Se connecter
  Se déconnecter
Espace evasion

WE Réveillon 2022 dans le Lubéron

Séjour rando à pied - - Accompagné

Code voyage : RAWRLU
En bref
Week end Réveillon de 4 jours /3 nuits dans le Lubéron, en Provence. Hébergement en hôtel ; pension complète, accompagnateur. Partez à la découverte d'Avignon, Roussillon, Fontaine en Vaucluse, Isle sur la Sorgue.
WE Réveillon 2022 dans le Lubéron

Rando à pied

Rando reveillon
Prix (à partir de) :
730 €
Durée :
4 jours
Mode :
Accompagné
Prochain départ :
29/12/2021
NIVEAU PHYSIQUE
CONFORT

Séjour réalisable en :

janv fev mar avr mai juin juil aout sept oct nov dec
A partir d'Avignon, vous apprécierez le charme de l'Isle-sur-la-Sorgue, la « Petite Venise » jusqu'à parvenir à la source de la Sorgue, Fontaine-de-Vaucluse, au creux d’une vallée close, «Vallis Clausa», qui a donné son nom au département. Par des sentiers ancestraux, nous atteindrons Gordes via l'abbaye cistercienne de Sénanque. Nous sommes hébergés à Roussillon, le village célèbre pour ses carrières d'ocre. Un Nouvel An Haut en couleurs !
Une question sur ce séjour ?

Programme

Jour 01 : Avignon

Au fil de ses ruelles, découverte de nombreux trésors de l'ancienne Cité des Papes : églises gothiques, chapelles baroques, hôtels particuliers et places pittoresques.
Visite du célèbre pont d'Avignon, qui sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.
En fin d'après-midi transfert en minibus ou en voiture personnelle à Roussillon et installation à l'hôtel
Temps de marche : 4h30 de marche en ville
.

Jour 02 : Boucle autour de Gordes

Après un court transfert à Gordes, notre itinéraire nous mènera au village des Bories.
Après la visite de ce site, nous remonterons par une petite vallée encaissée qui chemine vers la célèbre abbaye cistercienne de Sénanque.
Nous arriverons ensuite à Gordes par une belle calade sur un chemin typiquement provençal bordé de murs en pierres sèches. Nous finirons la journée par une visite de ce magnifique site, mondialement réputé.
Transfert retour à l'hôtel.
Dénivelée : + 250 m ; - 250 m           Temps de marche : 4h30 environ
Transfert 30 minutes

Jour 03 : Roussillon

Le matin, visite de Roussillon, charmant petit village coloré et nous emprunterons le célèbre sentier des Ocres.
Nous cheminerons ensuite dans d’anciennes carrières, où vous pourrons observer la méthode d’extraction des ocres. Cette randonnée offre de superbes points de vue sur Roussillon.
Dénivelée : + 300 m ; - 300 m           Temps de marche : 5h00 environ

Jour 04 : Fontaine Vaucluse et Isle sur Sorgue

Après le petit déjeuner, nous quitterons l'hôtel pour un transfert vers Fontaine de Vaucluse. Promenade pour découvrir l'exturgence de la célèbre Fontaine de Vaucluse où naît la Sorgue. Transfert pour l'Isle sur la Sorgue, appelée aussi la petite Venise Provençale. Les canaux sont encore équipés des roues à aubes qui ont alimenté les moulins de l'industrie du textile.
Petite balade autour du village en suivant la Sorgue.
La ville abrite aussi de nombreuses galeries d'Antiquaires où vous pourrez flâner dans des ambiances d'autres époques.
Pique-nique au bord de l'eau avant le transfert et la dispersion à Avignon.
Temps de marche : 3h00 de marche en ville

 

LES PLUS DE CE SEJOUR

  • Un hôtel confortable au design neoclassique
  • Les luminosités hivernales sur le sentier des Ocres
  • La visite de la Cité des Papes

 

 

 

Le programme a été établi selon les derniers éléments connus lors de sa rédaction et peut être sujet à des modifications dans un souci de qualité. De plus, des situations indépendantes de notre volonté peuvent modifier le déroulement de votre séjour (météo, routes coupées, vols annulés ou retardés, grèves, fêtes locales...). Nos guides feront de leur mieux pour s'adapter à ces aléas, avec leur expérience et leur professionnalisme.

