sur sentier et hors sentier et 700 à 1 000 mètres de dénivelée positive environ.

La découverte de la magnifique région de l’Oberland et de ses hauts sommets mythiques est destinée aux randonneurs de niveau 4 ayant une bonne forme physique. Cet itinéraire présente quelques étapes aux dénivelées et/ou aux distances journalières dépassant la définition stricte de notre niveau 4. Cependant, le rythme des randonnées, et l’attention de nos accompagnateurs en montagne prouvent qu’un randonneur moyen de niveau 4 est tout à fait à l’aise sur cet itinéraire.

En début de saison (jusqu’à fin juin ou tout début juillet selon les années), certains cols restent enneigés rendant l’itinéraire plus difficile physiquement et/ou techniquement et nécessitant parfois des modifications d’itinéraire pour assurer la sécurité. Nous conseillons aux personnes qui estiment leur niveau “un peu juste” de reporter leur départ à une date ultérieure en saison pour profiter plus sereinement du parcours

Nuits en dortoir ou chambres partagées dans tous les hébergements, que nous dormions en refuge de montagne, gîte ou auberge.

L’hébergement du jour 1 est un refuge de montagne authentique ce qui signifie que les équipements sont sommaires : il n’y a pas de douche, ni d’accès à l’eau potable. Il vous sera cependant possible d’acheter de l’eau minérale sur place.

 

Les repas

Les petits déjeuners et les dîners sont préparés et servis chauds par les hébergements.
Les pique-niques de midi sont copieux

 

Pour le premier jour, il y a uniquement un train par heure, merci de bien respecter l’heure du rendez-vous à Interlaken, car cela peut compromettre toute la logistique du circuit.

Jour 01 : train à crémaillère Interlaken - Schynige Platte.

Jour 02 : téléphérique First - Grindelwald.

Jour 03 : téléphérique Stechelberg- Mürren.

Jour 05 : téléphérique Oeschinensee - Kandersteg.

Jour 06 : téléphérique Kandersteg - Allmenalp ; transfert en navette privative Adelboden - Interlaken.


Nous attirons votre attention sur le fait que le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à l'avant comme à l'arrière dans tous les véhicules que vous emprunterez au cours du voyage, lorsqu'ils en sont équipés, et ce quelle que soit la réglementation en vigueur dans le pays visité. Vous vous engagez à respecter cette obligation. La responsabilité d'Allibert ne saurait être retenue en cas de dommage(s) corporel(s) et/ou matériel(s) s'il s’avérait que cette disposition n'était pas respectée de votre fait.

Vous ne portez que vos affaires de la journée, sauf les J1, J4, où vous porterez vos affaires personnelles (affaires de la journée, vêtement de nuit et nécessaire de toilette). Vous retrouvez vos bagages le soir aux autres hébergements et le J6 à la gare d’Interlaken Ost.
 

De 6 à 14 participants.

En début de saison (jusqu’à fin juin ou tout début juillet selon les années), certains cols restent enneigés rendant l’itinéraire plus difficile physiquement et/ou techniquement et nécessitant parfois des modifications d’itinéraire pour assurer la sécurité. Nous conseillons aux personnes qui estiment leur niveau “un peu juste” de reporter leur départ à une date ultérieure en saison pour profiter plus sereinement du parcours

Un accompagnateur en montagne, spécialiste de la région.
 



•    1 sac à dos de 30 l à 40 l environ pour porter vos affaires de la journée
•    1 sac de voyage souple 15 kg maximum pour vos affaires de rechange
•    Une paire de chaussures de randonnée imperméables à tige montante
•    Un chapeau ou casquette et un bonnet
•    Des lunettes de soleil (indice 3)
•    Des T-shirts respirants
•    Une veste légère de type polaire
•    Une veste chaude
•    Une veste étanche et respirante de type Goretex
•    Une paire de gants
•    Un short
•    Un pantalon de montagne
•    Un pantalon étanche de type Goretex
•    Des bâtons de marche télescopiques (fortement conseillés)
•    Protections solaires (crème et stick)
•    Une gourde (ou poche à eau) de 2 L minimum
•    Votre pharmacie individuelle, du papier toilette
•    Un couteau de poche, une cuillère
•    Un drap-sac pour la nuit (uniquement nécessaire dans les refuges et certains gîtes)
•    Une lampe frontale
•    Une trousse de toilette et une serviette
•    Des vêtements de rechange
•    Des chaussures de rechange
•    Compléments conseillés : une cape de pluie, des bouchons d'oreille
Attention, le poids est l’ennemi du randonneur. Pour votre confort, votre sac quotidien ne devrait pas dépasser 6 à 8 kg.

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Du Dimanche au Vendredi

Prix par personne

Du 23 au 28 juin 2024

Du 07 au 12 juillet 2024

Du 21 au 26 juillet 2024

Du 28 juillet au 02 août 2024

Du 11 au 16 août 2024

Du 25 au 30 août 2024

Du 01 au 06 septembre 2024


1285 €

1285 €

1285 €

1285 €

1285 €

1285 €

1255 €


LE PRIX COMPREND

  • L'encadrement par un accompagnateur en montagne diplômé d'état.
  • L'hébergement du Jour 1 au Jour 6
  • Les dîners du J 1 au Jour 5, les pique-nique du Jour 2 au Jour 6
  • Les pique-niques du midi du Jour 2 au Jour 6.
  • Les vivres de courses remis dans un sac individuel.
  • Les transferts de bagages sauf aux étapes J1, J4
  • Les trains à crémaillère et téléphériques décrits dans le paragraphe transferts internes
  • Les frais d’organisation du circuit.

LE PRIX NE COMPREND PAS

  • Votre acheminement aller et retour jusqu'au lieu de R-V et de séparation.
  • Les boissons et dépenses personnelles
  • L’équipement individuel
  • Les transferts non mentionnés au programme
  • Le parking à Interlaken si vous venez en voiture
  • Les entrées dans les sites, monuments, musées…
  • L’eau minérale dans certains refuges (notamment au refuge de Weber)
  • Les douches lorsqu’elles ci sont payantes
  • Les assurances annulation assistance rapatriement interruption de séjour
  • Tout ce qui n’est pas mentionné dans le prix comprend

Une question sur ce séjour ?
Disponibilités du séjour
Du 23/06/2024 au 28/06/2024
1285,00 € (Fermé)
Du 07/07/2024 au 12/07/2024
1285,00 € (Fermé)
Du 21/07/2024 au 26/07/2024
1285,00 € (En cours)
Du 28/07/2024 au 02/08/2024
1285,00 € (En cours)
Du 11/08/2024 au 16/08/2024
1285,00 € (En cours)
Du 25/08/2024 au 30/08/2024
1285,00 € (En cours)
Du 01/09/2024 au 06/09/2024
1255,00 € (En cours)
Newsletter
Les Sentiers de l'Oberland | rando à pied - Espace Evasion