 

Vous serez prévenus à l'avance d'un changement de catégories d'hôtels, du fait de la défaillance de l'un de nos prestataires.

Les participants qui seront amenés à utiliser leur voiture pour assurer les transferts sur les lieux de randonnée seront dédommagés au tarif du frais kilométrique.

  • A SAVOIR : en cas d'insuffisance de participants, nous pouvons être amenés à annuler un séjour jusqu'à 3 semaines avant le départ.
  • Si vous vous rendez en transport en commun au départ de la randonnée, évitez certains tarifs non modifiables, non remboursables tant que le départ n'est pas confirmé.

 

 

UN PEU D’HISTOIRE
Dès 1530, la Réforme se propage dans le Midi, grâce aux colporteurs de bibles et aux marchands, par la vallée du Rhône, le Vivarais et la vallée de la Durance. Le protestantisme est stimulé par le rayonnement de l’église vaudoise, implantée dans les communautés villageoises du Luberon.
L’hérésie vaudoise remonte au XIIème siècle : Pierre Valdo, un marchand lyonnais, avait fondé en 1170 une secte prêchant la pauvreté et le retour à l’Évangile, refusant les sacrements et la hiérarchie ecclésiastique. Excommuniés en 1184, les Vaudois étaient, depuis ce temps, pourchassés comme hérétiques. En 1540, le Parlement d’Aix (institué en 1501) décide de frapper fort en ordonnant la destruction de la bourgade vaudoise de Mérindol. François Ier temporise et prescrit un sursis. Loin de s’apaiser, les esprits s’échauffent : l’abbaye de Sénanque est saccagée par des hérétiques en 1544 ; en riposte, le président du Parlement d’Aix, Meynier d’Oppède, obtient du roi l’autorisation d’appliquer "l’arrêt de Mérindol" et organise une expédition punitive. Du 15 au 20 avril 1545, une véritable folie sanguinaire s’abat sur les villages du Luberon dont certains sont incendiés et rasés : 3 000 personnes sont massacrées et 600 envoyées aux galères.
 
AVIGNON
Ses origines remontent au Néolithique (3000 av JC), une population s'installe sur un rocher calcaire surplombant le Rhône. Au VI e siècle av JC, le site devient la capitale d'un peuple Celto-Ligure, les Cavares. Ils ont appelé cette cité « Aouenion », qui signifie ville du vent violent. Elle prospère grâce au commerce avec Massalia (Marseille) et Théliné (Arles).
Après la conquête de la Gaule méridionale par Rome vers 125 av JC., la cité passe sous sa domination et le nom devient « Avenio ».
Dès la fin du IIIe siècle Avignon abrite une communauté chrétienne. Après des siècles d'insécurité au Haut moyen âge, elle est conquise par Charles Martel et devient au IX e siècle une ville majeur de Provence.
Avignon appartient au comte de Provence qui est le vassal du Pape, la ville profite d'un climat de paix et de prospérité économique. Le Rhône est une frontière naturelle entre le st empire romain germanique et le royaume de France, un pont relie les deux royaumes. En 1274 le Pape est devenu comte du Venaissin, c'est donc un territoire pontifical en terre d'empire. L'existence de ce territoire est la raison principale de l'installation de la papauté en Avignon. La ville sera la capitale de la chrétienté pendant presque 70 ans, de 1309 à 1376. Sept Papes vont se succéder. Il n'y aura pas de pape à Rome pendant cette période.
 
ROUSSILLON
Ce village ne ressemble à aucun autre avec son site grandiose sculpté par l'eau, le vent et la main de l'homme et son étonnante palette de couleurs flamboyantes qui passe du presque blanc, au jaune d'or, rouge sang pour finir au violet foncé.
Roussillon est un lieu magique, un lieu de rendez-vous animés sur la place de la mairie où locaux et visiteurs se retrouvent. Parcourez les ruelles du village, les escaliers pittoresques qui rejoignent les différents niveaux, tous les coins et recoins en contemplant les façades colorées.
 
BORIES
Sur les pentes du Luberon se dressent de curieuses cabanes de pierres sèches, à un ou deux étages, appelées «bories» : on en dénombre environ 3000. Beaucoup ont été habitées de l’Âge du fer jusqu’au XVIIIème siècle.
 
ABBAYE DE SENANQUE
L’abbaye de Sénanque et ses champs de lavande, image de carte postale d’une Provence authentique aux senteurs estivales enivrantes.
Et pourtant, longtemps, les parcelles entourant l’abbaye ont été des pâturages et des terres agricoles plantées de pommes de terre ou céréales, assurant la subsistance des moines de l’abbaye.
Ce n’est qu’au milieu du XXe siècle que les Frères ont débuté la culture de la lavande. Les anciens ne récoltaient pas encore la fleur de lavande mais produisaient des plants en vue de les revendre.
Les champs de lavande tels que nous les connaissons ont été plantés dans les années 1970, alors que l’abbaye accueillait un centre culturel.
Aujourd’hui, la lavande est toujours cultivée dans le vallon de Sénanque, pour sa fleur odorifère et la qualité de son huile essentielle. Cela assure un revenu complémentaire à la communauté.
 
GORDES
Accroché à 340 mètres d’altitude à un promontoire rocheux des Monts de Vaucluse, Gordes domine la plaine et la Vallée du Calavon, offrant une vue imprenable sur la célèbre montagne du Luberon qui lui fait face. Son histoire, sa richesse architecturale et patrimoniale, ses panoramas à couper le souffle, paysages et nature protégées sont autant d’invitations à la découverte de ce petit joyau provençal.
Aujourd’hui, le village, classé parmi les Plus beaux villages de France, est une destination prisée de renommée internationale.
 
ISLE SUR LA SORGUE
Selon la tradition locale, les premiers habitants de L’Isle-sur-la-Sorgue au haut Moyen Age auraient été des pêcheurs implantés dans une zone marécageuse afin d’échapper aux envahisseurs, vivant dans des cabanes sur pilotis.
La ville est globalement dotée d’une prégnance dans l'identité des savoir-faire en lien avec la Sorgue et d’une tradition de savoir-faire d'excellence. La pêche professionnelle, un savoir-faire emblématique, a aujourd'hui disparu en tant que profession. Le génie hydraulique, un autre savoir-faire bimillénaire, caractérise la ville, de même que la gestion des eaux. Son agriculture est réputée pour sa productivité et la qualité de ses produits grâce à la richesse particulière des sols dans la plaine alluvionnaire et une irrigation généreuse.
L’industrie l’isloise est séculaire et a structuré la ville, toujours grâce à la Sorgue, exploitée comme source d'énergie depuis une époque très ancienne via les moulins et les roues, apportant leur force motrice à de nombreuses usines. Cet attachement souligné à l'industrie en tant que marqueur historique ne cache pas une facette industrielle contemporaine renouvelée à travers de l'excellence, des leaders dans leur domaine, notamment une production agricole locale.
Depuis 50 ans, la Ville connait un tournant dans son profil économique avec l'apparition d'un nouveau savoir-faire : le commerce de la brocante et des antiquités. Aujourd'hui, elle est la 3ème plateforme mondiale de ce secteur et connaît un nouvel élan depuis la fin des années 2000, avec une évolution vers la décoration, les tendances et la création contemporaine. Cette activité économique est majeure pour la ville et est prépondérante dans l'image et l'attractivité du territoire.
 
FONTAINE DE VAUCLUSE
Un village emblématique du Luberon. C'est ici que la célèbre source de la Sorgue jaillit.
La source de la Sorgue, la plus importante résurgence d’Europe, est une curiosité géologique qui a longtemps mis l’homme au défi. Le débit de l’eau jaillit du gouffre attire traditionnellement les foules, notamment au printemps, où les flots bouillonnants procurent un spectacle d’une rare intensité. La beauté de ce site naturel, aujourd’hui jalousement préservé, en a fait une terre d’élection pour les poètes, tels Pétrarque, Boccace, Chateaubriand, Mistral et Char.
 
 
METEO-FRANCE
Prévisions départementales au 3250 (0,34 € F/mn) puis taper le numéro du département choisi ou www.meteo.fr
 
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com
 
 

Une question sur ce séjour ?
Jour 01 : Avignon

Au fil de ses ruelles, découverte de nombreux trésors de l'ancienne Cité des Papes : églises gothiques, chapelles baroques, hôtels particuliers et places pittoresques.
Visite du célèbre pont d'Avignon, qui sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.
En fin d'après-midi transfert en minibus ou en voiture personnelle à Roussillon et installation à l'hôtel
Temps de marche : 4h30 de marche en ville
.

Jour 02 : Boucle autour de Gordes

Après un court transfert à Gordes, notre itinéraire nous mènera au village des Bories.
Après la visite de ce site, nous remonterons par une petite vallée encaissée qui chemine vers la célèbre abbaye cistercienne de Sénanque.
Nous arriverons ensuite à Gordes par une belle calade sur un chemin typiquement provençal bordé de murs en pierres sèches. Nous finirons la journée par une visite de ce magnifique site, mondialement réputé.
Transfert retour à l'hôtel.
Dénivelée : + 250 m ; - 250 m           Temps de marche : 4h30 environ
Transfert 30 minutes

Jour 03 : Roussillon

Le matin, visite de Roussillon, charmant petit village coloré et nous emprunterons le célèbre sentier des Ocres.
Nous cheminerons ensuite dans d’anciennes carrières, où vous pourrons observer la méthode d’extraction des ocres. Cette randonnée offre de superbes points de vue sur Roussillon.
Dénivelée : + 300 m ; - 300 m           Temps de marche : 5h00 environ

Jour 04 : Fontaine Vaucluse et Isle sur Sorgue

Après le petit déjeuner, nous quitterons l'hôtel pour un transfert vers Fontaine de Vaucluse. Promenade pour découvrir l'exturgence de la célèbre Fontaine de Vaucluse où naît la Sorgue. Transfert pour l'Isle sur la Sorgue, appelée aussi la petite Venise Provençale. Les canaux sont encore équipés des roues à aubes qui ont alimenté les moulins de l'industrie du textile.
Petite balade autour du village en suivant la Sorgue.
La ville abrite aussi de nombreuses galeries d'Antiquaires où vous pourrez flâner dans des ambiances d'autres époques.
Pique-nique au bord de l'eau avant le transfert et la dispersion à Avignon.
Temps de marche : 3h00 de marche en ville

 

LES PLUS DE CE SEJOUR

  • Un hôtel confortable au design neoclassique
  • Les luminosités hivernales sur le sentier des Ocres
  • La visite de la Cité des Papes

 

 

 

Le programme a été établi selon les derniers éléments connus lors de sa rédaction et peut être sujet à des modifications dans un souci de qualité. De plus, des situations indépendantes de notre volonté peuvent modifier le déroulement de votre séjour (météo, routes coupées, vols annulés ou retardés, grèves, fêtes locales...). Nos guides feront de leur mieux pour s'adapter à ces aléas, avec leur expérience et leur professionnalisme.

 

Vous serez prévenus à l'avance d'un changement de catégories d'hôtels, du fait de la défaillance de l'un de nos prestataires.

Les participants qui seront amenés à utiliser leur voiture pour assurer les transferts sur les lieux de randonnée seront dédommagés au tarif du frais kilométrique.

  • A SAVOIR : en cas d'insuffisance de participants, nous pouvons être amenés à annuler un séjour jusqu'à 3 semaines avant le départ.
  • Si vous vous rendez en transport en commun au départ de la randonnée, évitez certains tarifs non modifiables, non remboursables tant que le départ n'est pas confirmé.

 

 

UN PEU D’HISTOIRE
Dès 1530, la Réforme se propage dans le Midi, grâce aux colporteurs de bibles et aux marchands, par la vallée du Rhône, le Vivarais et la vallée de la Durance. Le protestantisme est stimulé par le rayonnement de l’église vaudoise, implantée dans les communautés villageoises du Luberon.
L’hérésie vaudoise remonte au XIIème siècle : Pierre Valdo, un marchand lyonnais, avait fondé en 1170 une secte prêchant la pauvreté et le retour à l’Évangile, refusant les sacrements et la hiérarchie ecclésiastique. Excommuniés en 1184, les Vaudois étaient, depuis ce temps, pourchassés comme hérétiques. En 1540, le Parlement d’Aix (institué en 1501) décide de frapper fort en ordonnant la destruction de la bourgade vaudoise de Mérindol. François Ier temporise et prescrit un sursis. Loin de s’apaiser, les esprits s’échauffent : l’abbaye de Sénanque est saccagée par des hérétiques en 1544 ; en riposte, le président du Parlement d’Aix, Meynier d’Oppède, obtient du roi l’autorisation d’appliquer "l’arrêt de Mérindol" et organise une expédition punitive. Du 15 au 20 avril 1545, une véritable folie sanguinaire s’abat sur les villages du Luberon dont certains sont incendiés et rasés : 3 000 personnes sont massacrées et 600 envoyées aux galères.
 
AVIGNON
Ses origines remontent au Néolithique (3000 av JC), une population s'installe sur un rocher calcaire surplombant le Rhône. Au VI e siècle av JC, le site devient la capitale d'un peuple Celto-Ligure, les Cavares. Ils ont appelé cette cité « Aouenion », qui signifie ville du vent violent. Elle prospère grâce au commerce avec Massalia (Marseille) et Théliné (Arles).
Après la conquête de la Gaule méridionale par Rome vers 125 av JC., la cité passe sous sa domination et le nom devient « Avenio ».
Dès la fin du IIIe siècle Avignon abrite une communauté chrétienne. Après des siècles d'insécurité au Haut moyen âge, elle est conquise par Charles Martel et devient au IX e siècle une ville majeur de Provence.
Avignon appartient au comte de Provence qui est le vassal du Pape, la ville profite d'un climat de paix et de prospérité économique. Le Rhône est une frontière naturelle entre le st empire romain germanique et le royaume de France, un pont relie les deux royaumes. En 1274 le Pape est devenu comte du Venaissin, c'est donc un territoire pontifical en terre d'empire. L'existence de ce territoire est la raison principale de l'installation de la papauté en Avignon. La ville sera la capitale de la chrétienté pendant presque 70 ans, de 1309 à 1376. Sept Papes vont se succéder. Il n'y aura pas de pape à Rome pendant cette période.
 
ROUSSILLON
Ce village ne ressemble à aucun autre avec son site grandiose sculpté par l'eau, le vent et la main de l'homme et son étonnante palette de couleurs flamboyantes qui passe du presque blanc, au jaune d'or, rouge sang pour finir au violet foncé.
Roussillon est un lieu magique, un lieu de rendez-vous animés sur la place de la mairie où locaux et visiteurs se retrouvent. Parcourez les ruelles du village, les escaliers pittoresques qui rejoignent les différents niveaux, tous les coins et recoins en contemplant les façades colorées.
 
BORIES
Sur les pentes du Luberon se dressent de curieuses cabanes de pierres sèches, à un ou deux étages, appelées «bories» : on en dénombre environ 3000. Beaucoup ont été habitées de l’Âge du fer jusqu’au XVIIIème siècle.
 
ABBAYE DE SENANQUE
L’abbaye de Sénanque et ses champs de lavande, image de carte postale d’une Provence authentique aux senteurs estivales enivrantes.
Et pourtant, longtemps, les parcelles entourant l’abbaye ont été des pâturages et des terres agricoles plantées de pommes de terre ou céréales, assurant la subsistance des moines de l’abbaye.
Ce n’est qu’au milieu du XXe siècle que les Frères ont débuté la culture de la lavande. Les anciens ne récoltaient pas encore la fleur de lavande mais produisaient des plants en vue de les revendre.
Les champs de lavande tels que nous les connaissons ont été plantés dans les années 1970, alors que l’abbaye accueillait un centre culturel.
Aujourd’hui, la lavande est toujours cultivée dans le vallon de Sénanque, pour sa fleur odorifère et la qualité de son huile essentielle. Cela assure un revenu complémentaire à la communauté.
 
GORDES
Accroché à 340 mètres d’altitude à un promontoire rocheux des Monts de Vaucluse, Gordes domine la plaine et la Vallée du Calavon, offrant une vue imprenable sur la célèbre montagne du Luberon qui lui fait face. Son histoire, sa richesse architecturale et patrimoniale, ses panoramas à couper le souffle, paysages et nature protégées sont autant d’invitations à la découverte de ce petit joyau provençal.
Aujourd’hui, le village, classé parmi les Plus beaux villages de France, est une destination prisée de renommée internationale.
 
ISLE SUR LA SORGUE
Selon la tradition locale, les premiers habitants de L’Isle-sur-la-Sorgue au haut Moyen Age auraient été des pêcheurs implantés dans une zone marécageuse afin d’échapper aux envahisseurs, vivant dans des cabanes sur pilotis.
La ville est globalement dotée d’une prégnance dans l'identité des savoir-faire en lien avec la Sorgue et d’une tradition de savoir-faire d'excellence. La pêche professionnelle, un savoir-faire emblématique, a aujourd'hui disparu en tant que profession. Le génie hydraulique, un autre savoir-faire bimillénaire, caractérise la ville, de même que la gestion des eaux. Son agriculture est réputée pour sa productivité et la qualité de ses produits grâce à la richesse particulière des sols dans la plaine alluvionnaire et une irrigation généreuse.
L’industrie l’isloise est séculaire et a structuré la ville, toujours grâce à la Sorgue, exploitée comme source d'énergie depuis une époque très ancienne via les moulins et les roues, apportant leur force motrice à de nombreuses usines. Cet attachement souligné à l'industrie en tant que marqueur historique ne cache pas une facette industrielle contemporaine renouvelée à travers de l'excellence, des leaders dans leur domaine, notamment une production agricole locale.
Depuis 50 ans, la Ville connait un tournant dans son profil économique avec l'apparition d'un nouveau savoir-faire : le commerce de la brocante et des antiquités. Aujourd'hui, elle est la 3ème plateforme mondiale de ce secteur et connaît un nouvel élan depuis la fin des années 2000, avec une évolution vers la décoration, les tendances et la création contemporaine. Cette activité économique est majeure pour la ville et est prépondérante dans l'image et l'attractivité du territoire.
 
FONTAINE DE VAUCLUSE
Un village emblématique du Luberon. C'est ici que la célèbre source de la Sorgue jaillit.
La source de la Sorgue, la plus importante résurgence d’Europe, est une curiosité géologique qui a longtemps mis l’homme au défi. Le débit de l’eau jaillit du gouffre attire traditionnellement les foules, notamment au printemps, où les flots bouillonnants procurent un spectacle d’une rare intensité. La beauté de ce site naturel, aujourd’hui jalousement préservé, en a fait une terre d’élection pour les poètes, tels Pétrarque, Boccace, Chateaubriand, Mistral et Char.
 
 
METEO-FRANCE
Prévisions départementales au 3250 (0,34 € F/mn) puis taper le numéro du département choisi ou www.meteo.fr
 
 
ADRESSES UTILES
Itinéraire : www.viamichelin.fr  
SNCF : Tel :0 892 35 35 35 ou http://www.voyages-sncf.com
 
 

Une question sur ce séjour ?

Le 29 décembre à 12h15 à la gare d’Avignon centre (prévoir le pique nique pour le premier jour).

 

 

Accès voiture : Par l’A7 jusqu’à Avignon.

Vous pouvez calculer votre itinéraire sur le site Michelin : www.viamichelin.com (choisir : Itinéraires).

 

Covoiturage : De nombreuses personnes, se rendant au départ de nos randonnées par leurs propres moyens, se rendent compte, une fois arrivée sur place, qu’elles auraient pu faire le voyage ensemble. Il nous est très difficile d’organiser par nous même le covoiturage ne disposant pas toujours des coordonnées de tous les participants et ne connaissant pas leur mode d’accès au point de rendez-vous. De plus, la loi nous interdit la divulgation des coordonnées de nos clients et nous pouvons difficilement jouer le rôle d’intermédiaire. Cependant, soucieux de vous faciliter vos déplacements mais aussi de nous inscrire dans une démarche responsable et respectueuse de la planète, nous vous incitons à consulter les sites suivants qui organisent le covoiturage : www.covoiturage.fr ou www.covoiturage.com ou www.easycovoiturage.com, etc.

 

Accès train : gare SCNF d’Avignon Centre

https://www.oui.scnf

https://www.sncf.com

 

 

 

Le 1er janvier 2022 vers 16h00 à la gare TGV d’Avignon

 

 

Hébergements avant ou après la randonnée : Nous contacter.

 

 

Carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité.

 

 

Marcheurs épicuriens à contemplatifs.

Randonneurs niveau 1 à 2 sur une échelle de 5.

Facile. 3h à 4h de marche par jour

De 250 m à 350 mètres de dénivelés par jour

Faible dénivelée et sentiers caladés.

 

 

Hôtel 3*. Il propose des chambres confortables et raffinées, qui offrent une vue dégagée sur Gordes et/ou la vallée dans le village de Roussillon. (Les coordonnées seront indiquées dans la convocation).

Les inscriptions individuelles sont regroupées en chambre de 2 personnes sauf si vous demandez le supplément chambre individuelle.

Uniquement les affaires de la journée.

 

 

Les groupes sont constitués de 5 à 15 personnes.

 

 

Accompagnateur en montagne diplômé.

 

 

Vous trouverez cet équipement dans les magasins de notre partenaire : www.auvieuxcampeur.fr

 

Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :

   une couche légère et respirante une couche chaude une couche imperméable et respirante.

En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie ou vent, il suffit de rajouter cette veste imperméable. Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable.

Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc éviter le coton. Préférez les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.

Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtue d’une veste polaire.

 

 1 sac de voyage par personne (ou valise à roulettes). Un bagage trop volumineux est à proscrire car poserait des soucis d'encombrement du bus ou d'organisation logistique.

 1 sac à dos de 35-40 litres environ à armatures souples avec ceinture ventrale et un dos bien aéré pour votre confort (pour porter vos affaires personnelles de la journée : appareil photo, pique-nique du déjeuner, gourde, vivres de course, veste coupe-vent, pull, vêtement de pluie...). Ce bagage est placé généralement en cabine lors de vos transports aériens éventuels (10kg maximum par personne, habituellement).

Sur les séjours itinérants ou semi-itinérants, il est demandé de limiter également le poids à 10-12kg, car l'accès malaisé à certains hébergements pourrait compromettre la livraison des bagages. Nous vous invitions également à éviter d'y laisser des objets fragiles et/ou de valeur.

VÊTEMENTS :

Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations :

    une couche légère et respirante une couche chaude une couche imperméable et respirante.

En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie ou vent, il suffit de rajouter cette veste imperméable. Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable.

Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc éviter le coton. Préférez les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible.

Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtue d’une veste polaire.

La liste complète et idéale : (à adapter néanmoins suivant la randonnée et la saison, et en fonction de vos habitudes)

      1 chapeau de soleil ou casquette, ou foulard

1 bonnet ou bandeau en polaire et/ou un tour de cou

1 paire de gants légers

Tee-shirts manches courtes en matière respirante de préférence (1 pour 2 jours de marche).

1 sous-pull à manches longues en matière respirante ou une chemise (parfois, les sommets sont ventés et une petite épaisseur est la bienvenue pendant la pause déjeuner),

  1 veste chaude type polaire (voire déperlante) ou type chaude et compressible)

1 veste coupe-vent imperméable et respirante avec capuche

1 cape de pluie éventuelle et/ou sursac

1 pantalon de randonnée solide, ample, confortable, déperlant

1 surpantalon imperméable et respirant

1 short ou pantacourt, confortable et solide

Chaussettes de marche (1 paire pour 2 jours de marche). Privilégier la laine ou les chaussettes spécifiques randonnée type bouclette” qui vous éviteront l’échauffement prématuré des pieds

 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables, avec semelle qui accroche bien au relief et résistante à l’abrasion. Pensez à tester auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps.

   ou si vous êtes habitués, une paire de chaussures basses type trail, notamment pour les séjours été.

1 paire de guêtres (facultatif)

1 maillot de bain et 1 serviette qui sèche rapidement (facultatif en vue d'éventuelles baignades)

1 pantalon confortable pour le soir

1 paire de chaussures de détente légères pour le soir, type baskets, permettant aussi d’être utilisées pour les visites ou balades en ville.

MATÉRIEL :

pour le pique nique :

 Couverts

1 boîte de conservation en plastique de 0,5 litre minimum (impératif même s'il peut arriver qu'elle ne serve pas)

1 gobelet plastique ou aluminium avec anse isolée pour éviter les brûlures avec les boissons chaudes

1 couteau de poche pliant (facultatif)

1 gourde isotherme ou aluminium de 1,5 litres minimum ou gourde souple (déconseillée en hiver) ou une gourde filtrante éventuellement. Surtout utile en hiver, si vous souhaitez, prendre une bouteille isotherme pour emporter thé, café... pendant la randonnée)

AUTRES

 1 grand sac plastique à glisser dans votre sac à dos afin de protéger vos affaires des intempéries et/ou 1 sur-sac

1 pochette étanche avec : votre contrat d'assistance, vos papiers d'identité, carte vitale et tout autre document mentionné dans la rubrique formalités

 1 parapluie solide et léger (facultatif mais très utile en cas de pluie, ou même de canicule)

1 paire de bâtons de marche télescopiques (selon vos habitudes ou le niveau technique des randonnées, se référer au paragraphe « Niveau Technique » de la fiche technique du séjour)

 1 paire de lunettes de soleil de bonne qualité (protection niveau 3 ou 4) couvrant bien les côtés

Crème solaire avec un bon indice de protection (30 minimum) et écran labial (le tout systématiquement dans le sac à dos)

 Trousse de toilette (brosse à dents, déodorant, etc…)

Protections auditives en cire ou en mousse (contre les ronflements de voisinage ou autres nuisances sonores) Mouchoirs

Papier toilette

1 frontale ou lampe de poche + couverture de survie : à mettre systématiquement dans le sac à dos, un retard imprévu suite à un incident peut subvenir même au cours d'une randonnée facile

 Des lunettes de rechange (si vous portez des lunettes de vue) Appareil photo, jumelles (facultatif)

Une question sur ce séjour ?

DATES ET PRIX

Dates du Mercredi au Dimanche

Prix par personne

Du 29 décembre au 01 janvier 202

730€

 

Supplément chambre individuelle : 200 €

LE PRIX COMPREND

- les frais d’organisation et l’encadrement

- l'hébergement en demi-pension (vin et boissons non compris) du dîner du jour 1 au déjeuner du jour 4

- les pique-nique (sauf celui du jour 1)

- les visites prévues au programme (le Pont d’Avignon, le sentier des Ocres à Roussillon, l’Abbaye de Sénanque, le village des Bories)

- les transferts prévus au programme

LE PRIX NE COMPREND PAS

- les boissons et dépenses personnelles

- le transport jusqu’au lieu de rendez vous et retour

- l'équipement individuel

- le pique-nique du jour 1

- les billets d'entrées pour les visites payantes

- le supplément chambre individuelle

- les assurances annulation assistance - rapatriement, interruption de séjour

- tout ce qui n’est pas mentionné dans le prix comprend

 

Une question sur ce séjour ?
Séjours associés

Rando à pied

Itinérant en boucleA partir de : 720 €Durée : 6 jours

Retrouvance : Haut Verdon

, Alpes du Sud

Rando à pied

En étoileA partir de : 795 €Durée : 4 jours

Rando à pied

En étoileA partir de : 675 €Durée : 4 jours

WE Réveillon Cadaques

France, Pyrénées

Suivez espace-évasion sur les réseaux sociaux

WE Réveillon 2022 dans le Lubéron | rando à pied - Espace Evasion